Le BONHEUR comme ...
Follow
Find tag "citoyenneté"
39.1K views | +22 today
Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Le bonheur c'est comment on fait pour vivre ensemble
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by association concert urbain from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Refaire la CITÉ. L'avenir des BANLIEUES - Délinquance, justice et autres questions de société

Refaire la CITÉ. L'avenir des BANLIEUES - Délinquance, justice et autres questions de société | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

« Cités », « banlieues », « zones urbaines sensibles »... Ces territoires que l’on ne sait plus nommer ont subi bien des transformations depuis trois décennies : paupérisation, ségrégation urbaine et ethnique, expansion des économies souterraines, durcissement des rapports avec les institutions. Les émeutes et les violences viennent régulièrement révéler les limites de l’action publique. Ce livre propose un diagnostic fondé sur vingt ans de recherches de terrain, en même temps que des pistes pour repolitiser ce que l’on ne cesse de stigmatiser. Car, pour sortir de l’impasse, il est nécessaire d’inventer une « politique des banlieues » s’appuyant sur la force des quartiers, sur le dynamisme des acteurs, les femmes, la jeunesse. Lutter contre le chômage et la délinquance est une nécessité ; mais l’intégration politique doit être la priorité. Il est urgent que les habitants deviennent des citoyens à part entière, c’est-à-dire des acteurs de la vie démocratique. Pour refaire les cités, il faut au préalable refaire la cité...

 

 


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Citizen Com
Scoop.it!

«Le risque existe que la recherche du bien-être prenne la place de la participation du citoyen» [Dominique Schnapper]

«Le rôle idéal de l’expert dans une société démocratique serait de donner les éléments du problème en laissant le choix aux citoyens. »

 

Le rôle idéal de l’expert dans une société démocratique serait de donner les éléments du problème en laissant le choix aux citoyens. Il s’agirait d’éclairer la décision du citoyen en disant ce que nous savons et ce que nous ne savons pas. Mais les experts ont tendance à abuser de leur pouvoir et à présenter leur expertise comme une vérité et les citoyens, se considérant comme la source de leur propre légitimité, ont tendance à ne pas écouter les experts … ou à trop les écouter. La vérité est toujours discutable mais les citoyens n’ont pas les compétences nécessaires pour la discuter.


Via Virginie de la Renaudie
more...
No comment yet.