La nouvelle réali...
Follow
Find
8.0K views | +2 today
 
Scooped by Denis Pennel
onto La nouvelle réalité du travail
Scoop.it!

Comment inciter les Français à travailler autrement

Comment inciter les Français à travailler autrement | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

"Après 50 ans il est quasi impossible de trouver un emploi salarié. Mais il y a 100 façons de rebondir et de changer de voie. Simplement, nous n'y sommes pas préparés culturellement", explique Patrick Lévy-Waitz, Président de la Fondation ITG.

 

Ce nouveau think-tank (ou laboratoire d'idées), lancé aujourd'hui à l'occasion de son premier colloque, se fixe justement pour ambition d'abattre les barrières culturelles, d'inciter les Français à travailler autrement et d'envisager de nouvelles formes d'emploi au delà du salariat. «Car si la France est la championne du monde des statuts (37 statuts différents cohabitent), personne ne les utilise pleinement», souligne-t-il. Et de pointer également que la France est le seul pays «où l'on ne voit ses gosses ni le matin avant de partir au travail, ni le soir en rentrant». Autant de sujets qui seront débattus sans tabous, alors que le rapport des Français au travail connaît une mutation sans précédent.

more...
No comment yet.

From around the web

La nouvelle réalité du travail
Il est urgent de moderniser l’organisation du travail afin de l’adapter au triomphe de l’individualité et à la société post-industrielle
Curated by Denis Pennel
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

« Nous avons sans doute franchi le point culminant du salariat »

« Nous avons sans doute franchi le point culminant du salariat » | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Publiée chaque année par l’Institut de l’entreprise aux éditions Eyrolles, la revue Sociétal (340 p., 25 €) consacre, dans son dernier numéro, un dossier à l’avenir de l’Etat providence. Est-il à bout de souffle ? Comment le réinventer ? La trentaine de contributeurs, dont Pascal Lamy, Xavier Huillard, Augustin de Romanet, Jean-Christophe Fromentin ou Laurent Berger, planche aussi sur « le big data et les ressources humaines », « la mondialisation heureuse », « l’économie, non-science exacte » ou « la course à l’attractivité » entre métropoles. Denis Pennel se demande, pour sa part, si « la fin du salariat » est programmée. Extraits.

 

« La pérennité du salariat comme forme principale d’emploi se pose légitimement. Les chiffres semblent contredire l’importance du travail indépendant, puisque la France compte plus de 24 millions de salariés, contre seulement 2,6 millions de travailleurs non salariés. Mais, en y regardant de plus près, on constate qu’au sein même du salariat, l’hybridation des formes d’emploi progresse : face aux CDD, intérim et temps partiel, le CDI à temps plein direct (hors relation d’emploi triangulaire) n’occupe plus que 70 % du champ du salariat, soit environ 16,8 millions de personnes […]. En outre, la pluriactivité se développe, brouillant la frontière stricte entre salariat et travail indépendant : plus de 2,3 millions de personnes en France cumulent plusieurs activités professionnelles (non-salariés exerçant une activité secondaire salariée, salariés exerçant une activité secondaire non salariée, salariés multi-employeurs).

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from BeginWith
Scoop.it!

Le travail vu par les jeunes en France

Le travail vu par les jeunes en France | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

L’ANAF et l'ASTREES ont sondé 1 160 jeunes sur la question de l’engagement professionnel et nous propose aujourd'hui les résultats de leur enquête.


Via BeginWith
more...
Anne Esquelisse's curator insight, April 20, 1:41 PM

atmosphère, atmosphère...

Rescooped by Denis Pennel from La Transition sociétale inéluctable
Scoop.it!

La fin de l'emploi est la meilleure chose qui soit arrivée à l'humanité depuis l'invention du feu

La fin de l'emploi est la meilleure chose qui soit arrivée à l'humanité depuis l'invention du feu | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

"L’automation aurait dû entraîner une nouvelle transition sociétale. Mais voilà deux siècles que l’homme s’est mis à produire, qu’il va au travail tous les matins, qu’il sue, il est programmé. Notre société est pathologiquement malade du travail. Celui qui ne travaille pas est montré du doigt. Les travailleurs méprisent les chômeurs. Le système de retraite est organisé et spécifiquement conçu pour que dès notre entrée définitive dans le monde du travail, tout écart soit sanctionné au moment de la retraite par des pertes décourageantes. Comme la retraite n’est déjà pas royale…on bosse, on s’astreint, on se programme, on se résigne,on baisse la tête et on passe 40 ans au boulot.

