La lettre de Toul...
Follow
Find
14.2K views | +7 today
Scooped by Jacques Le Bris
onto La lettre de Toulouse
Scoop.it!

TGV Toulouse-Bordeaux : les élus locaux se marquent à la culotte

TGV Toulouse-Bordeaux : les élus locaux se marquent à la culotte | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Mercredi, le ministre des transports Frédéric Cuvillier était en déplacement dans le Tarn. Il a évoqué à cette occasion la ligne TGV Toulouse-Bordeaux toujours pas assurée de voir le jour. Malgré l’absence d’annonce ou d’information nouvelles, les élus locaux ont tous tenu à réagir. Mais à quoi au juste ?


(...)

more...
No comment yet.
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Forums emplois : les sociétés qui recrutent à Toulouse

Forums emplois : les sociétés qui recrutent à Toulouse | La lettre de Toulouse | Scoop.it

L'équipementier aéronautique Daher, qui présentait en mars son nouvel avion d'affaires, également présent dans le nucléaire et les services, est au forum de l'APEC aujourd'hui.


Hasard du calendrier, cinq forums de l'emploi sont organisés aujourd'hui à Toulouse. Voici les entreprises et les secteurs qui embauchent lors de ces rendez-vous.

Les divers salons de l'emploi sont bien des tremplins vers le travail. La preuve : l'an dernier, le salon des cadres organisé par l'APEC s'est traduit, dans les mois suivants, par 1 500 embauches issues de la trentaine de sociétés présentes. Hasard du calendrier, cinq forums sont organisés aujourd'hui à Toulouse.

1. Le salon des cadres.-

Le salon de l'APEC accueille deux fois moins d'entreprises que par le passé, conséquence de recrutements en baisse l'an dernier. En premier ligne pour embaucher aujourd'hui, trois secteurs : l'ingénierie et informatique (Alten, Assystem, Daher, Sogeclair), l'assurance (Axa) et la grande distribution (Conforama, Leroy Merlin, Lidl). Une offre en adéquation avec l'économie locale : un poste sur deux concerne un ingénieur ou informaticien.

Centre de congrès Diagora, Labège, de 9 heures à 18 heures.

2. Forum étudiants.-

Six étudiants de l'Ecole supérieure de commerce ont planché sur le marché de l'emploi local. Eux aussi notent la prégnance du tertiaire. Et le poids des grandes entreprises qui regroupaient 113 200 salariés en 2010, devant les PME et les entreprises intermédiaires. Pour leur forum, réservé aux étudiants de toutes filières, organisé pour des emplois et des stages, ces élèves ont convié deux sociétés d'ingénierie : Excent et Emesys conseil. Le Crowne Plaza, Adecco et la Société Générale sont aussi présents. Et toutes les composantes de l'armée.

École sup. de commerce, bd Lascrosses, de 14 à 20 heures.

3. Métiers de la communication.-

A travers le club de la com de Midi-Pyrénées, la profession se mobilise. Etudiants et jeunes diplômés sont conviés à rencontrer une quinzaine de professionnels (agences, entreprises et institutions) pour des stages ou emplois.

Centre de congrès Pierre-Baudis, de 13 heures à 21 heures.

4. Animation et sport.-

La maison des associations organise un forum sur les métiers de l'animation et du sport pour trouver des jobs saisonniers.

Espace Niel, de 10 heures à 16 heures.

5. Plateforme d'Empalot.-

La plateforme emploi-entreprises d'Empalot a invité 90 demandeurs d'emploi et une vingtaine d'entreprises locales aujourd'hui.

Le chiffre : 1 500

contrats >Embauches de cadres. À la suite du salon cadres 2013 de l'APEC, 1 500 recrutements ont été réalisés par la trentaine d'entreprises présentes.

J.-N. G.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Salon APEC Toulouse 24 avril 2014 dès 9h. Diagora Labège

Salon APEC Toulouse 24 avril 2014 dès 9h. Diagora Labège | La lettre de Toulouse | Scoop.it
more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Pyramides d'argent : les programmes neufs lauréats à Toulouse

Pyramides d'argent : les programmes neufs lauréats à Toulouse | La lettre de Toulouse | Scoop.it

11 promoteurs immobiliers étaient en compétition pour l’édition 2014 des pyramides d’argent en Midi-Pyrénées. 4 programmes neufs ont été récompensés.

Quatre programmes immobiliers neufs de la région toulousaine se sont partagé les prix de l’édition 2014 des pyramides d’argent pour le Midi-Pyrénées. En attendant le premier salon du logement neuf organisé à l’initiative de la Fédération des Promoteurs Immobiliers mi-juin au stade Ernest Wallon de Toulouse, c’est à la brasserie du stade toulousain qu’a eu lieu la cérémonie de remise des prix. 

Pour rappel, le concours des pyramides d’argent récompensent au niveau régional les meilleurs programmes neufs de l’année, répondant à des critères de performance thermique, d’intégration environnementale, de durabilité, d’esthétique et d’innovation. Les logements primés peuvent être des résidences principales, des résidences de loisirs, des résidences étudiantes, seniors ou des résidences mixtes. Dans un second temps, les lauréats de chaque région concourent au plan national pour les pyramides d’or.

Pour l’édition midi-pyrénéenne, le jury était comme chaque année composé d’expert de la construction comme Dominique Jakob, architecte conseil de la ville de Toulouse… Après présélection des dossiers présentés, 11 promoteurs immobiliers ont concouru pour cinq prix et ont défendu leurs programmes neufs lors d’un oral.
Quatre programmes immobiliers récompensés

Au final, la pyramide d’argent 2014 pour la région Midi-Pyrénées revient à Saint-Agne Promotion pour l’opération Metropolitan Garden à Toulouse dans le quartier Borderouge. Cette résidence de 40 appartements neufs du studio au cinq-pièces a aussi reçu le prix de l’esthétique immobilière ex-aequo. En effet, Le Paseo de Vinci Immobilier à Balma remporte également ce prix récompensant l’architecture extérieure de l’immeuble neuf. 

Coup double pour Les Walkyries. Urbis Réalisations remportent le prix de l’innovation et le prix EDF pour cette opération en hyper-centre toulousain. Sur les rives de la Garonne, dans le quartier Saint-Cyprien, l’immeuble comporte 28 appartements neufs du studio au quatre-pièces.
Enfin, Icade se voit attribuer le prix GrDF pour Les Terrasses de Croix Daurade à Toulouse. Cette résidence comporte 38 appartements neufs du deux au quatre-pièces, dans ce quartier à l’identité villageoise. 
Les lauréats vont maintenant participer aux pyramides d’or, dont le palmarès sera rendu en juin au congrès national de la Fédération des Promoteurs Immobiliers.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

« Le rapprochement du pôle Cancer Bio Santé et de BioMedical Alliance évite les redondances »

« Le rapprochement du pôle Cancer Bio Santé et de BioMedical Alliance évite les redondances » | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Pierre Montoriol, président du pôle CBS et Jean-Marie Courcier, nouveau président de l’association BioMedical Alliance.


A l’occasion de leurs assemblées générales, le pôle de compétitivité Cancer Bio Santé et BioMedical Alliance, le cluster régional des entreprises de bio-santé, ont annoncé un rapprochement de leurs structures. Interview des deux présidents, Pierre Montoriol et Jean-Marie

Pierre Montoriol, Jean-Marie Courcier, vous avez annoncé ce mercredi 2 avril le rapprochement de vos deux structures. Pourquoi c ?
Pierre Montoriol : Ce rapprochement nous offre la possibilité d’adresser tout le scope médical, et pas seulement, en ce qui nous concerne, les entreprises dont les activités sont dédiées au cancer ou au vieillissement, selon le périmètre du pôle. Nous fédérons et animons ainsi, ensemble, toute la communauté régionale des biotechnologies et de la santé.
Jean-Marie Courcier : Il y a dans ce rapprochement une recherche de cohérence. Ce faisant, nous évitons les redondances tout en nous assurant que l’ensemble des besoins est représenté. Nous mettons à jour davantage de possibilités de synergies et d’innovations, nous offrons à nos adhérents plus de puissance pour plus de compétences.

