Le BONHEUR comme ...
Follow
Find tag "medias"
38.2K views | +2 today
Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Le bonheur c'est comment on fait pour vivre ensemble
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by association concert urbain from Machines Pensantes
Scoop.it!

Objets connectés : tour d'horizon illustré

Objets connectés : tour d'horizon illustré | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
Mutation amorcée de nos modes de vie ou simples gadgets pour technophiles qui tomberont bientôt dans l'oubli ? Voici quelques exemples concrets d'objets connectés que nous avons testés.

 

A la base de toute innovation, il y a une idée de départ et une finalité. Mais il faut également un terrain propice pour que la chose advienne. L'éventualité que l'Homme puisse un jour communiquer avec des machines intelligentes a été anticipée il y a longtemps, nourrissant ainsi l'espoir que ce jour-là, la technique se placerait au service de l'Homme comme jamais. Mais ce n'est que dans le contexte hyperconnecté actuel que l'Internet des objets peut enfin prendre corps. Faut-il entrevoir une mutation amorcée de nos modes de vie ou s'agit-il de simples gadgets pour technophiles qui tomberont bientôt dans l'oubli ? Voici quelques éléments de réponse, illustrés d'exemples concrets d'objets connectés que nous avons testés.La suite sur Clubic.com : Objets connectés : tour d'horizon illustré http://www.clubic.com/mobilite-et-telephonie/objets-connectes/article-549568-1-objets-connectes.html#ixzz2QGInCWtVInformatique et high tech. ...


Via Jacques Urbanska, bar-fab-lab, association concert urbain
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Vers les hauteurs
Scoop.it!

L’art numérique – comment la technologie vient au monde de l’art

L’art numérique – comment la technologie vient au monde de l’art | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Les deux auteurs établissent un constat à propos de la difficulté d’établir un état de l’art numérique : où en est-il, c’est difficile à dire vue la prolifération d’œuvres d’une part, et la diffusion culturelle très réduite dont elles disposent d’autre part. D’un autre côté sur la toile, le rythme de la culture numérique semble effréné, passant d’apparition à disparition en très peu de temps, un temps propre au monde en ligne et totalement hors du temps réel. Nos rapports à ce temps sont bouleversés, on consomme toujours plus et toujours plus vite, et on consomme de tout, aussi bien du matériel que de l’immatériel. Cet immatériel, l’art numérique en fait partie. S’il se développe et à la fois se perd rapidement, c’est aussi du fait de son accessibilité.

 

Aujourd’hui l’art est partout, l’image est partout : la publicité par exemple, emprunte parfois aux codes de l’art, et ce dernier emprunte, comme il l’a toujours fait par ailleurs, au monde sensible qui l’entoure, et tente de faire passer son message au monde intelligible. Seulement ce dernier rapport évolue et aujourd’hui c’est depuis et à propos d’un monde tout autre que l’art veut communiquer.


Via Jacques Urbanska, yves deligne
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Pralines
Scoop.it!

"Industries Culturelles et Arts Technologiques : du vide trop plein comme alibi" par Philippe Baudelot - M4m 2013

"Industries Culturelles et Arts Technologiques : du vide trop plein comme alibi" par Philippe Baudelot - M4m 2013 | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

 

Quel sens, quelle valeur pour les Arts Contemporains

 

l s’agit avec ce texte de proposer/provoquer une démarche réflexive de type théorique destinée à servir de base à une approche systématique du « positionnement » des arts contemporains (et de la place qu’y prennent les arts dits technologiques) et plus largement du « culturel » (qu’il s’agit de distinguer des arts), ceci dans le cadre général de ce que l’on appelle depuis les années 1970 industries culturelles.
Philippe Baudelot - janvier 2013 - dans le cadre du projet M4m (M for mobility - http://www.m4mobility.eu)

Par industries culturelles, on entendra le secteur d’activité économique et financière généré par le regroupement de l'ensemble des entreprises et des opérateurs produisant selon des démarches industrielles des biens dont l'essentiel de la valeur tient dans leur contenu symbolique : livre, musique, cinéma, télévision, radio, jeux vidéo, tourisme de masse et par extension les activités et productions liées à la création artistique en général. Pour autant, on n’oubliera pas, ce qui est trop souvent la cas, que la notion d'industrie culturelle, traduction française de l'expression allemande Kulturindustrie introduite par Theodor W. Adorno et Max Horkheimer, avait à l’origine une dimension critique concernant l'instrumentalisation de la culture populaire par l’industrie. ...



Via Jacques Urbanska, gawlab
more...
No comment yet.