La parole de l'arbre
15.0K views | +1 today
Follow
 
Scooped by Christian Allié
onto La parole de l'arbre
Scoop.it!

Amber fossil reveals ancient reproduction in flowering plants

Amber fossil reveals ancient reproduction in flowering plants | La parole de l'arbre | Scoop.it

A 100-million-year old piece of amber has been discovered which reveals the oldest evidence of sexual reproduction in a flowering plant – a cluster of 18 tiny flowers from the Cretaceous Period – with one of them in the process of making some new seeds for the next generation.

The perfectly-preserved scene, in a plant now extinct, is part of a portrait created in the mid-Cretaceous when flowering plants were changing the face of the Earth forever, adding beauty, biodiversity and food. It appears identical to the reproduction process that “angiosperms,” or flowering plants still use today.

Christian Allié's insight:

......""""""".......

 

[ ...... ]

 

....  The evolution of flowering plants caused an enormous change in the biodiversity of life on Earth, especially in the tropics and subtropics,” Poinar said.

“New associations between these small flowering plants and various types of insects and other animal life resulted in the successful distribution and evolution of these plants through most of the world today,” he said. “It’s interesting that the mechanisms for reproduction that are still with us today had already been established some 100 million years ago.”

The fossils were discovered from amber mines in the Hukawng Valley of Myanmar, previously known as Burma. The newly-described genus and species of flower was named Micropetasos burmensis.

Source:

Oregon State University

more...
No comment yet.
La parole de l'arbre
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Vt. Scientists Boost Biodiversity By Guiding Middle-Aged Forests To Mimic Ancient Ones

Vt. Scientists Boost Biodiversity By Guiding Middle-Aged Forests To Mimic Ancient Ones | La parole de l'arbre | Scoop.it
A new University of Vermont study finds that harvesting trees in a way that mimics old growth forests not only restores critical habitat for animals and plants, but also stores a surprising amount of carbon.
Christian Allié's insight:
.............."""""""""""""""""""""""""..............
[...]
This greater amount of carbon storage as compared to the conventional treatments was actually a combination of having left more trees behind in the first place, and growth rates that were actually 10 percent higher in this treatment as compared to the conventional harvest," Keeton says. "And that was really surprising." Keeton says after 10 years, the old growth forest management plot stored nearly as much carbon as the unlogged control forest.
It came within 16 percent of carbon storage in the unharvested plots. "This does not just have to be a science project. This is a potentially very practical tool that many forest owners could use," says Fred Clark, the director of the national Forest Stewards Guild.
[...]
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Massacrées par la déforestation et l’agriculture intensive, ces terres péruviennes ressuscitent.

Massacrées par la déforestation et l’agriculture intensive, ces terres péruviennes ressuscitent. | La parole de l'arbre | Scoop.it
Grâce à l'agroforesterie, ces terres endommagées redeviennent source de vie, de nourriture et de profits. Gros plan sur une initiative à encourager.
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Actualités végétales
Scoop.it!

L’épicéa, le sapin et le cèdre dans la taïga sibérienne meurent à cause des changements climatiques – Ciel FM

L’épicéa, le sapin et le cèdre dans la taïga sibérienne meurent à cause des changements climatiques – Ciel FM | La parole de l'arbre | Scoop.it
MOSCOU, le 27 février. /TASS/. Les scientifiques de l’Institut de la forêt DE la russie et de la Sibérie, de l’université fédérale, en collaboration avec des représentants du centre de russie pour la protection de la forêt et du Centre de vols spatiaux Goddard (états-UNIS) ont établi que la cause de la détérioration de l’état de sapins, de sapins et de cèdres de forêts de Sibérie est de renforcer aridité du climat et de la diffusion des parasites, le service de presse de l’université fédérale de Sibérie avec un lien sur les résultats d’une étude publiée dans le journal of Forest Ecology and Management.

