La lettre de Toul...
Follow
Find tag "Senior"
15.4K views | +7 today
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Chômage : A bas les idées reçues sur les seniors !

Chômage : A bas les idées reçues sur les seniors ! | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Les seniors, catégorie d'âge très touchée par le chômage, sont trop humbles, mais pas du tout hermétiques au changement (Reuters)

 

Selon une étude parue ce mardi 26 février, les seniors sont mobiles, prêts à baisser leur salaires et changer de fonction. Et ils s’adaptent bien dans des équipes plus jeunes.

 

Le nombre de chômeurs pourrait dépasser les 3,2 millions, ce mardi 26 février, un record atteint pour la dernière fois il y a seize ans. Les jeunes et les seniors restent les catégories les plus touchées par le chômage.

Les générations les plus anciennes pâtissent en outre d’une image peu flatteuse dans les milieux professionnels, sur leur résistance au progrès, leur manque d’adaptabilité notamment. Pourtant une étude commandée par l'association "A compétences égales", qui lutte contre toutes les formes de discrimination, met à bas un certain nombre de stéréotypes.

Titrée "les seniors et l’accès à l’emploi", l’enquête a consisté à interroger des seniors en recherche d’emploi, mais aussi des consultants en recrutement et des employés de services de ressources humaines.

Première idée reçue battue en brèche par l’étude : la supposée "résistance au changement" des seniors. Les spécialistes du recrutement et les responsables de ressources humaines la considèrent comme l’un des premiers freins à l’embauche d’un senior, respectivement à 36% et 43%. Or les principaux intéressés se déclarent prêts à baisser leur rémunération à 68% de leur ancien salaire, à changer de fonction à 90%, et à déménager à 47% !

 

"L'expertise", plus valorisable que "l'expérience"

 

Les seniors, eux, considèrent leur coût comme le principale frein à leur embauche. Alors que pour les consultants, c’est leur incapacité à s’intégrer dans des équipes plus jeunes. Une observation que ne partage ni les seniors, ni les services de ressources humaines.

L’étude montre par ailleurs une certaine forme d’humilité dans cette catégorie. Sébastien Bompard, le président de "A compétences égales", notait ainsi, lundi 25 février sur BFM Business, que "les seniors savent assez mal se vendre". Par exemple, ils reconnaissent comme qualité première leur "expérience" à 72%. En revanche, ils ne mettent pas en avant leur "expertise". Or le premier atout est un simple "fait", tandis que le second est un réel "avantage concurrentiel" qu’il faut promouvoir, souligne Sébastien Bompard.

Le président de l'association estime qu’il y a une belle marge de progression pour inciter à l’embauche des seniors.

Ce qui lui donne de l’espoir sur une potentielle amélioration de leur taux d’emploi. Les premiers concernés sont moins optimistes: 91% des seniors interrogés disent anticiper des freins à l’embauche les concernant…

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les cadres seniors tirent l'utilisation des réseaux sociaux vers le haut

Les cadres seniors tirent l'utilisation des réseaux sociaux vers le haut | La lettre de Toulouse | Scoop.it

En Europe, la diffusion massive des réseaux sociaux au travail se vérifie étonnamment beaucoup auprès des cadres seniors. Réseaux sociaux qui améliorent d'ailleurs leur vie professionnelle comme les performances de l'entreprise. 

71% des cadres seniors européens utilisent au moins une fois par jour les outils sociaux internes et externes* pour leur travail. Bien plus que les 49% de salariés dits 'juniors', montre une étude** internationale publiée par Google.

http://www.atelier.net/sites/default/files/google_reseaux_sociaux.pdf

 

Ces cadres seniors ont d'ailleurs une vision plus positive de ces outils puisque 54% d'entre eux s'attendent à ce que les réseaux sociaux aident à l'amélioration de la productivité, contre 39% chez les juniors.

En détails, environ trois quart de ces cadres disposant d'expérience qui y recourent sont convaincus que leur utilisation améliore la mise en commun d'idées provenant d'équipes géographiquement dispersées (79%), la productivité (76%) ou encore la capacité à trouver de l'information, des personnes ou une expertise plus rapidement (72%).

Autre chose : ce sont les entreprises à forte croissance qui sont les plus susceptibles d'utiliser les outils sociaux pour assurer leur succès. Des outils au service d'entreprises dynamiques

(...)

more...
No comment yet.