Le Côté Obscur du Nucléaire Français
45.3K views | +0 today
Follow
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Transition énergétique : L'Allemagne devant et tous derrière

Transition énergétique :  L'Allemagne devant et tous derrière | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Depuis deux ans, l'Allemagne mène une politique de transition énergétique des plus ambitieuses - un virage à 180 degrés qui n'est pas du goût de tous. Enquête outre-Rhin sur les dessous d'un projet de grande envergure.
Résistances & Alternatives 's insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

APARTE : les énormes mensonges de Tepco sur les conséquences de la catastrophe de Fukushima

APARTE : les énormes mensonges de Tepco sur les conséquences de la catastrophe de Fukushima | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

 

http://www.atlantico.fr/decryptage/catastrophe-nucleaire-enormes-mensonges-tepco-consequences-catastrophe-fukushima-wolf-richter-798423.html

 

Résistances & Alternatives 's insight:

Nucléaire : les énormes mensonges de Tepco sur les conséquences de la catastrophe de Fukushima
Et que dire de l'énorme déni des instances internationales et autres gouvernements nucléocrates ???
j'espère qu'il y a une justice dans ce bas monde et qu'ils paieront pour ce qu'ils ont fait et laissé faire.
la vérité pointe le bout de son nez dans les merdias :
ça ne sera pas une surprise pour ceux qui se battent depuis deux pour vous alerter.
Pour ceux qui ne voulaient pas savoir ou qui niaient, elle sera extrêmement difficile à assumer...
Pour tous, il est, en tout cas, trop tard !

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Alerte radioactivité : de l'iode 131 dans l'eau potable en France archive 2011

Alerte radioactivité : de l'iode 131 dans l'eau potable en France archive 2011 | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Publié le 5 avril 2011

 

Suite aux messages alarmants provenant du Japon à propos des fuites radioactives de la centrale nucléaire de Fukushima, la Direction générale de la santé en France va tester la qualité de l'eau du robinet.

 


En effet, le mois dernier ( mars 2011 ) des experts de la commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité (Criirad) et de l'Institut de radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN) ont tous deux détecté de faibles traces d'iode 131, un radionucléide (noyau radioactif), dans des échantillons d'eau de pluie en Ardèche, dans les Yvelines et dans l'Essonne mais sans conséquences majeures pour la santé.

 

http://www.terrafemina.com/forme/bien-etre-beaute/articles/3458-radioactivite-leau-potable-va-etre-testee-en-france.html

 

Résistances & Alternatives 's insight:

L'iode-131 est un élément radioactif dont la période est très courte (8,02 jours). Il est donc extrêmement radioactif. Utilisé à petite doses, notamment pour des applications médicales, c'est un des produits de fission les plus redoutés lorsqu'il est relâché par accident dans l'environnement, car il se concentre dans la thyroïde.

 

 

MISE A JOUR 23 JUILLET 2013

 

A Fukushima Daichi, deux ans après la catastrophe, la situation reste critique : fuites d'eau radioactives dans l'océan, fuite de "vapeur " depuis le batiment du réacteur 3, séismes à répétition

se dire qu'à tout moment tout peut dégénérer, et qu'en France nous ne serons pas plus à l'abri....

 

http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/nucleaire-a-fukushima-des-vapeurs-s-echappent-du-ia0b0n1430623

 

 

FUKUSHIMA DIARY FR - [Opportun] Les 2 systèmes de surveillance de la radioactivité du réacteur 2 sont à l’arrêt

Il y a quelques minutes, Tepco a annoncé qu’ils ont relevé 2,2 Sv/h au sommet du réacteur 3. (cf. [Breaking] 2,2 Sv/h au sommet du réacteur 3 et 562 mSv/h dans la vapeur
A la suite de cette nouvelle, Tepco annonce que le système de surveillance de la radioactivité B a été suspendu lors de l’alarme à la pompe à vide le 23 juillet 2013 à 21:03.
Ce système de surveillance est situé à l’embouchure de l’appareillage de sortie des gaz du bâtiment du réacteur 2.
Il y a un système A mais il est en réparation, donc les deux systèmes sont à l’arrêt.
Selon les recherches du Fukushima Diary, le réacteur 3 n’a pas de système de surveillance de la radioactivité.
S’il se passe quelque chose dans le réacteur 3, le réacteur 2 voisin du 3 pourrait enregistrer des données importantes mais comme ses deux systèmes “ne fonctionnent plus”, aucune donnée n’est enregistrée en ce moment.

(copie d'écran)

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2013/1229162_5117.html
http://www.tepco.co.jp/cc/press/betu13_j/images/130515j0602.pdf

Lien : http://fukushima-diary.com/2013/07/breaking-2-2-svh-from-the-top-of-reactor3-562-msvh-from-the-steam/

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Le dernier Homme de Fukushima en Alsace

Le dernier Homme de Fukushima en Alsace | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Bonjour !

