Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
44.5K views | +17 today
Follow
 
Rescooped by association concert urbain from ISR, DD et Responsabilité Sociétale des Entreprises
onto Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Scoop.it!

Michael Porter unveils new health and happiness index

Michael Porter unveils new health and happiness index | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
The Harvard professor, who created the concept of shared value, hopes to bring social and environmental considerations to the top of the policy and corporate agenda

 

Can Harvard professor Michael Porter do for wellbeing and happiness what others have so far failed to achieve?

The creator of the shared value concept, who has the ear of both big business and governments, has unveiled a "rigorous" new Social Progress Index (SPI) that hopes to put social and environmental considerations at the top of the policy and corporate agenda.

He believes that a strong foundation of knowledge and analysis is essential if government, business and civil society are going to be able to collaborate to create new measures that look beyond gross domestic product (GDP), which has dominated the post-war global economy.

Porter hopes that the SPI will become as prominent as the World Economic Forum's global competitiveness report in driving best practice and a race for the top.

A new organisation, the Social Progress Imperative, has been created to support the development of the SPI and help to integrate it into corporate and governmental thinking. Paraguay has already agreed to adopt it and Costa Rica and Peru should follow quickly. Discussions are also starting with the UK's Cabinet Office and Porter is talking to major companies that are using his shared value model to get them on board.


Via Sylvie-Nuria Noguer, Bethlehem Hickman, Stephane Bilodeau, Pierre Wouters
more...
Stephane Bilodeau's curator insight, April 27, 2013 7:12 AM

"The creator of the shared value concept, who has the ear of both big business and governments, has unveiled a "rigorous" new Social Progress Index (SPI) that hopes to put social and environmental considerations at the top of the policy and corporate agenda.


He believes that a strong foundation of knowledge and analysis is essential if government, business and civil society are going to be able to collaborate to create new measures that look beyond gross domestic product (GDP), which has dominated the post-war global economy.


Porter hopes that the SPI will become as prominent as the World Economic Forum's global competitiveness report in driving best practice and a race for the top.


The SPI, which ranks 50 countries, places Sweden as the most socially advanced country globally. The UK is ranked second, above Germany, which ranks fifth, the United States, sixth, and Japan, eighth."

Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Le bonheur c'est comment on fait pour vivre ensemble
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by association concert urbain from The Architecture of the City
Scoop.it!

Sites de CURATION de CONCERT URBAIN + FACEBOOK + BLOG + JOURNAL

Sites de CURATION de CONCERT URBAIN + FACEBOOK + BLOG + JOURNAL | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

 

 

Des problèmes techniques perturbent l’accès à l’ensemble de nos sites.

Le transfert vers un autre hébergeur est en cours et se fera progressivement.

Merci pour votre compréhension.

 

 


BLOG

http://concerturbain.wordpress.com/


 FACEBOOK

http://www.facebook.com/pages/Concert-Urbain/216943278327209

 

JOURNAL

http://paper.li/paperliacu

 

Sites de CURATION

 

URBANmedias
“le mediation des aménagements urbains”
http://www.scoop.it/t/urbamedia

 

The Architecture of the City
“a closer look at urbanism and architecture”
http://www.scoop.it/t/urbanmedias

 

Actions de concertation citoyenne
“participation citoyenne aux prises de décision d'intérêt général”
http://www.scoop.it/t/actions-de-concertation-citoyenne

 

Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Le bonheur c'est comment on fait pour vivre ensemble
http://www.scoop.it/t/le-bonheur-comme-indicateur-d-epanouissement-social-et-economique

 

Machines Pensantes
“La vie sous toutes ses formes”
http://www.scoop.it/t/machines-pensantes

 

Design participatif : méthodes, théories, approches multimédia.
“Comment impliquer le citoyen dans le design des outils de débat en-ligne.”
http://www.scoop.it/t/design-participatif-une-approche-systemique

 

Les moyens de sondage alternatif : comment "extraire" l'opinion de supports multimédias ?
“Comment cibler et ensuite représenter l'opinion de citoyens qui débattent sur des plateformes multimédia ? ”
http://www.scoop.it/t/quand-la-cartographie-devient-un-moyen-de-sondage-alternatif

 

Le contexte socio-politique de la démocratie participative : la question de "accountability", entre l’évaluation et la transparence.
“On écoute, on parle, on participe, on diffuse, on commente...et après, quoi ? Que faire de la concertation ? Que font les élus de notre parole, nos opinions, nos propositions ?”

http://www.scoop.it/t/rendre-des-comptes-entre-l-evaluation-et-la-transparence

 

Modèles et typologies du débat. La médiation de conflits
“Trouver des "modèles" de débat. Coment schématiser les lignes de tension lors d'un conflit ? Quelles méthodes de médiation pour arriver à la résolution de conflits ? ”
http://www.scoop.it/t/modeles-et-typologies-du-debat-la-mediation-de-conflits

 

Entre bonheur et bien-être : quels critères pour mesurer le progrès et la productivité ?
“We're looking for all leads that might help better understand how to define (and mesure) happiness.”
http://www.scoop.it/t/entre-bonheur-et-bien-etre-quels-criteres-pour-mesurer-le-progres-et-la-productivite

 

 

 


Via association concert urbain
more...
Documentalistes Jacques Bujault's curator insight, October 21, 2013 8:48 AM

De nombreux sites, scoop it, sur différents sujets plus ou moins liés à la ville en mutation...

