Le Côté Obscur du Nucléaire Français
45.2K views | +0 today
Follow
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

GEUGNON - PARKING RADIOACTIF : La réouverture est envisagée

GEUGNON - PARKING RADIOACTIF  : La réouverture est envisagée | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Une classification changeante

 un nouvel arrêté préfectoral a été pris en mars 2012. « Le site était bien classé en INB( installation nucléaire de base NDLR )  maintenant, il ne l’est plus, suite à un nouveau décret, s’indigne la présidente de VPEG, Bernadette Lesme. On s’est contenté de bouger le curseur, pour passer en ICPE (Installation classée pour la protection de l’environnement NDLR). On change des normes pour changer de classification. Surtout, nous sommes mis devant le fait accompli ».

Ensuite, l’association conteste le fait que ce soit l’IRSN qui soit mandaté pour réaliser les mesures de radioactivité sur le site. « On nous envoie des organismes à la solde d’Areva. Ce n’est pas normal, poursuit Bernadette Lesme. On attend des mesures réelles, et que ce soit la Criirad qui les réalise ».

La Clis devrait toutefois se prononcer avec l’appui des conclusions apportées par l’IRSN sur les risques sanitaires. Et un probable retour à usage de parking du site ne bouclerait pas pour autant ce dossier sensible, une surveillance en continue du site devant être préconisée.

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

LA SAGE DU PARKING RADIOACTIF DU STADE DE GUEUGNON

LA SAGE DU PARKING RADIOACTIF  DU STADE DE GUEUGNON | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

C’est la Criirad, laboratoire indépendant spécialiste de la radioactivité en France qui révèle la première l’affaire en 2007.

L’aiguillon de la filière nucléaire française met les pieds dans le plat gueugnonnais, lorsqu’elle constate des mesures « 20 fois supérieures » à la normale, autour de l’ancien site d’Areva et notamment sur le parking du stade de football de Gueugnon.

 

Pour rappel, 23 000 tonnes de déchets radioactifs ont été entreposées par la Cogema sous un parking aujourd’hui fermé au public.

 

La saga ici

http://blogs.mediapart.fr/blog/gaiga-kaunta/271211/gueugnon-le-parking-du-stade-radioactif

 

un supplément dossier Criirad ici

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/Geugnon_criirad.pdf

 

 

A ce jour : (du moins à fin mars 2012.... )

 

 la Clis*(*Commission locale d’information et de surveillance) relative à la question du parking radioactif du stade Jean-Laville à Gueugnon, a accouché d’une souris. Oui, les conclusions de l’étude d’impact menée par l’IRSN amène à l’absence de risque sanitaire pour tout individu séjournant plus de 200 heures sur la zone traitée.

 

Non, cette étude d’impact n’autorise pas, de fait, la réouverture au public de ce parking.

« Nous avançons progressivement, explique le sous-préfet de l’arrondissement de Charolles, Jean-Philippe Trioulaire. Effectivement, le risque sanitaire est très faible, voire nul, mais il y aura des nouvelles mesures de surveillance du site. Plusieurs questions se posent.

 

Quels contrôles menés ? Quelle périodicité ? Il y a tout un travail de construction que nous soumettrons à la Clis », laquelle devrait être à nouveau réunie en septembre.

 

« La réutilisation est une hypothèse que l’on peut envisager, confirme toutefois le maire de Gueugnon, Dominique Lotte. Pour prendre une décision, je m’appuierai sur les travaux de la Clis, avant de me retourner vers le conseil municipal ».

L’empressement ne semble pas être de mise, même si le stade Jean-Laville se prépare à accueillir 6 000 personnes en mai, à l’occasion des Jeux de Saône-et-Loire.

 

Celui-ci a fait, en 2010, l’objet d’importants travaux nécessaires afin de réduire considérablement les émanations de radioactivité en sa surface.

 

(source http://www.lejsl.com/pays-charolais/2012/03/02/l-ancien-parking-reste-ferme)

 

 

more...
No comment yet.