Naoto Matsumura est le dernier homme de Fukushima. Agriculteur au sein de la zone sinistrée de Tomioka , il a décidé de rester sur ses terres au péril de sa vie. Depuis la catastrophe, il prend soin des animaux abandonnés, il témoigne du « no man’s land »). Voici un lien sur un reportage sous-titré en français :

http://www.dailymotion.com/video/xye3x4_naoto-matsumura-seul-dans-la-zone-interdite-de-fukushima-pour-sauver-les-animaux_news

 


Il est devenu un héros et une icône internationale à ce jour, seul résistant debout devant TEPCO et le village du nucléaire.
Antonio Pagnotta est un photoreporter engagé qui a rendu visite à plusieurs reprises à Naoto Matsumura dans la zone interdite. Ses portfolios sont disponibles sur Médiapart : http://www.mediapart.fr/portfolios/photographe/antonio-pagnotta , il est également l’auteur du « Dernier Homme de Fukushima ».


Après avoir assisté à une de ses conférences à Strasbourg, quelques personnes se sont données pour objectif d’inviter Antonio Pagnotta en Alsace, puis ont appris que ce dernier souhaitait faire venir Naoto Matsumura en France et lui ont proposé de l’aider. Ce projet prend forme, il aura lieu en mars 2014, en commémoration des 3 ans de la catastrophe de Fukushima.

Des conférences auront lieu à Strasbourg, au Parlement Européen, probablement aussi en Lorraine et dans le Haut-Rhin.


C'est pour financer cet évènement que nous avons besoin de votre aide ! Le but de cette collecte est de prendre en chage intégralement le voyage ainsi que le séjour ce me militant hors normes. Le montant total est estimé à 5000€. S'il reste de l'argent une fois ces frais couverts, ils seront intégralement reversés à l'association de Naoto Matsumura.


Nous comptons sur votre générosité, et n'oubliez pas que chaque euro compte ! N'hésitez pas à faire tourner cette collecte, nous avons réellement besoin que beaucoup de personnes s'impliquent ! Une page Facebook de l’événement va bientôt être créée afin que vous puissiez vous tenir au courant de l'évolution du projet, ainsi que du programme détaillé si vous souhaitez assister aux conférences par exemple.

Un grand merci à tous !

 

 

more...
Kna Kna's comment, July 14, 2013 3:21 AM
Ce qui m'importe c'est de faire passer le message, mais tant qu'à faire, ça serait sympa de mettre en lien la video sur Naoto Matsumura sous-titrée en Français que j'ai réalisée, pas une copie : http://www.dailymotion.com/video/xye3x4_naoto-matsumura-seul-dans-la-zone-interdite-de-fukushima-pour-sauver-les-animaux_news
Résistances & Alternatives 's comment, July 14, 2013 4:37 AM
ah et bien désolée, je ne savais pas que tu en étais à l'origine, elle a été uploadée par l'utilisateur, je remplace le lien avec plaisir, ce qui permettra de partager tout ton travail par la même occasion, pour lequel je te tire mon chapeau et te remercie.
kna's comment, July 16, 2013 1:09 PM
Merci à vous R&A ! Vous faites un boulot unique sur le nucléaire en France, bon courage, et bonne continuation.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Du césium pour les repas du Président de la République ?

Du césium pour les repas du Président de la République ? | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Dans le cadre de la promotion des produits de Fukushima, la chaîne de télévision publique japonaise NHK a lancé une campagne internationale pour obtenir l’appui de gens aussi variés que des journalistes, des blogueurs et… des chefs cuisiniers. C’est ainsi qu’aux frais du contribuable japonais, des personnes du monde entier se sont déplacées et se déplacent au Japon pour participer à des émissions de promotion diffusées à la télévision.

Selon le journal L’Est Républicain (édition Est Magazine du 7 avril 2013, p. 21), une délégation de chefs s’est ainsi rendue dans la région de Fukushima « afin d’aider les pêcheurs et agriculteurs locaux à redonner une image positive de leurs produits ».

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Pourquoi Fessenheim doit être stoppée

Pourquoi Fessenheim doit être stoppée | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Fessenheim est dangereuse. Elle s'alimente en eau froide dans le grand canal d'Alsace. Au-dessus de la nappe phréatique rhénane, elle est à l'aplomb de la vallée du Rhin, région la plus peuplée, active et industrielle de l'Europe entre Bâle et Rotterdam. Un accident nucléaire majeur y anéantirait le coeur de l'Europe pour plus de trois siècles !