 

Les Shadocks pompent, pompent, pompent…au lieu de laisser pomper aux machines.

 

Pourtant, au cours du XXème siècle, la production de richesse engendrée par le travail a apporté de considérables capacités cognitives à l’ouvrier. Et, toujours grâce à cette production de richesse, comme il a accédé aux soins de santé, son espérance de vie a augmenté, à la fin de sa vie, il est plus expérimenté. De faire travailler bêtement un ouvrier dans un travail de robot est clairement un gaspillage."


Via Thierry Curty
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from La Gestion du Temps
Scoop.it!

Pour augmenter la productivité, laissez plus de salariés travailler de chez eux

Pour augmenter la productivité, laissez plus de salariés travailler de chez eux | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le challenge : Devrions-nous être plus nombreux à travailler en pyjama ? Les performances des employés seraient-elles vraiment meilleures si les entreprises les autorisaient à rester à la maison ?

 

Professeur Bloom, défendez votre recherche.

Nicholas Bloom : Les résultats que nous avons mis en évidence chez Ctrip m’ont soufflé. Ctrip pensait pouvoir faire des économies d’espace et de mobilier en envoyant les gens travailler chez eux. Ces économies auraient permis de compenser une chute prévisible de la productivité liée au manque d’encadrement et de discipline loin de l’environnement professionnel. Or, nous avons constaté que les gens travaillant à leur ­domicile parvenaient à obtenir 13,5% de contacts téléphoniques en plus que les salariés restés dans les locaux de l’entreprise. Ce qui signifiait que les télétravailleurs effectuaient presque un jour de travail hebdomadaire supplémentaire pour le compte de Ctrip. Ce n’est pas tout : ils démissionnaient deux fois moins fréquemment que leurs ­collègues basés dans les locaux de la société. Enfin, comme on pouvait s’y ­attendre, les travailleurs à domicile se ­montraient nettement plus satisfaits de leur activité.


Via Denis DESVIGNES
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from BeginWith
Scoop.it!

Le chômage nuit gravement à la santé

Le chômage nuit gravement à la santé | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Malgré le chômage de masse, la santé des chômeurs reste un « trou noir » de la connaissance scientifique. Mais même partielles, toutes les études tendent à montrer que le chômage est un facteur important de surmortalité.     Partie émergée de l’iceberg, les suicides de chômeurs font régulièrement l’actualité. Entre 2008 et 2010, 584 suicides pourraient […]

Via BeginWith
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Emploi: Pacte de responsabilité ou pacte d'avenir?

Emploi: Pacte de responsabilité ou pacte d'avenir? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Dans "Travailler pour soi" (Seuil, 2013), panorama implacable des mutations à l’œuvre sur le marché du travail, Denis Pennel, secrétaire général de la Ciet (Confédération internationale des agences d’emploi privées) propose de sortir de la crise de l’emploi en prenant la pleine mesure des transformations dans les relations de travail. Un livre qui pousse à réfléchir… et à agir.

 

Le défaut que présentent nombre d’ouvrages de prospective concernant le travail et qui nous projettent une ou deux décennies en avant, c’est que, en dépit de leur intelligence du futur, ils restent en apesanteur, sans connexion avec notre réalité actuelle. Ils fournissent de belles lignes d’horizon, mais aucune ligne d’action.

 

C’est tout le contraire du livre de Denis Pennel qui propose les deux : lignes d’horizon et lignes d’actions. Sa force consiste à nous faire saisir le futur du monde du travail tel qu’il est à l’œuvre aujourd’hui.