Si ce rapprochement est adapté, pourquoi n’avez-vous pas pris l’option de la fusion ?
PM : Les statuts du pôle tout comme sa gouvernance n’auraient pas rendu une fusion possible, ni même souhaitable. Pour justifier le choix du rapprochement, on pourrait faire l’analogie avec les liens et la complémentarité qui existent entre le pôle Aerospace Valley et l’association Tompasse dans la filière aéronautique, spatiale et systèmes embarqués. Ce rapprochement procède des mêmes ambitions.
JMC : BioMedical Alliance est déjà le résultat d’une fusion, entre Sismip et MidiBiotech, qui a regroupé les industriels de la santé et les entreprises de biotechnologie. Nous connaissons donc les finalités et processus de fusion. Mais ce n’est pas l’objet du rapprochement d’aujourd’hui : nous nous plaçons dans une avancée pragmatique, fondée sur une logique à travailler ensemble, tout en préservant nos vocations propres.

Concrètement, quels sont les avantages à travailler ensemble, selon ce rapprochement ?
PM : Je vous citerai l’exemple du salon Medica à Düsseldorf, l’un des plus importants salons médicaux du monde, une zone de marché central du secteur de la technologie médicale. Seule, du fait de sa spécialité, la présence du pôle n’y est pas justifiée. En revanche, avec BioMedical Alliance, elle le devient totalement pour faciliter l’action des professionnels du secteur.
JMC : Nous partageons des intérêts majeurs : faire exister et vivre une filière, partager nos idées et nos besoins. Nous développons une nouvelle manière de collaborer et nous allons d’ailleurs nous rapprocher géographiquement, puisque BMA rejoint le site de l’Oncopole.

Justement, puisque vous évoquez un rapprochement géographique concret, pouvez-vous nous donner des exemples d’action ou pistes d’action que vous envisagez ? Auprès de quelles cibles ? Et pour quels résultats attendus ?
JMC : Nous partageons désormais une organisation, avec des représentants de chacune des structures dans les instances de gouvernance. De manière opérationnelle, nous avons proposé et coordonné la semaine dernière un workshop intitulé « Financement des entreprises de santé : Introduction sur Alternext ». C’est typiquement une action conduite ensemble au bénéfice de tous nos adhérents.
PM : Nous avons besoin de mener une politique de long terme, coordonnée, persévérante. Dans le domaine du vieillissement, le pôle apporte son expertise pour mener une réflexion sur la création d’un business modèle à partir de projets, avec des budgets, qui, eux, n’évoluent pas forcément. En améliorant l’efficacité de la filière, nous obtiendrons davantage de moyens pour la faire exister.
Propos recueillis par Valérie Ravinet


more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Toulouse tire le logement neuf dans son agglo

Toulouse tire le logement neuf dans son agglo | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Découvrez le bilan 2013 de l'immobilier neuf dans Toulouse, marqué par une reprise des ventes de logements neufs, un retour des investisseurs et une stabilité des prix.

Le logement neuf dans Toulouse intra-muros représente plus de la moitié des ventes de l’année 2013 sur la communauté urbaine, d’après les chiffres de l’observer de l’immobilier toulousain. Des ventes en hausse soutenues par les investisseurs.
En 2013, le marché du neuf dans Toulouse a concerné 58 % des ventes de Toulouse Métropole. Les logements neufs vendus à Toulouse ont augmenté de 3.2 %, comparé à 2012 pour atteindre 1 749 ventes au total.
Cette augmentation s’explique par la hausse des ventes à investisseurs de l’ordre de 6.4 % et 1293 ventes en 2013, tandis que les ventes aux occupants ont baissé de 5 %, hors location-accession. 
La location-accession qui connaît de plus en plus de succès. Les ventes en PLSA, Prêt Locatif en Sociale Accession sont, en effet, en hausse de 55.2 % en 2013 à 135 ventes. L’immobilier neuf toulousain est également soutenu par les ventes en bloc aux bailleurs sociaux, en hausse de 42 %. 
Retour du moral des promoteurs immobiliers ?
Plusieurs chiffres montrent un regain de confiance des promoteurs immobiliers sur Toulouse avec des mises en vente en hausse de 7.8 %, mais surtout un recul des retraits d’opérations : - 9.5 % entre 2013 et 2012.
En revanche, l’offre commerciale est en hausse au quatrième trimestre 2013 par rapport à fin 2012, avec 2 163 logements disponibles sur le marché contre 1 759, fin 2012, soit une hausse de 23 %. De plus, le stock de logements achevés est passé de 95 unités fin 2012 et 192 logements fin 2013.
Stabilité du prix de l’immobilier neuf à Toulouse
Dans Toulouse, le prix de vente moyen est stable à la fin de l’année 2013 par rapport à fin 2012 : il est de 3 430 €m²/habitable hors parking fin 2013 contre 3 436 € m², un an plus tôt. De quoi confirmer le dernier baromètre des prix du neuf dans les grandes villes de Trouver-un-logement-neuf.com.
more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Des logements neufs à Toulouse Montaudran Aérospace

Des logements neufs à Toulouse Montaudran Aérospace | La lettre de Toulouse | Scoop.it
L’ancienne piste d’aviation de l’aéropostale va progressivement se transformer en un quartier aux multiples fonctions : du campus universitaire aux îlots résidentiels. Présentation.

Le projet de Toulouse Montaudran Aérospace va entrer en 2014 dans une phase décisive avec le lancement de la commercialisation des premiers lots. Ce projet est situé autour des 2 kilomètres de l’ancienne piste de l'Aéropostale, au Sud-Est de la ville, dans le quartier de Montaudran. 
Sur 56 hectares, l’idée est de réunir campus universitaire, plateforme de recherche, quartiers résidentiels, lieux de loisirs et de promenades. Lieu de vie, le quartier sera aussi un lieu de ville, l'ambition du projet étant d'offrir un espace urbain cohérent, parfaitement intégré au reste de l'agglomération et notamment l'espace universitaire de Rangueil et les quartiers historiques de Montaudran.

Créer un véritable quartie de vie
Les grandes lignes du projet ont été confiées à l’urbaniste David Mangin qui va devoir créer une véritable vie de quartier autour d'un grand plateau central de déplacements doux, de part et d'autre de l'ancienne piste de l'Aéropostale.
Bureaux, laboratoires de recherche, locaux professionnels, 1 100 logements neufs, notamment pour les étudiants et les chercheurs, services communs, équipements sportifs et de loisirs, commerces de proximité... la mixité des fonctions sera le maître-mot de Montaudran Aérospace.
Récupérer du foncier pour produire du logement neuf
Pour cela, la ville de Toulouse acquiert des terrains au sein de l'ancienne zone aéroportuaire de Montaudran, auprès d’Air France notamment. Par exemple, les anciens jardins familiaux d'une superficie de 20 333 m² serviront à réaliser des équipements, des commerces et services ; les anciennes installations sportives d'une superficie de 31 427 m² doivent permettre de construire des équipements sportifs ainsi que des logements neufs, enfin, l'ancien château de Latécoère d'une superficie de 95 436 m² servira à installer l'espace mémoire de l’Aéropostale.
L’ambition d’un quartier durable
Avec ce projet, Toulouse Métropole s'engage dans une véritable démarche de développement durable. Mixité entre activités et logements neufs pour limiter les déplacements des habitants, transports en commun et modes doux favorisés, nature réintroduite, gestion des eaux de pluie pour favoriser les zones humides propices à la biodiversité, programmes économes en énergie, conception bioclimatique des bâtiments, mise en place d'énergies renouvelables, tout pour que Montaudran Aérospace soit un quartier durable.