 

à lire dans Le Cercle Les Echos

clic sur le titre du post

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

FUKUSHIMA : COMMUNIQUE DE PRESSE STOP BUGEY

FUKUSHIMA : COMMUNIQUE DE PRESSE  STOP BUGEY | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

 

11 mars 2011 / 11 mars 2013 :

2 ans déjà ...


et la catastrophe de Fukushima continue...dans une quasi indifférence générale.

 

Pour apporter son soutien au peuple japonais meurtri par cette catastrophe nucléaire,

SDN Bugey organisait ce samedi 9 mars une nouvelle action au rond point d'ambérieu en bugey.

 

Parce que voir ces enfants équipés de dosimètres, dont certains sont déjà touchés dans leur chair

(apparition de nodules à la gorge), parce que tout simplement, ces enfants pourraient être les nôtres,

SDN Bugey réaffirme sa volonté de sortir du nucléaire.

 

2 ans de souffrances pour ce peuple devraient montrer à tout  à chacun qu'il est urgent d'envisager une sortie programmée de cette énergie dangereuse et très coûteuse (en ne se limitant pas seulement à la fermeture de la centrale de Fessenheim).

 

Bugey est également une très vieille centrale, qui montre beaucoup de signes de défaillances (par ex cette fuite conséquente  de tritium) ; il est indispensable de reconsidérer la fin programmée de son activité.

 

On vient par ailleurs d'apprendre que la centrale de Saint-Alban  (située au sud de Vienne) a connu des incidents majeurs tout récemment , des dysfonctionnement importants qui auraient dû amener l'ASN           (autorité de sûreté nucléaire) à stopper l'activité de cette centrale.

 

Devrons-nous , nous aussi, connaître une véritable catastrophe pour enfin réagir ou ne pouvons-nous pas prendre en compte tous ces signaux très  forts pour enfin prendre la décision qui s'impose raisonnablement ?

 

Cette action locale du samedi 9 mars s'inscrivait dans le cadre d'une action d'envergure avec une grande chaîne humaine parisienne, rassemblant 20 000 personnes, chaîne qui a relié les différents lieux de pouvoir liés au nucléaire.

 

Les militants de SDN bugey restent très mobilisés et envisagent d'autres actions , notamment pour alerter la population sur la construction de la future poubelle nucléaire, nommée ICEDA (installation de conditionnement de déchets activés), installation qui devrait accueillir à terme les éléments de 9 réacteurs.

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Deux Fusions partielles du coeur : Le jour où la France a frôlé le pire

Deux Fusions partielles du coeur : Le jour où la France a frôlé le pire | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Exclusif. C'est à Saint-Laurent- des-Eaux qu'a eu lieu le plus grave accident nucléaire français.

prends ta pelle et ton seau !!

Le 17 octobre 1969, une mauvaise manipulation lors du chargement du coeur sur le réacteur n°1 entraîne la fusion de 50 kilos d'uranium. C'est l'un des plus graves accidents nucléaires jamais survenus en France. Pourtant, quarante-deux ans plus tard, l'événement reste quasi inconnu du grand public.

Comme si le sort s'acharnait sur la centrale de Saint-Laurent, onze ans plus tard, le 13 mars 1980, à 17 h 40, les alarmes se déclenchent. Une nouvelle fusion se produit, cette fois sur le réacteur n°2. Un morceau de taule vient d'obstruer une partie du circuit de refroidissement. La température fait un bond, ce qui provoque la fusion de plus de 20 kilos d'uranium et entraîne l'arrêt d'urgence du réacteur.

Omerta. D'après la liste confidentielle établie à l'époque par EDF, ce sont plus de 500 personnes qui sont intervenues pour nettoyer et remettre en état de marche le réacteur. Des salariés de l'entreprise, mais aussi beaucoup de sous-traitants. Même si la quantité de combustible est moins importante qu'en 1969, l'accident est plus grave parce que l'uranium qui a séjourné dans le réacteur près de deux ans est beaucoup plus radioactif.

article complet ici -->

http://www.lepoint.fr/societe/le-jour-ou-la-france-a-frole-le-pire-22-03-2011-1316269_23.php

 

autre article, qui va avec, un florilège..

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/petit-breviaire-des-accidents-121628

 

more...
tyffer's comment, March 16, 2013 7:26 AM
L’incident du 12 janvier 1987à St-Laurent : Incident nucléaire ou trop de consommation ?
Extrait page 50 http://www.nonalacentrale.fr/wp-content/uploads/2011/08/Dossier-saisine-CNDP-Gaspare_11-08-2011.pdf

L’enjeu national du projet de l’État en Bretagne en 2013, en ce sens qu’il pourrait permettre d’éviter le risque d’un écroulement de tension généralisé, implique de pouvoir appréhender correctement la nature du risque lui-même. Or le précédent historique sur lequel se fonde l’opportunité du projet a fait l’objet d’une information quasi nulle jusqu’ici à destination des acteurs et du public.