Teresa M. Nash's comment, November 28, 2013 2:27 AM
Great!
François Arnal's curator insight, December 23, 2013 8:46 AM

De la curation en géographie urbaine...

 

Rescooped by association concert urbain from Innovation sociale
Scoop.it!

D’Aristote au Web de DEMAIN : l’intelligence collective selon Pierre Lévy

D’Aristote au Web de DEMAIN : l’intelligence collective selon Pierre Lévy | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Lorsque l'on s'intéresse à l'Internet, on se rend rapidement compte que ce n'est pas une technologie comme les autres. Pour certains, l'Internet a même une valeur et un potentiel anthropologiques. En ce sens, l'Internet tendrait donc à représenter l'Humain sous tous ses aspects, à travers une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles.


Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Le futur de l'économie est pour 2016, et il sera COLLABORATIF

Le futur de l'économie est pour 2016, et il sera COLLABORATIF | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Avec la fin d'année vient le temps des horoscopes. Et celui de l'économie française pour 2016 est annonciateur d'une excellente nouvelle : les planètes s'aligneront pour nous permettre d'entrer pleinement dans l'ère du collaboratif.

Le phénomène fait peur comme ont fait peur en leur temps Facebook et les réseaux sociaux, et avant eux Microsoft, Apple et les géants de l'informatique, et bien avant eux la voiture, l'imprimerie, etc. Si Airbnb et consorts effraient autant, c'est parce qu'ils ne réinventent pas seulement la relation aux clients, ils réinventent absolument tout de la façon dont fonctionne une entreprise, ce qui, par vase communicant, impacte tout de la façon dont on fonctionne en société.

VERS UN NOUVEAU MONDE COLLECTIF

Le collaboratif explosera en 2016 parce que plusieurs tendances vont s'affirmer :

  • le besoin d'être bien au travail pour pouvoir travailler utilement,
  • l'épuisement des ressources naturelles - et donc la nécessité d'inventer des solutions moins consommatrices d'énergie,
  • l'envie très affirmée des clients d'être acteurs de leurs choix de consommation,
  • une maîtrise globalement forte des outils numériques,
  • un profond besoin de donner du sens à nos vies...
  • En fait, nous commençons à réaliser que nous avons besoin de changer de monde pour sortir de l'impasse.
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Jeff Goldblum, les sciences et l'ÉLÉGANCE

Jeff Goldblum, les sciences et l'ÉLÉGANCE | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Jeff Goldblum, acteur de 63 ans, ne semble pas vieillir. Certes, son visage a pris quelques années, ses cheveux se sont teintés de blanc. Mais il conserve cette élégante allure goguenarde, d'hipster avant l'heure, lunettes sur le nez, cerveau en ébullition constante, charme discret de l'intellectuel un peu en marge. Le physique et l'attitude de l'emploi idéaux pour incarner des rôles de sympathique savant fou, mais pas trop. 
Il incarnait l'un des ces personnages dans Independence Day, film catastrophe, apocalyptique et patriote, immense succès du début des années 90, où l'on voyait New York, Los Angeles et  Washington DC, Maison-Blanche comprise, se faire laminer par une gigantesque attaque extraterrestre.
Dans Independence Day : Resurgence – suite poussive et répétitive du premier volet, qui vient de sortir en salles, vingt ans après le premier – Goldblum reprend ce rôle de l'attachant David Levinson, scientifique un peu zinzin, un peu excentrique, un poil – juste un poil – anarchiste. Et on le retrouve avec un certain plaisir coupable, forcément coupable, devant la débauche d'effets spéciaux que nous sert une nouvelle fois le réalisateur Roland Emmerich.
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

[Président Folamour] Menteur, narcissique, SOCIOPATHE : Donald Trump vu par sa plume cachée

[Président Folamour] Menteur, narcissique, SOCIOPATHE : Donald Trump vu par sa plume cachée | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Donald J. Trump est devenu, à la fin des années 1980, l’incarnation d’une certaine idée du rêve américain : le businessman charismatique et manipulateur, le self-made-man capable de vendre de l’eau à un homme qui se noie, l’homme qui ne doit rien à personne.

Cette image soigneusement entretenue a pris une autre dimension depuis que Trump s’est lancé, avec succès, dans la course pour la nomination républicaine à la Maison Blanche. A quelques heures de l’ouverture de la convention qui scellera son statut de candidat, un homme qui connaît très bien Donald Trump, et qui n’avait jamais abordé le sujet avec autant de détails jusqu’à présent, a parlé. C’est l’homme qui a façonné « le mythe Trump ».

