La nouvelle réali...
Follow
Find
13.3K views | +3 today
La nouvelle réalité du travail
Il est urgent de moderniser l’organisation du travail afin de l’adapter au triomphe de l’individualité et à la société post-industrielle
Curated by Denis Pennel
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Denis Pennel from Vers une nouvelle société 2.0
Scoop.it!

Alain Touraine, sociologue : “Les nouvelles technologies nous bouleversent autant que la vapeur ou l'électricité”

Alain Touraine, sociologue : “Les nouvelles technologies nous bouleversent autant que la vapeur ou l'électricité” | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Après avoir analysé le déclin de la société industrielle, Alain Touraine décrypte le nouveau monde façonné par les technologies de l'information et de la communication, où le pouvoir devient total. Comment résister ? A chacun de nous de se faire le défenseur des droits fondamentaux du sujet humain.

 


Via fduport, JP Fourcade
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le travail en "temps partagé" fait sa promotion

Le travail en "temps partagé" fait sa promotion | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Ils ont intérêt à être bien organisés, les actifs à temps partagé ! Sortes de Shiva de l’activité salariée, libérale ou entrepreneuriale, ces travailleurs cumulent les « jobs » sur la semaine, le mois ou l’année. Les uns sont des multi-salariés consacrant une ou deux jours dans la semaine à des employeurs différents, les autres ont le statut de profession libérale et réalisent des missions d’expertise chez des clients. D’autres, enfin, travaillent dans des groupements d’entreprise et passent d'un employeur à l'autre en fonction des besoins.

Ce lundi 12 octobre, s'est ouvert la 7e semaine nationale du travail à temps partagé, organisée sous l'impulsion du réseau de la FNATTP, la Fédération nationale des associations du travail à temps partagé. L'occasion pour les petites entreprises et les cadres de découvrir cette organisation de travail à travers des réunions d'information, des rencontres, des portes ouvertes, des forums de l'emploi ou encore des visites d'entreprise.

Des événements organisés en région par les associations locales adhérentes de la FNATTP. "Le but de cette manifestation, c'est d'informer et de faciliter le retour à l'emploi des cadres et assimilés, expérimentés ou jeunes diplômés au sein de TPE ou PME de leur territoire. Et de promouvoir cette forme originale d'emploi auprès des entreprises locales", explique Hélène Meriaux, présidente de la FNATTP.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from BeginWith
Scoop.it!

Recrutement: les réseaux concurrencent les sites d'emploi

Recrutement: les réseaux concurrencent les sites d'emploi | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
«Dans un monde toujours plus transparent, internationalisé et rapide, les processus sont obligés de s’adapter », explique Frédérique Scavennec, dont la nomination à la direction du recrutement de L’Oréal, il y a deux ans, coïncide avec l’évolution résolument digitale du groupe. Aujourd’hui, le numérique est devenu la première source d’embauche du géant cosmétique : il utilise LinkedIn pour lancer des campagnes d’embauche « ciblées et chirurgicales », Twitter pour repérer des profils digitaux, Facebook pour communiquer sur ses valeurs d’entreprise et attirer les candidats juniors. En 2015,« l’empreinte digitale » devient même un critère de sélection, selon Mme Scavennec : « Un candidat qui s’absenterait complètement des réseaux peut-il vraiment s’adapter au marché actuel ? »

Pour déterminée qu’elle soit, cette stratégie n’est pas exceptionnelle. Selon une enquête menée par l’Usine nouvelle auprès de 110 entreprises en novembre 2014, 82 % des employeurs déclaraient utiliser les réseaux sociaux professionnels pour recruter, et 40,6 % les réseaux sociaux généralistes.


Via BeginWith
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from La Transition sociétale inéluctable
Scoop.it!

L'homme et le robot au travail, quelle relation inventer?

