Les comptes Twitter et facebook de CNN piratés par la SEA | La victimisation et les réseaux sociaux | Scoop.it

La Syrian Electronic Army (SEA) s’empare cette fois durant quelques instants des comptes Twitter et Facebook de CNN. Qu’on le veuille ou non, les actions de la SEA sont particulièrement impressionnantes et efficaces.

 

Après le New-York Times et Microsoft, c’est au tour de CNN de faire les frais des hacktivistes syriens. Jeudi, la chaîne d’information américaine CNN a brièvement perdu le contrôle de son compte Twitter et Facebook mais aussi de ses blogs et Facebook, compromis par les pirates informatiques pro-syriens.

« L’armée électronique syrienne est ici … Arrêtez de mentir … Tous vos reportages sont faux ! » indiquait l’un des messages publié sur le compte Twitter de CNN comptant plus de 11 millions d’abonnés.