En 1985, Tony Schwartz, alors journaliste, devient le nègre de celui qui n’est alors qu’un joueur parmi d’autres dans l’immobilier et les casinos de la côte Est. Après avoir passé plus de dix-huit mois en sa compagnie, il écrit Trump, the Art of the Deal, mi-hagiographie, mi-manuel de motivation pour devenir Donald Trump. Le livre fut un immense best-seller, rapportant des millions de dollars et cimentant dans l’imaginaire collectif l’image que Trump voulait donner de lui-même.

Or tout ou presque était romancé, exagéré ou carrément faux. Presque vingt ans plus tard, alors que le « héros » du livre peut potentiellement devenir l’homme le plus puissant de la planète, le désormais ex-journaliste qui a tout fait pour le rendre sympathique – « J’ai mis du rouge à lèvres sur un cochon » – prend la parole dans le New Yorker pour dire qu’il « regrette profondément ». Et qu’il a de plus en plus peur. Car toutes les tares et les traits de caractère qu’il avait perçus à l’époque (le mensonge systématique, l’absence d’empathie, le narcissisme extrême, une coupure totale avec la réalité) se sont dangereusement exacerbés depuis.

C’est un « sociopathe »
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Attentats : REPENSER notre rapport au monde

Attentats : REPENSER notre rapport au monde | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
La violence aveugle a encore frappé en France, à Nice. Tant de victimes qui n’ont eu qu’un tort, se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Alors que l’enquête ne fait que débuter, qu’aucune explication crédible n’est démontrée, le bal des vautours médiatiques et politiques s’est ouvert en grande pompe.

J’ai tenu cinq minutes devant une chaîne d’information en continu.

Des pseudos experts se bousculaient déjà à l’antenne alors que je décelais une excitation malsaine de la part des journalistes en plateau. Lors de la finale de l’Euro de football, les 30 secondes de publicité à la mi-temps coûtaient 260 000 euros. Pour les terroristes, la publicité est gratuite, elle est offerte par les médias et la classe politique. Le président de la République a qualifié l’acte de terrorisme islamique quelques heures après le drame et plus de trente heures avant les premiers éléments sur la « radicalisation très rapide » de l’auteur de l’attentat dévoilés par son ministre de l’intérieur. Est-ce la sérénité que l’on est en droit d’attendre d’un chef d’Etat ? C’est le temps de la compassion pour les victimes avant tout. Répandre la peur, c’est le boulot des terroristes, pas des hommes d’Etat ni des médias.

La peur est devenue un business

Sur les plateaux s’empilent les supputations, se succèdent les experts de la guerre et de la peur alors que le monde a cruellement besoin d’experts de la paix. Les témoignages diffusés à l’antenne ainsi que les images confinent bien plus au voyeurisme qu’au devoir d’informer. Ce n’est plus de l’information, c’est de la mise en scène. Dans de telles circonstances, le devoir d’informer impliquerait de reléguer au second plan l’obsession de l’audimat. Il faut croire que les terroristes savent mieux profiter de nos faiblesses que nous des leurs.
association concert urbain's insight:

 

via @valaflebu @Fabdebrice

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Au Pérou, la RÉSISTANCE à l'industrie minière des communautés indiennes, en images

Au Pérou, la RÉSISTANCE à l'industrie minière des communautés indiennes, en images | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Un documentaire de vingt minutes nous plonge au cœur des conséquences de l’exploitation minière sur les communautés paysannes et indiennes de la Région d’Apurimac, près de Cusco. Le film illustre de manière poignante le déséquilibre des rapports entre des compagnies minières soutenues par le gouvernement péruvien qui cherchent à réaliser un maximum de profit sans se préoccuper de l’environnement, et les communautés locales. Celles-ci résistent pourtant pour préserver leur mode de vie et leur milieu naturel, parfois au risque de leur vie. Des partenaires du CCFD-Terre Solidaire témoignent
association concert urbain's insight:
via Alcofribas
@Yonnescaut 

Rari nantes in gurgite vasto - Virgile

 
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Les médias dans l’ère « de la politique POST_VÉRITÉ »

Les médias dans l’ère « de la politique POST_VÉRITÉ » | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Katharine Viner, rédactrice en chef du Guardian, a longuement pensé à cette question, et à celles qui en découlent, pendant les semaines qui ont suivi le vote sur le « Brexit », la débâcle de la classe politique britannique et le rôle qu’ont eu les médias dans la diffusion et le décryptage d’informations pendant la campagne.

Le résultat est une très longue analyse qui part du constat que « si les faits étaient une devise, ils viendraient de subir une sévère dévaluation » après ce référendum, le « premier vote majeur dans l’ère de la politique post-vérité », un monde où l’idéologie l’emporte sur la réalité.

La presse eurosceptique britannique a reconnu ses erreurs et ses exagérations, les politiciens pro-« Leave » ont reconnu leurs mensonges et l’absence de toute stratégie en cas de victoire. Mais ils l’ont fait une fois le résultat du vote connu. Comme dit Katharine Viner, ce n’est pas la première fois que le monde politique et celui de la presse se trompent lourdement ou mentent éhontément, mais c’est la première fois qu’ils le reconnaissent si rapidement et si facilement. Comme si la vérité ne pesait plus beaucoup.
association concert urbain's insight:

 

via @antoinekowalski @RousseauAgnes

RT @Guardian

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Loïc Blondiaux : “Pourquoi le peuple serait-il plus DERAISONNABLE que les élites ?”

