GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE ET BIOLOGIE MEDICALE
27 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Salim Djelouat
Scoop.it!

Quelles sont les causes de la stérilité ?

Pour en savoir plus, consultez le site officiel du Dr. Safia Taieb Gynécologue Obstétricienne à Monastir - Tunisie http://www.dr-safia-taieb.tn http://www.fa...
more...
No comment yet.
Rescooped by Salim Djelouat from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Chlamydia : une campagne Internet

Chlamydia : une campagne Internet | GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE ET BIOLOGIE MEDICALE | Scoop.it

L'infection due à la bactérie chlamydia, qui peut avoir des conséquences graves allant jusqu'à la stérilité, fait l'objet de la première campagne sur le web pour inciter les jeunes à se faire dépister et soigner, lancée par le ministère de la santé et l'Inpes (prévention).

 

L'infection ne donne "aucun symptôme dans la majorité des cas, il est donc possible d'être infecté sans le savoir", soulignent le ministère de la santé et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) qui lancent ...


Via Vie toxique
more...
No comment yet.
Scooped by Salim Djelouat
Scoop.it!

Les tampons hygiéniques toxiques ? Ils provoqueraient stérilité et cancer

Les tampons hygiéniques toxiques ? Ils  provoqueraient stérilité et cancer | GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE ET BIOLOGIE MEDICALE | Scoop.it
Un rapport non publié de l'Agence pour la protection de l'environnement américaine, récupéré et diffusé par le journal The Village Voice, fait état de la dangerosité des tampons hygiéniques pour le...
more...
No comment yet.
Scooped by Salim Djelouat
Scoop.it!

APPROCHE CLINICO-BIOLOGIQUE D'UNE STERILITE FEMININE

APPROCHE CLINICO-BIOLOGIQUE D'UNE STERILITE FEMININE | GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE ET BIOLOGIE MEDICALE | Scoop.it
Salim Djelouat's insight:

.

APPROCHE CLINICO-BIOLOGIQUE

D’UNE STÉRILITÉ FEMININE

 

PAR MR.  SALIM DJELOUAT

 

La stérilité conjugale est un problème de couple, douloureusement ressentie et angoissant surtout pour l’épouse.

Ces pour ces raisons que l’analyse impose un environnement psychologique adéquat.

 

QU’APPELLE T’ON STÉRILITÉ FEMININE ?

La stérilité est l’impossibilité à la femme d’avoir un enfant.

 

QU’APPELLE T’ON HYPOFERTILITÉ ?

L’hypofertilité implique seulement une chance diminuée d’avoir un enfant pour un couple ayant des rapports sexuels normaux.

 

QUELLES SONT LES CHANCES POUR UN COUPLE « NORMAL » D’AVOIR UN ENFANT ?

 

Les chances de grossesse par cycle ovulatoire sont de l’ordre de 1 à 5.

A chaque cycle le couple rejoue cette chance.

Un calcul simple montre que ce couple peut sans incidences pathologiques passer trois (03) années sans procréer, d’où l’importance « du facteur temps » dans l’approche d’une stérilité on dit que « le temps trie les couples ».

On admet cependant, en l’absence d’anomalies cliniques évidentes, que le problème se pose au bout d’un an de rapports normaux sans contraception.

 

PAR QUELS MOYENS PEUT ON PRENDRE EN CHARGE UNE STÉRILITÉ FEMININE ?

 

1    -  l’examen clinique :

 

Il portera essentiellement sur :

 

- la situation gynécologique et obstétricale –

 

· Date des premières règles· Fréquences et qualités des rapports sexuels· Avortements possibles· Etat vasculaire et rénale· Diabète· Tuberculose· Etat de la pilosité de la muqueuse vaginale· Aspect du col utérin· L’état de l’utérus et des ses annexes.

 

2    -  l’examen biologique :

 

– l'étude du cycle de l’œstradiol plasmatique :

 

180 pmol = autour des règles450 pmol = 10js après les règles770 pmol = pic prèovulatoire au 14e jour

 

– l'étude du cycle de la progestérone plasmatique :

 

La progestérone s’élève en phase prèovulatoire et atteint son maximum vers le 21e jour dans les taux de 50 nmol.

 

- l'étude de la testostérone plasmatique :

 

Son taux varie entre 1 à 2 nmol

 

– l'étude de la prolactine plasmatique :

 

Les limites supérieurs de la prolactine se situent vers :

       20 µg/litres

 

 

6 - autres examens :

 

         a - étude pendant au moins 03 mois de la courbe ménothermique :

 (Température élevée → ovulations)

 

       b - étude de la glaire cervicale en période pré-ovulatoire vers le 13e jour.