Il propose un panorama saisissant des bouleversements actuels et à venir du monde du travail. Géologue de cette mutation, Denis Pennel nous donne à voir concrètement deux plaques tectoniques qui s’éloignent : l’ancien continent du travail, collectif et statique, et le nouveau continent, individualiste et en mouvement.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Quand la France des allergiques à la flexibilité oublie les 30% de Français qui paient au prix fort l’absence de réforme du marché du travail

Quand la France des allergiques à la flexibilité oublie les 30% de Français qui paient au prix fort l’absence de réforme du marché du travail | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Le gouvernement français avance ses pions pour injecter un peu plus de souplesse dans le marché du travail, à l'instar de Stéphane Le Foll qui déclarait sur RTL mercredi 1er avril qu'il fallait "lever le frein à l'embauche". L'absence de flexibilité crée un véritable fossé entre ceux qui sont en place, et les autres, que les entreprises ont trop peur d'embaucher à cause de la conjoncture encore incertaine.
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from BeginWith
Scoop.it!

La fin de Pôle Emploi ?

Déception sur le front du chômage. Depuis le mois de février dernier, la métropole compte 30 400 demandeurs d’emplois supplémentaires, portant à plus de 5,2 millions le nombre d’individus tenus de chercher un travail. Malgré un début de reprise économique qui devrait se traduire par une croissance de 1 % cette année, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi est donc reparti à la hausse. Pire, le retournement n’est pas pour tout de suite. Dans sa dernière note de conjoncture, l’Insee ne se faisait pas d’illusion : d’ici le mois de juin prochain, le taux de chômage devrait encore grimper de 0,2 point à 10,6 % de la population active. 

Voilà une très mauvaise nouvelle pour le service public de l’emploi. L’institution est confrontée à un défi sans précédent : faire face à un afflux continu de demandeurs sur un marché de l’emploi de plus en plus tendu. Or Pôle Emploi n’arrive plus à assurer sa mission d’accompagnement et de placement des demandeurs d’emploi. Le malaise est à ce point spectaculaire que seuls 10 % des Français font confiance à ce service de l’État pour trouver du travail. Il y a 40 ans, les deux tiers des Français avaient foi en l’ANPE pour procurer un emploi.


Via BeginWith
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

« Un monde numérique invisible, très puissant, est en train de naître »

« Un monde numérique invisible, très puissant, est en train de naître » | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Vertigineux, passionnant et souvent effrayant : dans son dernier livre, l'entrepreneur Gilles Babinet esquisse les prochains bouleversements provoqués par la révolution numérique. En remisant au placard les scénarios de science-fiction les plus fous, le représentant des intérêts numériques de la France auprès de Bruxelles appelle à une prise de conscience citoyenne.

 

Qu'est-ce que la data et le « Big Data » qui sont au coeur de la révolution numérique ? En anglais, data signifie « données ». Cela englobe des informations, des savoirs mais aussi des données plus diffuses, comme des signaux, des points GPS. Avec le numérique, le volume mais aussi la variété de ces données n'a cessé de croître. Chaque minute, 200 millions de mails et 15 millions de SMS sont envoyés. Voilà pourquoi on parle de « Big Data ». Avec les objets connectés, ces données vont augmenter de façon exponentielle. Parallèlement ont été développées des technologies capables de stocker, partager et analyser ces informations et surtout, en les mettant en capacité de prévoir des phénomènes. Cette forme d'intelligence artificielle va entraîner une nouvelle révolution industrielle qui fera passer l'humanité à une nouvel

more...
Benjamin Taveau's curator insight, March 31, 3:09 AM

Une réflexion bienvenue sur les conséquences de la révolution numérique sur notre société.

Vincent Laviolette's curator insight, April 5, 3:38 PM

Un monde numérique invisible, très puissant, est en train de naître.. qui provoquera moins de redistribution et de croissance. Il est capital d'être conscient de cette (r)évolution pour proposer des alternatives citoyennes notamment sur le modèle de fiscalité et de redistribution avec, par exemple, un revenu de base assuré à chacun. 








Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le chômage tuerait entre 10 000 et 20 000 personnes par an en France

Le chômage tuerait entre 10 000 et 20 000 personnes par an en France | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

On sait peu de choses de la santé des demandeurs d'emploi, mais les premières études sur le sujet font état d'une surmortalité près de trois fois supérieure à celle des non-chômeurs.

 

Le chômage tuerait "entre 10 000 et 20 000 personnes par an", selon une estimation de Pierre Meneton (Inserm), auteur d'une étude sur la santé des chômeurs. Entre 1995 et 2007, le scientifique a suivi 6000 volontaires âgés de 35 à 64 ans pour observer les effets du chômage sur la santé cardiovasculaire et la mortalité globale. Les résultats ont été publiés en décembre dans la revue International 

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Nouvelles formes d’emploi : vers une remise en cause du CDI ?

