Le Côté Obscur du...
Follow
Find tag "catastrophe nucléaire"
42.0K views | +8 today
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

En Inde aussi, le danger nucléaire fait trembler : Accusée, la centrale qu'Areva doit construire au sud de Bombay, une zone barrée de trois failles tectoniques.

En Inde aussi, le danger nucléaire fait trembler  :  Accusée, la centrale qu'Areva doit construire au sud de Bombay, une zone barrée de trois failles tectoniques. | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Le sort des centrales japonaises ravive les inquiétudes en Inde, dont le gouvernement mise résolument sur le nucléaire. Accusée, la centrale qu'Areva doit construire au sud de Bombay, une zone barrée de trois failles tectoniques.

 

Trois séismes en dix ans

 

C'est davantage l'emplacement de cette centrale qui pose aujourd'hui problème. La zone est en effet classée 4 sur l'échelle indienne du risque sismique qui en compte 5. Selon un récent rapport de Greenpeace, trois séismes d'une magnitude supérieure à 5 sur l'échelle de Richter se sont produits dans la région entre 1990 et 2000.

 

L'un d'entre eux a fait près de 8000 morts. "Le Japon est beaucoup mieux préparé que l'Inde à faire face aux tremblements de terre, fait remarquer S.P. Udayakumar, président de l'Alliance nationale des mouvements anti-nucléaires (National Alliance of Anti-nuclear Movements, NAAM).

 

Mais la catastrophe de Fukushima prouve que même un pays qui a les moyens de se prémunir contre les catastrophes naturelles n'est jamais à l'abri d'une défaillance technologique."

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Appel urgent pour éviter une nouvelle catastrophe nucléaire mondiale

Appel urgent pour éviter une nouvelle catastrophe nucléaire mondiale | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Ce sont encore et toujours les Japonais qui nous le rappellent. Non seulement ils ne désarment pas face à leur gouvernement qui a choisi de redémarrer les réacteurs nucléaires d’Ôi alors que ceux-ci sont situés près d’une faille active, mais ils se mobilisent aussi de manière forte en s’adressant directement au secrétaire national de l’ONU afin d’essayer d’éviter le pire :

la perte de contrôle du refroidissement des 264 tonnes de combustible entreposés dans la piscine de l’unité 4 de Fukushima Daiichi. Cet évènement possible n’est absolument pas anodin, car il signerait l’évacuation d’une grande partie du Japon, et il polluerait le monde entier de manière irréversible pour des milliers d’années.

more...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

quand AREVA et son EPR deviennent synonymes de répressions et expropriations !

quand AREVA et son EPR deviennent synonymes de répressions et expropriations ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Dans la région de Jaitapur, sur la côte ouest de l’Inde, les noms de l’entreprise nucléaire française AREVA et de son réacteur EPR sont désormais associés aux mots répression, expropriation et abus de pouvoir.
AREVA projette d’y construire prochainement six réacteurs nucléaires pour une puissance totale de 9900 mégawatts (MW). Son partenaire indien, la Nuclear Power Corporation of India Ltd (NPCIL), veut faire de Jaitapur « le plus grand complexe nucléaire du monde ».
Les expropriations en cours sont menées au nom d’une loi sur les acquisitions de terres datant de l’époque coloniale. Plus de 95 % des propriétaires concernés ont refusé l’indemnisation offerte par le gouvernement. Contrôlée par ce dernier, l’entreprise NPCIL envisage de déraciner les quarante mille résidents qui vivent des ressources naturelles et des produits de cet écosystème : Une zone entière va être dépeuplée et cinq villages vont être évacués.

 

l'article mediapart avec les compléments d'infos dans les commentaires ici :

http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/180612/quand-areva-et-s

 

la lettre de protestation adressée à Luc Oursel, pdg d'Areva ainsi qu'au président Indien Abdul Kalam, à signer ici

 

http://www.mesopinions.com/Soutien-aux-citoyens-resistants-de-Jaitapur--contre-AREVA-et-le-gouvernement-indien-petition-petitions-57d55e6a7a85490a3fd4f3801d00ff3f.html

 

more...
Résistances & Alternatives 's comment, July 5, 2012 12:31 PM
Psychiatrisation des antinucléaires en Inde

Article du New India Express : http://bit.ly/MpgVpf
Article sur Courrier International : http://bit.ly/OnJjKs

Il est parfois écrit ici ou là que l'Inde serait « la plus grande démocratie du monde ». Or, les méthodes en vigueur là bas laissent songeur : comme autrefois en Union soviétique (une véritable dictature), des opposants sont psychiatrisés par le gouvernement indien. Et ces opposants sont comme par hasard les citoyens qui s'opposent à l'industrie de l'atome.