.

more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Innométro, le projet qui va métamorphoser le Sud-Est toulousain

Innométro, le projet qui va métamorphoser le Sud-Est toulousain | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Innométro, c’est le nom donné au projet urbain lié à l’arrivée du métro en 2019 dans le Sud-Est de Toulouse avec comme terminus, la ville de Labège. Présentation.
Le projet urbain, Innométro, va métamorphoser le Sud-Est de Toulouse, en marge de l’arrivée de la ligne B du métro en 2019. La communauté d’agglomération du Sicoval, comprenant 36 communes autour de Labège, ont présenté ce projet urbain lors du salon professionnel, Mipim, à Cannes. C’est le cabinet HDZ Urbanistes Architectes qui est en charge du projet.
« Anticiper le mouvement lié à l’arrivée du métro, insuffler une nouvelle dynamique au parc d’activités, faire muter ce quartier économique en quartier de vie », tels sont les objectifs que le Sicoval a fixé au cabinet d’urbanistes et d’architectes sélectionné, déjà lauréat en 2012 du prix des jeunes urbanistes de France.
En effet, en 2019, Labège-Innopole, l’un des parcs d’activités majeurs de Midi-Pyrénées  qui compte déjà 900 entreprises, 15 000 emplois et le Parc Technologique du Canal accueilleront cinq nouvelles stations de métro, les plaçant à une vingtaine de minutes du cœur de Toulouse. « Une opportunité exceptionnelle pour donner une nouvelle dimension urbaine à ce pôle économique et plus largement à l’ensemble du Sud-Est toulousain », explique la communauté d’agglomération.

4 500 logements neufs à terme

C’est en effet un nouveau quartier qui doit prendre forme autour de la future gare multimodale, située au terminus du métro à Labège. Les principes de connexion favoriseront ainsi les modes de déplacements doux : métro, bus, train,
4 500 logements neufs pourraient se construire en lien avec l'arrivée du métro en 2019.
pistes cyclables… La mixité urbaine sera privilégiée, en associant bureaux, commerces, logements neufs et équipements publics. Telles sont les ambitions d’Innométro, projet à forte valeur ajoutée et stratégique à l’échelle de l’agglomération toulousaine. Le projet urbain Innométro qui pourrait permettre de construire 4 500 logements neufs à terme sur un périmètre de 150 hectares à urbaniser. A noter que les villes les plus concernées sont celles de Labège, Escalquens, Auzeville, Castanet et Ramonville.

more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Immo neuf Toulouse : 8000 logements neufs à Malepère

Immo neuf Toulouse : 8000 logements neufs à Malepère | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Le Sud-Est toulousain concentre d’importants projets de nouveaux quartiers : Montaudron Aérospace, mais surtout la nouvelle ZAC Malepère et ses 8 000 logements neufs prévus.

Ce sera l’un des plus importants projets urbains de l’agglomération toulousaine des prochaines années : la ZAC Malepère au Sud-Est de Toulouse. La concession d’aménagement a été accordée à l’Oppidea et le projet entre donc dans une phase davantage opérationnelle. Ce secteur à la limite de Saint-Orens de Gameville, à proximité du projet de Toulouse Montaudran Aérospace, offre un périmètre de 113 hectares à urbaniser. 
113 hectares avec une position stratégique puisque situés sur la voie urbaine RD2 vers le centre-ville de Toulouse, mais aussi à l’embranchement de l’autoroute des Deux Mers, de la rocade toulousaine et de la voie ferrée. 
Construire un écoquartier mixte d'ici 2035
Le projet d’aménagement a différents objectifs et ambitions. D’abord, développer un écoquartier mixte où l’habitat sera la vocation principale, le tout en étant ouvert sur le reste de la ville. 80 % de la surface constructible sera en effet dédié à l’habitat avec entre 8 000 et 8 500 logements neufs à construire sur les 20 à 30 prochaines années. 
Pour cela, il s’agit de valoriser la fonction résidentielle et améliorer la qualité des logements, en créant des logements aux typologies variées répondant à des enjeux de mixité et d’équilibre social face à la forte pression foncière que connaît la région toulousaine.
A cela, s’ajoute l’idée d’organiser un nouveau quartier autour et en cohérence avec des transports en commun performants et d’aménager un cadre de vie et paysager agréable pour un quartier urbain bordé par des zones naturelles.
Un aménagement sans ligne conductrice jusqu'ici
Avec un millier de nouveaux habitants en 5 ans, le quartier n'a pourtant pas été doté d’équipements publics structurants, ce sera l’une des ambitions du projet de la ZAC Malepère : « doter le secteur d’un bouquet d’équipements publics complet pour constituer un quartier animé répondant aux besoins des habitants ».
Enfin, l’un des objectifs de la ZAC Malepère est de maintenir une part d’activité économique, pour favoriser une vie de quartier et répondre à l’objectif de mixité entre activité et habitat. Outre la création de commerces de proximité quasi inexistants pour le moment, 3 500 emplois pourraient s’implanter sur la zone. 
En tout, la future ZAC Malepère représentera 730 000 m² constructibles entre habitat neuf, activités et équipements publics.
Après l’approbation du dossier de réalisation de la zone d’aménagement concerté, les consultations d’urbanistes et les études pré-opérationnelles devraient continuer jusqu’à mi-2015. 2015 qui devrait également permettre de délivrer les premiers permis de construire pour une livraison des premiers bâtiments de l’écoquartier Malepère courant 2017.
more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Lancement de 350 logements intermédiaires à Toulouse

Lancement de 350 logements intermédiaires à Toulouse | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Lancé au printemps 2013, l’appel à projet sur le logement intermédiaire se concrétise sur plusieurs îlots toulousains avec 350 logements neufs déjà en préparation.

En avril 2013, l’aménageur de Toulouse Métropole, Oppidea, a lancé un appel à projet pour favoriser le développement d’habitat intermédiaire, c’est-à-dire du logement à chemin entre le logement collectif et la maison individuelle, le tout à prix accessible. 
Moins d’un an plus tard, alors que quatre lauréats ont été distingués dès juin 2013 parmi des dizaines de candidatures, les premiers projets sont déjà sur les rails. Cinq réalisations, représentant 200 logements neufs, vont se réaliser Le sur les sites de Saint-Martin du Touch, Las Fonses et Tucard et d’autres suivront pour un total de 350 logements intermédiaires lancés en quelques mois.
Ainsi, sur le site du Tucard à Saint-Orens de Gameville, l’équipe Laurens et Loustau avec le Sporting Immo va réaliser 60 logements intermédiaires.
Sur la commune de Villeneuve-Tolosane, sur l'écoquartier Las Fonses, deux équipes ont lancé deux projets de 29 et 35 logements neufs.
Enfin, dans Toulouse intra-muros, sur le quartier de Saint-Martin du Touch, le promoteur Icade travaille sur la réalisation de 36 logements, tandis que Promologis doit réaliser 32 lots en intermédiaire.
A la fin de l’année 2013, ces cinq équipes étaient donc en ordre de marche pour mettre au point leur programme et préparer le dépôt de permis de construire. Trois autres équipes sont en cours de constitution et au stade de mise au point des programmes. Cela représente environ 150 logements supplémentaires au total. L’aménageur Oppidea doit également rapidement proposer à l’équipe lauréate Green City Immobilier - Cité Jardins - Ateliers Jean-François Martinie -SCIB, un terrain pour la mise en œuvre de son projet. 
Pour les projets déjà engagés, 2014 doit permettre de finaliser la mise au point des programmes, de déposer les permis de construire et de lancer la commercialisation. Le démarrage des chantiers est prévu pour 2015.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bio et local pour nos assiettes

Bio et local pour nos assiettes | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Aujourd'hui, près d'un tiers des produits consommés dans les cantines toulousaines sont issus de l'agriculture biologique. «A un coût identique à celui de 2009 où il n'y en avait pas», précise Elisabeth Belaubre. Elue aux cantines sortante, candidate du Rassemblement citoyen, elle veut aller plus loin et atteindre à la fin du mandat prochain un niveau de 100 % labellisé AB.