Nouvelles formes d’emploi : vers une remise en cause du CDI ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

L’émergence d’expériences professionnelles hybrides, conjuguant salariat, travail indépendant et multiactivité, traduit un nouveau rapport de la jeunesse au travail et à l’employeur.

 

Auto-entrepreneurs, managers de transition, intérimaires, indépendants en portage salarial, salariés-entrepreneurs au sein de coopératives d’activité et d’emploi, “open contributeurs”, “home-shorers”, travailleurs à temps partagé, “slashers”... En l’espace de quelques années, le paysage de l’emploi a vu se multiplier de nouvelles formules professionnelles, tant dans les figures contractuelles ou les statuts que dans l’expérience de travail ou dans le rapport employé-employeur. Si le salariat représente aujourd’hui près de 90% du marché de l’emploi, si CDI y fait figure de référence centrale, difficile de ne pas voir dans ce phénomène d’hybridation une mise en question de ces deux figures emblématiques de l’emploi en France.

 

Entre 2003 et 2013, le nombre de déclarations d’embauche en CDD a augmenté de 80 %. Cette précarisation aux portes de l’emploi s’explique bien sûr en grande partie par un environnement économique dégradé, où la multiplication devenue structurelle des plans de départ volontaires et des licenciements ne laisse plus guère d’espérance de retour à l’emploi traditionnel. Mais elle acte également un basculement dans les ressorts de la sécurité professionnelle. « Si le CDI reste globalement l’étalon en matière de stabilité, c’est de moins en moins vrai en début et en fin de carrière. Sans formation tout au long de la vie, le CDI peut vite devenir un piège, notamment en fin de carrière, où l’on peut vite se retrouver à occuper des fonctions inadaptées à ses compétences, sans aucune chance de bénéficier des programmes de remise à niveau ou de reconversion professionnelle », développe Michael Hoffman Hervé, directeur général de Randstadt. « La meilleure sécurité reste bien sûr le plein-emploi. Mais le plein emploi appartient au passé. Il faut donc inventer de nouvelles formes de sécurité. Plutôt que de protéger les emplois, il convient d’accompagner les individus tout au long de carrières professionnelles qui ne seront pas nécessairement ascensionnelles du début à la fin, mais comporteront des ruptures et des transitions », souligne Denis Pennel, directeur général de la Confédération mondiale des services privés pour l’emploi (Ciett). La fragilisation du CDI est aujourd’hui largement intégrée par la population, même dans les tranches les plus “protégées”. 65% des cadres estiment ainsi que le CDI ne sera plus la norme d’emploi dans le futur, selon le Baromètre 2014 de la Fondation ITG. Ils sont même 87% à penser devoir expérimenter plusieurs statuts dans leur carrière : entrepreneur, salarié, chômeur.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Etes-vous plutôt micro ou auto ?

Etes-vous plutôt micro ou auto ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

N’en déplaise à l’Insee, nous ne sommes pas micros, nous sommes autos. Nous voulons créer notre propre activité, pas fonder une multinationale. Nous rêvons de devenir auto-suffisants.

 

Ce qui échappe à l’administration, c’est le passage à une société post-salariale, bien décrit par Denis Pennel dans son livre Travailler pour soi, et souligné par les études qui se suivent et se ressemblent sur la robotisation. Le free-lancing qui va devenir la norme de la société, bouleversant les cadres traditionnels du droit du travail. Demain, le travail en usine comme la vie de bureau ne seront plus que de lointains (et mauvais) souvenirs. Demain, à travers l’alliage de l’économie collaborative et du télétravail, chacun offrira ses services ou ses produits à une multitude de clients ou de partenaires. Demain, l’écrasante majorité des 15-20 ans qui, selon les sondages, rêvent de devenir « leur propre patron », se consacreront à des occupations diverses, brouillant la frontière entre emploi et activité, entre métier et hobby.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

L’ « Uberisation », nouvelle mythologie française

L’ « Uberisation », nouvelle mythologie française | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
C’est le nouveau concept à la mode : l’ « Uberisation » inquiète élites et patrons du CAC 40, qui pourraient être balayés par de nouveaux acteurs sans foi ni loi. Mais les vrais enjeux sont ailleurs : au-delà du cas Uber, il faut se demander ce que l’atomisation du travail va impliquer pour notre modèle social. Par Marc-Arthur Gauthey (OuiShare). 
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from BeginWith
Scoop.it!