Seul le bon sens est à notre disposition pour prétendre que, si les délestages ciblés effectués le 12 janvier 1987 ont pu présenter un bilan humain et matériel négatif, il pourrait être surtout considéré comme très positif, au regard des conséquences qu’auraient eues des arrêts d’une ou plusieurs heures des dispositifs de secours de la centrale de Saint-Laurentdes- Eaux.

Partant de cette simple hypothèse, on doit constater la nécessité de mettre à disposition du public une information complète et transparente sur l’écroulement de tension du 12 janvier 1987, et sur la possibilité que les projets de sécurisation du réseau actuellement engagés en Bretagne ne soient de fait principalement motivés que par des questions de sécurité nucléaire.

Enfin, de tels éléments de contexte seraient surtout indispensables pour apprécier l’opportunité du projet de l’État, en ce sens que l’implantation d’une Centrale à Cycle Combiné Gaz dans l’aire de Brest pourrait ou non présenter une utilité lors d’un événement du type du 12 janvier 1987. Dans l’hypothèse positive, il resterait encore à apprécier si cette solution serait bien la plus performante, et la plus sûre, parmi les différentes solutions envisageables pour éviter le risque d’un écroulement de tension généralisé et/ou le risque d’un accident nucléaire.
tyffer's comment, March 16, 2013 7:30 AM
Extrait page 50 http://www.nonalacentrale.fr/wp-content/uploads/2011/08/Dossier-saisine-CNDP-Gaspare_11-08-2011.pdf
La cascade d’évènements peut être récapitulée comme suit :
 Au matin, la glace qui s’est accumulée au niveau de la station de pompage en Loire
de la tranche 1 nucléaire de Saint-Laurent affecte le débit du circuit principal de
refroidissement du réacteur. A 9h33, le réacteur s’arrête automatiquement (chute des
barres de contrôle) et la tranche 1 découple du réseau.
 Les tranches fioul auxiliaires de la centrale de Saint-Laurent, uniquement dédiées au
circuit de refroidissement de secours, sont inopérantes, leurs stations de pompage
étant également prises par la glace. Le refroidissement du réacteur à partir de 9h33
n’est alors que partiellement assuré par les turbo-soufflantes alimentées
électriquement par le réseau.
 Les tranches fioul de la centrale de Cordemais sont démarrées en urgence de façon
à parer à une baisse de la tension sur le réseau ouest suite à la perte de la tranche 1
de Saint-Laurent (1 000 MW), et garantir l’alimentation du dernier système de
refroidissement opérationnel.
 Deux autres solutions d’urgence sont décidées pour rétablir un refroidissement
suffisant : une dérivation de fortune depuis les circuits de refroidissement des autres
tranches non affectées, et une intervention militaire pour briser la glace au moyen
d’explosifs.
Résistances & Alternatives 's comment, March 16, 2013 2:15 PM
merci pour ces infos !!
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Le Papillon et L'Empereur: Les enfants sont précieux

Le Papillon et L'Empereur: Les enfants sont précieux | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
À l'heure à laquelle j'écris, les premières neiges commencent à tomber au Japon. Cela me fait penser au poète japonais Bashō ...
La première neige
et les feuilles des narcisses
se courbent à peine
-Bashō-

Le troisième rassemblement de soutien à la population japonaise à la Bastille-Paris, a été frais et chaleureux! Vous savez pourquoi?
Il y régnait tout d'abord une organisation tranquille, précise et bien orchestrée et puis, une très grande richesse humaine partagée entre TOUS.

Yosomono et Sortir du Nucléaire Paris travaillent main dans la main, permettant ainsi aux citoyens que nous sommes, d'apprendre d'avantage sur le nucléaire, de nous exprimer et soutenir une cause que nous croyons juste et urgente.
http://lepapillonetlempereur.blogspot.fr/2012/12/les-enfants-sont-precieux.html?m=1
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

APARTE JAPON des dommages radio-induits dramatiques sur les enfants de Fukushima

APARTE JAPON  des dommages radio-induits dramatiques sur les enfants de Fukushima | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
La chaîne Allemande publique ZDF a diffusé le 18/11 un reportage revenant sur la fameuse réunion de suivi de la situation sanitaire des enfants de Fukushima qui s'est tenue à Koriyama le 4 novembre...
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

De Fukushima à la critique du nucléaire Discussion à Alès le mardi 11 septembre

De Fukushima à la critique du nucléaire Discussion à Alès le mardi 11 septembre | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

clic  pour agrandir l'affiche :-)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Appel urgent pour éviter une nouvelle catastrophe nucléaire mondiale