Loïc Blondiaux : “Pourquoi le peuple serait-il plus DERAISONNABLE que les élites ?” | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Suite aux résultats des référendums sur le Brexit et l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, certains remettent en cause cet instrument de démocratie. Loïc Blondiaux, politiste, insiste sur la légitimité du référendum, et sur l'importance de ses modalités d'organisation.
association concert urbain's insight:
RT @LoicBlondiaux @Telerama
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Les temps forts de la loi "CRÉATION" - Ministère de la Culture et de la Communication

Les temps forts de la loi "CRÉATION" - Ministère de la Culture et de la Communication | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Le 29 juin 2016, le projet de loi sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine (LCAP) a été définitivement adopté au Parlement. Après neuf mois de débats, l’Assemblée nationale et le Sénat sont parvenus à un accord lors de la commission mixte paritaire qui s’est réunie le 16 juin 2016. « C’est exceptionnel, a souligné Audrey Azoulay, je veux y voir la relation particulière que la France et sa représentation nationale entretiennent avec la culture ». Alors que la loi du 7 juillet 2016 vient d’être publiée au Journal officiel du 8 juillet 2016, la ministre de la Culture et de la Communication est revenue sur les perspectives ouvertes par ce texte pour le renforcement et la pérennisation du « modèle culturel français ».

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Les INÉGALITÉS de niveau de vie continuent à augmenter - Délinquance, justice et autres questions de société

Les INÉGALITÉS de niveau de vie continuent à augmenter - Délinquance, justice et autres questions de société | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Comment ont évolué les niveaux de vie en France ces dernières années ? A vrai dire, on n’en sait rien. L’Insee a changé de méthode en 2010 puis en 2012, du coup les données ne sont pas comparables d’une année sur l’autre. La plupart des analyses que vous lisez sur le sujet (comme pour la pauvreté) sont fausses parce qu’elles font comme si la méthode de calcul n'avait pas changé. Pour y voir plus clair, nous avons recalculé les évolutions de manière à réduire ces ruptures1. Résultat : les plus riches continuent à gagner plus, sauf dans les dernières années. Les plus pauvres toujours moins, mais moins fortement. Explications.
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Le COWORKING, une idée de a Renaissance: The Innovative Coworking Spaces Italy

Le COWORKING, une idée de a Renaissance: The Innovative Coworking Spaces Italy | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Coworking spaces are on the rise, from Google’s “Campus” in London to NextSpace in California. Much has been made of these shared workspaces as a brand-new idea, one that barely existed 10 years ago. But the way they function reminds me of a very old idea: the Renaissance “bottega” (workshop) of 15th-century Florence, in which master artists were committed to teaching new artists, talents were nurtured, new techniques were at work, and new artistic forms came to light with artists competing among themselves but also working together.

The Renaissance put knowledge at the heart of value creation, which took place in the workshops of these artisans, craftsmen, and artists. There they met and worked with painters, sculptors, and other artists; architects, mathematicians, engineers, anatomists, and other scientists; and rich merchants who were patrons. All of them gave form and life to Renaissance communities, generating aesthetic and expressive as well as social and economic values. The result was entrepreneurship that conceived revolutionary ways of working, of designing and delivering products and services, and even of seeing the world.

Florentine workshops were communities of creativity and innovation where dreams, passions, and projects could intertwine. The apprentices, workers, artisans, engineers, budding artists, and guest artists were interdependent yet independent, their disparate efforts loosely coordinated by a renowned artist at the center — the “Master.” But while he might help spot new talent, broker connections, and mentor younger artists, the Master did not define others’ work.
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Envie d'un parcours GOURMAND dans #Paris14 ? : les #HeuresHeureuses sont faites pour vous

Envie d'un parcours GOURMAND dans #Paris14 ? : les #HeuresHeureuses sont faites pour vous | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Petits squares et rues paisibles, c'est bien à proximité de la tour Montparnasse que le quatorzième vous invite à suivre son parcours gourmand ! Croquez dans un mi-cuit de saumon aux mendiants rue Campagne première ou dans une tartine de filet de bœuf Angus dans la rue du Château. Pour les becs sucrés, laissez-vous tenter par une bouchée chocolat-praliné rue Brézin ! 

association concert urbain's insight:

 

@MairieParis14 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Travailler autrement au 21 ème siècle
Scoop.it!

Des « vacances ILLIMITÉES » pour pousser les salariés de la high-tech à prendre leurs congés

Des « vacances ILLIMITÉES » pour pousser les salariés de la high-tech à prendre leurs congés | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Le groupe américano-japonais Indeed, spécialiste de la recherche d’emploi, vient d’importer en France le concept de « vacances ­illimitées » pour le personnel de son bureau parisien, qu’il a ouvert en 2015. « Les salariés partent quand ils veulent, autant de jours qu’ils veulent, quand ils en éprouvent le besoin. Tout repose sur la confiance », explique Arnaud Devigne, directeur général de cette société pour l’Hexagone ; il précise que l’initiative s’inscrit « dans une démarche expérimentale ».