Quand la recherche d'emploi crée de l'emploi!

Quand la recherche d'emploi crée de l'emploi! | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Pôle emploi a dévoilé hier une enquête, selon laquelle il pourrait y avoir  290.000 embauches cette année en Ile-de-France. Mais ce que ne dit pas cette enquête, c’est que la plupart des entreprises ne passeront sans doute pas par Pole emploi pour embaucher. Car de nombreuses entreprises aident déjà les chômeurs à trouver du travail et l’une d’entre elle a même mis un pied à l’étrange


Via BeginWith
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from La Transition sociétale inéluctable
Scoop.it!

La fin de l'emploi est la meilleure chose qui soit arrivée à l'humanité depuis l'invention du feu

La fin de l'emploi est la meilleure chose qui soit arrivée à l'humanité depuis l'invention du feu | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

"L’automation aurait dû entraîner une nouvelle transition sociétale. Mais voilà deux siècles que l’homme s’est mis à produire, qu’il va au travail tous les matins, qu’il sue, il est programmé. Notre société est pathologiquement malade du travail. Celui qui ne travaille pas est montré du doigt. Les travailleurs méprisent les chômeurs. Le système de retraite est organisé et spécifiquement conçu pour que dès notre entrée définitive dans le monde du travail, tout écart soit sanctionné au moment de la retraite par des pertes décourageantes. Comme la retraite n’est déjà pas royale…on bosse, on s’astreint, on se programme, on se résigne,on baisse la tête et on passe 40 ans au boulot.

 

Les Shadocks pompent, pompent, pompent…au lieu de laisser pomper aux machines.

 

Pourtant, au cours du XXème siècle, la production de richesse engendrée par le travail a apporté de considérables capacités cognitives à l’ouvrier. Et, toujours grâce à cette production de richesse, comme il a accédé aux soins de santé, son espérance de vie a augmenté, à la fin de sa vie, il est plus expérimenté. De faire travailler bêtement un ouvrier dans un travail de robot est clairement un gaspillage."


Via Thierry Curty
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Teletravail et coworking
Scoop.it!

Espaces de travail innovants : Dossier stratégique et pratique

Espaces de travail innovants : Dossier stratégique et pratique | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

La redéfinition de l’espace de travail est une considération majeure de notre temps. De plus en plus, le numériqueimpacte sur les territoires, dans les entreprises et les organisations.

 

Aussi, l’organisation du travail, ses modalités d’exercices, les espaces d’échanges entre collaborateurs refaçonnent le rapport aux activités professionnels en introduisant également en complémentarité des outils numériques à utiliser.


Via Xavier de Mazenod
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Comment l'emploi s'est transformé en trente ans en France

Comment l'emploi s'est transformé en trente ans en France | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Une étude du ministère du Travail détaille l'essor continu des emplois qualifiés et la mutation des besoins de main-d'oeuvre.

De moins en moins d'ouvriers du textile et du bois, d'éleveurs ou de bûcherons d'un côté, de plus en plus d'informaticiens, de nounous, d'aides-soignants et de cadres supérieurs de l'autre : dans une étude publiée mercredi, le ministère du Travail dresse un vaste bilan de trente ans de mutation de l'emploi en France. Le constat est nuancé : le phénomène de « polarisation de l'emploi » constaté aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, avec les métiers les plus dynamiques qui se retrouvent à la fois dans les niveaux de qualification les plus élevés et les plus bas au détriment des niveaux intermédiaires, n'a pas totalement gagné la France. Mais cette dernière en présente de nombreux signes.

 

D'après cette étude, la part dans l'emploi des métiers les plus qualifiés (mesurés selon les salaires moyens) est ainsi passée de 25,2 % en 1982 à 36 % en 2012. Les poussées sont particulièrement marquées pour les ingénieurs informaticiens (de 49.000 en 1982 à 354.000 désormais), les cadres des services administratifs, comptables et financiers (+ 414.000), les ingénieurs et cadres de l'industrie (+ 147.000) et ceux de la banque et de l'assurance (+ 135.000).