Appel urgent pour éviter une nouvelle catastrophe nucléaire mondiale | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Ce sont encore et toujours les Japonais qui nous le rappellent. Non seulement ils ne désarment pas face à leur gouvernement qui a choisi de redémarrer les réacteurs nucléaires d’Ôi alors que ceux-ci sont situés près d’une faille active, mais ils se mobilisent aussi de manière forte en s’adressant directement au secrétaire national de l’ONU afin d’essayer d’éviter le pire :

la perte de contrôle du refroidissement des 264 tonnes de combustible entreposés dans la piscine de l’unité 4 de Fukushima Daiichi. Cet évènement possible n’est absolument pas anodin, car il signerait l’évacuation d’une grande partie du Japon, et il polluerait le monde entier de manière irréversible pour des milliers d’années.

more...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

GROUPES FUKUSHIMA INFORMATIONS : en Français et en anglais

GROUPES FUKUSHIMA INFORMATIONS  : en Français et en anglais | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Le groupe Français Fukushima informations, viens de créer un groupe exclusivement en langue Anglaise sur Facebook afin de faciliter la lecture du mur :

https://www.facebook.com/groups/252014768245150/ ;

 

En Français https://www.facebook.com/groups/Fukushima.informations/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Éolien : EDF s’associe à Mitsubishi

Éolien : EDF s’associe à Mitsubishi | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

La filiale EDF Energies renouvelables annonce dans un communiqué de presse qu’elle va entamer un partenariat avec le groupe japonais Mitsubishi.


L’accord annoncé dans le courant du mois de juillet 2013 porte sur la construction de quatre parcs d’éoliennes qui pourront ensemble générés 72 MW. Situés dans trois départements (Aisne, Pas-de-Calais, et Nord) ; le projet représente pour EDF « une opportunité de compléter son portefeuille éolien et de renforcer sa présence en France

 

 

Résistances & Alternatives 's insight:

deux entreprises nucléopathes !

pourraient pas s'occuper de nettoyer leur merde tant à Fukushima qu'en France et laisser la place aux pme éthiques et vertes ???

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

APARTE : Le vice-ministre de l'industrie Japonais s'exprime : "La situation à Fukushima est déplorable"

APARTE  : Le vice-ministre de l'industrie Japonais s'exprime : "La situation à Fukushima est déplorable" | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Le vice-ministre de l'industrie Japonais s'exprime : "La situation [à Fukushima-Daiichi] est déplorable"

en réponse à ces propos, l'excellent article de gen4

Morceaux choisis:

"Certes, Tepco n'est clairement pas à la hauteur de la tâche mais cette dernière nous a toujours semblé ingérable dès les premiers jours du développement de la catastrophe ; la situation nous est apparue comme critique et elle a automatiquement empiré pour devenir quasiment désespérée et irréversible, après 28 mois d'actions cosmétiques, de demi-mesures, d'atermoiements synchronisés de Tepco mais également de l'agence de régulation Japonaise, du gouvernement national et surtout d'une campagne de couverture et de minimisation organisée et entretenue au sein même de la mafia atomique mondiale."

.../...


"La marge d'action des autorités Japonaises est plus que réduite : elle pourrait démettre dans la foulée la totalité de l'équipe dirigeante de Tepco qui a démontré - bien plus que son inaptitude - sa mauvaise volonté à rechercher les causes et les développements profonds de la catastrophe et placer les meilleurs spécialistes internationaux dans un comité de gestion internationale de la crise nucléaire ;

sur le plan technologique tout reste à faire, chaque jour qui passe dissémine un peu plus les poisons vomis par les 300 tonnes de combustible nucléaire fondus. Il est probable que les Japonais se contenteront d'attendre que les effets secondaires de cette catastrophe au ralenti commencent à faire surface - comme ils le font actuellement - pour les identifier et les traiter au coup par coup.

Y aura-t-il des conséquences internationales ? C'est pratiquement obligatoire dans la mesure ou les radionucléides se sont désormais très largement disséminés dans l'océan et dans l'atmosphère, ne perdant en rien leur pouvoir de nuisance mais s'"étalant" juste un peu plus au niveau du globe terrestre .

Autrement dit, entre la bombe immédiate dispersante et la bombe à retardement locale, les Japonais semblent avoir choisi leur poison ; si l'on on ne peut plus faire grand chose pour contrer cette catastrophe, cette dernière appartenant déjà hélas non au passé mais au passif de l'humanité, on peut par contre se préoccuper d'éviter la suivante en stoppant instantanément tous les engins fabriquant chaque seconde des matières nucléaires mortelles et en se donnant - enfin - les moyens de gérer autant que faire se peut les immenses quantités de poisons radioactifs déjà constitués à ce jour."

l'article en entier ici -->

http://gen4.fr/post/2013/07/Le-vice-Ministre-de-l-industrie-Japonais-assomme-Tepco-:-La-situation-%5Bà-Fukushima-Daiichi%5D-est-déplorable

 

Résistances & Alternatives 's insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Les Inrocks - Rapport sur le nucléaire : "Sa renaissance est un fantasme et une propagande"