L'homme et le robot au travail, quelle relation inventer? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Chômage, crise du lien social ou asservissement de l’homme, le robot est accusé de tous les maux. Pourtant dans les années 1960, c’est lui qui « libérait la femme » (dixit Moulinex), lui qui soutenait la production et la croissance, et encore lui qui soulageait les ouvriers des travaux les plus pénibles. Dans ce cas, pourquoi tant de désaveu aujourd’hui ? Quels impacts concrets ont les robots sur le niveau de l’emploi et l’organisation du travail ? Les Mardis des Bernardins nous invitent, en cette fête de la science, à repenser notre approche du travail à l’aube d’un monde toujours plus robotisé.
Via Thierry Curty
more...
Thierry Curty's curator insight, October 10, 2015 6:10 PM

Le robot va abolir l'emploi et permettre l'élévation de l'homme au niveau supérieur de l'évolution. 

La première période de la première révolution industrielle de la vapeur, dite de l'Industrialisation, à fait du paysan inculte un ouvrier. La seconde période de la première révolution industrielle de la vapeur, dite du Productivisme a éduqué et apporté des droits à cet ouvrier grâce au Paternalisme. 

La seconde révolution industrielle du pétrole et de l'électricité, avec le Consumérisme, a fait de ce paysan devenu ouvrier un citoyen éduqué, soigné, qui accède à l'autonomie, la démocratie, la culture. 

La troisième révolution industrielle du numérique, qui induit l'automation avancée, fera de ce paysan devenu ouvrier devenu citoyen, un acteur du développement sociétal dans une économie plus contributive reposant sur l'exploitation du capital cognitif des masses grâce à l'intelligence collective. 

Une évolution parfaitement logique et naturelle qui, pour qu'elle se produise, doit d'abord voir le travail humain disparaître. 

Le travail humain, ce n'est rien d'autre que des robots vivants qui confient à d'autres leurs responsabilités pendant qu'ils sont affairés à enrichir ceux qui les gèreront à leur place à leur propre avantage avant l'avantage commun.

http://transition-societale.thierrycurty.fr  

Rescooped by Denis Pennel from Dialogue Social
Scoop.it!

Sécuriser le parcours professionnel : le compte personnel d'activité, de l'utopie au concret

Sécuriser le parcours professionnel : le compte personnel d'activité, de l'utopie au concret | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le rapport examine les objectifs et les principes du compte personnel d’activité et dessine plusieurs scénarios pour sa mise en œuvre. Ce nouveau dispositif doit réunir sous un même compte l’ensemble des droits sociaux utiles à chacun pour sécuriser son parcours professionnel


Via socialedialoog.be
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le cerveau plat de l'Europe sociale

Le cerveau plat de l'Europe sociale | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Le social a-t-il encore sa place dans une Union européenne dominée par des crises successives ? A-t-il été entièrement dévoré par les idées néolibérales?
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Quel statut pour les travailleurs 2.0 ?

Quel statut pour les travailleurs 2.0 ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

L’essor des plates-formes pour indépendants, sur le modèle d’Uber, préfigure un monde où le salariat ne sera plus la norme. de nouveaux filets de sécurité vont devoir être inventés.

 

De là à en déduire que le salariat tel que nous le connaissons est condamné à plus ou moins brève échéance, il n’y a qu’un pas que plusieurs analystes n’hésitent plus à franchir. « En France, nous avons la perception d’être face à une crise de l’emploi – ce qui n’est pas faux quand on regarde les chiffres du chômage. Mais cette crise de l’emploi cache une révolution du travail, et un changement structurel de la façon de travailler, estime Denis Pennel, qui dirige la Confédération mondiale des services privés pour l’emploi (Ciett) et vient de rédiger pour le think tank Génération libre un rapport prônant la création d’un « statut de l’actif ». « Je suis convaincu que l’on a atteint le point culminant du salariat dans nos économies développées. » Une perspective qui, jusqu’à présent, intéressait peu le monde politique, trop occupé à débattre des 35 heures ou du statut de la fonction publique. Mais la situation évolue un peu, comme en témoigne le lancement par Nathalie Kosciusko-Morizet (Les Républicains) d’un cycle de réflexion sur la fin du salariat (« Les Echos » du 5 octobre 2015).