 

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le Temps Partagé dans tous ses états…

Le Temps Partagé dans tous ses états… | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Le contrat de travail, comme l’entreprise traditionnelle, est en profonde mutation. Le CDI est-il en train de perdre du terrain ? Peut-on envisager d’autres formes de collaboration avec les entreprises ?

 

Comment se repérer dans ces nombreuses manières d’organiser le temps de travail ? Que différencie Temps partiel et Temps Partagé, Groupement d’Employeurs (GE) des Entreprises de Travail à Temps Partagé (ETTP), Multi-salariat de l’Intérim ou Portage salarial ? Tour d’horizon présenté par Xavier de Saint Marc, des différentes formes de collaborations possibles.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Et si le salariat disparaissait...

Et si le salariat disparaissait... | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Le salariat était parfaitement adapté à l’usine du XXe siècle. Il correspond de moins en moins à l’organisation de la production du XXIe siècle... et aux aspirations de ceux qui travaillent. Sommes-nous prêts à changer ? Dans l’ouvrage collectif « Sociétal 2015 », paru chez Eyrolles, Denis Pennel va jusqu’à poser la question : « Vers la fin du salariat ? ». L’interrogation de ce fin observateur du monde du travail, directeur général de la confédération mondiale des agences d’intérim, peut paraître précoce dans un pays qui compte dix fois plus de salariés que d’indépendants (24 millions contre 2,6 millions). Mais le modèle est moins monolithique qu’il n’y paraît. Un salarié sur trois n’est pas en CDI, le contrat typique de l’ère industrielle. Un salarié sur deux travaille parfois le samedi. Plus de 2 millions d’hommes et de femmes exercent plusieurs activités (salarié et non salarié, multi-employeurs, etc. ). A en croire les chiffres publiés récemment par l’Insee, le nombre d’indépendants a progressé l’an dernier tandis que le nombre de salariés a diminué. Aux Etats-Unis, un actif sur quatre n’est pas salarié.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le numérique révolutionne le travail (et voilà pourquoi vous devez vous en soucier)

Le numérique révolutionne le travail (et voilà pourquoi vous devez vous en soucier) | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
La révolution numérique ne perturbe pas que le business. Le travail aussi évolue sous les coups de boutoir du digital. Contrats, outils, législations, missions, relations patron-salarié... La transformation digitale perturbe nos bonnes vieilles organisations et réglementations pensées, il faut le dire, pour une société industrielle. L'Usine Nouvelle a enquêté pour décrypter ces changements, sans angélisme ni pessimisme.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Le coworking va-t-il transformer le monde du travail ? - Kaizen magazine

Le coworking va-t-il transformer le monde du travail ? - Kaizen magazine | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
Pour encourager le travail collaboratif, l’innovation et soutenir les travailleurs indépendants, le coworking est de plus en plus souvent adopté.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

« Le chômage n’est pas un problème de jeunes, c’est un problème de qualifications »

« Le chômage n’est pas un problème de jeunes, c’est un problème de qualifications » | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it
INTERVIEW. Qu'est-ce que la polarisation du marché de l'emploi ? Les charges ont-elles un impact sur le chômage ? Rencontre avec David Thesmar, professeur à HEC et co-auteur de Marché de l'emploi : la grande fracture.

 

David Thesmar : Le chômage des peu qualifiés est la motivation même de ce travail. C’est un peu une réponse à ceux qui disent qu’en France, le chômage est un problème de jeunes. Et bien pas vraiment. C’est surtout un problème de qualification, chez les jeunes et surtout chez les vieux.

 

Si l’on regarde au niveau des pays de l’OCDE, le niveau de qualification des jeunes est dans la moyenne. Par contre, pour les 55-65 ans, la France décroche. Il y a beaucoup plus de non-qualifiés que dans les autres pays Européens. Nous sommes à peu près au niveau du Chili. En Allemagne par opposition, les 55-65 ans sont autant qualifiés que les 25-35 ans. Cela change la perspective sur le chômage des non-qualifiés: ce n’est pas tellement l’école actuelle qui fabrique les chômeurs d’aujourd’hui, mais plutôt celle des années 1960 !

