Le Côté Obscur du...
Follow
Find tag "accident nucléaire"
43.4K views | +1 today
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Tchernobyl, les boules. Et si l'Europe entière avait été irradiée?

Tchernobyl, les boules. Et si l'Europe entière avait été irradiée? | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
photo : Le sarcophage destiné à recouvrir le réacteur accidenté de Tchernobyl, en construction à proximité en novembre 2012. (Photo Anatolii Stepanov. Reuters )
Série Rewind. Cet été, «Libération» transforme l’Histoire en fictions. La catastrophe nucléaire menace une partie du continent. En Isère, des irréductibles refusent pourtant de fuir.

lire --> http://www.liberation.fr/terre/2013/07/23/tchernobyl-les-boules_920274

Résistances & Alternatives 's insight:

ET si demain c'était vous ?

Etes-vous prêts ?

Que ferez-vous ?

Faites vous confiance en votre gouvernement pour bien s'occuper de vous ?

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Un accident nucléaire en France est "plausible"

Un accident nucléaire en France est "plausible" | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Le Monde 15.06.2013


L’accident
Par Hervé Kempf

 

La France présente une particularité qui devrait susciter une recherche scientifique approfondie de la part des spécialistes de l’anatomopathologie.
Ne rien entendre, ne rien voir , ne rien dire, le plus sur moyen de participer à la banalisation du mal et à l’accident!


Dans cette curieuse contrée, les responsables politiques ont développé, depuis une quarantaine d’années, une pathologie réellement intrigante. Dès qu’ils entendent le mot « nucléaire », leur appareil auditif se transforme. Couvrant les informations entendues, une petite musique envahit leur cerveau, modulant une rengaine : « sécurité, indépendance, bas coût« . Un sentiment de béatitude les envahit alors, et ils pensent à autre chose.
Avec Fukushima, en mars 2011, les cliniciens ont espéré une rémission. Mais, depuis, la population observée a rechuté.


Une série de déclarations impressionnantes pourrait-elle contribuer à la guérison ? On ne le sait. Mais cela inquiète fort, en revanche, ceux qui y ont prêté attention. En mars, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié une étude plaçant le coût d’un accident nucléaire entre 120 et 450 milliards d’euros (un scénario catastrophique conduit même à 5 800 milliards).


Puis le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Pierre-Franck Chevet, a répété qu’un accident en France était possible. Il en a ainsi parlé le 16 mai devant le Comité de pilotage du débat sur la transition énergétique, le 30 mai devant les députés, et le 12 juin, dans Le Soir, où il a déclaré : « S’il y a un accident en France ou dans un autre pays, plusieurs autres pays seront concernés, voire impactés. L’hypothèse n’est pas irréaliste. »


Bien que M. Chevet ne soit pas très précis sur les éléments qui le conduisent à cet alarmisme, l’ASN a publié le 16 mai un avis soulignant « le risque qu’un défaut grave affecte plusieurs réacteurs », ce qui pourrait conduire à « suspendre sans délai le fonctionnement de ces réacteurs ». Le risque, a dit M. Chevet, est « plausible ». Les motifs pourraient en être, semble-t-il, des problèmes de corrosion et de joints.


D’autres aspects expliquent l’inquiétude des responsables de la sûreté. D’une part, la situation économique d’EDF est de plus en plus mauvaise, comme l’a rappelé le rapport de la Commission de régulation de l’énergie le 5 juin.

Cela pourrait conduire l’entreprise à comprimer les dépenses de sûreté, augmentant le risque d’accident.
D’autre part, les compétences humaines, qui sont essentielles, sont en train de se perdre, du fait du départ à la retraite d’un grand nombre de travailleurs du nucléaire. Or, ce que l’on appelle « le facteur humain » est un élément crucial de la sécurité nucléaire. Enfin, le vieillissement du parc accroît logiquement les risques.


Entendre ce que répètent les responsables, pourtant pondérés, de la sûreté nucléaire, aurait des conséquences désagréables : augmenter le prix de l’électricité et se préparer à ne pas allonger la durée de fonctionnement des réacteurs.

Mais rester sourd risque de conduire à une situation non plus désagréable, mais insupportable : un accident nucléaire en France.

 

source

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/06/15/l-accident_3430811_3232.html?xtmc=kempf&xtcr=1

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Résistances & Alternatives from # Uzac chien indigné
Scoop.it!