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Société
Scoop.it!

Le monde de demain vu par Michel Serres

Le monde de demain vu par Michel Serres | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Avec  Le Gaucher boiteux, ce  soixantième livre, Michel Serres fait le bilan du travail de toute une vie. C'est une quintessence de tous ses livres. Il se définit comme un inventeur d'un nouveau monde, un accoucheur . A quoi ce nouveau monde pourrai-il ressembler?

Dans cette interview proposée par Terra Eco, il raconte à quel point nous sommes aujourd’hui dans une phase de transition que l’on peut comparer à la Renaissance ou même, plus loin, à l’époque à laquelle l’écriture a été inventée. Donc, tout ce que l’on a appelé des crises – financières, agricoles, intellectuelles, économiques, pédagogiques ou climatiques… – ne sont finalement que les signes de ces transformations. Beaucopu moins optimiste que dans ses livres précédents, il pense que l'Homme est en train de scier la branche sur laquelle sil se reposait."L’Occident va devoir s’adapter au monde qu’il a créé".

Il ose faire ici le grand récit de l'Univers. Il aborde d'une façon optimiste toutes les grandes thématiques actuelles Devant ce nouveau monde qui n'invite pas n'importe qui à sa table, il pense que l'immigration est une chance ! L'immigration va nous obliger à nous reposer des questions sur le partage ...


Via La Métropole de Lyon- M3
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

"La réforme du droit du travail doit intégrer les indépendants"

"La réforme du droit du travail doit intégrer les indépendants" | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Missionné par le  think tank Génération Libre pour cogiter sur une refonte du droit du travail, Denis Pennel livre un rapport prônant un "statut de l'actif", à l'aune, estime-t-il, d'une nouvelle ère couronnant le travail indépendant. Interview.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from e-recrutement, e-réputation, réseaux sociaux
Scoop.it!

Qu’est-ce qui fait rêver les salariés ?

Qu’est-ce qui fait rêver les salariés ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

C’est une enquête engagée qui part du postulat que « rêve » et « entreprise » ne sont pas antinomiques. Au contraire... L’idée est de démontrer que l’entreprise doit se réenchanter et jouer un rôle dans l’épanouissement des collaborateurs. Pour réveiller les entreprises sur le sujet du rêve, mais aussi du sens, de la confiance, de la transparence, bref de l’engagement professionnel, Capgemini Consulting s’associe à la société de conseil The Boson Project dans le cadre de l’enquête « Boîte à rêves », lancée ces jours-ci.

 

Cette étude nationale, dont les résultats sont attendus à la fin de l’année, comporte deux volets : un questionnaire en ligne et les interviews d’une quinzaine de PDG d’entreprises de toute taille et de tout secteur. « Nous avons choisi le mot rêve, en intitulé de cette enquête, pour éveiller la prise de conscience. Et pour sensibiliser les entreprises sur leur rôle de pourvoyeur de sens, et sur la responsabilité du dirigeant à faire rêver », explique Patrick Ferraris, directeur général de Capgemini Consulting. Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise a à gagner à faire rêver  ? « Dans le contexte actuel des plus moroses, et à l’heure où les modèles politiques, institutionnels et financiers sont en perte de vitesse, nous sommes convaincus que l’entreprise peut, et même doit, devenir un repère en soi. Pour ce faire, elle doit se réenchanter et poser de nouvelles questions : « qu’est-ce qui donne envie, au collaborateur, de se lever le matin », « qu’est-ce qui lui fait pétiller les yeux ? » , estime Emmanuelle Duez, fondatrice de The Boson Project.


Via Emploi-Formation, claudine pierron
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from La Gestion du Temps
Scoop.it!

Près de la moitié des cadres sont au forfait jours

Près de la moitié des cadres sont au forfait jours | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

 

Une étude du ministère du travail (« Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre au 2e trimestre 2015 », direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques), publiée le 18 septembre, révèle que la gestion du temps de travail en forfait jours touche désormais près de la moitié des cadres.