Via François Pellerin, Nelly Renard, JP Fourcade
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

« Daesh nous empêche de voir que la question majeure est POLITIQUE »

« Daesh nous empêche de voir que la question majeure est POLITIQUE » | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Pour le psychanalyste Roland Gori, les auteurs des récents attentas sont les monstres du néolibéralisme. Daesh, estime-t-il, est l’arbre qui cache une crise politique profonde et sans issue immédiate, et qu’il devra pourtant falloir régler pour éradiquer ce terrorisme.

 

Cela ne peut se fonder que sur la réinvention de l’humanisme. Une posture éthico-politique, qui vise à faire « l’ontologie du présent », comme le dit Michel Foucault, pour essayer de voir ce qui, dans ce présent, brille comme un danger que l’histoire peut éclairer. C’est ce défi de la modernité que nous avons à relever : replacer l’humain au centre, de manière concrète, particulière, pas de manière universelle, réduit à la monotonie, pas de manière homogénéisée.

 

Il faut relire aujourd’hui Stefan Zweig, notamment son livre sur Le Brésil, terre d’avenir, où il explique comment la création d’une culture peut naître de la créolisation de l’ensemble des particularités culturelles qui la composent. C’est l’hétérogène qui rend fort. La création d’une véritable identité culturelle passe par le creuset d’une culture qui fait fondre ensemble - par des alliages subtils -, bien des composants humains.

 

Le politique, c’est à cette pluralité qu’il a à se confronter, pas parce qu’il en a besoin comme « forces de travail » à exploiter, mais parce que c’est ainsi que se crée un peuple_,_ sa force et son histoire. Il faut faire passer le message de la désintoxication morale de l’Europe, qui doit passer par la République des Lettres, par la fraternité des cultures, des échanges, des expériences sensibles.

 

Zweig dit qu’on devrait enseigner à chaque nation son histoire, moins celle de ses conflits avec les autres nations, mais bien plutôt ce que chacune d’entre elles doit aux autres pour être aujourd’hui ce qu’elle est. Il s’agirait moins d’enseigner nos victoires et nos défaites, que nos dettes aux autres cultures. C’est en nous appropriant à notre manière singulière ce que les autres nous ont apporté que nous nous sommes créés, que nous avons, comme l’écrivait Camus, « donné une forme à notre destin ».

association concert urbain's insight:

 

via @CazaSutil

RT @Politis_fr

Fil info officiel de Politis / http://www.Politis.fr  RSS : http://www.politis.fr/rss.xml  Pour ns soutenir : https://www.donspep.caissedesdepots.fr/?journal=PTIS  info communication[at]politis.fr

Paris

 

politis.fr

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Petit manuel pour lutter contre les pensées SIMPLISTES après les attentats

Petit manuel pour lutter contre les pensées SIMPLISTES après les attentats | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
La douleur, la colère et la peur sont-elles bonnes conseillères ? Après l’attentat de Nice, alors que la France est à nouveau meurtrie sur son territoire, il est tentant de laisser aller ses pensées à des raccourcis un peu simplistes et à des injonctions légèrement péremptoires adressées aux responsables politiques. Pourtant, la réalité est souvent bien plus complexe. Nous avons détaillé ici quelques phrases cliché, et les arguments qui font que ce n’est pas si simple.

COMMENT CET ARTICLE FONCTIONNE
Chaque carte porte à son recto une affirmation volontairement un peu simpliste que chacun a pu entendre, penser ou prononcer au lendemain des attentats.

Cliquez sur le bouton bleu-vert ou faites glisser la carte pour la retourner et comprendre pourquoi l'affirmation n'est pas si simple à mettre en place qu'on ne pourrait le penser.
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Travailler autrement au 21 ème siècle
Scoop.it!

Dans quels pays les salariés sont-ils le plus HEUREUX? : L’Amérique du Sud en tête

Dans quels pays les salariés sont-ils le plus HEUREUX? : L’Amérique du Sud en tête | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

D’après le dernier baromètre Edenred-Ipsos, réalisé auprès de 14 000 salariés de 15 pays, les Indiens sont les plus heureux au travail (88%). Vient ensuite le Mexique avec 81 % des salariés qui vont au travail avec plaisir. Dans le ventre mou du sondage, on retrouve le Royaume-Uni et ses 71% de salariés satisfaits. Connus pour leur flegme légendaire, les Britanniques s’inscrivent pile dans la moyenne du classement. Bon dernier, le Japon ne compte que 44% de salariés épanouis. La France, quant à elle, affiche un taux de satisfaction à 67%, en deçà de la moyenne.