Janick Magne – Fukushima : “Un accident nucléaire, ça ne se répare pas !”

Janick Magne – Fukushima : “Un accident nucléaire, ça ne se répare pas !” | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Janick Magne, professeure à Tokyo depuis 35 ans, a vécu la catastrophe nucléaire de Fukushima. Elle est allée 3 fois en zone interdite et elle alerte les populations et les gouvernements. « C’est l’horreur absolue ! On n’en sort pas indemne ! ». Elle témoignait hier soir à Golbey.


Via UZAC
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Evacuation à Cruas : la centrale nucléaire a des vapeurs

Evacuation à Cruas  : la centrale nucléaire a des vapeurs | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Vingt-sept salariés d’EDF et d’entreprises sous-traitantes ont dû être évacués de bâtiments à la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, ce mardi 6 novembre à 8 heures 10. Il s’agit de l’unité de production n°2, actuellement en arrêt pour le renouvellement de combustibles et des opérations de maintenance.

 

"Cette évacuation a été ordonnée, par précaution, après détection d'un dégagement de vapeur dans un local spécifique et fermé. Le dégagement de vapeur a été stoppé. Aucun salarié ne se trouvait à l'intérieur du local au moment de l'événement. Il n'y a ni blessé, ni rejet dans l'environnement", précise la direction de la centrale.

 

Les salariés évacués ont effectué un contrôle médical "pour s’assurer de l’absence de contamination". L’accès aux bâtiments a été de nouveau autorisé à 9 heures 30, à l’exception du local où le dégagement de vapeur s’est produit.

Une expertise est menée pour déterminer la cause de cet incident.

 

 

en savoir plus sur les humeurs de Cruas Meyss ici -->

 

 http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post%2F2012%2F11%2F06%2FIncident-nucl%C3%A9aire-%C3%A0-la-centrale-de-Cruas-Meyss-%28Ard%C3%A8che%29

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

La France saurait-elle faire face à une catastrophe nucléaire ?

La France saurait-elle faire face à une catastrophe nucléaire ? | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

 

Même s'il a rapidement été maîtrisé, l'accident de la centrale de Marcoule n'a pas manqué de rouvrir le débat sur la gestion d'un accident nucléaire grave en France.

Cette fois, les conséquences sont restées confinées au périmètre le plus réduit : celui de ce centre de traitement de déchets nucléaires du Gard où l'explosion d'un four a fait un mort et quatre blessés.

Mais que se serait-il passé si l'accident de Marcoule avait entraîné des fuites de particules radioactives, portées vers Avignon, à une trentaine de kilomètres, par le mistral qui soufflait ce jour-là ?

Plus généralement, maintenant que le drame de Fukushima a laissé entendre que l'impensable était possible, la question se pose : comment une telle catastrophe nucléaire serait-elle gérée en France ?

 

http://mediascitoyens-diois.blogspot.fr/2012/10/demin-le-prochain-accident-nucleaire.html

 

more...
Jean-Paul Vimare's comment, October 22, 2012 12:16 PM
La France, sera faire face..Comme à Tchernobyl et Fukushima!! Non je plaisante!! C'est impossible en France, nous sommes les meilleurs du monde..Hummmmmmmmm!
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Le réacteur n°5 de la centrale du Bugey à l'arrêt, après un incendie

Le réacteur n°5 de la centrale du Bugey à l'arrêt, après un incendie | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
L'incendie qui s'est déclaré lundi 24 juin à 13 h 15 à la centrale nucléaire du Bugey, dans l'Ain, a provoqué l'arrêt automatique du réacteur no 5, le feu ayant pris sur l'alternateur qui lui est associé.  Cet incident se situe hors secteur nucléaire mais, suivant les consignes de sécurité, le réacteur s'est arrêté.

Le plan d'urgence interne déclenché par EDF est maintenu. Les pompiers sont sur place. EDF a indiqué à 15 h 50 que le feu était maîtrisé.

 

"L'événement ne nécessite pas, actuellement le déclenchement du plan particulier d'intervention [un des volets du plan Orsec].

Toutefois, par mesure de sécurité, le centre opérationnel départemental a été activé", précise la préfecture.