 

       c- Pratiquer une hystéro-salpingographie qui va nous renseigner sur la morphologie de la filière génitale dans son ensemble.

 

 

 

LEXIQUE :

 

         - µg/l   = microgramme par litre

         - nmol = nanomol

         - pmol = picomol

 

 

 

 

 

Pour tout contact : salimdjelouat@gmail.fr

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Salim Djelouat
Scoop.it!

Des vaccins peuvent provoquer la stérilité ! - Alterinfo

Des vaccins peuvent provoquer la stérilité ! - Alterinfo | GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE ET BIOLOGIE MEDICALE | Scoop.it
La plupart des vaccins n'ont pas été évalués par rapport à la stérilité qu'ils pourraient engendrer. (Voir les notices des vaccins). J'ai donc voulu étudier la chose et voir s'il existait un lie...
more...
No comment yet.
Rescooped by Salim Djelouat from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

Vie heureuse - 12 trucs

Vie heureuse - 12 trucs | GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE ET BIOLOGIE MEDICALE | Scoop.it

 

« Si seulement j’avais plus d’argent, si je pouvais maigrir, si j’obtenais ce travail, ou ce diplôme, si je rencontrais quelqu’un ... alors, je serais heureux ».  Beaucoup de personnes passent leur vie à attendre d’être heureuses. 

 

Pourtant, vous pouvez être heureux tout de suite. Les études sur le bonheur montrent que ce n’est pas être beau, riche ou célèbre qui rend heureux. Et je vais peut-être vous choquer, mais ce n’est même pas le fait d’aimer ou d’être aimé qui rend heureux sur le long terme.

 

Beaucoup de personnes ont un conjoint et des enfants parfaits. Au fond d’elles-mêmes, elles ne sont toutefois pas heureuses.

 

Le bonheur peut être assimilé à « tout ce qui vous fait vibrer ». Une fois que vous avez identifié ce que c’est, organisez-vous pour créer l’occasion le plus souvent possible.

 

 

On peut dans sa vie quotidienne, prendre des habitudes qui rendent plus heureux. En voici une liste, non exhaustive :

 

 

1. Sortez

Éteignez votre télévision, ôtez vos pantoufles, et sortez.

Chaque heure passée devant la télévision diminue l’espérance de vie de 22 minutes. La télévision a aussi un impact majeur sur la chimie de votre cerveau. Plus vous la regardez, plus facilement votre cerveau passe en mode passif, où les messages traversent votre esprit sans votre participation. Vous devenez influençable, et vulnérable.

 

 

2. Bougez

Certaines personnes ont la chance d’avoir un jardin à cultiver et embellir. Vous pouvez aussi marcher, faire du vélo, nager. L’exercice physique augmente les niveaux de sérotonine, de dopamine, de norépinéphrine, qui sont des produits chimiques dont a besoin votre cerveau, et qui peuvent compenser certains effets du stress et soulager certains symptômes de la dépression.

 

Si vous avez un travail de bureau, levez-vous toutes les dix minutes. Cela contrebalancera les effets délétères de la position assise.

 

 

3. Mangez bien et léger

Ce que vous mangez influe directement sur votre humeur et votre niveau d’énergie, à court comme à long terme. Alors que manger sain profite à votre corps et clarifie vos idées, vous nourrir de pizza et de fast-foods rend apathique et favorise les maladies chroniques. Même chose si vous mangez trop.

 

Après un repas de légumes frais et crus, de protéines et de bonnes graisses (graisses crues, poissons fumés gras, oméga-3) en quantité modérée, vous n’avez nulle envie de faire la sieste, mais vous vous sentez plein d’énergie et prêt à entreprendre de nouveaux projets.

 

 

4. Prenez des douches froides

Se mettre quelques minutes sous l’eau chaude, voire très chaude, puis de baisser progressivement la température de l’eau. À chaque palier, vous éprouvez une sensation surprenante de froid pendant quelques secondes, mais la peau s’habitue et la douche redevient agréable. On attend alors quelques secondes de plus et on tourne à nouveau le robinet pour réduire la température.

 

Avec un peu d’habitude, le dernier palier est l’eau la plus froide qui puisse sortir du robinet. Plus l’eau est froide, plus l’effet antidépresseur est fort. À un certain point, on éprouve même un sentiment d’euphorie. Après s’être séché, on se sent plein d’énergie et d’entrain.

 

 

5. Parlez moins, écoutez plus

« La parole est d’argent ; mais le silence est d’or ». Parler moins et plus écouter vous permet de plus bénéficier de la sagesse des autres, tout en vous aidant à faire le calme intérieur.