Le régime du forfait jours est largement répandu chez les cadres (47,8 %) et peu développé chez les non-cadres (3 %). Lorsqu’il concerne ces derniers, ceux-ci exercent souvent des fonctions d’encadrement ainsi que des fonctions technico-commerciales. Par ailleurs, 72,6 % des hommes cadres sont au forfait jours, contre 27,4 % des femmes cadres.

Parmi les 84,1 % de salariés qui travaillent à plein-temps dans les entreprises privées de plus de 10 salariés, 13,8 % d’entre eux sont au forfait jours. Cela représente environ 1,5 million de personnes. Ils étaient 4 % en 2001 et 10 % en 2007. Pour les autres salariés, la durée hebdomadaire collective moyenne du travail est de 35,6 heures. On y apprend également que 15,9 % des salariés travaillent à temps partiel et que 8,3 % sont titulaires d’un contrat à durée déterminée (CDD).




Via Denis DESVIGNES
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Juridic Park : Le droit du travail est dépassé, à quand le droit de l’actif ?

Juridic Park : Le droit du travail est dépassé, à quand le droit de l’actif ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le droit du travail et son célèbre petit livre rouge – le Code du travail – sont sur la sellette. Trop complexes et éloignés des entreprises, pas assez flexibles, et donc générateurs d’inefficacité : les griefs sont reconnus par la majorité des observateurs. Et si le mal était plus profond ?

 

Notre droit du travail ne serait-il pas tout bonnement dépassé, condamné à dépérir tel le mammouth évoluant dans Juridic Park (jeu de mot que nous empruntons au professeur de droit Jean-Emmanuel Ray), parce qu’incapable de s’adapter à son nouvel environnement ? Dépassé non pas dans ses finalités – la protection des plus faibles, qui est sa raison d’être, reste plus que jamais nécessaire – mais dans sa cible, en ne s’intéressant qu’à des salariés aujourd’hui hors d’âge, ceux qui pointaient dans les usines du XXe siècle.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Entreprises et territoires face à la révolution de l’impression 3D

Entreprises et territoires face à la révolution de l’impression 3D | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Réinventer le tissu industriel national pour relancer durablement la dynamique économique. C’est le défi gigantesque que la France a l’opportunité de relever en misant à fond sur l’impression 3D, qui s’annonce comme la prochaine révolution industrielle. Pour alerter les pouvoirs publics sur la nécessité de structurer, sans tarder, une véritable filière dans l’Hexagone, autour des acteurs pionniers, à l’instar du groupe Gorgé (lire ci-dessous), la CCI Paris Ile-de-France rend publique, ce mardi, une étude réalisée à l’initiative et en étroite collaboration avec le Conseil général de l’armement (CGARM), avec le concours de l’Institut Boostzone.

 

Dévoilé en exclusivité par « Les Echos », ce rapport est le résultat d’un travail d’investigation et d’audition d’experts minutieux, mené sur dix-huit mois, qui donne un état de l’art et des lieux très précis et exhaustifs à l’échelon mondial. Il a valeur de guide technologique et économique pour les décideurs politiques et les responsables d’entreprises de tous les secteurs industriels, des plus traditionnels aux plus avant-gardistes. « Je pense que la fabrication additive va changer notre perception du monde dans les vingt prochaines années comme Internet l’a fait dans les vingt dernières », estime Joël Rosenberg, chargé de cette mission par le CGARM et coauteur de ce rapport intitulé : « L’impression 3D : porte d’entrée dans l’industrie du XXIe siècle. »

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Vers une nouvelle société 2.0
Scoop.it!

Allocation universelle : "Rendre à chacun la liberté d'organiser sa vie"

Allocation universelle : "Rendre à chacun la liberté d'organiser sa vie" | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Parmi les défenseurs de l'allocation universelle, on trouve Peter De Keyzer, chief economist chez BNP Paribas Fortis. Son engagement est surtout dicté par le souci de la liberté de chaque individu. Il répond à nos questions.

