La lettre de Toul...
Follow
Find tag "Chômage"
15.4K views | +6 today
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le chômage en hausse en Midi Pyrénées

Le chômage en hausse en Midi Pyrénées | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté au mois de Janvier : une hausse de près de 2% en Midi Pyrénées

 

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C s’établit à 227 600 en Midi-Pyrénées fin janvier 2013.

Ce nombre est en hausse de 1,9 % par rapport à décembre 2012. Cela représente précisément 4 300 demandeurs d'emploi supplémentaires.

 

Sur un an, le chômage augmente de 10 %. Il faut préciser que les statistiques liées à l'emploi ont subi quelques changements en Janvier 2013. L'une de ces modifications concerne notamment la gestion des radiations administratives. Elles prennent désormais effet à la date de leur notification, et non plus à la date du manquement qui les motive. Ce changement de règle a pour effet de diminuer ce mois-ci les sorties au titre des radiations (et donc, d’augmenter d’autant le nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois. 


L'ariège est le département le plus touché


Le chômage est en hausse dans tous les départements de Midi Pyrénées. Voici les augmentations en pourcentage par rapport au mois de Décembre 2012 :

Ariège (+3,5 %) 

Aveyron (+2,8 %)

Haute-Garonne (+1,9 %)

Gers (+1,4 %)

Lot (+0,7 %)

Hautes-Pyrénées (+1,6 %)

Tarn (+1,9 %)

Tarn-et-Garonne  (+2 %).

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le BIT envisage un chômage fort en France au 3e trimestre

Le BIT envisage un chômage fort en France au 3e trimestre | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Le taux de chômage en France au sens du Bureau international du Travail (BIT) a augmenté de 0,1 point au troisième trimestre à 9,9 % en métropole (10,3% en incluant les départements d'outre-mer), selon les données publiées le 6 décembre par l'Insee.

Le taux pour la France métropolitaine se situe à son plus haut niveau depuis le troisième trimestre 1999. Le taux du deuxième trimestre a été révisé en hausse de 0,1 point pour la métropole.

Le nombre de chômeurs ressort à 2,826 millions en métropole, soit 29 000 de plus qu'au deuxième trimestre.

Plus généralement en France métropolitaine, 3,6 millions de personnes ne travaillent pas mais souhaitent travailler, qu'elles soient ou non disponibles dans les deux semaines pour travailler et qu'elles recherchent ou non un emploi, note l'Insee.

Le taux d'emploi des 15-64 ans est stable à 63,9 %.

Le taux d'emploi en CDI augmente de 0,2 point et s'établit à 49,1 % de la population des 15-64 ans. Le taux d'emploi en CDD/intérim baisse de 0,1 point à 6,6 %.

L'Insee ne publie plus de taux de chômage mensuel depuis 2006, après une polémique sur sa méthode de calcul.

Selon les chiffres publiés fin novembre par le ministère du Travail et Pôle Emploi, le chômage a une nouvelle fois bondi au mois d'octobre, augmentant pour le 18e mois consécutif pour atteindre son plus haut niveau depuis 14 ans et demi.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité) a augmenté de 45 400 (+1,5 %) en octobre en France métropolitaine, pour atteindre 3 103 300, son niveau le plus élevé depuis avril 1998. Sur un an, la progression en catégorie A est de 10,6 %.

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 1,6 %, soit 71.500 personnes de plus, pour atteindre 4 587 000 (+9,4 % sur un an).

Avec les départements d'outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C est de 4 870 800.

(avec Reuters, Jean-Baptiste Vey)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le chômage en hausse de 8,3% sur un an en Midi-Pyrénées, 2e progression française

Le chômage en hausse de 8,3% sur un an en Midi-Pyrénées, 2e progression française | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Le Comité de suivi du financement de l'économie s'est réuni hier mercredi. Les chiffres du chômage pour la fin d'année 2011 indiquent une forte hausse des demandeurs d'emploi dans la région, soit la 2e plus forte progression en France d'après le président du Conseil économique et social régional.