Via Philippe-Didier Gauthier, JP Fourcade
more...
Philippe-Didier Gauthier's curator insight, July 19, 1:22 PM
#DémarchePortfolio #BonheurAuTravail #RapportAuTravail  Ce baromètre est vraiment très intéressant !!!
François Pellerin's curator insight, July 21, 1:22 AM

Il faut lire l'étude complète. Au delà de la médiocrité de la position de la France sur le sujet, on retrouve la mise en avant des facteurs émotionnels dans le bien être au travail, ainsi que des éléments permettant de relier QVT et motivation.

"Le bien-être au travail est le fruit d’une équation inégale entre le cadre de travail, l’attention et l’émotion."

Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

[Luc Le Chatelier] Le Corbusier LABELLISÉ Unesco : bonne nouvelle ou moment d'égarement ?

[Luc Le Chatelier] Le Corbusier LABELLISÉ Unesco : bonne nouvelle ou moment d'égarement ? | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Mais ce n’est pas Corbu l’urbaniste que l’Unesco a salué. Même à Chandigarh, la ville indienne qu’il a dessinée « suivant les préceptes du corps humain » (avec une tête, un cœur, un ventre), seuls la Cité Judiciaire, le Parlement et le Palais du Gouvernement sont inscrits. Le reste vit sa vie...


Non, le Corbu célébré aujourd’hui, c’est l’inventeur du plan libre qui permet tous les aménagements intérieurs – une structure poteau-dalle en béton qu’il imagine en 1917 avec l’unité Domino – et celui du toit terrasse qui offre la jouissance du ciel, deux qualités de la sublime Villa Savoye, à Poissy (78). Le Corbu que l’on chante, c’est celui de l’intelligence constructive et du béton brut élevé au rang de matière noble de la Cité Radieuse de Marseille où tous les appartements, imbriqués en duplex selon le principe du « casier à bouteilles », disposent d’une double exposition. Le Corbu que l’on aime, c’est le bâtisseur de la chapelle de Ronchamp qui réussit une forme pure, absolue, incontestable, avec les pierres de l’ancienne église qui avait brûlé, quelques ferrailles de récupération, du mauvais béton et un méchant enduit plutôt pâteux.


Le Corbu que l’on admire, avouons-le, c’est ce bonhomme sûr de lui et de son génie, capable parmi les premiers de traverser les océans pour porter au loin la bonne parole de l’architecture et construire à l’autre bout du monde. La reconnaissance de l’Unesco, premier classement transfrontières en son genre, rassemble en effet dix-sept bâtiments sur trois continents et sept pays (Allemagne, Argentine, Belgique, France, Inde, Japon, Suisse).


Et puis, il y a le Corbu que l’on absout, le naturiste amoureux de la Méditerranée qui termine ses jours dans la frugalité heureuse d’un cabanon de seize mètres-carrés face à la grande bleue (et dedans, car il finit par s’y noyer), à Roquebrune-Cap-Martin.
Et tant pis pour ses amitiés douteuses avec des gens d’extrême droite, sa fascination pour l’ordre et l’hygiène, son admiration pour l’Italie fasciste (et accessoirement pour la Russie de Staline), son porte-à-porte humiliant, dix-huit mois durant, dans les couloirs du régime de Vichy... Le bonhomme n’était pas sympathique ? Sans doute. Mais il n’a pas de sang sur les mains, et a laissé de belles choses. Peut-être que l’architecte du Parthénon battait sa femme – ce qui est mal ! –, mais là n’est pas le sujet. 

Luc Le Chatelier

association concert urbain's insight:

Luc Le Chatelier

@luclechat

Journaliste @telerama #architecture, #urba, #paysage, #vélo, oiseaux du ciel et + si affinités

Ivry-sur-Seine, Paris, France

telerama.fr/scenes'/

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Les réactions politiques à l'attentat de Nice sont un DÉSASTRE national

Les réactions politiques à l'attentat de Nice sont un DÉSASTRE national | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Rien ne résiste à la présidentielle
On ne peut pas en dire autant des politiques et, de ce point de vue, nous vivons un véritable désastre national. Dès les premières heures de la matinée, au lendemain du drame, les proclamations toutes plus péremptoires les unes que les autres se sont multipliées. Ainsi l’ancien Premier ministre Alain Juppé qui, pour le moment, fait la course en tête de la primaire de la droite en vue de l’élection présidentielle, a proclamé que «si le nécessaire avait été fait, les attentats n’auraient pas eu lieu». Mais qu’est-ce que le nécessaire, Monsieur Juppé? Pour les uns, il faut fermer les frontières: intéressant, sauf que les auteurs des attentats jusqu’à présent étaient quasiment tous français, donc vivant dans l’Hexagone…Enfermer les suspects? Cela nous ramènerait deux siècles en arrière, au moment de la Révolution et de la loi des suspects ou bien cela conduirait à ériger un Guantanamo puissance dix car lesdits suspects ne sont pas loin de dix mille! Ou bien encore, comme le réclame un élu de droite, armer les policiers de lance-roquette! Il est intéressant de noter que les mêmes qui stigmatisent l’instrumentalisation par Donald Trump aux Etats-Unis des récentes tueries qui y ont été commises ne sont pas loin de faire la même chose.