Le cèdre et le sapin – aimant l’humidité espèces de conifères, sensibles au manque d’humidité. « La santé du bois répond à une attaque de scolytes abondante émission de résine, alors que, affaibli par le manque d’humidité deviennent de grâce le champ d’action de la tige, les ravageurs et les racines des pathogènes » – dit le chef de l’étude, Viatcheslav Харук, chef du département des systèmes d’information géographique de l’université fédérale de Sibérie et directeur du laboratoire de surveillance de la forêt de l’Institut de la forêt. S. N. Сукачева.

Parallèlement, l’augmentation de l’aridité du climat et l’augmentation de la durée de la période de croissance des plantes permet d’insectes plus rapide de faire un cycle de développement, d’augmenter la taille de la population, d’étendre leurs habitats, de progresser vers le nord et les hauts plateaux. Les scientifiques ont noté que les changements climatiques, l’affaiblissement de la темнохвойные de la forêt, de promouvoir la reproduction en série oussourijsky polygraphe Polygraphus proximus, un petit coléoptère-короеда qui provoque le plus de mal пихтовым les populations de Sibérie. Auparavant, si la période de reproduction des ravageurs des forêts de conifères dans la taïga sibérienne n’ont pas observé.

Via plantsci-UT3
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Quelques arbres fascinants à Toulon

Quelques arbres fascinants à Toulon | La parole de l'arbre | Scoop.it

Alors que partout en France, on s’émerveille devant les arbres géants d’Amérique du Nord importés au XIXème siècle, ici en Méditerranée et tout particulièrement à Toulon,  ici: Belombra (Phytolacca dioica)

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Piège à dioxyde de carbone, la forêt renferme aussi un puits de méthane dans ses sols!

Piège à dioxyde de carbone, la forêt renferme aussi un puits de méthane dans ses sols! | La parole de l'arbre | Scoop.it
Les sols forestiers absorbent le méthane, second gaz à effet de serre. La gestion forestière peut accroître ce rôle de puits de méthane. La Revue forestière française propose un état des connaissances sur le sujet.
Christian Allié's insight:
.................."""""""""""""""""""""""""""""""""...................
[...]
Le méthane (CH4) est responsable de 20 % du réchauffement climatique global. Second gaz à effet de serre, derrière le gaz carbonique (CO2), il a un pouvoir de réchauffement global, calculé sur un siècle, 28 fois supérieur à celui du CO2.

Les bactéries méthanotrophes consomment soit le méthane atmosphérique, soit le méthane produit par d’autres micro-organismes (les bactéries méthanogènes).

Dans ces processus, la consommation de méthane atmosphérique paraît plus faible sous épicéa que sous hêtre, par exemple. L’absorption nette de méthane par le sol est plus élevée en forêt tempérée qu’en forêt boréale ou qu’en forêt tropicale. Néanmoins, de fortes variations s’observent parmi les forêts tempérées, en partie du fait de différences dans la porosité en air du sol. [...]
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Los diez países que perdieron mayor superficie de bosque en los últimos 25 años

Los diez países que perdieron mayor superficie de bosque en los últimos 25 años | La parole de l'arbre | Scoop.it
Los diez países que perdieron mayor superficie de bosque en los últimos 25 años | Por deforestación, incendios, urbanización, entre otras causas - LA NACION
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

RDCongo : 499 camions chargés de bois rouge saisis en Zambie - Apanews.net

RDCongo : 499 camions chargés de bois rouge saisis en Zambie - Apanews.net | La parole de l'arbre | Scoop.it
Christian Allié's insight:
......................."""""""""""""""""""""""""""".................
[...]
Lors d’une récente mission de service, le vice-ministre de l’environnement, Agée Matembo, a dénoncé, le lundi 27 mars, la coupe illicite du bois rouge dans le Haut-Katanga.
«La commercialisation du bois rouge n’est pas autorisée. C’est une espèce protégée dans notre pays », a rappelé le vice-ministre de l’environnement.
Mais ces bois seraient vendus à l’étranger, notamment en Asie, a-t-il reconnu. Selon lui, «les vrais exportateurs de notre bois ce sont les Chinois. (…)
Les Congolais ont pris des documents pour exporter le bois. Mais, en réalité, ce sont des Chinois qui exportent.
Normalement, les documents portent sur l’achat, la vente et l’exportation des bois d’œuvre et non des bois rouges», a-t-il indiqué.
[....]
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Gaia Diary
Scoop.it!

