La lettre de Toulouse
35.5K views | +13 today
Follow
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'entreprise et l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse. « L'hôtel rond » ouvrira en septembre 2015 sur le site de l'Oncopole

Toulouse. « L'hôtel rond » ouvrira en septembre 2015 sur le site de l'Oncopole | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Après la résidence Fluvia, l'Oncopole de Toulouse s'apprête à accueillir un deuxième complexe hôtelier. De quoi étoffer l'offre de services du site alors que les différentes structures publiques s'ouvrent progressivement.

 

Il s’appellera officiellement hôtel Quality Toulouse Oncopole Sud, mais est déjà surnommé « l’hôtel rond » en raison de sa forme architecturale particulière et de son grand atrium circulaire. A la rentrée 2015, ce complexe trois étoiles de six étages et quatre-vingt dix chambres ouvrira ses portes à deux pas du tout nouvel Institut universitaire du cancer. Complétant ainsi l’offre de services et d’hébergement de l’Oncopole de Toulouse, qui compte déjà la résidence hôtelière Fluvia.

Le montage financier des deux projets est d’ailleurs similaire. Midi 2i, la foncière de la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées, investit en effet en compagnie de la Caisse des dépôts et consignations, qui assure par ailleurs la promotion via sa filiale immobilière Icade. Pour rappel, les mêmes acteurs - auxquels il faut associer l’architecte Jean-Paul Viguier, retenu pour coordonner toute la zone - s’étaient également engagés dans la Maison commune de l’Oncopole, qui abrite les différents services partagés du site.

Le coût total des travaux est estimé à 7,8 millions d’euros, Quatre entreprises régionales sont mobilisées - Gallego, le groupe Carré, Hervé Thermique, Ineo Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon -, ainsi qu’une vingtaine de sous-traitants et soixante-dix compagnons en moyenne. « Cela représente 100.000 heures de travail. Lorsque l’on construit, par les temps qui courent, c’est une bonne nouvelle », s’est félicité le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, qui visitait le chantier ce jeudi 30 octobre.

Objectif : un taux d’occupation de 60 à 70%

L’établissement sera géré par le groupe français Hôtels Services International (HSI), spécialiste de l’exploitation d’hôtels en franchise qui compte onze implantations dans l’Hexagone. Il arborera d’ailleurs l’enseigne Quality, appartenant au géant américain Choice Hotels International. A un rythme de croisière, « l’hôtel rond » doit générer un chiffre d’affaires de 1 million d’euros avec un taux d’occupation entre 60 et 70%. Il mobilisera une douzaine d’équivalents temps-plein en incluant les prestataires extérieurs telles que les femmes de chambre.

« Nous possédons deux hôtels à proximité d’hôpitaux donc nous connaissons les problématiques liées à la santé », explique le patron de HSI, Bruno Pouget. « Et à titre personnel, je connais Toulouse pour y avoir ouvert deux hôtels Ibis dans les années 80, lorsque je travaillais pour le groupe Accor. » Le dirigeant aura l’occasion de retrouver la Ville rose pour au moins neuf ans, durée du premier bail d’exploitation.
Thomas Gourdin

Jacques Le Bris's insight:
Bientôt « une gouvernance plus directe » pour l’Oncopole

« Il y a quelques semaines, nous avons célébré l’ouverture de l’Institut universitaire du cancer, puis des laboratoires communs de l’Oncopole et aussi de l’antenne de la Caisse primaire d’assurance maladie », a rappelé Jean-Luc Moudenc lors de la visite du chantier de « l’hôtel rond ».
Le maire de Toulouse en a également profité pour évoquer « la relance de la fondation de l’Oncopole » et pour annoncer « une gouvernance plus directe de la communauté urbaine Toulouse Métropole début 2015 ». En attendant l’arrivée de nouvelles entreprises pour accompagner son essor, le grand pôle de cancérologie de la Ville rose apparaît donc plus que jamais comme une priorité pour les pouvoirs publics.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Nouvelles normes hôtelières : quatre hôtels 5 étoiles en Midi-Pyrénées !

Nouvelles normes hôtelières : quatre hôtels 5 étoiles en Midi-Pyrénées ! | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Depuis le 23 juillet dernier, les hôteliers de France sont soumis à un nouveau classement par étoiles, plus exigeant et plus proche de ce qui se pratique chez leurs voisins européens. On compte désormais quatre hôtels 5* en Midi-Pyrénées, dont trois à Toulouse.


Dans notre région, 4 établissements sont donc promus “hébergement de très haut de gamme”, il s’agit de l’hôtel du Grand Balcon, de l’hôtel Pullman et du Crowne Plaza, tous trois à Toulouse, et de La Réserve, à Albi. Pas de palace cependant en Midi-Pyrénées, « ils sont surtout situés à Paris et sur la Côte d’Azur », explique Joëlle Pelata, présidente de la branche hôtellerie indépendante de l’UMIH, principal syndicat du secteur. « Cela s’explique par le fait que Toulouse attire principalement une clientèle affaire, qui se satisfait d’un 4 étoiles. »


En date du 27 août, la région comptait 28 hôtels une étoile, 254 deux étoiles, 269 trois étoiles, 46 quatre étoiles et 4 cinq étoiles. À noter que les hôtels n'ont désormais plus le droit de faire référence à leur ancien classement (que ce soit sur l'enseigne, sur le papier à en-tête ou les cartes de visite) sous peine d'amende de 15 000 euros.

 

Les campings, résidences de tourisme, parcs résidentiels, villages vacances et meublés de tourisme sont aussi concernés par ce nouveau classement.

1*: hébergement économique
2*: hébergement milieu de gamme
3*: hébergement milieu de gamme-supérieur
4*: hébergement haut de gamme
5*: hébergement très haut de gamme


more...
No comment yet.