A la vérité, rien ne résiste à la perspective de l’élection présidentielle. Et l’opposition se souvient sans doute qu’elle a porté le coup le plus dur au président de la République, François Hollande, lorsqu’elle lui a refusé les moyens constitutionnels de rendre permanentes certaines des dispositions de l’état d’urgence. Elle cherchera encore et encore à affaiblir le chef de l’Etat pour l’écarter de la course, quelles que que soient les circonstances. Là où, au contraire, il eut été tellement nécessaire de faire la preuve de sa capacité d’union.
La société française est invitée à garder son calme, à faire preuve de cohésion et d’unité, toutes choses qui sont le seul vrai rempart contre le terrorisme, quand la société politique agit rigoureusement à l’inverse et contribue chaque jour davantage à fragmenter celle-ci. Elle en paiera nécessairement le prix.

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Non, les responsables du digital n’ont (VRAIMENT) pas le moral…

Non, les responsables du digital n’ont (VRAIMENT) pas le moral… | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Ceux qui lisent régulièrement le BrandNewsBlog s’en souviennent peut-être : j’avais déjà abordé en fin d’année dernière la question du blues des responsables digitaux… Ceux qui ont encore meilleure mémoire se souviendront peut-être que les Chief Digital Officers et autres personnes interrogées à l’époque par l’institut Boléro s’attribuaient alors une note d’humeur ou de moral de 11,4 sur 20 (soit à peine plus que la moyenne).
… Un résultat quelque peu étonnant au regard de l’engouement que connaît le métier depuis 3 ans. Offres d’emploi à foison, jobs évolutifs et de mieux en mieux reconnus, rémunérations attractives : tous les indicateurs semblaient pourtant au vert et auraient du concourir à l’épanouissement de ces experts très recherchés. L’édition de décembre 2015 du baromètre des responsables digitaux¹ (voir ici mon article à ce sujet²) avait le grand mérite de constituer en quelque sorte une première « alerte », en démontrant que les motifs d’insatisfaction et de frustration étaient en définitive assez nombreux, pour beaucoup de professionnels.
Las, disons le d’emblée : la nouvelle livraison de résultats de ce baromètre semestriel, dévoilée fin juin par Boléro et le magazine Stratégies, ne montre aucune embellie. Au contraire même : le niveau d’humeur des responsables digitaux plonge dangereusement dans le rouge, avec une note de 9,4 sur 20, tendant à prouver que le moral est résolument dans les chaussettes, cette fois.
association concert urbain's insight:

 

via @Risenrugby2012 @GuiLevass @crm_plf @marcthebault @CathCervoni @FlashTweet@tfsalomon

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

10 CATASTROPHES naturelles qui pourraient arriver... et ce n'est pas de la Science-Fiction ! La 6 fait carrément froid dans le dos !

10 CATASTROPHES naturelles qui pourraient arriver... et ce n'est pas de la Science-Fiction ! La 6 fait carrément froid dans le dos ! | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Rien ni personne n’est épargné quand la nature reprend ses droits. Elle est aveugle à toute forme de vie, y compris la sienne. Au moment où la terre gronde et se soulève, l’homme est souvent démuni face à sa puissance. Et ce n’est pas près de s’arrêter.

Une myriade de catastrophes naturelles menace notre planète. Créée tantôt par la présence humaine, tantôt par la Nature. Des inondations, des séismes, des tsunamis peuvent encore frapper… comme nous le montre le film « The Wave » dans lequel la survie d’un village dépend d’un Fjord qui menace de s’écrouler en Norvège. Espérons que l’humanité survive dans cette fiction qui frôle le réel à chaque plan !
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Sociologie des beaux quartiers : Quand les étudiants de Seine Saint-Denis ÉTUDIENT le 8° arrondissement

Sociologie des beaux quartiers : Quand les étudiants de Seine Saint-Denis ÉTUDIENT le 8° arrondissement | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Article paru dans le n°7 de la revue Urbanités – La ville bling-bling- sous le titre original: Quand les étudiant-e-s de Seine-Saint Denis investiguent les beaux quartiers : De l’exotisme à portée de métro à une enquête sur les inégalités sociales
Entretien avec Nicolas Jounin, réalisé par Flaminia Paddeu
 
Nicolas Jounin, sociologue, a enseigné pendant sept ans à l’université Paris-8-Saint-Denis. Il est l’auteur, à La Découverte, de Chantier interdit au public. Enquête parmi les travailleurs du bâtiment (Poche 2009), et, avec Pierre Barron, Anne Bory, Sébastien Chauvin et Lucie Tourette, de On bosse ici, on reste ici ! La grève des sans papiers : une aventure inédite (2011).
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Les juifs de Saint Louis

Les juifs de Saint Louis | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Un livre collectif approfondit la connaissance du règne de Louis IX sans occulter la politique anti-juive des rois de France, ni confiner les juifs aux « pages sombres » de l’expulsion. Il s’agit, en réinscrivant le judaïsme médiéval dans l’histoire de France, de normaliser l’histoire juive.