10 of Europe's most remarkable trees

10 of Europe's most remarkable trees | La parole de l'arbre | Scoop.it
From a 650-year old oak that provided shelter during WWI to an 800-year old lime that imparts good fortune to lovers, these European Tree of the Year contestants all have stories to tell.

Via Mariaschnee
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Grand angle – La déforestation au Vietnam

Grand angle –  La déforestation au Vietnam | La parole de l'arbre | Scoop.it
Le Vietnam est un des pays les moins forestiers d'Asie du Sud-Est. L'Organisation des Nations-unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a (...)
Christian Allié's insight:
................."""""""""""""""""""""""""""""".....................
[...]
Les 5 provinces de Tây Nguyên (qui désigne les hauts-plateaux du centre) portent officiellement à elles seules le quart des espaces forestiers nationaux et concentrent aussi les problèmes liés à leur disparition : coupes et feux illégaux, selon la Direction générale de la statistique du Vietnam. Les chercheurs vietnamiens eux-mêmes attribuent à l’État la disparition des trois quarts de la surface forestière.

Centres agricoles, nouvelles zones économiques, politique de sédentarisation et fermes agricoles d’Etat ont poussé dans le sens du développement des forêts… de caféiers. Les surfaces plantées sont passées de 18 000 à 370 000 Ha ces 20 dernières années, principalement dans le Tây Nguyên. L’arrivée de gens des plaines pour l’exploitation, et la raréfaction des terres et des ressources hydriques qui en découle, créent des tensions entre ces différents groupes de population.
[...]
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Cameroun: 500 entreprises forestières sanctionnées au 4 è trimestre 2016

Cameroun: 500 entreprises forestières sanctionnées au 4 è trimestre 2016 | La parole de l'arbre | Scoop.it

........... il est reproché entre autres l’exploitation forestière non autorisée dans le domaine forestier national, la fraude sur les documents émis par l’administration forestière, l’exploitation non autorisée des produits spéciaux.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Forêts communautaires : Attributions de nouvelles conventions de gestion - Gabonreview.com | Actualité du Gabon | 

Forêts communautaires : Attributions de nouvelles conventions de gestion - Gabonreview.com | Actualité du Gabon |  | La parole de l'arbre | Scoop.it
Lancé en 2013, le processus d’attribution de conventions de gestion des forêts communautaires s’est poursuivi, le 23 mars dernier à Libreville, avec la cession de 23 nouveaux espaces aux entités juridiques de gestion. Sous la supervision du ministre de l’Economie forestière, une cérémonie de signature des conventions de gestion des …
Christian Allié's insight:
.................."""""""""""""""""""""""""""""""""""""........................
[...]
Selon le Code forestier gabonais, en effet, la forêt communautaire est une portion du domaine forestier rural affecté à une communauté villageoise en vue de mener des activités ou d’entreprendre des processus dynamiques pour une gestion durable des ressources, à partir d’un plan de gestion simplifié.

En d’autres termes, la foresterie communautaire se focalise sur les communautés locales, comme acteur principal assurant la pérennité de la gestion forestière.
A ce jour, s’est félicité le ministre de l’Economie forestière : «40 forêts communautaires bénéficient de conventions d’attribution dont 16 définitives, le tout, en couvrant une superficie de près de ***167 000 hectares dans cinq provinces».
Dans le même sens, a poursuivi Estelle Ondo : «51 dossiers de demandes, concernant l’ensemble du territoire national, sont en cours d’introduction».
Par ailleurs, le membre du gouvernement a rappelé aux bénéficiaires des conventions de gestion qu’il ne s’agit nullement de titres d’exploitation donnant lieu à des contrats d’exploitation tout azimut. «Mais d’un espace forestier bien délimité, à usages multiples, qui doit contribuer au développement social et économique du regroupement des villages et de la communauté et non des individus», a précisé Estelle Ondo.
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Plant and Seed Biology
Scoop.it!