Le Comité de suivi de financement de l'économie, réuni mercredi, révélait qu'au troisième trimestre 2011, "l’emploi salarié en région avait progressé de 2% sur un an avec 663.408 salariés malgré une baisse de l'emploi dans le secteur de la construction et l’intérim. Le taux de chômage en Midi-Pyrénées connaît une hausse de 0,1 point ( 0,2 au plan national) au cours du troisième trimestre 2011 pour s’établir à 9,3%, identique à celui de la France métropolitaine."

Le comité constate cependant que "les offres d’emploi collectées par Pôle emploi durant les onze premiers mois de l’année se situent toujours à un bon niveau, supérieur de 11% à celui de l’année 2010".

 

Fin décembre 2011, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A inscrits à Pôle emploi s’établissait ainsi à 133.800 en Midi-Pyrénées. Un chiffre en augmentation de 1,2% par rapport à novembre 2011 (soit + 1 600). Sur un an, la hausse est de 8,7% contre 5,6% en France métropolitaine. Elle est plus forte chez les femmes (+9,7%) que chez les hommes (+7,6%).

Les plus de 50 ans sont les plus touchés par cette augmentation avec une hausse de 20,5% sur un an. Plus généralement, sur l'ensemble de la région, en tenant compte des catégories A,B et C, le nombre de demandeurs d'emploi était de 207.000 fin décembre. Ceci représente une hausse de 8,3% sur un an, contre 5,6% en France métropolitaine.

Sur la région, tous les départements ne sont pas affectés au même niveau par cette hausse sensible.

Entre novembre et décembre 2011, le Lot (+2,9%) est ainsi le département le plus touché devant la Haute-Garonne (+1,5%) et l'Aveyron (+1,4%). A contrario, l'Ariège (+0,9%), le Tarn-et-Garonne (+0,8 %), le Tarn (+0,7 %) et surtout le Gers (stable) sont au-dessous de la moyenne régionale. Sur un an, le Lot (+13,4%) est encore le plus touché, la Haute-Garonne (+7,3%) et l'Aveyron (+6,1%) étant les départements qui résistent le mieux.

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse et sa région face aux défis d’un boom démographique

Toulouse et sa région face aux défis d’un boom démographique | La lettre de Toulouse | Scoop.it

INSEE

by Martine Tornero (Insee Midi-Pyrénées)

Portrait rapide

Le territoire de la Haute-Garonne s’étire du nord au sud sur plus de 180 km et occupe une superficie totale de 6 309 km⊃2;. Il est traversé sur toute sa longueur par le fleuve Garonne, rejoint par deux affluents, l’Ariège en amont de Toulouse et la Save en aval à la frontière du Tarn-et-Garonne. De larges plaines et coteaux occupent les deux tiers nord du département tandis qu’au sud les Pyrénées forment une haute barrière montagneuse et frontalière avec l’Espagne. De nombreux sommets s’élèvent à plus de 3 000 mètres, dont le pic de Perdiguère culminant à 3 222 mètres. On y trouve quelques stations de sports d’hiver comme Peyragudes ou Luchon-Superbagnères et la station thermale de Luchon. La Haute-Garonne est entourée de six départements : les Hautes-Pyrénées, le Gers, le Tarn-et Garonne, le Tarn, l’Aude et l’Ariège. Toulouse, capitale régionale de Midi-Pyrénées, se situe au carrefour des grands axes routiers dans le nord du département.

- L’agglomération toulousaine, poumon économique et démographique régional

 

- Une croissance démographique record…

 

- … notamment autour de Toulouse

 

- Une population parmi les plus jeunes

 

- Fort développement du parc des résidences principales

 

- Nombreux pôles d’équipements autour de Toulouse et le long de l’A64

 

- Un taux d’activité des seniors très élevé

 

- Rebond du chômage après 2008

 

- Des revenus plus confortables

 

- Des établissements de santé relativement nombreux

 

- Malgré la crise, l’emploi industriel progresse

 

-

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Emploi : 7 688 chômeurs de plus en un an en Haute-Garonne

Emploi : 7 688 chômeurs de plus en un an en Haute-Garonne | La lettre de Toulouse | Scoop.it
La Haute-Garonne n'est pas épargnée sur le front de l'emploi.

