Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
46.4K views | +3 today
Follow
Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Le bonheur c'est comment on fait pour vivre ensemble
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by association concert urbain from Ambiances, Architectures, Urbanités
Scoop.it!

L’hypothèse de la traduction artiviste : mise en chantier INDISCIPLINAIRE

L’hypothèse de la traduction artiviste : mise en chantier INDISCIPLINAIRE | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

Cet article s’intéresse à des pratiques urbaines entre art et action politique. Installer un potager illégal sur une avenue, détourner les cartes ou les panneaux de signalisation : et si c’était traduire ? Notre hypothèse consiste à penser les œuvres et pratiques « artivistes » en tant qu’actes de traduction, en considérant que ces pratiques opèrent par décalages dans l’espace de la ville (plan de l’objet analysé) et en procédant nous-mêmes par traductions (méta-plan de l’analyse). Ce faisant, nous nous positionnons comme hétérolinguiste (Myriam Suchet) et géographiste (Sarah Mekdjian) pour éprouver ce qui se modifie de nos manières de penser lorsque l’on articule recherche, action et création – ce que nous nommons une perspective indisciplinaire. Nous commencerons par établir une typologie ad hoc de quelques œuvres artivistes installées notamment à Montréal pour redéfinir la traduction en termes de battement et d’interstice, avant d’en faire une hypothèse pour analyser des pratiques cartographiques créatives menées à Grenoble en 2013.


Via Crenau
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from On dit quoi ?
Scoop.it!

A l'encontre » Israël. L’apartheid, sans honte ni sentiment de culpabilité

A l'encontre » Israël. L’apartheid, sans honte ni sentiment de culpabilité | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it

 

a) Gideon Levy fait un compte rendu d’une enquête dans le quotidien Haaretz, dont l’essentiel des positions s’oppose à la politique militaire d’Israël et au gouvernement Netanyahou (voir à propos de l’orientation des principaux quotidiens israéliens et de leur part de marché l’article de Noam Sheizaf sur le site israélien +972 en date du 26 octobre 2010).

 

b) On peut débattre de la façon dont Gideon Levy résume le sondage. Par exemple, est-il plus correct d’affirmer: «La majorité des Israéliens veut des routes séparées en Cisjordanie» (Gideon Levy) ou faut-il détailler l’enquête en précisant: 24% estiment que c’est bien, 54% pensent que c’est nécessaire et 17% y sont opposés. Faut-il débattre sur la différence entre le «bien» et le «nécessaire» et savoir pourquoi 54% pensent que cette séparation est nécessaire… dans des territoires occupés depuis 1967, avec les multiples formes de violence qui en découlent?

 

c) La position de Gideon Levy, dans l’ensemble de ses articles, revient, depuis longtemps, à avoir un jugement alarmiste sur l’évolution de la politique de l’Etat d’Israël dans la mesure où les Palestiniens sont «déshumanisés». Comme il le soulignait le 2 juin 2006, il s’agit pour lui «de faire comprendre qu’ils sont des êtres humains comme nous».

 

d) Une telle approche implique un refus de prôner ou justifier (ce qui est encore différent que d’en comprendre les racines) des actes de violence spécifiques: en l’occurrence, des attentats contre des civils innocents.

 

e) Par l’idée conclusive de «la spirale de la violence», une symétrie historiquement intenable du point de vue analytique et factuel est introduite entre occupants et occupés. f) Enfin, un amalgame est opéré entre une enquête d’opinion (avec tous les problèmes propres à des sondages), la politique d’un Etat ayant statut de puissance occupante avec les pratiques qui en découlent, l’attitude concrète possible de chaque citoyen de cet Etat.

 

(Rédaction A l’Encontre)


Via Alcofribas, Marie Boudebes
more...
No comment yet.
Rescooped by association concert urbain from Monnaies En Débat
Scoop.it!

Bitcoin, une monnaie virtuelle de plus en plus réelle

Bitcoin, une monnaie virtuelle de plus en plus réelle | Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique. | Scoop.it
MONNAIE - Bitcoin, l'une des principales monnaies dématérialisées, se développe lentement, non sans heurt, depuis sa création en 2009.
Via Institut Palmas Europe
more...
Institut Palmas Europe's curator insight, December 19, 2012 2:36 AM

Un nouvel article sur le Bitcoin et son actualité. A suivre notamment pour le débat sur la légalité dess monanies sociales et complémentaires vis-à-vis des institutions de régulations.. entre autres.