Plant Sex Determination

Plant Sex Determination | La parole de l'arbre | Scoop.it
Sex determination is as important for the fitness of plants as it is for animals, but its mechanisms appear to vary much more among plants than among animals, and the expression of gender in plants differs in important respects from that in most animals. In this Minireview,

Via Loïc Lepiniec
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

L'intelligence des Plantes - vidéo Dailymotion

Regarder la vidéo «L'intelligence des Plantes» envoyée par Video Masse sur dailymotion.
more...
Voix Africaine's comment, March 25, 2:30 PM
c'est magnifique ce film!
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Le Mozambique tente de freiner l’exploitation illégale de ses forêts par des entreprises chinoises

Le Mozambique tente de freiner l’exploitation illégale de ses forêts par des entreprises chinoises | La parole de l'arbre | Scoop.it
Depuis mars, 150 000 mètres cubes de bois ont été saisis. Du jamais-vu dans ce pays d’Afrique australe où l’appétit de la Chine fait planer la menace de la déforestation.
Christian Allié's insight:
..............~~~~~~~~~~~............
[...]
La guerre du bois est déclarée

« Nous sommes confrontés au crime organisé », explique le ministre Correia, « nous devons donc livrer une autre guerre, que des institutions normales ne sont pas en mesure de remporter ».
L’enjeu est considérable.

Celso Correia estime que l’abattage illégal coûte chaque année plus d’un demi-milliard de dollars à son pays. Soit près de 3,5 % de son produit intérieur brut, qui était de 14,7 milliards en 2015, selon la Banque mondiale.
[...]
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Les tilleuls de la Promenade du Bd Paubert, Port Louis, Morbihan

Les tilleuls de la Promenade du Bd Paubert, Port Louis, Morbihan | La parole de l'arbre | Scoop.it
Si la ville de Port Louis (56) est surtout connue pour sa citadelle du 17ème siècle, élément clé de la défense de Rade de Lorient, le remarquable état de conservation de la Promenade arboré du boul…
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Terres agricoles: les paysans africains s’effacent face aux multinationales

Terres agricoles: les paysans africains s’effacent face aux multinationales | La parole de l'arbre | Scoop.it

Rien n’a changé pour les paysans africains dépossédés de leurs terres par les  multinationales qui envahissent le continent. Quelques pays interdisent désormais aux étrangers d’acquérir des terres agricoles. Mais les investisseurs ont su adapter leur stratégie pour piéger les petits producteurs. C’est ce qu’explique à Géopolis Maureen Jorand, du Comité contre la faim et pour le développement.

Des pays africains comme la Côte d’Ivoire, la Namibie et bientôt l’Afrique du Sud interdisent désormais aux étrangers d’acquérir des terres agricoles. Y a-t-il un véritable sursaut sur le continent pour protéger les paysans spoliés?

Il y a eu une prise de conscience des Etats africains du rôle du foncier dans la sécurité alimentaire. Depuis les crises alimentaires de 2007-2008, des réformes foncières ont été mises en place dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne avec le soutien de la coopération internationale. Mais si ces réformes ont pour objectif la sécurisation foncière, elles ne visent pas forcément à protéger les paysans. Elles peuvent même parfois menacer l’accès au foncier des populations en sécurisant l’accès au foncier des investisseurs. La problématique des accaparements de terres reste donc d’actualité en particulier en Afrique.


- Parallèlement aux nouvelles législations qui se mettent en place en Afrique, les investisseurs auraient donc su adapter leurs stratégies. Comment se présente la nouvelle problématique aujourd’hui?


