La ville numérique
34 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Dauchy-Bastien
Scoop.it!

La ville intelligente, une big mother en puissance?

La ville intelligente, une big mother en puissance? | La ville numérique | Scoop.it

Bardée de capteurs de données censés améliorer nos vies urbaines, la smart city est aussi un fantastique vecteur potentiel de surveillance. Un aspect que, faut-il s’en étonner, mettent rarement en avant ses promoteurs. Troisième volet de notre série "Smart city".

more...
No comment yet.
Rescooped by Dauchy-Bastien from Citoyen connecté
Scoop.it!

Des applications pour smartphones en guise de protection

Des applications pour smartphones en guise de protection | La ville numérique | Scoop.it
Des applications pour smartphones en guise de protection
lalibre.be
La Défense libanaise met à la disposition des habitants de Beyrouth un "canal de communication direct avec les citoyens". La population peut ...

Via regis butty
Dauchy-Bastien's insight:

le numérique à l'épreuve de la guerre. Une aide précieuse...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Dauchy-Bastien
Scoop.it!

La ville connectée de demain, au service du citoyen

La Principauté de Monaco et Bosch se sont lancés dans la réalisation d'un premier démonstrateur autour d'applications de mobilité. Une application intermodal...
Dauchy-Bastien's insight:

Un citoyen connecté à sa ville, une interaction forte entre deux entités indissociables dans le but d'améliorer la qualité de vie !

more...
No comment yet.
Scooped by Dauchy-Bastien
Scoop.it!

La ville numérique: Au-delà d’une utopie techniciste

La ville numérique:                                Au-delà d’une utopie techniciste | La ville numérique | Scoop.it

Déjà qualifiée de durable, de créative, de désirable ... la ville serait aujourd’hui numérique !

 

Ce nouvel adjectif souligne avant tout une évolution de notre temps : le rôle prépondérant pris ces dernières années par les nouvelles technologies. Téléphonie fixe, puis mobile ; informatique destinée aux professionnels puis aux particuliers ; Internet fixe, suivi de l’Internet mobile, et bientôt Internet des objets. Sans nier l’exclusion encore persistante d’une partie de la population de la révolution numérique (les fameuses fractures numériques 1), l’appropriation de ces outils par un grand nombre d’habitants conduit logiquement à une présence de fait du numérique dans la ville et dans les territoires. Mais pour être qualifiée de numérique, cette ville ne peut se limiter à une addition de « personnes numériques ».

Les nouvelles technologies doivent pour cela être appréhendées de manière globale et commune à l’échelle d’une agglomération. Elles doivent également être inscrites dans le réel et le concret, sans quoi la ville numérique se limiterait à une modélisation virtuelle digne de SimCity2.

Est-il seulement souhaitable que la ville soit numérique ? Mettre en avant ce terme à dominante technique peut laisser à penser que les technologies prendraient le pas sur l’humain, alors que celui-ci doit demeurer au cœur même de la pensée et de la conception urbaine. Le risque de sombrer dans une utopie techniciste est également réel : le numérique pourrait tout et serait une solution à tous les problèmes, la ville étant alors appréhendée comme un objet avant tout technique composé de flux, de réseaux, de terminaux, d’applications ...

Une telle vision apparaît peu souhaitable, tout comme elle semble peu réaliste. Les premiers enjeux de la ville demeurent les questions de logement, de transport, d’activités, de services publics, ..., qui sont les préoccupations premières de ses habitants.

La ville doit également demeurer désirable et être pensée pour l’ensemble des habitants, quels que soient leurs âges, leurs professions, leurs niveaux de formations, leurs classes sociales, leurs moyens ...

Le numérique n’est, et ne peut être, qu’un levier. Néanmoins, les opportunités offertes pour contribuer à relever certaines problématiques urbaines et territoriales sont réelles, et il serait alors dommage de les ignorer et de s’en priver.

Des outils concrets, parfois simples à mettre en place et faciles d’utilisation,  peuvent modifier de manière souhaitable certains comportements ou faciliter la vie dans nos agglomérations. Enrichir la ville actuelle pour en faciliter son fonctionnement et contribuer à l’amélioration de la vie de ses habitants en utilisant les nouvelles technologies, c’est l’émergence de cette ville numérique qui peut être aujourd’hui favorisée.

 

 

Dauchy-Bastien's insight:

DEFINITIONS:

1 Fractures numériques : Fractures territoriales, sociales, générationnelles

2 SimCity : Célèbre jeu vidéo, où l’objectif pour le joueur est de créer et de faire se développer une ville virtuelle idéale

more...
No comment yet.