Surisolation pour systèmes d'isolation thermique par l'extérieur existants | La Revue de Technitoit | Scoop.it

Mis en place depuis une quarantaine d'années, les premiers systèmes d'isolation thermique par l'extérieur sous enduit (ITE) ne répondent plus, pour la plupart, aux critères de performances d'isolation thermique des parois requis aujourd'hui. De nouveaux procédés de surisolation viennent en renfort pour leur permettre d'atteindre les plus haut niveaux de performances.

 

Les premiers procédés d'isolation thermique par l'extérieur (ITE) ont été mis en place après le premier choc pétrolier à la fin des années 70. Comme aujourd'hui, il s'agissait d'isoler des bâtiments, pour la plupart des logements sociaux, fortement énergivores. A l'époque, les systèmes utilisés se résumaient à l'application d'un isolant – en général un polystyrène expansé (PSE) de cinq à six centimètres d'épaisseur – et d'un revêtement épais ou semi-épais (RPE, RSE).

(...)