La lettre de Toulouse
34.8K views | +0 today
Follow
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'entreprise et l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Quatre entreprises de Midi-Pyrénées récompensées pendant Aeromart

Quatre entreprises de Midi-Pyrénées récompensées pendant Aeromart | La lettre de Toulouse | Scoop.it

les lauréats et les organisateurs de l’édition 2014 s’Aéromart en Midi-Pyrénées.


La dixième édition de la convention d'affaires Aeromart vient de s'achever. Elle a rassemblé 2300 entreprises, de 45 pays, au Parc des expositions de Toulouse. Elle a aussi récompensé quatre entreprises régionales pour leur croissance.

 

Avec 150 entreprises régionales inscrites, Aeromart tient lieu de vitrine pour Toulouse, auprès des investisseurs potentiels. « Elle permet à nos entreprises de trouver de nouveaux partenaires et de nouveaux marchés », souligne Bernard Plano, président de l’agence de développement économique Midi-Pyrénées Expansion.

« Nous appartenons à la Mecque mondiale de l’aéronautique et du spatial, avec nos 124.000 emplois dans le secteur, dont 80.000 emplois industriels, c’est à dire 40% de l’industrie de la région », s’est félicité Alain Di Crescenzo, le président de la CCI de Toulouse. Et de souligner que la conjoncture est favorable, avec une croissance attendue de l’exportation dans le secteur, de l’ordre de 10% en 2014. Avec la présence de deux grands acteurs mondiaux que sont Airbus et ATR, Toulouse donne « l’image d’une France qui gagne », se gargarise encore le président de la CCI.

Mise en réseau international

Le salon Aeromart offre une plateforme d’échanges et de mise en réseau entre les constructeurs, les équipementiers, les sous-traitants et les fournisseurs de services aéronautiques au niveau international. Des délégations sont venues du Canada, des Etats-Unis, d’Europe, ou encore du Maroc, du Japon et de la Corée du sud… « Mais attention, rien n’est acquis pour les vingt ans à venir. Il faut rester attentifs dans notre soutien aux industriels », a mis en garde le président de la région Midi-Pyrénées Martin Malvy. Sur la période 2011-2014, la région a consacré 130 millions d’euros au secteur, dans la recherche publique et les partenariats, mais aussi dans des appels à projets collaboratifs, comme Aerosat, et des contrats d’appui à l’innovation.

 

Le salon s’envole pour Montreal, puis Tianjin

Lors de ce salon, quatre fleurons de la région ont reçu les trophées Aeromart 2014. UTC Aerospace Systems Europe, implantée à Colomiers, a été distinguée pour son « investissement international », grâce à l’inauguration récente d’une chaîne d’assemblage robotisée. Celle-ci est consacrée aux inverseurs de poussée de la nacelle des nouveaux moteurs Trent de Rolls-Royce, qui équipent l’A350 XWB. Le Piston Français, à Blagnac, a été récompensé pour sa « stratégie industrielle offensive ». Le doublement de sa surface de bureaux et d’ateliers, ainsi que ses 72 millions d’euros de chiffre d’affaires, font de l’entreprise spécialisée dans la mécanique de précision un exemple de réussite en termes de développement et de transmission.

Excent France, à Colomiers, a quant à elle, été récompensée, par le trophée « Dynamisme, croissance et adapation au marché ». Enfin, Figeac Aero s’est vue remettre le trophée « Aéronautique et territoire ». Implantée depuis 1989 à Figeac, l’entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces de structures et de pièces moteur, emploie 960 salariés et croit à un rythme soutenu, avec un chiffre d’affaire prévisionnel de 205 millions d’euros en 2014 et 410 millions d’euros en 2018.

 

La convention d’affaires Aeromart s’achève à Toulouse. Elle se déplacera ensuite à Montréal (du 30 mars au 2 avril 2015), et à Tianjin (7-8 septembre 2015), avant de revenir en terre occitane à l’automne prochain.
 

Armelle Parion

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Aeromart Toulouse 2014, Convention d'affaires internationale des industries aéronautiques et spatiales

Aeromart Toulouse 2014, Convention d'affaires internationale des industries aéronautiques et spatiales | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Aeromart Toulouse est une convention d'affaires internationales des industries aéronautiques et spatiales qui a lieu du 2 au 4 décembre 2014


À l'aube de la 10ème édition, le concept de convention d'affaires, avec des rendez-vous individuels ciblés et préprogrammés, est bien au coeur des besoins des filières aéronautique et espace.