 

« La France, sans les juifs, ne serait pas la France ». Surgi en 2014 dans un contexte que Pierre Birnbaum a qualifié de « nouveau moment antisémite » [1], ce slogan a été répété par Manuel Valls en différentes occasions pour affirmer, avec la position de l’État, la part des juifs dans l’identité de la France. L’hypothèse d’une France sans juifs se fonde sur l’augmentation objective des départs vers Israël, corrélée à la recrudescence des manifestations d’hostilité antijuive. Mais le fait qu’elle en généralise la virtualité suggère que les juifs forment une partie distincte et amovible de la nation. La question de la place des juifs en France se trouve paradoxalement réactivée dans un discours public protecteur.

 

Cette question a produit un écho imprévu dans le cadre de la commémoration du huitième centenaire de la naissance de saint Louis, placée au cœur de la programmation culturelle du Centre des monuments nationaux en 2014. C’est à son président, Philippe Bélaval, soucieux de « ne [laisser] dans l’ombre aucun des aspects du temps de saint Louis » (p. 5), que revient l’initiative du colloque organisé par Paul Salmona et Juliette Sibon au Musée d’art et d’histoire du judaïsme, dont sont issues les dix-sept contributions qui composent l’ouvrage.

Inspiré par les fortes pages de Jacques Le Goff [2], disparu en avril 2014, le projet consistait à « aborder frontalement » la question des rapports de Louis IX aux juifs et au judaïsme. Le souci d’approfondir la connaissance du règne en évitant l’ornière hagiographique convergeait avec celui de réinscrire le judaïsme médiéval dans l’histoire de France, dans une optique de décloisonnement historiographique.

more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

C’est probablement LA FIN de la politique telle que nous la connaissons

C’est probablement LA FIN de la politique telle que nous la connaissons | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Les divisions idéologiques traditionnelles entre droite et gauche sont en train de disparaître. Et cela pose de grandes questions sur l’avenir de la démocratie libérale.

Les élections présidentielles américaines de cette année 2016 sont assez extraordinaires. Qui aurait pu prévoir l’incroyable émergence de Donald Trump et les provocations intelligemment calculées de Bernie Sanders? Mais il n’y a pas qu’aux États-Unis que la démocratie libérale a pris un tournant inattendu. Il suffit pour s’en convaincre de lire l’analyse sans concession de Pierre Briançon dans Politico Europe, sur le récent effondrement des partis de gauche européens traditionnels.
Il explique de façon très convaincante qu’ils ont touché le fond. L’état catastrophique de l’économie, le défi du terrorisme et la crise des réfugiés posent des problèmes auxquels les dirigeants traditionnels de l’Europe –et tout particulièrement ceux de gauche– n’ont aucune solution cohérente à proposer. La conséquence, conclut-il, est que «la gauche européenne semble souvent divisée en deux camps: un qui perd les élections, et un autre que les gagner ne semble pas intéresser».
association concert urbain's insight:

 

via @claudeposternak

Fondateur @limportant_fr Baromètre Posternak-Ifop, viens de publier «La schizophrénie de l'opinion française».#Gers @la_transition

Paris, France
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from KILUVU
Scoop.it!

Les itinéraires culturels européens: un mélange de CULTURE et de CITOYENNETÉ

Les itinéraires culturels européens: un mélange de CULTURE et de CITOYENNETÉ | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Alors que l’Europe fait ces derniers temps la une de l’actualité sur des questions économiques et la défiance qu’elle inspire à une partie de la population, il est bon de rappeler que le continent européen n’est pas seulement un espace économique, mais aussi un espace géographique regorgeant de paysages divers. C’est sur ce thème que la Commission européenne a décidé de communiquer depuis le début du mois de juin via sa campagne "Europe. Terre des Merveilles".

Via Thomas-Penette Michel, Yves Carmeille "Libre passeur"
more...
No comment yet.
Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Presse française : qui POSSÈDE quoi

Presse française : qui POSSÈDE quoi | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Cette infographie sur la presse française (1) est une refonte de la carte du Parti de la presse et de l’argent (PPA) réalisée pour Le Plan B en 2007 et mise à jour à l’occasion de la sortie du documentaire Les Nouveau Chiens de garde en 2012.

Plutôt que l’exhaustivité, nous avons ici fait le choix de la lisibilité, en simplifiant l’information. Ainsi, seuls les principaux propriétaires des médias sont indiqués ici, plutôt que la multitude de petits actionnaires qui cohabitent souvent avec eux.

De même, alors qu’il existe plusieurs milliers de titres de presse en France (2), ne sont ici représentés que :
• les titres de presse écrite papier à diffusion nationale de type généraliste, économique et politique ;
• les titres de la presse quotidienne régionale ;
• la télévision nationale (et quelques chaînes de télévision locales) ;
• les canaux de radio à portée nationale.

Nous avons ainsi volontairement fait l’impasse sur les sites de presse en ligne, toujours dans le même souci de lisibilité.

Enfin, les groupes indépendants des puissances d’argent (Société nouvelle du journal L’Humanité, groupe Bayard-Presse propriétaire du quotidien La Croix) ainsi que la presse dite alternative ne sont pas représentés (3).
more...
No comment yet.