Pour nombre de postulants au Capitole, la question de l'alimentation est directement liée à celle de l'environnement. Tous se rejoignent sur le développement des circuits courts.

La liste de Jean-Christophe Sellin (Parti de gauche) veut même les organiser en créant une société coopérative «De la fourche à la fourchette». Le candidat d'EELV, Antoine Maurice, compte-lui s'appuyer pour cela sur le Marché d'intérêt national et «la création d'une maison du Mieux Manger par secteur où les Amap pourront faire leur distribution et des cours de cuisine pédagogique seront dispensés». C'est à l'école que Christine de Veyrac compte éduquer les papilles aux saveurs locales. «Nous mettrons des ateliers»cuisine«dans les écoles pendant le temps périscolaire», explique la candidate centriste.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Devenue toulousaine, la société Brio conquiert de nouveaux espaces en région

Devenue toulousaine, la société Brio conquiert de nouveaux espaces en région | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Etendre sa surface dans un hôtel particulier de la rue Croix-Baragnon, doubler son chiffre d'affaires en un an, élargir son champ d'action à la refonte totale de centres commerciaux. L'agence toulousaine d'architecture commerciale Brio pousse les murs.

Un déménagement des bureaux de l’agence à une prestigieuse adresse du centre-ville de Toulouse, au rez-de-chaussée de l’hôtel Castellane, rue Croix-Baragnon. De nouveaux contrats avec les centres outlet de magasins d’usines. Brio étend sa surface au propre et au figuré. Transférée à Toulouse un an après sa création à Paris en 2006 par Eléonore Golovanoff et Ludovic Nicolle, l’agence de design et d’architecture commerciale déplace définitivement sa vitrine dans la Ville rose. « Notre notoriété nous permet de nous assumer pleinement auprès de nos clients nationaux comme une agence toulousaine avec une antenne parisienne et non l’inverse. Notre idée est maintenant de faire venir nos clients à Toulouse », explique le directeur général Ludovic Nicolle.

Installé au Busca sur près de 100m², devenus trop étroits pour l’équipe de onze salariés doublée en un an, Brio bénéficiera désormais d’une surface de 270 m². Le chiffre d’affaires de l’agence, doublé lui aussi en un an pour passer à 2 millions d’euros en 2013, explique cette montée des effectifs et d’espace.

Des points de vente de détail aux centres commerciaux


 (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

[Sondage] Municipales : Pour qui voterez-vous à Toulouse ?

[Sondage] Municipales : Pour qui voterez-vous à Toulouse ? | La lettre de Toulouse | Scoop.it
A un peu plus d’un mois du premier tour des élections municipales, les dix candidats déclarés sont officiellement en campagne. L’occasion pour Toulouse Infos de mettre en place un sondage en ligne pour prendre le pouls de la campagne. Sandra Torremocha, Ahmed Chouki, Jean Christophe Sellin, Antoine Maurice, Elisabeth Belaubre, Pierre Cohen, Jean Pierre Plancade, Christine de Veyrac, Jean Luc Moudenc ou Serge Laroze, à vous de choisir.
Jacques Le Bris's insight:

[NDC] Attention ! Ce type de sondage est biaisé :

- dépend du Lectorat habituel de Toulouse Infos

- n'intéresse que les Internautes

- est (d'après mon expérience) sensible aux bots et aux plaisantins


même s'il est plus proche des échéances, il n'est pas plus crédible que les sondages par téléphones qui eux sont bidonnés*.


* Hélas ! C'est légal : voir le document officiel où il est écrit :

"Les instituts de sondage sont libres dans le choix des candidats qu'ils soumettent au choix des personnes sondées"


Bref, tous ceux qui croient encore aux sondages, le veulent bien :

"tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute"

more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Du logement neuf évolutif en projet à Toulouse

Du logement neuf évolutif en projet à Toulouse | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Toulouse Métropole veut innover en matière de maintien à domicile des seniors en lançant un appel à projet pour construire un logement neuf évolutif. Explications.

Après un appel à projet pour du logement intermédiaire, l’Oppidea, aménageur public sur Toulouse Métropole, lance un appel à candidature pour de futurs projets de logement évolutif. Alors que seuls 6 % des logements sont adaptés au vieillissement de la population, cet appel à candidature vise à « réaliser et gérer un programme neuf de logements évolutifs avec services associés répondant aux besoins actuels et futurs de personnes souhaitant rester le plus longtemps possible chez elles ».
L’équipe sélectionnée devra répondre à une problématique claire en matière d'immobilier pour senior : « ne peut-on pas trouver des solutions alternatives entre le domicile et l’établissement spécialisé, des solutions innovantes en matière de domotique et de e-santé ? ». 
Le lieu d’expérimentation de cet appel à projet sera les îlots 11b et 11c du quartier Andromède à Blagnac. Situés au cœur de l'écoquartier, ces lots donnent sur l’avenue d’Andromède et ses commerces en pied d’immeuble. 
Sur cette parcelle, le projet devra comporter 5 400 m² de logements neufs en collectif et en maisons, ainsi que 300 m² de commerces, sans oublier sur 300 m² un living-lab qui soit accessible à tous et vitrine de la filière Silver économie, c’est-à-dire un lieu d’accueil et de test des innovations technologiques au service de l’autonomie.
Les typologies et statut d’occupation des logements seront variables avec un maximum d’un quart de logements sociaux. Tous les publics doivent pouvoir bénéficier et accéder à ce type de logements innovants. 
Date-limite des candidatures avant le 14 mars pour les équipes de maître d’ouvrage avec promoteur ou bailleur. Le choix du projet lauréat devrait intervenir en septembre pour une livraison de ces premiers logements évolutifs prévue pour l’automne 2016.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Cadres & Co : conseils et recrutements ce jeudi à Labège

Cadres & Co : conseils et recrutements ce jeudi à Labège | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Une journée pour faire le plein de conseils, s'informer, échanger et postuler auprès d'une vingtaine d'entreprises. Cadres & Co, le salon de l'Apec, fait son retour ce jeudi à Diagora Labège.

Les conseils pour piloter sa carrière, des conférences pour s’informer, et toujours, bien sûr, des entreprises pour postuler. L’évènement annuel de l’Apec, Cadres & Co, se déroulera ce jeudi 24 avril à Diagora Labège. Cette journée vise à aider les candidats à parfaire leurs connaissances et leurs outils pour plus d’efficacité dans leur recherche d’emploi. Jeunes diplômés ou cadres plus expérimentés auront ainsi la possibilité de participer à de nombreux ateliers interactifs. Animés par des consultants de l’Apec, ils développeront trois thèmes cette année : "Comprendre et se situer sur le marché de l’emploi cadre en 2014", "Faire un point sur ma carrière et savoir ce que je vaux" et "Comment être celui que l’on recrute ?".

Une vingtaine de recruteurs dans le village exposants

A partir de 9h15, de nombreux ateliers se succèderont dans les sept espaces dédiés : "CV, les bonnes pratiques", "Préparez votre candidature spontanée", "Se démarquer dès les premières minutes", "Valoriser ses stages en entreprise (spécial jeunes diplômés)", "Faire un bilan de compétences"… D’autres sujets feront cette fois l’objet de conférences : "Emploi cadre : perspectives & tendances en région Midi-Pyrénées" (à 9h15, puis à 14h), "Se rendre visible des recruteurs" (à 10h15, puis à 15h), "Trouver son premier emploi" (à 11h15) et "Utiliser les réseaux sociaux pour gérer sa carrière" (à 12h15, puis à 16h).
Avec l’aide d’un consultant Apec, les visiteurs pourront tester leur présentation lors lors d’une simulation à un entretien d’embauche et bénéficier d’un debriefing. Utile avant de rencontrer les entreprises…

Dans le village exposants, une vingtaine de recruteurs seront présent tout au long de la journée. Parmi eux, Alten, Assystem, Axa, Cesi, Conforama, Daher, Leroy Merlin, Sogeclair…tous à la recherche de collaborateurs. Ad’Mission et ITG, deux entreprises de portage salarial, présenteront également leurs services et animeront des ateliers à destination des consultants.

