Alerte, le projet de construction du réacteur Astrid à Marcoule avance subrepticement. | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

 

Copie d'un mail reçu.

 

Astrid revient... Elle va coûter des milliards et ce sera pour nos poches (ou notre déficit, ce qui revient au même).


"Alerte, le projet de construction d'Astrid à Marcoule avance subrepticement.

Sur place tout se passe comme si l’Etat avait donné tacitement son accord à la construction, ou bien pour le mettre devant le fait accompli.

 

Un Institut de Chimie Séparative est créé à Marcoule qui annonce clairement s’inscrire dans le « nucléaire durable ». Les terrains sont retenus, Bouygues s’associe à l’opération.

 

Ce 12 octobre les Maires du Gard Rhodanien sont invités à Bagnols/Cèze par l’Agence de Développement sur le thème « ASTRID 2020, un grand projet pour le Gard Rhodanien ».

 

Ainsi le CEA relance la filière plutonium en prétendant en faire un outil de transmutation des actinides mineurs, et pour cela il a obtenu 650 millions d’euros pour élaborer le projet d'un réacteur de grosse taille (presque un demi-superphénix) dans le Gard Rhodanien connu pour sa sismicité.

 

Ce n’est en fait qu’une immense arnaque  Le but reste d’aboutir au « nucléaire durable » grand projet du CEA depuis 50 ans, malgré le fiasco de Phénix et de Superphénix."

 

Pierre Péguin