- Les grandes entreprises du secteur de l’agro-alimentaire ne veulent plus avoir à pâtir de la mauvaise publicité que des cas d’accaparements de terre peuvent engendrer. Et d’ailleurs, bien souvent, les cas d’accaparements massifs ont pris le nom de l’entreprise. On a parlé du cas «Daewoo» à Madagascar, on encore du cas «Eni», du nom de l’entreprise italienne qui s’apprêtait à acquérir des terres au Sénégal pour produire de l’huile de palme.


On observe ainsi depuis quelques années, une évolution des investissements dans l’agriculture afin de ne pas passer par des achats fonciers directs. Les entreprises privilégient désormais la contractualisation avec les petits producteurs. Le contrat porte sur la récolte. Pas d’achat direct de la terre par l’entreprise, mais une immobilisation de fait de la terre. Les paysans doivent, le plus souvent, dédier l’entièreté de leurs parcelles à la culture de la semence demandée. Ils sont par ailleurs soumis à l’itinéraire technique défini par l’entreprise. Bien souvent, les paysans ne connaissent pas leurs droits et se retrouvent dans un rapport de force forcément déséquilibré.


- Quel est le constat de l’étude que vous avez menée en Côte d’Ivoire concernant la question de l’endettement excessif des petits producteurs?


- En Côte d’Ivoire, plusieurs multinationales (Louis Dreyfus Commodities, ETG, Novel) ont annoncé, dans le cadre d’une initiative soutenue par le G8 (Nouvelle Alliance pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition), vouloir développer des projets de riz sur plus de 200.000 hectares, en contractualisant avec plusieurs dizaines de milliers de paysans.


Problème du contrat: pas d’égale répartition du risque entre le paysan et l’entreprise. Celle-ci s’engage sur la fourniture d’intrants, de semences et de conseils agricoles, mais rien n’est prévu si l’entreprise ne respecte pas sa part du contrat. Les paysans ont l'obligation de payer les services de l'entreprise, même en l'absence de récolte.


Plusieurs de ces projets ont entraîné un endettement massif de communautés et villages (on parle de 20.000 euros pour certains villages très pauvres du nord de la Cote d’Ivoire), qui n’ont eu d’autre choix que d’hypothéquer leurs terres au profit de l'entreprise.


- Quelle est le rôle joué par ce qu’on appelle les «pôles de croissance agricole» dans la spoliation du monde paysan sur le continent?


- De plus en plus de pays africains font reposer leur développement agricole sur la mise en place de zones dédiées où sont concentrées toutes les facilités matérielles et les infrastructures. Elles bénéficient de régimes fiscaux, douaniers et fonciers spécifiques. L’identification et la définition de ces zones appelées «poles de croissance» ou «corridors de croissance» permettent en fin de compte d’identifier une certaine surface de terres, en général les plus productives, bénéficiant déjà d’un certain nombre d’aménagements qui seront mis à disposition des investisseurs. Et bien souvent au détriment des producteurs familiaux initialement présents.


C’est le cas par exemple au Burkina Faso où s’est développé le «pôle de croissance de Bagré» sur près de 13.000 hectares de terres irriguées. A l’heure de redéfinir l’occupation de la zone, il a été décidé que 78% de cette surface, soit quelque 10.000 hectares, seraient destinés aux investisseurs privés, et moins de 3.000 hectares aux agriculteurs familiaux. Ainsi, 9000 paysannes et paysans sont directement affectés par le projet d’irrigation, et déplacés pour permettre aux entreprises de s’installer. (...)


