Interview Dominique Turcq : Quand la société entre (avec retard) dans l’entreprise… | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

 

Il y a beaucoup de grandes tendances qui pourraient se résumer en une phrase « le progrès et l’évolution de la société sont en train d’entrer dans l’entreprise qui n’est plus fermée ». La société est définitivement en avance sur l’entreprise.

 

Pour les tendances, je dirai le collaboratif, le collectif, la transparence (à travers les réseaux sociaux, les blogs, les sites d’évaluation…), le digital dont tout le monde parle aujourd’hui et la nouvelle CSR (Corporate Social Responsibility), qui touche évidemment la fonction RH. Traditionnellement la CSR se réduisait à la politique sociale de l’entreprise vis-à-vis de ses employés, ce qui est absurde. Aujourd’hui, la question est de savoir si l’entreprise joue un rôle dans la société. Sa vraie responsabilité sociale dépasse largement ses frontières internes et se transforme en responsabilité sociétale.

 

Le DRH est l’acteur fondamental des changements car il est à un carrefour, sa fonction est la plus transversale de l’entreprise. Par définition, il doit être à l’écoute du monde extérieur. Son rôle est central et fondamental. Les dirigeants prennent aujourd’hui conscience qu’ils doivent mettre en cohérence les paroles et les actes. Le seul qui peut aider à faire cela, c’est le DRH car il a la capacité à ouvrir l’esprit des managers, des dirigeants et des collaborateurs.


Via Pascale_Masson