Partenaire de la manifestation, ToulEmploi sera également présent à travers son nouveau hors série « Qui recrute en Midi-Pyrénées ? ». En avant-première, puisqu’elle ne sera en kiosque qu’à partir du lendemain 25 avril, l’édition 2014 du magazine de la rédaction sera en effet offerte par l’Apec aux visiteurs du salon.
Ingrid Lemelle

Le 24 avril 2014, de 9h à 18h, à Diagora, rue Pierre Gilles de Gennes à Labège.
Infos pratiques et programme détaillé disponibles dans l’onglet « Salons » sur salons.apec.fr
Entrée gratuite, inscriptions obligatoires en cliquant ici

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Jeudi de la formation : Réussir son entretien d'embauche | La Cantine Toulouse

Jeudi de la formation : Réussir son entretien d'embauche | La Cantine Toulouse | La lettre de Toulouse | Scoop.it

De 09h00 à 11h00 dans les locaux de la Cantine Toulouse

Décrochez vos entretiens et faites-vous embaucher

Avez-vous plus d'entretiens que vous ne pouvez en assumer, faute de temps?

Ne serait-ce pas un excellent problème à avoir?

Je peux vous dire personnellement que c'est une sensation très agréable.

Avoir tellement d'offres et de rendez-vous à honorer que vous êtes obligé(e) d'en refuser certains. C'est grisant! C'est comme avoir un super pouvoir. Et ce super pouvoir, vous pouvez aussi l'avoir.

Je vous rassure, il n'y a rien de magique là-dedans, et les candidats que je reçois ne sont pas plus intelligents que la moyenne ou plus compétents que vous : Ils ont juste eu la bonne stratégie et ils l'ont appliquée.

Et c'est ce que je vais partager avec vous durant ces 2heures de formation : mes meilleures astuces pour obtenir et réussir ses entretiens d'embauches. Ces astuces ont fait recette sur moi, et sur les 10aines de candidats qui ont trouvé un job grâce à mes conseils.

Vous allez bénéficiez d'une méthode simple et efficace issue du retour d'expérience de dizaines de candidats et des derniers ateliers de 3 jours que j'organise pour les demandeurs d'emplois.

Je vous propose donc de découvrir les meilleures astuces de ces ateliers de 3 jours et qui ont une valeur de 697€ :

  • Comment développer un mental de gagnant pendant votre période de recherche d'emploi?
  • Comment augmenter votre valeur auprès du recruteur?
  • Comment rédiger une lettre de motivation qui oblige le recruteur à la lire jusqu'au bout?
  • Comment rédiger un CV qui vous obtient des rendez-vous?
  • Comment se préparer avant l'entretien?
  • Comment aborder les questions piège?
  • En bonus (Ma meilleures astuce pour passer le barrage de la secrétaire avec l'ouvre porte)

Il est temps pour vous de prendre conscience de votre valeur, d'apprendre à vous vendre et de trouver un emploi!

Afin de vous aider au mieux dans ma présentation, j'aurais besoin que vous répondiez à ce rapide sondage de 5 questions qui me permettra d'identifier au mieux vos attentes et d'adapter mon message à votre demande (je tirerai au sort 3 personnes qui passeront une après-midi avec moi durant laquelle je prendrai le temps d'analyser votre CV et votre approche globale).

Sondage : http://forms.aweber.com/form/56/543269056.htm

Je vous attends le 17 avril 2014 à la Cantine Toulouse pour un moment mémorable.

Yannick ALAIN

Coach en développement commercial et motivation

COMMERCIALEQUITABLE.COM

Tarif adhérent : 6€

Tarif non-adhérent : 12€

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La société Kalelithos se lance dans le crowdfunding immobilier à Toulouse

La société Kalelithos se lance dans le crowdfunding immobilier à Toulouse | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Le programme de Kalelitos sur l’écoquartier Andromède, à Beauzelle.

Le promoteur Kalelithos lance deux programmes immobiliers dans la métropole toulousaine avec le concours du crowdfunding, l'investissement participatif via Internet.

Deux opérations immobilières pas tout à fait comme les autres vont démarrer dans l’agglomération toulousaine : une résidence de 120 logements sur l’éco-quartier Andromède à Beauzelle, et un lotissement de 200 parcelles à Fronton. Pour la première fois, le promoteur Kalelithos, implanté à Montpellier, lance des programmes en ayant recours au crowdfunding, le système de financement participatif qui se développe via Internet.

1,8 million d’euros

« Nous innovons en faisant appel aux investisseurs par cette voie inédite du crowdfunding », explique Olivier Cantrel, le directeur général de Kalelithos. « Pour ces deux programmes toulousains et un troisième à Montpellier, nous avons pu réunir 1,8 million d’euros en moins de deux mois, via la plateforme spécialisée Anaxago. Cela nous permet de financer 25% de ces opérations en fonds propres. »

Une cinquante de personnes a répondu à cet appel de fonds d’un nouveau genre. Avec un ticket d’entrée à 2000 euros, l’opération a réuni des particuliers, des personnes âgées plutôt aisées et des investisseurs d’affaires. « Les motivations sont très diverses, pas seulement liées au gain financier », constate Olivier Cantrel. « Certains sont attirés par le côté concret de l’investissement, d’autres par le fait de participer à des projets d’utilité sociale. Tous sont associés dans une SCI qui leur assure 10% de rentabilité par an, durant trois ans. »

Investir à Toulouse rassure

Créée en 2006, la société Kalelithos a d’abord innové, notamment dans les bâtiments à ossature bois, un projet est d’ailleurs en cours à Cornebarrieu, en banlieue toulousaine. Le programme d’Andromède, réalisé lui en construction traditionnelle, prévoit 30% de logements sociaux, celui de Fronton réserve 20% des lots à l’accession sociale. Le démarrage des travaux est prévu au début de l’été.

« La nature des projets intéresse les adeptes du crowdfunding », souligne le promoteur. « Nous échangeons beaucoup, ils donnent des idées et deviennent nos ambassadeurs. Nombre d’entre eux sont des Français vivant à l’étranger et pour eux, investir à Toulouse, ville de l’aéronautique, est très rassurant. Nous serons d’ailleurs présent sur d’autres grands projets de la ville, comme, Toulouse Euro Sud-Ouest, la future opération de réaménagement urbain autour de la gare Matabiau ». En réflexion également, des projets d’habitat participatif sur un modèle d’actionnariat, via le crowdfunding.
Marc Pouiol

more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

L'immobilier neuf et ancien à Toulouse restera dynamique

L'immobilier neuf et ancien à Toulouse restera dynamique | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Le marché immobilier résidentiel à Toulouse est resté dynamique en 2013 et devrait l’être encore en 2014. Pour preuve, le Crédit Foncier table sur une résistance des prix cette année.