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Vetcert : un programme européen sur la gestion des arbres anciens

Vetcert : un programme européen sur la gestion des arbres anciens | La parole de l'arbre | Scoop.it
Un nouveau programme d’échange européen Vetcert (Certified veteran tree specialist), réunissant dix partenaires, vient de démarrer. Il vise l’élaboration d’un savoir faire et d&rs…
Christian Allié's insight:
[..]
La démarche du programme Vetcert s’appuie sur une enquête et une analyse des systèmes de certification au sein de chaque nation représentée.
Elle doit aboutir à la définition d’un savoir faire minimum, partagé, sur la gestion des vieux arbres ainsi que l’élaboration de standards de gestion des arbres anciens et de procédures de certification / qualification.
Le travail mené fera l’objet d’un rendu traduit en français et diffusé via des réunions et un site internet dédié. Il a pour ambition de permettre à la fois l’amélioration de la gestion de nos arbres anciens ainsi que la reconnaissance des professionnels qualifiés. [...]
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Forêt, Bois, Milieux naturels : Interactions Enseignement supérieur - Organisations - Recherche
Scoop.it!

L’ONF fait le plein de projets avec l’IGN, l’INRA et AgroParisTech

L’ONF fait le plein de projets avec l’IGN, l’INRA et AgroParisTech | La parole de l'arbre | Scoop.it
Télédétection, portail Web, cartographie, renouvellement des peuplements forestiers, sont au programme de partenariats impliquant plusieurs acteurs publics.

Via AgroParisTech Documentation Nancy
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

L’ONG Conservation Justice porte plainte contre la société BGS Exploitation Forestière pour activités illicites - Le Nouveau Gabon

L’ONG Conservation Justice porte plainte contre la société BGS Exploitation Forestière pour activités illicites - Le Nouveau Gabon | La parole de l'arbre | Scoop.it
Le Directeur exécutif de l’ONG internationale Conservation Justice, Luc Mathot, vient d’ester la société BGS Exploitation Forestière en justice, pour
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

SudOnLine - Le Portail de Sud Quotidien SENEGAL | L’ARMEE POUR SAUVER LA «NATURE»

SudOnLine - Le Portail de Sud Quotidien SENEGAL | L’ARMEE POUR SAUVER LA «NATURE» | La parole de l'arbre | Scoop.it
Christian Allié's insight:
..............."""""""""""""""""""""""""""".............
[...]
Le #Sénégal a célébré le 57e anniversaire de son accession à la souveraineté internationale hier, mardi 4 avril. Le thème retenu cette année est: «Rôle des Forces de défense et de sécurité dans la protection de l’#environnement».
Conscient des problèmes environnementaux qui sont d’ordre mondial, le président de la République a décidé d’impliquer davantage toutes les Forces de défense et de sécurité dans la lutte pour la préservation des ressources forestières, halieutiques et fauniques.
Sur ce, la Direction des Eaux et forets qui œuvre dans la gestion des écosystèmes forestiers et des ressources forestières et les Parc nationaux, chargée de la conservation et de la réhabilitation de la biodiversité in situ, et les autres Forces de défense et de sécurité interviennent dans plusieurs domaines dans le cadre de la protection et de la restauration de notre environnement dégradé, conformément aux directives présidentielles.
Histoire de mutualiser toutes les forces pour un maillage complet du territoire national, notamment les espaces terrestre et maritime. [...]
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

"Tree of Life" Story and Pictures -- National Geographic Your Shot

"Tree of Life" Story and Pictures -- National Geographic Your Shot | La parole de l'arbre | Scoop.it

Nearly every person in the world has a relationship to trees. They provide a vital balance for many aspects of our existence. For this assignment I wanted to see "your tree" and be taken into the mysteries and majesty that you have encountered.


I was not disappointed. From an intimate reflection in a raindrop to otherworldly nightscapes reaching the Milky Way, I was transported. Your photographs had the power to reflect not only your experience with your surroundings but also to impart your emotions.


I want to send a special thank you to the Tree of Life discussion board. Everyone went above and beyond to encourage each other’s work.