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

L'avenir incertain du travail salarié

L'avenir incertain du travail salarié | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

 

L’autœntrepreneur est une relative nouveauté dans le droit français. Ce statut est né en 2008 dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie du gouvernement Fillon. Il faut croire que la modernité a vécu, puisque le président de la République de l’époque, Nicolas Sarkozy, a jugé, il y a une dizaine de jours, qu’il avait fait une erreur, justifiée en temps de crise mais aujourd’hui déloyale vis-à-vis des artisans. Et il pose la question de sa suppression.

 

Ce serait une erreur. D’abord, parce que, par sa simplicité – il suffit de dix minutes sur Internet pour créer son (auto) entreprise –, il attire spontanément tous ceux qui naviguent entre le chômage et le travail non déclaré. Une suppression ne les transformerait pas d’un coup de baguette magique en artisans ou en consultants, mais les rejetterait dans la zone grise d’où ils tentaient de sortir.

 

Ensuite, parce que l’autœntrepreneur est la première  » brique  » d’une vaste réflexion sur l’évolution du travail au XXIe siècle, où l’indépendant tiendra une place centrale. Dans l’édition annuelle 2015 de la revue de l’Institut de l’entreprise Sociétal ( » Réinventer le modèle social « , éditions Eyrolles), l’un des auteurs, Denis Pennel, pose la question qui fâche : allons-nous vers la fin du salariat ?

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Freelance : ensemble, c’est tout !

Freelance : ensemble, c’est tout ! | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it


Freelancing, liberté, coolitude : triptyque tendance… Trop ? Derrière cette façade, c’est la réalité d’un travail radicalement bouleversé par la mort annoncée du bureau qui est en train de se dessiner. Avec un danger : une flexibilité du boulot qui isole, qui fragilise. Embrasser la culture freelance, comme le Tank s’efforcera de le faire, n’est-ce pas alors promouvoir un espace qui conjugue travail émancipateur et socialisation radicale ?

 

« Nos structures sont devenues obsolètes. […] Aujourd’hui, de plus en plus [de gens] ne sont plus dans le salariat mais deviennent auto-entrepreneurs, travaillent en freelance ou exercent plusieurs activités indépendantes en parallèle, et les salariés aussi ne cessent de changer d’un statut professionnel à l’autre, » expliquait Denis Pennel, auteur du livre « Travailler pour soi » à L’Atelier de l’Emploi de ManpowerGroup. Doit-on voir dans ce constat la conséquence d’un chômage massif, d’une insertion professionnelle de plus en plus aléatoire, d’une « précarisation » du monde du travail ? Pour le spécialiste, pas vraiment : « la crise masque une révolution et des mutations plus structurelles du travail », soutient-il, allant jusqu’à voir l’ère du salariat comme une gigantesque parenthèse de l’histoire et métaphoriser les coworkings comme des guildes médiévales, réinventées.

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Réinventer l'Etat pour aller mieux

Réinventer l'Etat pour aller mieux | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

La France est un pays en panne. Elle détient le record mondial de la dépense sociale publique avec 33 % du PIB. Mais 14 % de la population française vit sous le seuil de pauvreté. 

 

Refusant le décrochage, la revue de l'Institut de l'entreprise explore les nouvelles voies qui permettront de « réinventer le modèle social » et de passer du « Welfare State à un État social, un État qui aide les pauvres à s'en sortir et évite de les maintenir dans l'assistanat ». 
Car l'État ne doit plus « croire qu'il est le garant du progrès ». Il doit devenir un État animateur « qui rend chacun capable d'agir, d'entrer dans le jeu et d'y participer ».

 

Cette évolution est d'autant plus nécessaire que le monde du travail change. Plus de 2,3 millions de personnes exercent aujourd'hui plusieurs activités professionnelles. Les travailleurs indépendants représentent 10 % de la population active. Leur nombre va grandir, le salariat va reculer. Un travailleur alternera intérim, CDI, chômage et période de travail. Il sera parfois salarié et parfois travailleur indépendant. Cela « va nous obliger à repenser entièrement l'accès à la Sécurité sociale, à la prévoyance et à nos systèmes de retraite », analyse Denis Pennel, expert du marché du travail.

more...
No comment yet.