Résistances & Alternatives 's comment, July 5, 2012 12:52 PM
http://www.dianuke.org/areva-hopes-to-sign-jaitapur-deal-by-year-end-hindu-business-line/
Résistances & Alternatives 's comment, July 5, 2012 12:55 PM

Pétition : Soutien aux citoyens résistants de Jaitapur, contre AREVA et le gouvernement indien !

"Le projet de la société AREVA à Jaitapur en Inde vise à construire la plus grande centrale nucléaire au monde. L'opposition à la centrale n’obtient comme réponse qu’une répression violente et certains manifestants, pacifistes, sont détenus pour n'avoir pas respecté le couvre-feu, imposé par l'état pour limiter les manifestations. Le financement français, avec garanties publiques qui plus est, n'est pour l'heure pas encore validé par la COFACE. L'Inde a déclaré mi juin qu'elle était susceptible de signer un accord avec la France pour les deux premiers réacteur mox dans la seconde moitié de l'année."
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

APARTE : Fukushima et l’avenir du monde : TOUS CONCERNES !

APARTE : Fukushima et l’avenir du monde : TOUS CONCERNES ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

par PIERRE FETET

 

3. Pas de panique, mais de l'urgence   Mon but, en diffusant cet article, n’est pas d’alimenter les sites catastrophistes ou les articles prédisant la fin du monde, mais simplement d’alerter toutes les personnes responsables qui ne seraient pas conscientes du danger considérable que représenterait l’effondrement d’une piscine de Fukushima Daiichi.

 

Il est en effet très important que chacun soit au courant de ce que représenterait l’arrivée d’un nuage radioactif provoqué par une telle catastrophe. Les autorités françaises, mais également tous les gouvernements de l’hémisphère nord, au lieu de faire l’autruche et d’être sourds aux préoccupations des experts japonais ou aux lanceurs d’alertes internationaux de haut rang, en tant que responsables de la santé de leur population, devraient d’ores et déjà diffuser massivement des conseils de radioprotection.

En effet, si cette catastrophe se produisait, aucune nation n’aurait le temps de réagir efficacement à un tel évènement.

  En France, à l’occasion des élections législatives, il serait utile que tous les citoyens de base interpellent les candidats sur ces questions : sont-ils au courant de ce danger permanent et de l’impact radiologique possible en France ? et que préconisent-ils si le bâtiment réacteur n°4 s’effondre ?  

 

Pourquoi devrait-on encore croire Tepco quand elle affirme que l’unité 4 ne peut pas s’effondrer ? Pourquoi l’avenir du monde dépend-il de l’expertise de cette seule entreprise, célèbre pour être responsable de la plus grosse catastrophe nucléaire de l’histoire ?  

 

Cet article rapporte des faits, des avertissements, des possibilités. Mais il n’annonce pas l’avenir. L’avenir se trouve dans les décisions politiques d’aujourd’hui.

 

Si les personnes éclairées et influentes ne s’emparent pas de ces informations et n’usent pas de leurs pouvoirs pour faire bouger des positions idéologiques monolithiques, alors il ne restera plus comme « solution » que d’avoir de la chance !

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Mox : puisque tout va mal, continuons !

Mox : puisque tout va mal, continuons ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

 

Observatoire du nucléaire - http://observ.nucleaire.free.fr/rev-presse-2012-07-1.htm

Revue de presse n°6 - Par Stéphane Lhomme
Semaine du vendredi 6 au jeudi 12 juillet 2012

 

Mox : puisque tout va mal, continuons !