Les Inrocks - Rapport sur le nucléaire : "Sa renaissance est un fantasme et une propagande" | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Le World Nuclear Industry Status Report 2013 a été présenté au Parlement européen jeudi 11 juillet. Ce rapport constate une industrie nucléaire en déclin au niveau mondial, pointe ses incohérences financières et revient sur la situation actuelle dans le Japon post Fukushima. Entretien avec Mycle Schneider, auteur principal du rapport et consultant indépendant en énergie et politiques nucléaires

 

article complet

http://www.lesinrocks.com/2013/07/16/actualite/rapport-nucleaire-sa-renaissance-est-un-fantasme-une-propagande-11409429/

Résistances & Alternatives 's insight:

excellent article , très complet

bien loin des dépêches AFP, pauvres copier coller des communiqués EDF

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Nucléaire : recherche de familles d'accueil en France

Nucléaire : recherche de familles d'accueil en France | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Junko Takase préside l'association  Pensées pour Tohoku, qui oeuvre en faveur des enfants de l'après-Fukushima. Son objectif : exfiltrer des enfants japonais de leur environnement radioactif durant quelques semaines pour leur permettre de se ressourcer en France.


http://www.midilibre.fr/2013/06/23/la-radioactivite-une-menace-pour-les-enfants,721468.php

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Fukushima: sont-ils devenus fous? | Slate

Fukushima: sont-ils devenus fous? | Slate | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
MONDEFukushima: sont-ils devenus fous?par Jacques Attali,le 10 mai 2013

Depuis le terrible accident du 11 mars 2011 (un tremblement de terre de magnitude 9 et un tsunami d’une hauteur de 15 mètres), la centrale dévastée de Fukushima n’a, semble-t-il, causé aucun problème de santé hors du Japon. Au Japon, par contre, on a trouvé, dans des produits alimentaires, des niveaux de césium supérieurs à la norme autorisée.

De plus, à en croire certaines données japonaises, dont certaines ne sont pas encore traduites, la situation de Fukushima n’est plus sous contrôle.

D’abord, 400 tonnes d’eau y entrent chaque jour, envoyées par l’opérateur, Tepco, pour refroidir les réactions nucléaires qui s’y poursuivent, y sont contaminées, et viennent s’ajouter aux 280.000 tonnes d’eau contaminées qui s’y trouvent déjà. De plus, il y a dans la centrale des centaines de tonnes de matériaux très contaminés.

Niveaux de radioactivité très élevés

Selon certaines informations (obtenues de travailleurs sur le site, qu’il convient de confirmer, ou, j’espère, d’infirmer), le niveau de radioactivité dans les trois premiers réacteurs —dont les cœurs sont entrés en fusion— serait de 800 millisieverts par heure (unité d’évaluation de l’impact des rayonnements sur l’homme) dans le réacteur 1; de 880 millisieverts par heure dans le réacteur 2; de 1.510 millisieverts par heure dans le réacteur 3.

Or, un homme meurt rapidement s’il est exposé à un niveau de 1.000 millisieverts par heure. Et le réacteur 4, vide lors du tsunami, contenait 1.131 assemblages de combustible irradié, soit 14.225 barres, dans une piscine extrêmement fragilisée par le tsunami, et, sans doute, par une explosion d’hydrogène encore mal expliquée.

Alors que, à Tchernobyl, un dôme de protection a été construit en sept mois, en mobilisant 300.000 personnes, dont 30.000 soldats, à Fukushima, le niveau de radiation est donc tel que même un commando suicide ne pourrait y opérer pendant plus que quelques secondes; et on ne peut pas y utiliser partout des robots, car l’usine est trop abîmée.

Dans un rayon de 15 kilomètres, les villes sont vides; un peu plus loin, on a constaté une hausse sensible des leucémies et du cancer du sein; en mer, devant la centrale, à 1 km des côtes, on a trouvé dans les poissons plus de 2.000 Bq/kg (c’est le nombre de désintégrations radioactives par seconde au sein d’un kilo de matière), soit quatre fois la norme maximale tolérée, avec même dans d’autres poissons, plus rares, jusqu'à 7.400 fois plus de césium que la limite maximale tolérée.

Et comme la contamination se propage par le plancton et les petits poissons qui mangent les boues contenant les substances radioactives, on trouve, à 120 km de Fukushima, des poissons avec 380 Bq/kg, et cela se propage jusqu’à la baie de Tokyo. Au rythme actuel, selon l’AEIA, la décontamination prendrait au moins quatre décennies.

Craintes que la centrale ne se brise

Et, pendant ce temps, bien des choses peuvent se produire; on commence en particulier à craindre que la centrale ne se brise avant que la décontamination ne soit terminée.

