Gestion du risque : « L’antivirus est mort », dit Symantec | "Intelligence Economique, mode d'emploi" | Scoop.it
Selon l’éditeur, les antivirus laissent passer plus de la moitié des attaques informatiques. Côté technologique, mieux vaut se concentrer sur la détection d’intrusion, histoire de « sauver les meubles ».