Sur fond de dynamisme démographique, l’immobilier neuf et ancien à Toulouse devrait rester dynamique en 2014, selon le Crédit Foncier qui vient de livrer son analyse du marché immobilier toulousain. Dans son bilan pour 2013, l’établissement bancaire montre que l’activité du marché immobilier résidentiel neuf s’est globalement bien portée. 
En effet, le nombre de permis de construire sur l’aire urbaine de Toulouse a affiché une baisse modérée de 2 %, avec un niveau de 1 741 logements autorisés. Cette baisse est six fois inférieure à celle enregistrée pour la France entière, - 12,6 %. 
De même, les ventes de logements neufs sur l’aire urbaine de Toulouse ont augmenté de 10 % en 2013, avec près de 4 000 ventes. Enfin, les prix dans le neuf résistent puisque le prix moyen sur l’aire urbaine de Toulouse est resté stable à 3 300 €/m².
En parallèle, dans l’ancien, les prix de l’immobilier ont progressé de 1,5 % corrigeant la forte baisse observée en 2012. Cependant, cette hausse s’observe dans un volume de transactions ralenti. Le prix de vente moyen d’un appartement ancien s’établit à 2 390 €/m². 
Le pouvoir d’achat immobilier des ménages dans l’ancien est en hausse de 2 % entre 2007 et 2013 : 63 % des ménages résidant en région Midi-Pyrénées sont en capacité d’acheter à Toulouse un bien immobilier correspondant à leurs besoins, d’après le baromètre sur la capacité d’acheter de la banque. 
 
Qu’attendre de 2014 pour l’immobilier toulousain ?
 
En 2014, les prix des logements neufs à Toulouse devraient très légèrement baisser : - 1 % face à une offre conséquente en périphérie de Toulouse. En revanche, ils devraient se maintenir dans l’hyper-centre, du fait de la rareté de l’offre et du caractère attentiste des vendeurs dans l'ancien. 
Les volumes de vente dans le neuf devraient poursuivre leur hausse insufflée sur la fin de 2013 au rythme de 2 %, en corrigeant le premier semestre 2013, en raison notamment de l’importance du solde démographique. Lire : Toulouse tire le logement neuf de toute son agglomération
Dans l’ancien, les prix des logements devraient légèrement augmenter dans l’hyper-centre du fait d’une rareté de l’offre face à une demande grandissante.
more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Baisse récente des prix de l'immobilier neuf dans certaines grandes villes

Baisse récente des prix de l'immobilier neuf dans certaines grandes villes | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Difficile de dresser une tendance commune pour les 10 plus grandes villes de l’hexagone en ce mois de mars, après analyse du baromètre des prix de l’immobilier neuf de Trouver-un-logement-neuf.com. En effet, dans chaque ville, il y a une évolution différente ou presque des prix du neuf. 

Pour le prix de référence d'un appartement neuf de trois-pièces, dans le top 10 des prix du neuf dans les grandes villes, sur les six derniers mois, le portail Trouver-un-logement-neuf.com enregistre 6 hausses pour 4 baisses ; mais sur un mois, l’évolution s’inverse avec 3 hausses pour 6 baisses et une stabilité.
Forte correction à la baisse dans certaines grandes villes comme Lyon, Nantes et Marseille
Après avoir beaucoup augmenté au second semestre 2013, certaines villes comme Lyon et Nantes, enregistrent de fortes corrections en ce début d’année : - 3.39 % en un mois à Nantes par exemple. Ainsi, le prix moyen d’un trois-pièces à Lyon a diminué de 10 000 € en six mois, soit 276 000 €.
La plus forte Prix moyen d'un trois-pièces dans les 10 grandes villes françaises calculé le 19/03/2014 par Trouver-un-logement-neuf.com. © Trouver-un-logement-neuf.com correction est observée à Marseille : - 25 000 € pour le prix d’un appartement T3, comparé à septembre 2013. Compter 212 000 € en moyenne pour acheter un trois-pièces dans la cité phocéenne, contre 237 000 € six mois plus tôt. Une tendance qui se confirme sur toutes les surfaces, à un et six mois en arrière à Marseille, comme à Lyon.
Toulouse reste la moins chère, parmi ces 10 grandes villes, avec un prix moyen de 208 000 € pour un T3, en baisse de - 1.89 % en six mois.
Des agglomérations toujours en hausse : Paris, Lille, Montpellier
A l’image de Paris où toutes les surfaces voient leur prix du neuf augmenter sur un et six mois, certaines grandes villes restent orientées à la hausse. Le prix moyen du trois-pièces à Paris est ainsi passé de 676 000 € mi-février, à 726 000 € aujourd’hui, soit + 7.4 % en un mois. Paris qui reste la grande ville la plus chère de ce top 10.
Lille et Montpellier suivent cette tendance pour le prix du trois-pièces : + 7.94 % à Lille et 231 000 €, + 1.24 % à Montpellier, à 244 000 €.
Une stabilisation des prix dans les mois qui viennent ? L’exemple de Strasbourg, Bordeaux et Nice
Les hausses enregistrées il y a six mois en arrière ne se confirment pas partout ces dernières semaines. Ainsi, à Strasbourg, tous les prix sur toutes les surfaces ont augmenté comparés à ceux de septembre 2013 : + 2.42 % pour le trois-pièces par exemple, mais depuis un mois, une accalmie est visible : - 1.85 % pour atteindre 212 000 €.
Idem à Bordeaux où le coût d’achat pour un trois pièces varie : 242 000 € en septembre, 248 000 € en février, 244 000 € aujourd’hui. Tendance identique à Nice, 2ème du top 10, où le prix moyen du T3 se stabilise depuis six mois sous les  310 000 €.

Top 3 des grandes villes les plus chères de France 
1 - Paris : 726 000 €                   
2 - Nice : 309 000 €                   
3 - Lyon : 276 000 €                   

Top 3 des grandes villes les moins chères de France
1 - Toulouse : 208 000 €
2ex - Strasbourg : 212 000 €
2ex - Marseille : 212 000 €
Prix moyen d’un trois-pièces enregistré le 19/03/2014 par Trouver-un-logement-neuf.com
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le climat de confiance s’améliore chez les entrepreneurs, mais sans répercussion sur l’emploi

Le climat de confiance s’améliore chez les entrepreneurs, mais sans répercussion sur l’emploi | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Alain Di Crescenzo et Patrick Berger


Alain Di Crescenzo, président de la CCI de Toulouse 31, et Patrick Berger, directeur régional de la Banque de France, ont présenté ce matin la 12e enquête de conjoncture menée conjointement par les deux institutions en Haute-Garonne. Pas de réelle surprise dans cet exercice de "bilan-perspectives" mais une contradiction : alors que le moral des chefs d’entreprise reprend des couleurs, les prévisions en matière d’emploi sont très pessimistes.

Haute-Garonne, vue d’ensemble

Chiffre d’affaires 2013 : + 3,1 %
Prévision chiffre d’affaires 2014 : + 3,2 %

Effectifs 2013 : + 1,7 %
Prévisions effectifs 2014 : + 0,8 %

Selon la note de conjoncture réalisée par la CCI de Toulouse et la Banque de France, les chefs d’entreprise de Haute-Garonne tablent en 2014 sur une évolution du volume d’affaires équivalente à celle de 2013. "Ce sont de bons résultats par rapport aux autres départements de la région, qui viennent contredire des prévisions exagérément pessimistes en 2013", analyse Alain Di Crescenzo. Il note cependant des difficultés de trésorerie pour le TPE ainsi qu'une concentration de l’activité sur l’aire urbaine toulousaine. Autre enseignement : l’emploi marque le pas en 2014, notamment  "à cause du gel d’embauches massives dans l’aéronautique".

Industrie, la fin des embauches ?

Chiffre d’affaires 2013 : + 6,7 %
Prévision chiffre d’affaires 2014 : + 6,5 %

Effectifs 2013 : + 3 %
Prévisions effectifs 2014 : - 0,3 %

"La construction aéronautique est évidemment à la base des bons résultats 2013 de l’industrie", précise Pascal Lanette, président de la commission industrie à la CCI de Toulouse, ajoutant que "le spatial a connu une situation plus difficile, qui devrait se poursuivre dans les prochains mois". Si l’industrie aéronautique vole toujours "plein gaz", portée par les résultats record d’Airbus en 2013, les répercussions sur l’emploi sont au point mort. "Nous n’attendons pas d’embauche dans ce secteur malgré le bon moral des entrepreneurs." La note de conjoncture met par ailleurs en avant une reprise de l’industrie électrique et électronique, et des biens de consommation (pharmacie et imprimerie / édition, particulièrement). L’industrie agroalimentaire résiste, mais l’industrie mécanique est grippée.
"Il ne faut pas se leurrer. Ce qu’il y a derrière le tracteur ‘aéro’ n’est pas réjouissant", soupire Pascal Lanette. Malgré tout, l’industrie reste le premier moteur du département, tirant le volume d’affaires et les effectifs plus fortement que les activités de services.