(33 photos selected by Erika Larsen, National Geographic Photographer)


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Company promises: How businesses are meeting commitments to end deforestation

Company promises: How businesses are meeting commitments to end deforestation | La parole de l'arbre | Scoop.it
This report follows a spate of recent work examining company commitments to reduce or end their role in deforestation. What makes this report different is that it looks at the issue from the companies’ perspective, asking them why they have made these commitments; how they monitor progress; the economic costs of these commitments and, importantly, what they perceive as the barriers to achieving their commitments. The report ends with ways forward suggested by interviewees. They conclude that action is needed from companies, producer and consumer country governments and other stakeholders.
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

“L’arbre, c’est l’opposé de l’homme. C’est le plus généreux qui soit.” (VIDÉO)

“L’arbre, c’est l’opposé de l’homme. C’est le plus généreux qui soit.” (VIDÉO) | La parole de l'arbre | Scoop.it
L'entreprise de Tristan Lecomte intervient dans 40 pays et accompagne plus de 150 000 paysans à travers la planète. Un projet génial.
Christian Allié's insight:
.................""""""""""""""""""""""""""""""..................
[...]
Sur des terres ratiboisées, surexploitées et devenues arides, la plantation d’arbres est devenue le meilleur remède : elle permet de réintroduire la matière organique qui avait disparu et, ainsi, de créer à nouveau les conditions d’une agriculture saine et généreuse.
[...]
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Actualités végétales
Scoop.it!

Zoom sur la subéraie de la Maâmora, plus vaste forêt de chênes-lièges de la Méditerranée

Zoom sur la subéraie de la Maâmora, plus vaste forêt de chênes-lièges de la Méditerranée | La parole de l'arbre | Scoop.it
Déployée sur quelque 880 000 hectares, dont 123 000 hectares de domaine forestier, la subéraie de la Maâmora est considérée comme la plus grande et la plus vaste forêt de chêne-liège des territoires méditerranéen, si ce n'est du monde. Un trésor forestier menacé aujourd'hui face au manque de protection de son écosystème et à l'augmentation des dégradations.

Via plantsci-UT3
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Bois : L’interdiction d’exportation de grumes 10 ans après - Gabonreview.com | Actualité du Gabon | 

Bois : L’interdiction d’exportation de grumes 10 ans après - Gabonreview.com | Actualité du Gabon |  | La parole de l'arbre | Scoop.it
Initiée par la Banque mondiale (BM), la mission d’appui technique à la filière gabonaise a débouché sur un rapport d’évaluation de la mesure d’interdiction d’exportation des grumes. Rapport dont les conclusions ont été présentées, ce 23 mars à Libreville.   Lancée en 2010, la mesure interdisant l’exportation du bois en …
Christian Allié's insight:
....................."""""""""""""""""""""""""""""""".....................
[...]
Le document révèle notamment qu’avant 2010, le tissu industriel consommait entre 1,2 et 1,5 millions de m3 de grumes ; alors qu’en 2017, l’ensemble du tissu industriel gabonais peut transformer au moins 2,5 millions de m3 de grumes par an. Soit près du double ! Tout n’est pas cependant rose dans ce processus d’industrialisation.
Le rapport souligne notamment, au niveau des pratiques d’exploitation : la baisse du prélèvement à l’hectare ; la perte de technicité en exploitation forestière, du personnel peu formé et des machines forestières usagées ; un secteur domestique restant majoritairement dans l’informel, peu ou pas structuré. Par ailleurs, l’étude de la BM a relevé la nécessité de mettre en place un programme d’appui à la filière bois.

Étalé sur 10 ans, ce programme s’appuierait ainsi sur quatre volets. Evalué à 35 millions de dollars (plus de 31 milliards de francs CFA) le premier consisterait à dynamiser le secteur économique industriel du Gabon et mettre en place des mesures de soutien aux opérateurs économiques de la filière. Le deuxième volet vise à produire plus de grumes dans les concessions aménagées et apporter les garanties de traçabilité. 15 millions de dollars (plus de 9 milliards de francs CFA) sont nécessaires pour atteindre cet objectif. [...]
more...
No comment yet.