Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
47.3K views | +2 today
Follow
Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Le bonheur c'est comment on fait pour vivre ensemble
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by association concert urbain from Innovation sociale
Scoop.it!

FABLABS : « Le pire mot que je connaisse en français, c’est “bof” »

FABLABS : « Le pire mot que je connaisse en français, c’est “bof” » | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Selon Neil Gershenfeld, professeur au MIT et créateur du premier « fablab », les laboratoires de fabrication, en faisant des citoyens les producteurs de ce qu’ils consomment, vont révolutionner le système économique.


Neil Gershenfeld : Pendant une période de ma vie, j’ai passé du temps dans des forums économiques avec des dirigeants politiques et économiques français. Généralement, ils disaient que l’économie ne fonctionnait pas bien, qu’il y avait des conflits sociaux, etc. Et qu’ils ne savaient pas quoi faire.

Ensuite, j’ai rencontré des gens comme Nicolas Lassabe (le fondateur du fablab de Toulouse) et Jean-Michel Molenaar (de Grenoble). Cette génération invente une nouvelle économie, une nouvelle façon d’apprendre et d’influer sur les communautés. Ils n’attendent pas des solutions venant du haut. Ils créent un nouveau réseau, même s’il est encore peu visible en France.

Le pire mot que je connaisse en français, c’est « bof ». « Tout ceci est horrible, mais bof... Allons prendre un café. » Travailler dans les fablabs, c’est tout l’opposé de « bof ».


Via Ellesse, Bernard BRUNET
more...
Véronique Calvet's curator insight, April 25, 2015 10:25 AM

FABLABS, les "fabuleux laboratoires"... de fabrication d'une nouvelle économie!

Scooped by association concert urbain
Scoop.it!

Kurzweil : Bringing power to the people - and heat as well

Kurzweil : Bringing power to the people - and heat as well | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

In some isolated clinics in parts of Africa, the electricity needed to power lights and medical devices is generated by expensive imported diesel fuel; the water supply can be so cold in winter that health workers can’t even wash their hands properly. A startup company established by a team of MIT students and alumni aims to change that. The patented technology they developed uses a mirrored parabolic trough to capture sunlight, heating fluid in a pipe along the mirror’s centerline…


more...
No comment yet.