La veille de Bonn...
Follow
Find
135 views | +0 today
La veille de Bonnie & Clit
Veille de l'actu LGBT
Curated by Bonnie & Clit
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bonnie & Clit from Féminismes
Scoop.it!

Les "Affaires à risques" d'@HTMlles, festival féministe d’arts médiatiques + de culture numérique

Les "Affaires à risques" d'@HTMlles, festival féministe d’arts médiatiques + de culture numérique | La veille de Bonnie & Clit | Scoop.it

Pour leur 10e édition, Les HTMlles, festival féministe d’arts médiatiques + de culture numérique, empruntent une voie résolument engagée socialement. Le thème « Affaires à risques » donne le ton à cette édition qui prend d’ailleurs la couleur du rouge dans le graphisme de sa présentation, une résurgence à peine voilée du « printemps érable », lequel fut propice à plusieurs prises de conscience.

 

La notion de risque intéresse depuis un moment la directrice artistique de cette édition, Sophie Le-Phat Ho, rencontrée alors que l’équipe du festival et du Studio XX, organisme qui chapeaute l’événement, s’affairait dans les locaux du 4001 de la rue Berri à quelques jours de l’inauguration. Dans ses nouveaux espaces d’exposition, le Studio XX présentera des installations de tous genres (vidéos, interactives et sonores), des jeux en ligne, des performances et des interventions, alors que l’événement étendra aussi ses tentacules à divers endroits de la ville avec d’autres performances, des projections, des œuvres d’art sur le Web et des interventions dans l’espace urbain.

 

La programmation confirme le caractère protéiforme et éclectique des arts médiatiques, mais reflète également, selon Mme Le-Phat Ho, la richesse polysémique du concept de risque : « C’est un concept assez totalisant. Du moment où on réfléchit à cette notion, on voit le risque un peu partout. Tout devient risqué. » Le risque est révélateur des rapports de l’humain avec son futur, domaine dont certains se font les experts par la gestion, voire la marchandisation. Cet enjeu, ainsi que ceux, par exemple, touchant le profilage et la surveillance exercés pour le contrôle du risque, préoccupent.

 

Partage de risques

Les risques sont d’ailleurs présents dans le quotidien même d’un organisme comme HTMlles, une condition de vulnérabilité vécue par d’autres. « C’est l’une des raisons aussi pour lesquelles on est allés chercher beaucoup de partenaires avec qui travailler qui ont une situation similaire à la nôtre. Nous pouvons ainsi valoriser le travail que l’on fait, même si on le fait dans une certaine précarité. » Parmi ces partenaires, il faut compter le centre d’artistes La Centrale, un allié disons naturel pour ses allégeances féministes, mais plusieurs autres aussi, tels Eastern Block, Oboro et Time Code/Orangium.

 

Le créneau féministe, ouvert aux trans ou dissident-es du genre, est justement plus clairement affirmé par le festival, qui en fait désormais mention dans son titre, répondant ainsi à l’impression de la directrice artistique selon laquelle « se dire féministe aujourd’hui est devenu presqu’un défaut, une honte. Dans le contexte actuel de crise, continue-t-elle, ce sont les femmes et les personnes marginalisées qui sont poussées à l’extrême dans la précarité. À cause de ça, il devient important de se réaffirmer, de travailler ensemble, de former des alliances et de construire une solidarité. »

 

La prise de parole, non pas sans dangers ici, est au cœur du festival Les HTMlles, qui multiplie les lieux de son exercice poursuivant le mandat éducatif du Studio XX avec des ateliers donnés par des artistes, des tables rondes et un colloque organisé en collaboration avec l’Institut genre, sexualité et féminisme (McGill). Malgré le sérieux de l’affaire, le festival, promet Sophie Le-Phat Ho, aura encore cette année son approche « tranchante et ludique. »


Via Alix Heuer
more...
No comment yet.
Rescooped by Bonnie & Clit from Journée de la Femme
Scoop.it!

Les pays où il fait bon vivre quand on est une femme...

Les pays où il fait bon vivre quand on est une femme... | La veille de Bonnie & Clit | Scoop.it
Quelles sont les conditions de vie des femmes dans le monde ? C'est la question traitée dans un rapport publié mardi 23 octobre par le Forum économique mondial, qui dresse un palmarès des meilleurs et des pires pays pour vivre quand on est une femme.

Via Fadhila BRAHIMI
more...
No comment yet.
Rescooped by Bonnie & Clit from LGBT Times
Scoop.it!

Gay friendly mosque to open in Paris, France

Gay friendly mosque to open in Paris, France | La veille de Bonnie & Clit | Scoop.it
Europe's first inclusive mosque which will welcome LGBT people and women on an equal footing to open in Paris, France...

Via Dennis Velco
more...
No comment yet.
Rescooped by Bonnie & Clit from Droits LGBT en france
Scoop.it!

Les Pays-Bas envisagent la multiparentalité

Les Pays-Bas envisagent la multiparentalité | La veille de Bonnie & Clit | Scoop.it
À la demande de la députée Verte Liesbeth van Tongeren, le ministère de la Justice a commandé un rapport sur l'opportunité de reconnaître qu'un enfant peut avoir 3 parents ou plus.

Via Riquitta
more...
No comment yet.
Rescooped by Bonnie & Clit from Gay Pride
Scoop.it!

Transgender Day Of Remembrance In Video And Graphic

Transgender Day Of Remembrance In Video And Graphic | La veille de Bonnie & Clit | Scoop.it

The International Transgender Day of Remembrance is a time to mourn members of the trans community who’ve been lost to violence or mistreatment, but also a time to remember the important contributions trans people have made to society.


Via Poovan Devasagayam
more...
No comment yet.
Rescooped by Bonnie & Clit from minorités sexuelles
Scoop.it!

« Drag-kings » : certaines femmes aiment aussi se travestir - Rue89

« Drag-kings » : certaines femmes aiment aussi se travestir - Rue89 | La veille de Bonnie & Clit | Scoop.it
Le Carmen est un bar parisien niché dans un superbe hôtel particulier. Par le passé, il a abrité une maison close. Le parfait décor pour une soirée entre copines un peu spéciale. 

Louis(e) de Ville, performeuse burlesque de la scène parisienne, a importé de son pays d’origine, les Etats-Unis, les spectacles de drag-kings.


Via Christine Gorce
more...
No comment yet.