Via JP Fourcade
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Transformation digitale, entreprise 2.0 et management
Scoop.it!

«Le bore-out devient une source de mépris de soi»

«Le bore-out devient une source de mépris de soi» | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

On pourrait rire de ce syndrome qui sort du bois, levant un tabou de taille : l’ennui, mais le vrai, le puissant ennui au travail. De celui qui fait dire à ceux qui souffrent de bore-out, ce petit frère du burn-out en beaucoup moins glorieux : «je m’ennuie tellement que j’en suis malade», «j’ai l’impression de ne servir à rien». De celui qui fait adopter un tas de tactiques pour s’occuper au boulot, celui qui donne envie de se mettre en arrêt maladie, celui qui fait culpabiliser, parce que quoi ? Au moins on n’est pas au chômage.

 

Après le raz-de-marée médiatique du début d’année, où magazines et quotidiens ont redécouvert l’enquête réalisée en 2011 sur ce sujet par Christian Bourion et Stéphane Trebucq (1), le premier a poursuivi ses travaux. Rédacteur en chef de la Revue internationale de psychosociologie, docteur en sciences économiques et professeur à ICN Business School Nancy-Metz, il s’apprête maintenant à publier un livre (2) sur ce syndrome qui menace le monde occidental. Pour ce faire, le chercheur a placé ses capteurs sur cet interstice qui sépare «travail» et «chômage» : «On croyait qu’il s’agissait de réalités bien séparées ? Eh bien non : Plus de 30 % des salariés en poste - toutes catégories confondues - sont en chômage - partiel ou total - à l’intérieur même de leur poste, ce qui constitue un danger bien plus grave et bien plus étendu que l’excès de travail plutôt localisé sur certaines professions.» Le bore-out pire que le burn-out ?


Via Karine SACEPE
Denis Pennel's insight:

Après le burn out, voici le bore out!

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Vers une nouvelle société 2.0
Scoop.it!

Antonio Casilli : «Poster sur Facebook, c'est travailler. Comment nous rémunérer?

Antonio Casilli : «Poster sur Facebook, c'est travailler. Comment nous rémunérer? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Le sociologue développe le concept de «digital labor», le travail qui ne dit pas son nom, produit par les internautes qui alimentent les réseaux sociaux. Il défend l’idée d’un «revenu de base universel» en taxant les grandes firmes numériques.

 


Via Michel Briand, Nessy du Loch, JP Fourcade
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Emploi
Scoop.it!

Pourquoi changer notre vision du marché du travail ?

Pourquoi changer notre vision du marché du travail ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Les débats actuels liés à la réforme du marché du travail en France se concentrent essentiellement sur un type de contrat, le CDI, qu'il faudrait assouplir pour faciliter la création d'emploi. Cette attention focalisée sur le CDI, par opposition aux autres formes d'emploi dites « atypiques » (CDD, intérim, temps partiel, travail indépendant), démontre à quel point en France notre vision du marché reste divisée entre, d'une part, un contrat perçu comme la norme (le CDI), qui protégerait les travailleurs et, d'autre part, un ensemble de formes de travail plaçant les travailleurs dans des situations précaires.

 

La lucidité et les faits nous obligent à remettre en question cette perception caricaturale : le marché du travail s'est diversifié au cours des vingt dernières années, rendant la situation beaucoup plus complexe et nécessitant des analyses beaucoup plus fines. L'emploi est devenu à géométrie variable !


Via Joël MAGNET
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Oui nous devons changer notre vision du marché du travail!

Oui nous devons changer notre vision du marché du travail! | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Les débats actuels liés à la réforme du marché du travail en France se concentrent essentiellement sur un type de contrat, le CDI, qu’il faudrait assouplir pour faciliter la création d’emploi. Cette attention focalisée sur le CDI, par opposition aux autres formes d’emploi dites « atypiques » (CDD, intérim, temps partiel, travail indépendant), démontre à quel point en France notre vision du marché reste divisée entre, d’une part, un contrat perçu comme la norme (le CDI), qui protégerait les travailleurs et, d’autre part, un ensemble de formes de travail plaçant les travailleurs dans des situations précaires.

