"Dans les poubelles des marchands d’armes" au polygone de Bourges. | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Si en France l’armée reste silencieuse et refuse d’informer les citoyens, en Italie, le scandale a éclaté. 

Le reportage de France 3 a le mérite d'alerter l'opinion et de donner plus de portée à l'action du groupe "Alerte uranium" créé dans le Cher.

Grâce à son action, un Comité local d'information (CLIC) vient d'être créé par la Préfecture.

Ce premier recul des pouvoirs publics est purement formel, car pour le CLIC, il n'y a rien d'anormal au polygone de Bourges...

 

Pourtant, il est bien connu que les armes à l'uranium sont utilisées depuis longtemps dans les conflits et que les principales victimes sont les populations civiles en Serbie, en Irak, en Afghanistan au Liban en Palestine et ailleurs.

 

Le reportage dénonce la France, l'Italie, l'OTAN et ses alliés, (mais évite d'y associer Israël).

 

On attend la suite...