Services, activité en hausse, sauf dans l’hôtellerie-restauration

Chiffre d’affaires 2013 : + 3 %
Prévision chiffre d’affaires 2014 : + 3 %

Effectifs 2013 : + 2,1 %
Prévisions effectifs 2014 : + 2,3 %

Les services sont le premier employeur de Haute-Garonne. En 2013, toutes les branches du secteur sont en hausse, à l’exception de l’hôtellerie-restauration qui note un recul de l’emploi de 4 %. Les professionnels de l’hébergement sont les plus touchés. "Les transports et les services aux entreprises créent de l’emploi", se réjouit en revanche Patrick Igon, président de la commission services à la CCI de Toulouse. Pour 2014, les prévisions sont davantage favorables aux activités de BtoB. Les services à la personne quant à eux renouent avec la croissance.

Commerce, belle croissance de la grande distribution

Chiffre d’affaires 2013 : + 0,6 %
Prévision chiffre d’affaires 2014 : + 1,1 %
 
Effectifs 2013 : + 0,8 %
Prévisions effectifs 2014 : + 0,7 %

Les deux moteurs du commerce en Haute-Garonne sont le détail alimentaire et la grande distribution, qui poursuivent une croissance régulière. Tandis que le commerce de détail d’équipement à la personne (habillement, équipement du foyer) se redresse, le commerce de gros montre des signes d’essoufflement. "Il y a deux problèmes, remarque Marie-Christine Gallo, président de la commission commerce à la CCI de Toulouse, le coût d’approvisionnement, et les délais de paiements." Une "lente accélération" est prévue pour 2014, avec une légère amélioration de l’activité pour l’ensemble du secteur. 72 % des dirigeants envisagent l’avenir avec confiance.

Construction-immobilier, pour la 1re fois en récession

Chiffre d’affaires 2013 : - 1 %
Prévision chiffre d’affaires 2014 : - 1 %

Effectifs 2013 : - 0,7 %
Prévisions effectifs 2014 : - 1,5 %

Malheureusement pas d’amélioration en vue dans la construction, qui est, pour la première fois depuis 2009, en récession. "Ce qui est préoccupant, c’est que l’on souffre depuis 2009 et qu’on ne voit venir aucune éventuelle reprise, rien. Nous n’avons aucune visibilité", alerte Thierry Dumas, vice-président de la CCI de Toulouse, qui s’étonne : "notre secteur ne profite absolument pas de l’environnement régional favorable que tout le monde envie à Midi-Pyrénées". Malgré une légère reprise des travaux publics et une résistance du second œuvre, aucune embellie n’est attendue en 2014. L’immobilier en revanche est en progression, même si le rythme est moins soutenu qu’en 2012, année marquée par le retour des bailleurs sociaux qui avait gonflé les résultats globaux de la branche.

Sophie Arutunian

more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Mipim 2014 : ces projets urbains tricolores en vedette

Mipim 2014 : ces projets urbains tricolores en vedette | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Toulouse, Marseille, Grand Paris… promoteurs immobiliers ou collectivités sont présents au MIPIM pour présenter les grands projets urbains des années à venir. 

La 24ème édition du MIPIM, salon international et professionnel de l’immobilier, organisé jusqu’au 14 mars à Cannes, s’ouvre ce mardi avec comme à chaque fois, la présentation de grands projets urbains français. Collectivités, aménageurs, promoteurs immobiliers sont sur place à la rencontre des professionnels de l'immobilier français et étrangers… 

Toulouse, So Toulouse !

Par exemple, Toulouse vient en force pour présenter le projet urbain de Toulouse Montaudran Aérospace. Conçu par la communauté urbaine, Toulouse Montaudran L'écoquartier Neaucité à Saint-Denis sera présenté par le promoteur, Brémond sur ce MIPIM 2014. © Brémond immobilier Aérospace réunira, autour de la piste historique qui a vu décoller les pionniers de l'aéropostale, les acteurs de la recherche, de l'enseignement supérieur et de l'économie qui concevront l'avion de demain. 
Véritable projet urbain, il accueillera également des logements neufs, des commerces et des services, ainsi qu'un espace dédié à la mémoire de l'aéropostale et la future Halle des Mécaniques de François Delarozière. 
Toulouse Métropole sera par ailleurs présent, aux côtés du Sicoval pour présenter Innométro, la nouvelle dimension urbaine pour le Sud-Est toulousain avec l’arrivée du métro en 2019.
Les investisseurs français et étrangers pourront découvrir une table interactive qui permet de visualiser les zones d'aménagement de Toulouse Métropole dont Balma Gramont, l'écoquartier de la Cartoucherie, Borderouge et les grands sites d'activités de l'Oncopole ou de Toulouse.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le préfet lance un site internet pour prévenir les difficultés des TPE / PME

Le préfet lance un site internet pour prévenir les difficultés des TPE / PME | La lettre de Toulouse | Scoop.it


Le préfet, entouré des principaux partenaires du projet, a lancé le site le 25 février


www.tpe-pme-prevenir-31.com est désormais le site des petites et moyennes entreprises à la recherche d’informations et / ou de soutien. Il a été lancé mardi 25 février à la préfecture de Toulouse, et vise à détecter, prévenir et aussi dédramatiser les difficultés des entreprises. L’initiative regroupe 34 partenaires publics et privés (banques, experts comptables, CCI, etc.) dans un soucis de solidarité et d’efficacité.

"Entrepreneurs, vous n’êtes pas seuls !" Voilà en substance le message passé par Henri-Michel Comet mardi 25 février lors du lancement du site www.tpe-pme-prevenir-31.com. La création de cet outil s’inscrit dans une démarche plus globale, initiée en juin dernier (lire notre article Mobilisation privé / public pour accompagner les PME de Haute-Garonne en difficulté)

Mardi, pour la présentation du site internet, le préfet était entouré de Gérard Trullen (CCI de Toulouse), Yvon Mallard (Comité local des banques), Philippe Robion (Banque de France), Jacques Picard (Tribunal de Commerce), Bruno Le Besnerais (Ordre des Experts-comptables) et Thierry Bonnier (secrétaire général de la préfecture). "Ce n’est pas un site de plus parmi tant d’autres, a affirmé Gérard Trullen. c’est un site explicatif, avec des exemples concrets et surtout le nom et le contact de l’interlocuteur approprié pour apporter des réponses aux cas particuliers."

"Le chef d’entreprise est souvent le dernier à s’apercevoir qu’il a des difficultés. Le site est là pour prévenir, et anticiper, complète Bruno Le Besnerais. Le message est clair : parlez ! À votre banquier, votre comptable, à la CCI, peu importe, mais il faut parler." Autre message porté par tous les partenaires : des difficultés dans une entreprise, ça arrive. Il faut dédramatiser, des solutions existent.

Sophie Arutunian

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Etude régionale de la Banque de France : 2014 dans la lignée de 2013, la création d'emplois en moins

Etude régionale de la Banque de France : 2014 dans la lignée de 2013, la création d'emplois en moins | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Les indicateurs du climat des affaires de la Banque de France pour Midi-Pyrénées sont stables pour janvier.


En Midi-Pyrénées, emplois et investissements s'orientent à la baisse en 2014. Deux prévisions qui n'augurent pas d'un retour de la confiance des chefs d'entreprise. Pourtant, l'étude de la Banque de France affiche pour 2014 une croissance de 5% dans l'industrie et de 3% dans les services.

