Red Hat sort de sa sphère habituelle pour venir s'attaquer à Microsoft Azure ou le très récent VMware Cloud Foundry.