Le BONHEUR comme ...
Follow
Find tag "langage"
29.4K views | +29 today
Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Le bonheur c'est comment on fait pour vivre ensemble
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by association concert urbain from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

Une BD! BIEN COMMUN, grands thèmes de la philosophie sur l'être humain

Une BD! BIEN COMMUN, grands thèmes de la philosophie sur l'être humain | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

"Deux personnages en perpétuelle mutation, dans un monde sans cesse en mouvement. Deux Amérindiens, deux amis, deux ennemis, deux figures animales, reflet l’un de l’autre des possibles de la nature humaine. Voilà les deux héros-narrateurs de cette bande dessinée hors norme, composée d’un dialogue ininterrompu, à la fois profond, poétique et absurde. (...) Les grands thèmes de la philosophie: le langage, la représentation par l’image, la foi, les passions, le temps, la religion, la loi… Et surtout, l’être humain, sa nature et sa culture. Qui est-il, d’où vient-il, où va-t-il? Pas de réponse, bien sûr, juste les grandes interrogations qui font que l’homme est l’homme, car il réfléchit toujours à ce qu’il est et ce qu’il désire.


Via COMMON GOOD FORUM
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Identité(s) narrative(s) du territoire
Scoop.it!

Éclatement de la continuité temporelle et fonctionnement fragmentaire de la mémoire comme représentation du monde

Éclatement de la continuité temporelle et fonctionnement fragmentaire de la mémoire comme représentation du monde | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

« Ce qui a le plus changé dans ma vie, c’est l’écoulement du temps, sa vitesse et même son orientation. Jadis chaque journée, chaque heure, chaque minute était inclinée en quelque sorte vers la journée, l’heure ou la minute suivante, et toutes ensemble étaient aspirées par le dessein du moment dont l’inexistence provisoire créait comme un vacuum. Ainsi le temps passait vite et utilement d’autant plus vite qu’il était plus utilement employé, et il laissait derrière lui un amas de monuments et de détritus qui s’appelait mon histoire. Peut-être cette chronique dans laquelle j’étais embarqué aurait-elle fini après des millénaires de péripéties par « boucler » et revenir à son origine. Mais cette circularité du temps demeurait le secret des dieux, et ma courte vie était pour moi un segment rectiligne dont les deux bouts pointaient absurdement vers l’infini, de même que rien dans un jardin de quelques arpents ne révèle la sphéricité de la terre. Pourtant certains insignes nous enseignent qu’il y a des clefs pour l’éternité : l’almanach, par exemple, dont les saisons sont un éternel retour à l’échelle humaine, et même la modeste ronde des heures. Pour moi désormais, le cercle s’est rétréci au point qu’il se confond avec l’instant. Le mouvement circulaire est devenu si rapide qu’il ne se distingue plus de l’immobilité. On dirait, par suite, que mes journées se sont redressées. Elles ne basculent plus les unes sur les autres. Elles se tiennent debout, verticales, et s’affirment fièrement dans leur valeur intrinsèque. Et comme elles ne sont plus différenciées par les étapes successives d’un plan en voie d’exécution, elles se ressemblent au point qu’elles se superposent exactement dans ma mémoire et qu’il me semble revivre sans cesse la même journée. »

Michel Tournier, Vendredi ou les limbes du Pacifique, 1967 (Folio 2008, 218-219).


Via Sylvia Fredriksson
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Archivance - Miscellanées
Scoop.it!

How Many Languages is it Possible to Know?

How Many Languages is it Possible to Know? | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

There are millions of people, even in the mostly monolingual US, who speak more than one language at home. Competence in three languages is not unusual, and we've all heard stories of grandmas and grandpas who had to master four or five languages on their way from the old country to the new. In India it is common for people to go about their business every day using five or six different languages. But what about 10, 20, 30, 100 languages? What's the upper limit on the number of languages a person can know?

 

 


Via Athanasios Karavasilis, Alcofribas, René Z.
more...
No comment yet.