 

La lucidité et les faits nous obligent à remettre en question cette perception caricaturale : le marché du travail s’est diversifié au cours des vingt dernières années, rendant la situation beaucoup plus complexe et nécessitant des analyses beaucoup plus fines. L’emploi est devenu à géométrie variable !

 

Au sein du salariat, l’hybridation du marché du travail a beaucoup progressé au cours des années 1980 et 1990. Face à la montée des CDD, intérim et temps partiel, le CDI à temps plein direct (hors tiers employeur) n’occupe plus aujourd’hui que 70 % du champ du salariat, soit environ 16,8 millions de personnes. Si le pourcentage des travailleurs embauchés sous CDD et intérim a doublé au cours des deux dernières décennies du XXe siècle, il s’est ensuite globalement stabilisé au cours des années 2000.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Les robots vont-ils tuer les emplois ?

Les robots vont-ils tuer les emplois ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Quatre emplois sur dix, y compris dans les métiers qualifiés, risquent d’être automatisés dans les vingt ans à venir : cette prédiction alarmiste,
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Ces 5 innovations qui vont combler le travailleur nomade- 30 avril 2015 - Challenges.fr

Ces 5 innovations qui vont combler le travailleur nomade- 30 avril 2015 - Challenges.fr | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Travailler chez soi, à l'aéroport, dans un parc, sur la plage... de plus en plus d'employés sont séduits par la tendance de "travail nomade". ...
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Digital RH : De la dépersonnalisation du travail au désengagement des salariés

Digital RH : De la dépersonnalisation du travail au désengagement des salariés | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Julien Pouget, fondateur du cabinet spécialisé dans le recrutement et le développement des talents JP Associés, décode chaque semaine pour L’Usine Digitale les enjeux de l’intégration d’une génération de digital natives dans le monde du travail. Combien de temps pourra-t-on continuer à traiter différement le salarié et le consommateur ? Quand le second dispose de possibilités infinies de personnalisation. le premier, lui, n'a que le choix de dire oui ou de se désengager. 

Tous les services marketing le savent, laisser la possibilité au consommateur de personnaliser le produit qu’il achète est un facteur clé de succès. En s’impliquant dans le choix de son produit et en le personnalisant, le consommateur développe un lien différent avec lui. Il y apporte son empreinte et se lie avec lui davantage.

Ceci explique pourquoi de nombreux constructeurs automobiles offrent une foultitude de choix esthétiques, de la coloration des rétroviseurs au collage de stickers géants sur le toit.

 

Étonnamment, le parallèle tarde à se faire en matière de ressources humaines, dans la gestion des collaborateurs. L’exemple typique concerne les possibilités de personnalisation des espaces de travail. En dialogant avec le collaborateur d’un groupe industriel, ce dernier me confia qu’il devait chaque soir laisser son bureau "à la norme". Comprenez sans aucun papier, photo, plante verte ou autre élément de personnalisation. Et malheur à ceux qui négligent cette recommandation, leurs affaires sont ramassées et stockées dans le bureau du directeur de site. Les indélicats doivent alors prendre rendez-vous avec lui et s’expliquer pour pouvoir les récupérer.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from e-recrutement, e-réputation, réseaux sociaux
Scoop.it!

Dans quels pays européens les seniors sont-ils les plus heureux au travail ? - Mode(s) d'emploi

Dans quels pays européens les seniors sont-ils les plus heureux au travail ? - Mode(s) d'emploi | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Le constat est sans appel, les salariés français de plus de 55 ans sont parmi les moins heureux au travail par rapport à nos voisins européens.

Via François Pellerin, claudine pierron
more...
Rescooped by Denis Pennel from Teletravail et coworking
Scoop.it!