 

Bien que participer aux ragots autour de la machine à café donne sur le coup des bouffées de plaisir, dire du mal des gens revient à vous tremper dans un bain de mauvais sentiments. Votre corps les absorbe. Si vous vous efforcez d’être positif, vous vous sentirez plus calme et plus paisible ensuite.

 

 

6. Assumez vos responsabilités

Il est facile d’accuser les autres d’être responsables de vos malheurs, mais les gens heureux assument leurs responsabilités, reconnaissent leurs fautes, et essayent de se servir de leurs mauvaises expériences pour s’améliorer.

 

 

7. Prenez du soleil tous les jours

Avez-vous remarqué comme il est bon de se promener dehors un jour de grand soleil ? L’exposition (raisonnable) au soleil permet à votre corps de produire de la vitamine D, qui est excellente pour le moral.

 

N’utilisez de la crème solaire que lorsque vous êtes obligé de vous exposer longuement (plus d’une demi-heure) à un grand soleil d’été, aux heures chaudes, ou si vous êtes en mer ou en haute montagne, pour vous protéger de la réverbération. Indispensable pour éviter les brûlures, la crème solaire a l’énorme inconvénient de bloquer la synthèse de la vitamine D, et de contenir des produits chimiques parfois cancérigènes.

 

Prendre un peu le soleil sur votre peau nue tous les jours et bien meilleur que de passer des heures dehors les seuls week-ends. Essayez toujours d’éviter les coups de soleil. En mangeant beaucoup d’antioxydants (légumes et fruits frais), vous améliorez la résistance de votre peau au soleil. L’astaxanthine, qui est un caroténoïde, est particulièrement efficace comme « crème soleil interne », pour vous protéger contre des dangers des rayons UV.

 

 

8. Créez

Vous n’avez pas besoin d’être un artiste pour créer. Vous pouvez exprimer votre créativité de mille manières : cuisine, chant, danse, nouvelle activité.

 

 

9. Marchez pieds nus

Quand l’occasion se présente, enlevez vos chaussures et redécouvrez le contact de la terre avec vos pieds nus. Marcher pieds nus est bon pour le corps, mais aussi pour le moral.

 

 

10. Soyez gentil

Notre société valorise les personnes violentes, impitoyables, mais le fait est que la gentillesse est contagieuse. Pour autant, ne soyez pas trop « bonne poire », mais retenez que lorsque vous êtes gentil avec les autres, votre cerveau produit des hormones du bonheur et des neurotransmetteurs comme la sérotonine. Vous avez alors plus de facilité à créer des liens avec les autres, ce qui favorise les sentiments positifs autour de vous et en vous.

 

 

11. Remerciez

De la même façon, exprimez votre gratitude aux personnes qui vous entourent. Mais vous pouvez aussi remercier la Nature de vous porter et de vous nourrir. Vous pouvez tenir un journal où vous écrivez vos raisons d’éprouver de la gratitude tous les jours, ou mieux encore, le faire avant chaque repas, ne serait-ce que pour vous réjouir d’avoir devant vous une table garnie.

 

 

12 Une vie saine rend heureux

À beaucoup d’égards, un mode de vie sain vous rend aussi plus heureux. La santé physique ne peut pas être séparée de la santé émotionnelle. Les gens heureux ont tendance à être en bonne santé, et vice versa.

 

Par conséquent, en plus des conseils donnés ci-dessus, les stratégies suivantes vous aideront à atteindre un plus haut niveau de bonheur.

 

Buvez de l’eau minérale pure ; limitez votre exposition aux toxines, colorants, conservateurs, édulcorants artificiels ; mangez un maximum de nourriture crue, si possible biologique et cultivée localement ; réduisez votre consommation de sucre et de glucides (y compris les glucides complexes comme les céréales complètes) pour diminuer votre niveau d’insuline ; faites régulièrement de l’exercice physique ; essayez de réunir les conditions pour bien dormir, et aussi longtemps que vous en avez besoin, en vous levant tous les jours à la même heure, et le plus tôt possible.

 


Via Koter Info
more...
No comment yet.
Scooped by Salim Djelouat
Scoop.it!

Stérilité inexpliquée et IAC/FIV: et de 39 ++++!!!! - Grossesse

Stérilité inexpliquée et IAC/FIV: et de 39 ++++!!!! - Grossesse | GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE ET BIOLOGIE MEDICALE | Scoop.it
Re: Stérilité inexpliquée et IAC/FIV: et de 39 ++++!!!! Message de nataplane Mer 17 Juil 2013, 09:10. feeclochette54250 a écrit: coucou les filles, super cethu pour votre appart. mono j'espere que ces vacances vont te faire du ...
more...
No comment yet.