De plus, à chaque édition, Aeromart enrichit ce concept en proposant des éléments d'information et de mise en perspective d'enjeux majeurs pour notre secteur d'activité. Cette année, il est question de recrutement, de formation, et de gestion des compétences, de normes environnementales, et bien sûr de l'organisation de la supply chain.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Aeromart Toulouse 2012

Aeromart Toulouse 2012 | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Aeromart is a link between manufacturers, contractors, suppliers in aeronautics.

 

La 9e édition d’AEROMART se déroule en deux temps:

 

- le 4 décembre, au centre de congrès Pierre Baudis, l’« AEROMART Summit », organisé en collaboration avec Aerospace Valley, sera dédié à la supply chain. Une première partie sera consacrée à la politique Achat des grands groupes, et une deuxième partie aux enjeux de la chaîne d’approvisionnement.

 

- les 5 et 6 décembre, la convention d’affaires se déroulera au Parc des Expositions.


Le Canada et le Japon seront mis à l’honneur.

 

Le « Green Aviation Village » est reconduit en partenariat avec Airbus et ATR. Sur cet espace d’environ 100 m2, où l’ensemble du mobilier et des stands est réalisé en éco-construction, les sociétés inscrites à Aeromart ont la possibilité de présenter leurs actions ou technologies en faveur du développement durable.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Aéronautique, pourquoi les entreprises étrangères viennent au salon Aéromart à Toulouse

Aéronautique, pourquoi les entreprises étrangères viennent au salon Aéromart à Toulouse | La lettre de Toulouse | Scoop.it


Lors du forum Aeromart, les acteurs mondiaux de l'aéronautique se retrouvent à Toulouse.


 

Du 2 au 4 décembre, le 10e salon Aeromart rassemble les plus grands acteurs de l'aéronautique à Toulouse. 65 % des 1.200 entreprises présentes sont étrangères. Que viennent-elles chercher dans la Ville rose ? Pourquoi ce rendez-vous est-il devenu un incontournable ?

"Toulouse est La Mecque de l'aéronautique." À l'ouverture du 10e salon Aeromart, Alain Di Crescenzo, le président de la Chambre de commerce et d'Industrie de Toulouse ne mâche pas ses mots. Le succès du salon Aéromart est là pour attester son propos. Depuis sa création en 1996, il est passé de 250 entreprises à 1.200 présentes aujourd'hui dans les allées du Parc des expositions de Toulouse. Parmi elles, 150 sociétés midi-pyrénéennes, et surtout, 65 % de participants venus d'Europe, d'Afrique, d'Asie, d'Amérique du Nord et du Sud. Qu'attendent ces entreprises de leur présence sur le salon ?

 

Un lieu de réseau
Établie à Séville, en Espagne, la société Galvatec emploie 150 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 11 M€. Sous-traitant de rang 2, Galvatec compte sur les hausses de cadences pour décrocher des contrats auprès des sous-traitants français de rang 1 surchargés. "Toulouse est le centre aéronautique de l'Europe, reconnaît Francisco de la Vega, le PDG de la société. Pour travailler avec Airbus et ses sous-traitants, il est indispensable d'être présent au salon Aéromart. C'est une grande opportunité de nous faire connaître."

Se faire connaître, c'est justement l'objectif de Luigi La Forgia, le directeur exécutif de Co.Me.A : "Toulouse n'est peut-être pas le centre mondial de l'aéronautique, mais c'est le cœur de l'Europe. Nous travaillons déjà pour l'aviation civile et militaire en Italie, Finmeccanica notamment. Nous venons ici pour travailler avec les entreprises françaises. Notre objectif est d'augmenter de 10 à 30 % nos exportations." Basée dans le sud de l'Italie, Co.Me.A emploie 20 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de plus d'1,5 M€ en 2013 dans le domaine de la mécanique et de la modélisation 3D.

Si de nombreuses entreprises ont fait le déplacement, d'autres sont représentées par des délégations gouvernementales. Dans le second hall du salon, le Gimas (groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales) vante les mérites des entreprises marocaines. "Nous ne sommes qu'à deux jours de camion de Toulouse, ce qui rend possible le développement de nombreux partenariats, remarque Maria El Filali, la directrice du Gimas. Plus de 100 sociétés, à majorité françaises, y sont déjà établies."

