Les machines feront-elles de chacun de nous des intermittents ? | La nouvelle réalité du travail | Scoop.it

Lle travail change, il faut imaginer de nouvelles formes de rémunération... Comment rémunérer ce qui échappe aux vieilles définitions du travail ? Comment penser et caractériser ce qui est entre le travail ? Est-ce que le chômage est toujours de l’inactivité ?.. par bien des aspects, l’intermittence pourrait être un laboratoire permettant d’anticiper les mutations que va nous imposer la technologie? 

 

Sans changements de notre organisation économique, seuls les propriétaires des robots et des algorithmes, et quelques artistes vedettes et fonctionnaires réussiront à gagner leur vie. Tendance déjà manifeste quand vont voit se creuser l’écart entre les pauvres et les riches. Pour nous sortir de cette impasse, nous devons bannir l’usage du mot chômage et instaurer un revenu de base inconditionnel.


Ne retrouve-t-on là une question qui est centrale dans l’intermittence : comment rémunérer ce qui est échappe aux vieilles définitions du travail ? Comment penser et caractériser ce qui est entre le travail ? Est-ce que le chômage est toujours de l’inactivité ? Parfois, on regrette (mais comme on le regrette à d’autres moments de la vie politique, quand on parle des retraites par exemple), que ces discussions ne soient pas l’occasion d’un vrai débat sur le travail, sa nature et son avenir. Car par bien des aspects, l’intermittence pourrait être un laboratoire permettant d’anticiper les mutations que va nous imposer la technologie, plutôt qu’un statut dont on a l’impression que beaucoup aimerait voir le disparaître.


Via Pascale_Masson