Pour l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), cet incident n'est pas "un sujet de sûreté nucléaire". Impossible pour le moment de savoir quand le réacteur no 5 sera relancé. "L'exploitant doit vérifier l'état de l'alternateur. Et, s'il est gravement endommagé, il faudra le changer, ce qui empêchera alors le redémarrage du réacteur."

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/24/incendie-a-la-centrale-nucleaire-du-bugey_3435658_3244.html



Les causes de l'incendie, survenu à 13h15 (11h15 GMT), sont pour l'heure inconnues. Le feu aurait débuté sur un joint de dilatation et menace donc de se poursuivre pendant une période assez longue avant d'être maîtrisé.

 

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00530800-france-incendie-a-la-centrale-nucleaire-du-bugey-578860.php

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Eneko : Accident nucléaire

Eneko : Accident nucléaire | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

1000 milliards d’euros de coût possible pour un accident nucléaire majeur en France selon l’IRSN

1000 milliards d’euros de coût possible pour un accident nucléaire majeur en France selon l’IRSN | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

L’IRSN vient de mettre en ligne l’étude sur le coût d’un accident nucléaire en France qui avait été rendue publique en anglais le 6 novembre 2012 au forum Eurosafe à Bruxelles. Rien de nouveau dans cette publication qui avait déjà été reprise par de nombreux médias et traduite par nos propres soins. Toutefois, cette publication sur le site même de l’IRSN officialise l’information qui avait été reléguée dans une note de bas de page du rapport de la Cour des Comptes sur les coûts de la filière électronucléaire : un accident nucléaire majeur pourrait coûter à la France jusqu’à 1000 milliards d’euros.


ARTICLE COMPLET VIA CLIC SUR LE TITRE DU POST

more...
No comment yet.
Rescooped by Résistances & Alternatives from Nucleaire
Scoop.it!

Nucléaire : omerta sur les accidents du travail ? - Contamination radioactive - Basta !

Nucléaire : omerta sur les accidents du travail ? - Contamination radioactive - Basta ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Nous sommes le 6 novembre 2007. Dominique Samson est en train de souder un robinet sur un tuyau du bâtiment réacteur de la centrale nucléaire de Paluel (Haute-Normandie) quand la machine servant à aspirer les particules radioactives – le déprimogène – s’arrête. « Le temps que je me dégage, en quelques secondes je me retrouve contaminé », raconte Dominique Samson dans les colonnes de Mediapart. L’arrêt de la machine l’expose immédiatement aux radio-éléments émis par l’opération.

 

http://www.bastamag.net/article2730.html

 

 

 

 


Via Uston News, Nessy du Loch
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Nucléaire : Attention au chien !

Nucléaire : Attention au chien ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

 

Retrouvez toute l'actualité technique du parc nucléaire d'EDF (enfin les archives qu'ils appellent actualité sur leur site...)

 

Liste en vrac non exhaustive...

 

 

Défaut de tenue au séisme de matériels du système de ventilation du local des groupes électrogènes de secours sur certains réacteurs de 1300 MW 14/11/2011

 

Anomalie sur la mesure du débit d'eau d'un système de sécurité 02/02/2011

 

Anomalie de conformité sur des ouvrages de génie civil et des structures métalliques 09/12/2010

 

Ecart dans la gestion d'appareils de mesure utilisés en centrale nucléaire 25/02/2010

 

Anomalie sur certains moteurs des groupes électrogènes de secours à la suite de possible défauts mis en évidence par le constructeur 15/01/2010

 

Anomalie de graissage détectée sur des matériels de plusieurs unités 11/12/2009

 

Ecart documentaire dans les consignes d'exploitation des réacteurs sur 28 unités de 900MW 09/12/2009

 

Intervention préventive sur certains moteurs des groupes électrogènes de secours à la suite de possible défauts mis en évidence par le constructeur 16/10/2009

 

Anomalies sur des supports de composants électriques équipant les unités de 1300 MW 27/04/2009

 

Anomalie de montage sur des fixations de planchers métalliques sur des unités de 900 MW 31/03/2009

 

Anomalie suite à des opérations de bouchage sur des tubes de générateur de vapeur 25/02/2009

 

Ecarts de conformité sur des pompes de circuits d'eau sur des réacteurs de 900 MW 24/10/2008

 

source : http://energie.edf.com/nucleaire/actualite-technique-du-parc-46642.html

 

en bas à droite dans la page edf, découvrez l'actualité de VOTRE centrale

more...
No comment yet.