Le bilan 2013 de la conjoncture régionale de la Banque de France, établi auprès d’un échantillon de 1330 entreprises employant 128.900 salariés, fait état « d’une évolution positive de l’activité dans l’industrie et les services, mais d’un repli dans la construction ». L’année 2014 est anticipée avec peu de changements par rapport à 2013, mais bémol, un rythme de créations nettes d’emplois infléchi (-0,4% dans l’industrie et -0,7% dans le BTP), sauf dans les services (+1,7%), et surtout un recours à l’intérim en forte diminution dans tous les secteurs.

Le repli des effectifs intérimaires pourrait atteindre -12 à - 15% en 2014 dans les domaines de l’industrie, de l’ingénierie et de l’informatique. « Cette prévision incite à la prudence en 2014 car l’intérim fait figure en général de signe précurseur de reprise. Un chef d’entreprise commence dans ce cas par embaucher des intérimaires. Or, ce ne sont pas les anticipations », explique Patrick Berger, directeur régional de la Banque de France.

Par ailleurs, aucune reprise de l’investissement n’est annoncée en 2014, indicateur d’une faible confiance dans les perspectives de demande. En 2013, l’investissement en matériels de production a déjà reculé de 14% dans l’industrie, de 30% dans les services et de 23% dans le BTP. En jeu, les faibles marges des entreprises qui découragent les patrons de renouveler ou moderniser leurs équipements.aradoxe, dans le détail par secteur, les chefs d’entreprise anticipent pourtant en 2014 une croissance comparable à celle de 2013 dans l’industrie (+5%) et dans les services (+3%) mais une baisse de 1,9% dans les BTP allant jusqu’à 3% dans les travaux publics seuls. En 2013, la hausse de l’activité industrielle a été principalement tirée de manière attendue par les matériels de transport, aéronautique en tête. L’agroalimentaire a connu une croissance de +2,8% plus faible que prévu, due à la branche transformation des viandes. Les équipements électriques et électroniques se sont repliés de 1,4 point, conséquence de la restructuration de Freescale.

Le secteur des services a connu en 2013 une augmentation de 2,8% de son activité, anticipée à +3% en 2014. C’est le sous-secteur informatique, affichant une hausse pour 2014 de seulement 0,4%, qui pourrait souffrir le plus de la fin des grands programmes de développement aéronautique.

Les BTP sinistrés

En 2013, les BTP ont chuté de 0,5%, particulièrement dans le gros œuvre avec -4,7%. Le résultat d’une atonie dans l’investissement immobilier et du ralentissement de la commande publique. Un nouveau repli de 1,9% est attendu en 2014.
L’attentisme est donc globalement de mise pour 2014, tout secteur confondu. A noter que l’étude, entamée mi-décembre, ne prend pas en compte les effets de l’annonce du pacte de responsabilité du gouvernement sur les chefs d’entreprise interrogés.
Isabelle Meijers

 (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Élections municipales : attention, des changements dans le mode de scrutin !

Élections municipales : attention, des changements dans le mode de scrutin ! | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Les prochaines élections municipales se tiendront les dimanches 23 et 30 mars 2014. Les communes de 1 000 à 3 500 habitants (102 en Haute-Garonne) sont concernées par quelques changements du mode de scrutin. Explications.

Fini le panachage
Attention, il se peut que le mode de scrutin change dans votre commune ! Contrairement à 2008, dans les villes de 1.000 à 3.500 habitants, les conseillers municipaux ne sont plus élus au scrutin majoritaire, mais au scrutin de liste bloquée. Concrètement, les électeurs ne peuvent plus barrer de noms sur les listes présentées, mais votent en faveur d’une liste qu’ils ne peuvent pas modifier.

Conseillers communautaires

Deuxième nouveauté, les électeurs vont également élire un ou plusieurs conseillers communautaires lors du même scrutin. Un changement valable pour toutes les communes de plus de 1.000 habitants. Au moment du vote, il n’y aura qu’un seul bulletin de vote, mais y figureront deux listes de candidats. Les candidats au siège de conseiller communautaire sont obligatoirement issus de la liste des candidats au conseil municipal. De cette façon, les conseillers communautaires seront élus et non plus désignés, ce qui renforce leur légitimité.

Deux obligations le jour du vote
Les électeurs doivent obligatoirement présenter une pièce d’identité pour pouvoir voter, et il est désormais interdit de voter pour quelqu’un qui n’est pas candidat.

Quelques chiffres
Il y a 112 communes de moins de 100 habitants en Haute-Garonne. Dans ces villages, 7 conseillers municipaux sont élus, au lieu de 9 en 2008.

Les candidats ont jusqu’au 6 mars pour déposer leurs listes. La préfecture estime qu’un quart des listes a été déposé en Haute-Garonne à ce jour.

Il y a 887.305 électeurs en Haute- Garonne et Toulouse compte 267.667 électeurs (+ 8 % par rapport à 2008). La Ville rose propose 249 bureaux de vote ouverts jusqu’à 20 heures.

Sophie Arutunian

more...
No comment yet.
Suggested by Celinegao
Scoop.it!

Du positif pour l'immobilier neuf à Toulouse

Du positif pour l'immobilier neuf à Toulouse | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Les ventes de logements neufs sur l’aire urbaine de Toulouse augmentent de + 10 % en 2013 à presque 4 000 réservations. Hors vente en location-accession, cette hausse est de 7 %, selon les chiffres de la Fédération des Promoteurs Immobiliers. 
Les ventes aux investisseurs ont augmenté de 9 %, représentant toujours 60 % des ventes aux particuliers, tandis que les ventes aux occupants progressent de 11 % sur l’année 2013. A noter que les ventes au sein de Toulouse Métropole progressent de 4 %.
Reste que le dernier trimestre 2013 a été plutôt mauvais : - 18 % pour les ventes globales de logements neufs, soit - 16 % pour les ventes aux investisseurs et - 21 % pour les ventes en résidence principale. 
Bonne nouvelle au quatrième trimestre tout de même : le rebond des mises en vente avec 1 695 nouveaux logements lancés sur le marché, soit une augmentation de + 57 % par rapport au dernier trimestre 2012. Au cours de l’année 2013, le nombre des mises en vente dépasse celui de 2012 de + 13 %.
Depuis 12 mois, l’offre commerciale sur l’aire urbaine toulousaine a progressé de + 19 % par rapport à fin décembre 2012, avec un taux d’écoulement moyen d’une opération de 13,9 mois, contre 12,8 mois à fin 2012.
Sur l’aire urbaine de Toulouse, l'autre bonne nouvelle est pour la stabilisation des prix de l'immobilier neuf : 3 284 €/m², soit le même niveau qu’en 2012.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Airbus s'offre une banque allemande pour sécuriser sa trésorerie

Airbus s'offre une banque allemande pour sécuriser sa trésorerie | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Airbus a conclu un accord avec le Raiffeisenverband Salzburg en vue d'acquérir la Salzburg München Bank. Objectif : créer sa propre banque et élargir les capacités de financement du groupe. Airbus veut se doter de sa propre banque. C'est ce que vient d'annoncer l'avionneur européen dans un communiqué publié ce vendredi 14 février. Le groupe a conclu « un accord » avec la Salzburg München Bank, détenue à 100 % par le Raiffeisenverband Salzburg (le plus grand groupe bancaire de la province de Salzbourg).

Basée à Munich, cette banque, qui emploie 50 personnes, dispose d’une licence bancaire à part entière et servant une clientèle de PME ainsi qu’une clientèle privée, soit 350 millions d’euros d’actifs. « Une fois la transaction finalisée, l’établissement sera renommé Airbus Group Bank et transformé progressivement afin d’être en mesure de fournir des solutions de financement destinées à soutenir les activités du groupe. (...)

more...
No comment yet.