 

Articles (ou plutôt « publi-reportages ») du Midi-Libre ( http://bit.ly/OTRWMf ), du Dauphiné Libéré ( http://bit.ly/PFjoi5 ), de la Provence ( http://bit.ly/Ou9Cup ) et de l'Usine nouvelle ( http://bit.ly/L8F3sI ).

 

Opération de propagande d'Areva en faveur du fameux MOX. Ce combustible nucléaire contient du plutonium : il est donc encore plus dangereux que le combustible « ordinaire » (ne contenant « que » de l'uranium) et a par exemple aggravé les conséquences de la catastrophe de Fukushima.

 

Pourtant, on cherchera vainement la moindre remarque désagréable dans les articles des trois quotidiens régionaux qui ont couvert (disons plutôt « relayé ») cette opération de com, de même que dans le papier de l'Usine nouvelle, toujours là lorsqu'il s'agit de tresser des louanges à l'atome.

Ces 4 « articles » retranscrivent consciencieusement la prose du Président d'Areva, à savoir que Fukushima n'a causé aucun tort à l'industrie nucléaire, que le monde entier s'arrache le MOX, qu'Areva se porte à merveille, etc.

 

Mais c'est probablement l'article du Midi libre qui gagne ce concours de complaisance. En effet, la présence de MOX dans un des réacteur accidentés de Fukushima y est... carrément valorisée : « L'un des réacteurs de Fukushima utilisait d'ailleurs ce combustible, dont un seul assemblage peut alimenter en électricité une ville de 100 000 habitants pendant un an. Le Mox est donc un produit extrêmement puissant » Areva ronronne de plaisir...

 

A noter aussi : les deux députés PS (et ultra-pronucléaires) que l'on peut voir sur la photo avec le Président d'Areva viennent d'être élus avec le soutien dès le premier tour d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), qui a aussi pris soin d'exclure les deux militantes vertes (et antinucléaires) qui s'étaient présentées quand même...

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

GROUPES FUKUSHIMA INFORMATIONS : en Français et en anglais

GROUPES FUKUSHIMA INFORMATIONS  : en Français et en anglais | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Le groupe Français Fukushima informations, viens de créer un groupe exclusivement en langue Anglaise sur Facebook afin de faciliter la lecture du mur :

https://www.facebook.com/groups/252014768245150/ ;

 

En Français https://www.facebook.com/groups/Fukushima.informations/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

APARTE JAPON : Danger mondial : les combustibles usés de Fukushima

APARTE JAPON  : Danger mondial : les combustibles usés de Fukushima | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Selon des géologues japonais, un nouveau séisme de forte magnitude pourrait se produire à Fukushima. Des experts et des diplomates pointent le danger d’une nouvelle catastrophe, dont la gravité surpasserait largement Tchernobyl.

Dans le bâtiment du réacteur n°4 de la centrale de Fukushima Daiichi, la piscine de stockage des combustibles usés risque de s’effondrer si un nouveau séisme important se produisait à proximité du site – ce que craignent des géologues.

Sa structure a subi d’énormes contraintes mécaniques et thermiques lors des explosions et incendies qui ont eu lieu en mars 2011. Perchée à 30 mètres au-dessus du sol, elle contient 1535 assemblages combustibles, soit environ 264 tonnes de matériaux extrêmement radioactifs [1]. Son effondrement pourrait provoquer une catastrophe d’une ampleur sans précédent, d’un ordre de gravité encore bien supérieur à celui de Tchernobyl

more...
Résistances & Alternatives 's comment, June 7, 2012 6:52 PM
D’autre part, il est clair que ce n’est pas ce raz-de-marée, certes d’une "hauteur inattendue", qui est la cause de l’accident. Les réacteurs 5 et 6 sont restés intacts, bien qu’ils aient été tout autant endommagés par les secousses sismiques et le tsunami que les quatre autres réacteurs. La seule différence, c’est qu’ils avaient une source de courant électrique : le moteur diesel d’urgence à refroidissement par air que la direction avait installé à l’improviste pour faire des économies au moment où le gouvernement exigeait désormais de passer de deux à trois installations de générateurs d’urgence.
http://groupes.sortirdunucleaire.org/Fukushima
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Quand la terre tremble l'AIEA nous rassure

Quand la terre tremble l'AIEA nous rassure | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
more...
No comment yet.