La vie vue de l'exterieur
4 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by TAVAEARII Heirani
Scoop.it!

Les maisons du futur seront peut-être entièrement construites avec cette gigantesque imprimante 3D

Les maisons du futur seront peut-être entièrement construites avec cette gigantesque imprimante 3D | La vie vue de l'exterieur | Scoop.it
“ La technologie d’impression 3D est incroyable : grâce à celle-ci, il est désormais possible de bâtir les fondations et les murs d’une maison en 24 heures. On vous présente cette innovation étonnante.”
more...
No comment yet.
Rescooped by TAVAEARII Heirani from Mon Habitat Vert
Scoop.it!

[Innovation] l'imprimante 3D qui peut construire une maison en 24 heures

[Innovation] l'imprimante 3D qui peut construire une maison en 24 heures | La vie vue de l'exterieur | Scoop.it
L'université de Californie du Sud teste à l'heure actuelle une imprimante 3D géante. Elle pourrait être utilisée pour construire une maison entière en 24 heures. Le Professeur Behrokh Khoshnevis a conçu un robot géant qui remplace les ouvriers du bâtiment par un jet sur grue qui projette le béton et peut ainsi construire rapidement une maison en suivant un modèle informatique. "En fait, il s'agit de faire passer l'impression 3D à l'échelle de la construction" déclare le Professeur Khoshnevis. Cette technologie, connue sous le nom de Contour Crafting, pourrait révolutionner l'industrie du bâtiment.(...)
Via Mon-Habitat Web
more...
Dimitri Czerniawski's curator insight, January 12, 8:19 AM

# Maison 3D en 24h !

Rescooped by TAVAEARII Heirani from Hightech, domotique, robotique et objets connectés sur le Net
Scoop.it!

KamerMaker : L’imprimante 3D géante qui imprime des maisons | Semageek

KamerMaker : L’imprimante 3D géante qui imprime des maisons | Semageek | La vie vue de l'exterieur | Scoop.it
KamerMaker, est doit être l’imprimante 3D la plus grande jamais conçue, car elle capable d’imprimer des maisons.Cette imprimante monumentale a été conçu dans un conteneur acheté sur Internet, ce qui lui donne une hauteur de 6 mètres.
Via Mau
more...
No comment yet.
Rescooped by TAVAEARII Heirani from Geek en vrac - Actus
Scoop.it!

Faut-­il craquer pour l’imprimante 3D personnelle ?

Faut-­il craquer pour l’imprimante 3D personnelle ? | La vie vue de l'exterieur | Scoop.it
“ Faut-­il craquer pour l’imprimante 3D personnelle ? Test du premier exemplaire abordable, la Da Vinci 1.0. Avis aux artistes, aux bricoleurs, et aux décorateurs en herbe.”
Via Geek en vrac
more...
No comment yet.
Rescooped by TAVAEARII Heirani from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

Imprimante 3D - Tissu humain

Imprimante 3D - Tissu humain | La vie vue de l'exterieur | Scoop.it
Les imprimantes 3D n’en finissent plus de nous étonner ! Après la possibilité d’imprimer de la nourriture, des prothèses ou même des maisons, un nouveau cap a été franchi, celui du bioprinting : autrement dit, la création de tissus humains en 3 D.Le bioprinting est un sujet de recherche bien connu des scientifiques et une technique fonctionnelle existe déjà grâce à des schémas préétablis. Cette dernière est pourtant très exigeante et n’autorise aucune marge d’erreur ou de modification pendant l’impression. L’appareil utilisé est composé de deux bacs contenant des cellules souches baignant dans un milieu de culture. Cette méthode est peut-être sur le point d’être remplacée par une autre, découverte par les laboratoires de Carnegie Mellon et de l’hôpital Brigham and Women de Boston. Elle se base sur des microrobots capables d’assembler différents matériaux, dans le but de réparer les tissus humains.Les chercheurs dirigés par Savas Tasoglu et Utkan Demirci ont ont mis au point une substance de type hydrogel (une partie liquide et une partie solide, comme les lentilles de contact) dans laquelle on trouve des cellules vivantes. Il faut alors contrôler un microrobot à distance grâce à des champs magnétiques capables de se déplacer entre les différents hydrogels pour construire des structures cellulaires. C’est une opération très difficile à réaliser du fait que le tissu humain est composé de nombreux types de cellules. Les scientifiques ont tout de même réussi à cataloguer plusieurs matériaux dont ils auraient besoin d’imprimer en 3D pour mettre au point ces structures : tiges de cuivre, billes de polystyrène, puces en silicium et les fameux hydrogels. Le tout est plongé dans un liquide permettant de maintenir les cellules en vie.Cette approche est plus précise que l’ancienne méthode utilisée jusqu’alors lorsqu’il s’agit d’imprimer les composants. Elle rend également possible le fait de combiner des matériaux souples et rigides ensemble, le tout à une échelle de l’ordre de la dizaine de microns, ajustable selon la taille du micro-robot.
« Notre travail va révolutionner l’assemblage de précision de blocs de tissus complexes et hétérogènes en trois dimensions et faciliter la compréhension des systèmes d’ingénierie tissulaire » a déclaré Metin Sitti, professeur de génie mécanique à la tête du laboratoire de nanorobotique de Carnegie Mellon.« La méthode d’encodage et de manipulation développée ici peut trouver de larges applications dans des domaines tels que le diagnostic, la médecine régénérative, l’ingénierie de systèmes microphysiologiques, la recherche pharmaceutique et biologique, et la fabrication microscopique » explique Utkan Demirci. 
« Le microrobot peut analyser les cellules, les manipuler, éliminer des cibles ou changer de direction à une échelle que nous ne pouvions pas atteindre auparavant. On peut le considérer comme une pince microscopique capable de saisir et déplacer des cellules individuelles ou en groupe dans un environnement 3D. »Par Xue Lueng
Via Koter Info
more...
No comment yet.
Rescooped by TAVAEARII Heirani from Hightech, domotique, robotique et objets connectés sur le Net
Scoop.it!

Imprimante 3D : une société chinoise construit 10 maisons en 24 heures chrono | FrenchWeb.fr

Imprimante 3D : une société chinoise construit 10 maisons en 24 heures chrono | FrenchWeb.fr | La vie vue de l'exterieur | Scoop.it
L’impression 3D ne se limite pas aux petits objets. Preuve en est, la société chinoise WinSun Decoration Design Engineering Co, basée à Shanghai, vient de réaliser un tour de force en « imprimant » une dizaine de maisons dans un laps de temps relativement court : 24 heures. Chaque construction – assemblée à partir de déchets et de matériaux recyclés – sera par la suite commercialisée 4 800 dollars, soit à peu près 3 470 euros.Il faut dire que la société a su s’équiper : elle a utilisé une imprimante de 32 mètres de long, 10 mères de large et 6 mètres de haut selon le Business Insider. « Nous avons acheté les pièces détachées de l’imprimante a l’étranger et avons assemblé la machine dans une usine à Suzhou » explique le président de l’entreprise, Ma Yihe, à 3ders.Plusieurs sociétés se sont déjà positionnés sur la fabrication de maison par impression 3D, des chercheurs de la University of Southern California avait déjà construit une machine capable de fabriquer une maison par jour en janvier dernier. Une maison de 13 chambres en plastique fabriquées par imprimante a déjà commencé à être installée à Amsterdam ce mois-ci par DUS Architects.
Via Mau
more...
No comment yet.