 

Avec une hausse de plus de 8 % sur un an, le département a dépassé la barre des 100 000 chômeurs.

La Haute-Garonne n'échappe ni à la crise ni au contexte économique tendu. Premiers touchés, les demandeurs d'emploi. Leur nombre a dépassé les 100 000 selon les derniers chiffres du marché du travail publiés par Pôle Emploi et la Direccte (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi).

La progression du nombre de demandeurs d'emploi est même plus importante dans le département par rapport à la moyenne nationale : plus 8,2 % en Haute-Garonne entre mars 2011 et mars 2012 contre 6,4 % en France métropolitaine. Sur un mois, la hausse du nombre de chômeurs s'élève à 1,1 %. Elle concerne plus particulièrement les personnes de 50 ans et plus (+16,7% sur un an).

« Nous suivons la tendance nationale. La région possède de formidables atouts avec le secteur aéronautique, des laboratoires innovants, mais la crise est bien là. Nous avons eu des moments de répit, tant mieux. Mais le contexte économique reste très tendu », souligne Anouk Déqué, présidente de la CGPME (confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises) de la Haute-Garonne qui représente 1 100 entreprises. « Cette situation économique très tendue se traduit par des licenciements presque obligatoires, moins d'embauche et un manque lourd de trésorerie. Les entreprises manquent de visibilité dans leurs carnets de commandes. Ce qu'on prévoyait à deux ans, on ne le voit plus qu'à quinze jours aujourd'hui, six mois au mieux. Plus personnes n'investit, de peur de ne plus être là dans six mois. La menace de dégradation du triple A, pour un patron de PME ça veut dire augmentation des taux d'intérêt et ça se traduit par de la frilosité », ajoute la présidente pour qui la période électorale ne va faire qu'augmenter l'attentisme sur le terrain économique. « Il va falloir attendre les législatives. Au mieux, on sortira la tête de l'eau fin 2013 mais beaucoup d'observateurs penchent pour 2015. Et, entre-temps, beaucoup d'entreprises auront disparu. Depuis un mois, notre cellule de soutien aux PME reçoit trois à quatre appels par semaine. On en comptait seulement un toutes les trois semaines entre octobre 2011 et mars 2012 ».

Fin mars 2012, toutes catégories de demandeurs d'emploi confondues, 17 837 personnes étaient éligibles au RSA (revenue de solidarité active). C'est 8,9 % de plus que l'année dernière.

« Je commence à regretter d'avoir fait des études »
À la sortie de son rendez-vous avec un conseiller de Pôle Emploi, Christelle est découragée. « La première fois que je m'étais retrouvée au chômage, en 2008, cela avait duré deux mois. Là je passe la barre des six mois. Et c'est pas fini. » Ludovic, pas encore trente ans, n'espère même plus trouver dans sa branche, la gestion. « Je suis prêt à prendre n'importe quoi, mais soit on est trop nombreux aux entretiens, soit je suis trop qualifié, etc. Là, je suis en train de regarder pour faire des saisons. Comme quand j'étais étudiant. Une belle progression sociale », ironise-t-il. « Je commence presque à regretter d'avoir fait des études et de pas avoir appris un métier manuel », lâche amer Mathias, venu à son premier rendez-vous à Pôle Emploi mais déjà fataliste. Mais bon, quand je vois tout ce monde devant leur porte, je ne culpabilise pas et me dis que c'est la faute de la société. »

Le chiffre : 101 500
chômeurs > Haute-Garonne. Le nombre de demandeurs d'emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi (catégories A, B, C) augmente de 1,1 % par rapport à février 2012. Sur un an, ce chiffre augmente de 8, 2 %.

« Midi-Pyrénées a eu des moments de répit, tant mieux. Mais on suit la tendance nationale. Le contexte économique est très tendu ».

Anouk Déqué, présidente CGPME Haute-Garonne

more...
No comment yet.