D’une part, les structures de confinement sont en train de casser; d’autre part, selon plusieurs experts, les signes se multiplient d’un prochain tremblement de terre en mer, au large de Nagoya-Osaka ou dans la région de Fukushima, de magnitude supérieure à 6, pouvant provoquer, dans certaines conditions, un tsunami de plus de 10 mètres de haut. Très récemment (les 13 et 21 avril), plusieurs tremblements de ce genre de magnitude, ou plusieurs répliques, se sont produits dans la région de Fukushima, sur terre ou en mer.

Dans ce cas, le système de refroidissement se briserait; les murs de confinement casseraient; les 280.000 tonnes d’eau contaminées se déverseraient dans le sol et dans la mer; l’unité 4 serait détruite et ses barres irradiées ne seraient plus protégées. Les conséquences seraient immenses pour le Japon tout entier, et au-delà. Il faudrait en particulier évacuer les 30 millions d’habitants de la région de Tokyo.

Dernier problème: en mer se trouvent des déchets du tsunami d’un volume équivalent, dit-on, à «deux Mont Fuji». Et comme la technologie japonaise ne permet de récupérer que les débris a moins de 30 mètres de profondeur, seule la zone côtière a été nettoyée, laissant la majorité des débris se corroder en mer.

Comme les Japonais semblent minimiser tous ces problèmes, qui ne sont pas à la portée des technologies japonaises, une mobilisation générale de la planète est nécessaire, si on ne veut pas que les conséquences soient terrifiantes pour l’humanité. Le prochain G8, à Londres, en juin, doit décider que Fukushima n’est plus un problème japonais, mais un problème mondial.

Jacques Attali

Cet article est également publié par L'Express.

more...
No comment yet.
Rescooped by Résistances & Alternatives from # Uzac chien indigné
Scoop.it!

Janick Magne – Fukushima : “Un accident nucléaire, ça ne se répare pas !”

Janick Magne – Fukushima : “Un accident nucléaire, ça ne se répare pas !” | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Janick Magne, professeure à Tokyo depuis 35 ans, a vécu la catastrophe nucléaire de Fukushima. Elle est allée 3 fois en zone interdite et elle alerte les populations et les gouvernements. « C’est l’horreur absolue ! On n’en sort pas indemne ! ». Elle témoignait hier soir à Golbey.


Via UZAC
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Aparte Fukushima : Tepco : "Nous n'y arriverons pas sans aide"

Aparte Fukushima : Tepco : "Nous n'y arriverons pas sans aide" | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Lors de la conférence de presse du 8 mars, le porte-parole de Tepco est revenu pour la première fois sur la certitude – affichée encore récemment avec le plus grand aplomb – d’un contrôle absolu de la situation à Fukushima-Daiichi ; l’opérateur a réclamé à cette occasion non seulement l’assistance du gouvernement et du monde scientifique Japonais mais également le prêt de main-d’œuvre de la part de l’industrie électronucléaire.

Le Japon est désormais pris à son propre piège : en déclarant l’accident “contrôlé” fin 2011, les autorités Japonaises laissèrent alors maladroitement entendre que les réacteurs n’étaient plus aussi brûlants, que les conséquences étaient maîtrisées, les installations stabilisées, le risque sanitaire inexistant etc. Une année plus tard et à l’aube du deuxième anniversaire de la catastrophe de Fukushima-Daiichi, il est difficile mais indispensable de revenir au plus vite sur cette déclaration illogique pour solliciter dans la foulée l’assistance internationale la plus large possible.

http://gen4.fr/2013/03/tepco-nous-ny-arriverons-pas-sans-aide.html
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Areva a créé un business Fukushima

Areva a créé un business Fukushima | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Au lendemain de Fukushima, Areva créait la "Safety Alliance" afin de proposer un ensemble de solutions adaptées aux nouvelles exigences de sûreté nucléaire. Après deux ans, le groupe a enregistré 170 millions d’euros de commandes dans le monde.
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

le bla bla de Delphine Batho lors de la Conférence ministérielle sur la sûreté nucléaire au Japon

le bla bla de Delphine Batho lors de la Conférence ministérielle sur la sûreté nucléaire au Japon | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
La France est engagée dans une politique de transition énergétique pour développer les énergies renouvelables en complément du nucléaire dont la part dans la production d’électricité va être ramenée à 50% en 2025. Il s’agit de diversifier nos sources d’énergies en donnant la priorité à la lutte contre le réchauffement climatique pour réduire notre dépendance aux énergies fossiles. En même temps que nous allons développer les énergies renouvelables, le nucléaire est une énergie décarbonnée dont notre pays continuera d’avoir besoin. Pour notre pays, où 75% de l’électricité produite actuellement provient du nucléaire, la sûreté n’est pas une option d’ajustement, c’est un impératif absolu.

