La lettre de Toulouse
44.1K views | +26 today
Follow
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'entreprise et l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Classement. Voici les villes et les villages de Haute-Garonne qui gagnent le plus d'habitants

Classement. Voici les villes et les villages de Haute-Garonne qui gagnent le plus d'habitants | La lettre de Toulouse | Scoop.it

La population municipale au 1er janvier 2014 en Haute-Garonne, et son évolution annuelle entre 2009 et 2014 (Source : Insee)

 

Les chiffres de l’Insee parus le 1er janvier 2017 ont montré que Toulouse, quatrième ville de France au nombre d’habitants, passe première quand il s’agit d’évoquer sa croissance démographique. Ville champignon, la capitale de l’Occitanie accueille de nouveaux habitants à un rythme que seule Lyon (Rhône) peut suivre de loin.

> LIRE AUSSI : Toulouse est la ville de France où le nombre d’habitants augmente le plus

Selon les chiffres de l’Insee, l’agglomération de Toulouse regroupe 71 % des habitants du département ! Et même 93 % si l’on considère son « aire urbaine » en Haute-Garonne (c’est-à-dire son territoire d’influence, au sens de l’Insee). Chaque année, depuis 2009, la population de l’aire urbaine dans son ensemble progresse sensiblement (+ 1,4 %) : elle gagne 18 828 personnes supplémentaires par an, dont 11 975 dans l’agglomération toulousaine, qui compte maintenant plus de 746 919 habitants. Effet Toulouse oblige, ce sont les villes situées au Nord du département, dans les première et deuxième couronnes toulousaines, qui monopolisent le Top 10 des villes en croissance.

Ce Top 10 est occupé des villes de taille déjà significative. Reste qu’entre 2009 et 2014, période recensée par l’Insee, certains petits bourgs grossissent de façon si spectaculaire qu’ils talonnent des cités plus grosses.

Le Top 15 des villes qui grossissent le plus en nombre d’habitants

Sur la période 2009-2014, Toulouse figure très logiquement en tête avec une hausse de 26 200 habitants. Suit aussi logiquement la deuxième ville du département, Colomiers (+4 235), puis par Ramonville (+2 398), Balma (+2 035), Blagnac (+1 652), Muret (+1 619), Castanet-Tolosan (+1 591) et Tournefeuille (+1 398) qui constituent un Top 9 très classique.

C’est derrière que cela devient intéressant puisque un petit village du sud de Toulouse comme Eaunes arrive à la dixième place (+1 193) suivi par un autre petit village de l’ouest, Fontenilles (+1 171), puis par Castelginest (+ 1 138), Plaisance-du-Touch (+1 113), Beauzelle (+1 085) et Launaguet (+974).

Dans la couronne périurbaine, la croissance fléchit légèrement tout en restant à un niveau assez élevé (+ 1,7 %). Certaines unités urbaines importantes de cet espace, très proches de la banlieue toulousaine bénéficient toujours d’une forte croissance (supérieure à 2% par an), note sobrement l’Insee.

Le Top 10 des villes qui grossissent le plus en proportion de leurs tailles

Évaluer la croissance des villes et villages du département en fonction de leur dimension révèle le goût des Haut-Garonnais pour la grande couronne toulousaine, où des communes profitent notamment d’une desserte qui s’est améliorée ces dernières années, et d’habitants qui recherchent un cadre de vie apaisé.

À ce petit jeu, c’est Nailloux qui remporte la palme avec une hausse de 32,21% (+875 habitants) du nombre de ses habitants entre 2009 et 2014. Le village attire avec des terrains à construire encore attractifs, la présence de l’autoroute et des activités économiques et ludiques en plein essor. Suivent… Fontenilles (+27,9% ; + 1 171), Lauzerville (+26,18% ; +315), Eaunes (+ 25,74%, + 1 193), Daux (+ 24,03% ; +435), Mons (+22,61 ; +324), Beauzelle (+21,59% ; +1 085), Roques (+20,74% ; +756), Ramonville (+20,7% ; + 2 398), Mondonville (+17,72% ; +683).



 

La Haute-Garonne, un département très attractif… mais de façon inégale

Sur la période de 2009 à 2014, le rythme de croissance du département (+ 1,4 % par an) est le plus élevé d’Occitanie (ex-aequo l’Hérault), et parmi les plus rapides de métropole. La Haute-Garonne gagne 17 000 habitants en moyenne chaque année : c’est la troisième plus forte hausse de métropole, juste après le Rhône et… la Gironde. Un département très urbanisé : avec plus de 208 habitants au km², il est l’un des plus densément peuplés de la moitié sud du pays.

84 % des habitants vivent ici dans une unité urbaine, c’est bien plus que la moyenne régionale et que l’ensemble des régions de province (73 %). Néanmoins, des territoires entiers se vident de leur population : le Luchonnais décline avec une saignée démographique à Castillon-de-Larboust (-30,3%). Toujours en milieu rural, l’Isle-en-Dodon se dépeuple également (-13,3%), à seulement une soixantaine de kilomètres de Toulouse…

Les jeunes aiment notre département

Avec une moyenne d’âge de 38,5 ans, la Haute-Garonne est de loin le département le plus jeune de la région Occitanie et figure parmi les plus jeunes de province. Près de 39 % des habitants ont moins de 30 ans, soit trois points de plus qu’en France métropolitaine.

Principales sources de ce dynamisme démographique : l’équation entre attractivité en matière d’enseignement supérieur, dynamisme de l’économie et débouchés pour les jeunes diplômés.

(Avec David Saint-Sernin)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse et sa région face aux défis d’un boom démographique

Toulouse et sa région face aux défis d’un boom démographique | La lettre de Toulouse | Scoop.it

INSEE

by Martine Tornero (Insee Midi-Pyrénées)

Portrait rapide

Le territoire de la Haute-Garonne s’étire du nord au sud sur plus de 180 km et occupe une superficie totale de 6 309 km⊃2;. Il est traversé sur toute sa longueur par le fleuve Garonne, rejoint par deux affluents, l’Ariège en amont de Toulouse et la Save en aval à la frontière du Tarn-et-Garonne. De larges plaines et coteaux occupent les deux tiers nord du département tandis qu’au sud les Pyrénées forment une haute barrière montagneuse et frontalière avec l’Espagne. De nombreux sommets s’élèvent à plus de 3 000 mètres, dont le pic de Perdiguère culminant à 3 222 mètres. On y trouve quelques stations de sports d’hiver comme Peyragudes ou Luchon-Superbagnères et la station thermale de Luchon. La Haute-Garonne est entourée de six départements : les Hautes-Pyrénées, le Gers, le Tarn-et Garonne, le Tarn, l’Aude et l’Ariège. Toulouse, capitale régionale de Midi-Pyrénées, se situe au carrefour des grands axes routiers dans le nord du département.

- L’agglomération toulousaine, poumon économique et démographique régional

 

- Une croissance démographique record…

 

- … notamment autour de Toulouse

 

- Une population parmi les plus jeunes

 

- Fort développement du parc des résidences principales

 

- Nombreux pôles d’équipements autour de Toulouse et le long de l’A64

 

- Un taux d’activité des seniors très élevé

 

- Rebond du chômage après 2008

 

- Des revenus plus confortables

 

- Des établissements de santé relativement nombreux

 

- Malgré la crise, l’emploi industriel progresse

 

-

more...
No comment yet.