 

Conquérir de nouveaux marchés
Présente sur le salon avec sept PME japonaises, l'organisation japonaise du commerce extérieur (Jetro) compte "créer et renforcer les liens" avec les sous-traitants d'Airbus. "Historiquement, les entreprises japonaises sont davantage tournées vers Boeing à Seattle, mais les choses sont peut-être en train de changer, analyse Akiko Ueda, directrice du Jetro en France. Nous venons ici parce que c'est efficace pour communiquer avec les entreprises européennes et françaises. Nous visons les fournisseurs de rang 1 et 2, explique-t-elle. Travailler directement avec Airbus n'est pas un objectif pour l'instant."

Du côté des Amériques, on cherche aussi à nouer des liens avec le concurrent de Boeing. "Seattle est devant Toulouse en termes d'importance mais les entreprises québecoises ont plus de liens avec Airbus dans le domaine de l'aviation civile, décrit Mélanie Lussier, directrice développement des marchés à Aéro Montréal. Nous sommes venus avec 12 PME pour leur permettre de rencontrer des clients potentiels et nous relayons les informations pour celles qui n'avaient pas les moyens de faire le voyage." Pour la délégation de la "3e capitale mondiale de l'aéronautique", Aeromart permet aussi de "rappeler l'existence de Montréal" et de rencontrer les décideurs. "C'est ici que tout le monde se donne rendez-vous. Il faut être présents pour savoir ce qu'il se passe et pour voir les nouveautés", complète Jean-Mathias Sargologos, responsable projet Innovation et Défense.

Certains, enfin, préparent l'avenir. "Toulouse est le berceau de l'aéronautique mais du fait de la logistique, nos relations sont plus importantes avec les États-Unis, conclu Martha Catalina Padilla Villegas, directrice du développement international pour l'État de Jalisco au Mexique. Airbus est un marché important mais qui ne représente que 40 % de l'activité de nos sociétés. L'ouverture d'une usine à Mobile, en Alabama, est une grande opportunité pour nous."

Gael Cérez

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Aeromart donne des ailes à l'aéronautique depuis Toulouse

Aeromart donne des ailes à l'aéronautique depuis Toulouse | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Les collectivités rassemblées ce lundi 8 septembre pour présenter la dixième édition de la convention Aeromart.

 

La convention d'affaires Aeromart, donne rendez-vous aux grands acteurs mondiaux des industries aéronautiques et spatiales du 2 au 4 décembre, à Toulouse. Plus de 1200 entreprises sont attendues.

 

1200 entreprises, dont 800 étrangères représentant pas moins de quarante-deux pays se donneront rendez-vous du 2 au 4 décembre, à l’occasion d’Aeromart, grande convention internationale d’affaires des industries aéronautiques et spatiales. Ce lundi 8 septembre, à quatre mois de l’évènement, l’agence régionale Midi-Pyrénées Expansion et la chambre de commerce et d’industrie de Toulouse, coorganisateurs, ont présenté ce rendez-vous qui s’est imposé depuis 1996 comme un évènement incontournable entre les constructeurs, les équipementiers et l’ensemble des sous-traitants ou fournisseurs de services aéronautiques au niveau international.

Ainsi, cette dixième édition s’organise une nouvelle fois dans la Ville rose, épicentre d’une filière qui pèse 130.000 emplois et 1600 entreprises. « Il s’agit d’une double reconnaissance mondiale, celle d’une initiative née à Toulouse, celle d’une activité régionale qui rayonne dans le monde », note Martin Malvy, président du conseil régional. Ces quatre jours rassemblent ainsi le « top 8 des avionneurs, comme Airbus, Boeing, le Brésilien Embraer ou encore ATR, et le top 4 des motoristes. Il ne manque personne », souligne Stéphane Castet, le patron d’ABE, gestionnaire de la commercialisation de cette convention.

En effet, Aeromart n’est pas un salon vitrine comme peut l’être Le Bourget. C’est une plateforme qui rassemble l’ensemble des participants de la filière afin de concrétiser des contrats professionnels : se faire connaître d’un grand donneur d’ordre ou encore montrer ses savoir-faire voire prendre des commandes. Parmi les nouveautés de cette nouvelle édition, un village « usine aéronautique du futur » met en avant les innovations de demain pour la construction d’avions verts, et donc moins polluants, et connectés. Ce lieu d’échanges prévoit également un espace dédié à l’emploi et à la formation.
A.S.

more...
No comment yet.