Résistances & Alternatives 's insight:

toute l"ignorance crasse en un seul paragraphe !!

avec Batho, la transition énergétique, c'est le radeau de la méduse assuré !!

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Les centrales sont démodées,fermons-les!

Les centrales sont démodées,fermons-les! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

manifestement, la stratégie de la Commission européenne ne consiste pas à les fermer les unes après les autres mais à les moderniser afin de conserver le parc nucléaire de l’Union tel qu’il est.

La conclusion surprenante que tire le commissaire européen à l’Energie Günther Oettinger des tests de résistance réalisés sur les centrales au lendemain de Fukushima est la suivante : le niveau de sécurité des installations est "globalement élevé" et une enveloppe de 30 à 200 millions d’euros par réacteur devrait permettre de remédier aux déficiences constatées.

 

Cela correspond à la ligne bien connue de l’UE qui, depuis sa création, se pose en farouche partisane de l’atome et n’a pas fait machine arrière après les catastrophes frôlées ou advenues de Harrisburg, Tchernobyl et Fukushima.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

APARTE JAPON : ALERTE DISPARITION +- 257 TONNES CORIUMS DISPARUS DEPUIS LE 11 MARS 2011 !

APARTE JAPON  : ALERTE DISPARITION +- 257 TONNES  CORIUMS DISPARUS DEPUIS LE 11 MARS 2011 ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

pour info : corium =  masse créée par lesbarres de combustible fondues et autres matériaux au coeur des réacteurs nucléaires

 

(Le corium se forme à très haute température (~ 3 000 °C, température de fusion de l'oxyde d'uranium). Il dispose d'une importante puissance thermique résiduelle, c'est-à-dire que contrairement à la lave d'un volcan qui finit par se refroidir, le corium continue à émettre de la chaleur pendant des décennies, en raison de la désintégration des produits de fission, après arrêt du réacteur. Il est hautement toxique, radioactif, extrêmement dense et extrêmement chaud : il peut faire fondre la plupart des matériaux et percer tout ce qui se trouve sous lui.)

 

Depuis maintenant plus de 15 mois nous sommes pratiquement sans nouvelles des 3 coriums disparus . Le petit corium du réacteurN°1  ( 69 tonnes de combustible à la naissance excusez du peu ..) aurai attaqué la canalisation reliant le réacteur au torus de condensation provoquant une fuite d'eau , il ne reste plus que 40 cms d'eau . Dans le réacteur N°2 il n'y aurait plus que 60 cms d'eau  , sans doute une fuite ou des fuites également. 

Quant au réacteur N° 3 de la génération dite Pluthermal (Plutonium-Thermique)

chargé au Mox , la machine de chargement déchargement du combustible de 35 tonnes avait fait un plongeon dans la piscine de stockage. 

Avec 257 tonnes  de combustible concerné , Fukushima peut entrer dans le Guiness book des records . Three Mile Island avait une masse d’environ 20 tonnes et celui de Tchernobyl de 50 à 80 tonnes. Corium c'est le mot tabou qu'il ne faut pas prononcer , alors  sur ce scoop.it , nous vous rappelons régulièrement qu'ils ne faut pas oublier ces petits coriums , car s'ils sont otages des médias,  ils sont toujours là , bien présents à Fukushima !  et certains blogs prétendent mème qu'ils seraient sous les réacteurs 1 et 2   comme celui ci : http://hamanora.blog.ocn.ne.jp/kaiin02/2011/12/12_3322.html

 

toutefois ces hypothèses restent invérifiables pour le moment.  

 

more...
Koikess 's comment, August 14, 2012 4:02 AM
" Le petit corium du réacteurN°1 ( 69 tonnes de combustible à la naissance "...?
Qu'est-ce qu'un "petit" corium ?
Divers tonnages a la naissance de quoi ?
Communiqu'Ethique's comment, August 14, 2012 4:21 AM
Le "petit" corium c'est de l'humour, c'est juste pour dire que c'est le plus petit des trois corium qui se sont formés à la suite des accidents sur les trois réacteurs.... Entendre par "naissance" l'instant ou les conditions de création du magma dit "corium" ont été réunies (entrée en fusion)...

1. Définition du corium
Le corium est un magma résultant de la fusion des éléments du cœur d'un réacteur nucléaire. Il est constitué du combustible nucléaire (uranium et plutonium), du gainage des éléments combustibles (alliage de zirconium) et des divers éléments du cœur avec lesquels il rentre en contact (barres, tuyauteries, supports, etc.). Le terme « corium » est un néologisme formé de core (en anglais, pour le cœur d'un réacteur nucléaire), suivi du suffixe ium présent dans le nom de nombreux éléments radioactifs : uranium, plutonium, neptunium, américium, etc. source dans l'article...

Merci de nous lire Koikess !!
Koikess 's comment, August 14, 2012 5:00 AM
Merci pour ces explications, bonne continuation ;)