Casino, Thalès, Coca-Cola : les grands groupes face au télétravail

Casino, Thalès, Coca-Cola : les grands groupes face au télétravail | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Télétravailler plus pour travailler mieux ? C’est ce qui ressort d’un sondage Odoxa, selon lequel six Français sur dix souhaiteraient pouvoir s’adonner au télétravail. Une volonté désormais entendue par les grands groupes, qui tentent progressivement de s’adapter à cette nouvelle forme de travail.


Outre une meilleure productivité, on retrouve parmi les raisons invoquées en faveur du télétravail une flexibilité propice à un bon équilibre entre vie personnelle et professionnelle, et un précieux gain de temps, notamment en termes de transports.

Si cette pratique a d’ores et déjà trouvé sa place au sein de plusieurs grands groupes, elle ne concerne aujourd’hui que 12% de la population active en France… Contre 20 à 35% dans les pays anglo-saxons et scandinaves.



Via Xavier de Mazenod
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Job zéro heure ou auto-entrepreneur : les intégrer à une stratégie RH ?

Job zéro heure ou auto-entrepreneur : les intégrer à une stratégie RH ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

À l’occasion de chaque élection européenne, les mêmes opinions critiques fleurissent sur le mode de gestion de l’activité salariale et ses conséquences sur les performances chiffrées des gouvernements sortants. Pour la Grande-Bretagne particulièrement, ces critiques se sont portées notamment sur les contrats type zéro heure jugés comme indécents par une presse "renseignée". Ces voix succèdent aux aboiements sur les contrats Hartz (Shröder) des mini-jobs.

 

Pour le salarié en mini-contrat comme pour l’intérimaire-temporaire ou bien comme pour une partie des contrats d’auto-entrepreneurs (Ich AG /Self Employed), ces contrats consistent à attendre l’ordre pour se rendre sur un lieu de travail et y exécuter les tâches d’une mission, afin d’en retirer une rémunération, subventionnée ou non, liée au temps d’exécution. L’attente derrière les téléphones ou mobiles remplace l’attente à la grille des entreprises ou dans les rues du quartier pour l’embauche.

 

À l’usage, ces trois formes de contrats se situent dans le même ensemble flexibilité/sécurité pour le missionner. Elles procurent aux entreprises une flexibilité dans le recours au marché du travail face à une activité erratique ou en mouvement.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le salariat classique de plus en plus concurrencé

Le salariat classique de plus en plus concurrencé | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Etrange pays que le nôtre. Alors que l’économie numérique menace de faire sauter jusqu’à la notion même de salariat, le nombre de jours où les magasins sont autorisés à rester ouvert est apparu comme un véritable marqueur identitaire pour certains politiques. Le passage de 5 jours d’ouverture par an à 12 a fait figure de révolution!

 

Cet éclatement du salariat classique en une quantité de situations particulières – depuis celle du travailleur immigré en situation illégale jusqu’aux activités de conseil fortement rémunérées, n’est pas propre à la France. On compte 53 millions de free-lancers aux Etats-Unis. Cela concerne aussi bien les baby-boomers, qui n’ont aucune envie de s’arrêter malgré leur mise à la retraite que la génération Y, celle des jeunes nés entre 1980 et 2000, qui, découvrant le marché du travail en crise, ont choisi de sauter la case salariat. Deux générations qui chérissent leur liberté etdétestent toute forme de dépendance envers un employeur unique.


Mais comme l’écrivent deux célèbres experts démocrates, Larry Summers et Ed Balls, « les entreprises veulent de la flexibilité pour elles-mêmes, tout en affaiblissant les protections dont disposaient les travailleurs. » Plutôt que de se contenter de le déplorer, il est urgent d’imaginer des modalités nouvelles d’accès au crédit, à la formation et à l’assurance sociale adaptées à un monde du travail en révolution. C’est ce que propose une étude, publiée ce matin par le think tank libéral Génération Libre, sous la signature de Denis Pennel, intitulée Pour un statut de l’actif. Quel droit du travail dans une société post-salariale ?

more...
No comment yet.