La lettre de Toul...
Follow
Find tag "Transmission d'entreprise"
30.6K views | +5 today
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'entreprise et l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Pascal Galliau : « La transmission est avant tout une histoire d'hommes »

Pascal Galliau : « La transmission est avant tout une histoire d'hommes » | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Pascal Galliau, président de la commission transmission création d'entreprise de la Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse, détaille l'accompagnement proposé aux entrepreneurs de Haute-Garonne dans leurs différents projets.

 

Quels sont les enjeux de la transmission - reprise en Haute-Garonne ?
En moyenne, chaque année plus de 4000 entreprises se créent en Haute-Garonne et 1000 entreprises sont transmises. Les bonnes années, la répartition est de 80% pour les créations et 20% pour les cessions, mais en général nous sommes plus proches des 90% - 10%. Pourtant, les enjeux sont importants. 11.000 dirigeants ont plus de 55 ans dans le département, ce qui représente 46.200 emplois.

Quelles sont les problématiques propres à la cession ?
L’entreprise est bien souvent l’oeuvre de la vie du cédant. Je préfère d’ailleurs parler de transmission plutôt que de cession, car on amène ainsi une idée de continuité. Il faut donc qu’il s’y prépare psychologiquement, mais aussi financièrement, à titre personnel et pour l’entreprise. Ce travail prend en moyenne un an, voire deux. La CCI accompagne le cédant dans son travail de préparation en l’aiguillant dans ses réflexions et en jouant son rôle de relais auprès de ses partenaires experts (notaires, avocats, experts-comptables, professionnels du conseil, banques).
Le repreneur doit lui-aussi étudier l’impact de la reprise sur son existence, à la fois professionnelle et personnelle. Il va en effet devenir chef d’entreprise. Nous l’accompagnons en vérifiant qu’il a bien réalisé son business plan, qu’il a bien étudié les clients et les fournisseurs de l’entreprise qu’il souhaite reprendre. Nous l’incitons ainsi à prévoir le développement de la société.
Dans tous les cas, il s’agit d’une histoire d’hommes, et l’alchimie est indispensable entre les deux protagonistes.

Quelles sont les actions concrètes réalisées dans ce sens ?
Nous proposons, chaque année, deux réunions d’information collectives sur le sujet à destination des repreneurs et des cédants, sur l’ensemble du territoire du département. Les services de la CCI accompagnent ensuite individuellement les deux publics.
Les cédants sont ainsi conviés à un entretien découverte pour faire l’état des lieux de leur entreprise.
Il aboutit à trois constats possibles :
• L’entreprise n’est pas transmissible en l’état, nous essayons alors de trouver d’autres solutions de reprise ;
• L’entreprise peut être transmise, mais il faut l’organiser, nous effectuons un travail au côté du chef d’entreprise pour opérer ces corrections
• L’entreprise est transmissible. Dans ce dernier cas, nous travaillons sur la mise en relation du cédant avec d’éventuels repreneurs connus de notre service.

Existe-t-il un profil type du repreneur et du créateur ?
Non, le créateur peut aussi bien être un jeune plein d’idées, qu’une personne qui souhaite créer son emploi ou qu’un entrepreneur dans l’âme. Les profils sont assez variés.
Dans le cas du repreneur, il s’agit à 80% d’un cadre supérieur de 45-50 ans qui a envie d’une autre aventure. Il faut ensuite faire coller ces profils, qui recherchent plutôt de grosses PME, avec notre réseau de TPE.

Quelles sont les clés pour réussir sa transmission et sa reprise ?
Une réflexion préalable sur le business plan est indispensable. C’est justement le rôle de la CCI de vous tester sur ce point en le faisant valider par des experts. Il faut également réfléchir sur les clients, les fournisseurs… Nous avons un rôle de facilitateur dans cette démarche.

Quelle sont les différences entre les projets de création et de reprise ?
La création est un véritable projet. Notre rôle est bien souvent de challenger le porteur de projet, de nous assurer qu’il a bien étudié son marché, réfléchi à ses financements, de bien s’assurer qu’il n’y a pas de concurrents… Il y a aussi moins d’émotion dans la création que dans le reprise.

Quels sont les objectifs de la CCI en terme de création ?
Nous avons à coeur de susciter les vocations de création d’entreprise chez les jeunes en les sensibilisant à l’entrepreneuriat. Nous intervenons dans ce sens dans les établissements scolaires et organisons, avec quatorze établissements de Midi-Pyrénées, le Crece, le concours régional des étudiants créateurs d’entreprise. Mais nous mettons évidemment toute notre énergie dans l’accompagnement de l’ensemble des publics, jeunes et moins jeunes, quel que soit leur statut.

 
Propos recueillis par Agnès Fremiot

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

« La transmission, quelle entreprise ! », le 11 juin

« La transmission, quelle entreprise ! », le 11 juin | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Le lundi 11 juin à 18h à Entiore, la cité de l’entreprise (Quint-Fonsegrives).

 

Philippe Meyer et Bernard Plagnet seront les invités de la CCI de Toulouse le 11 juin, à l’occasion de la conférence « La transmission, quelle entreprise ! ».

 

Le 11 juin, Philippe Meyer et Bernard, Plagnet porteront un regard croisé sur la transmission d’entreprise. L’homme de radio, journaliste à France Culture, et le professeur de droit fiscal seront les invités de la conférence « La transmission, quelle entreprise ! », organisée par la CCI de Toulouse.

Philippe Meyer reviendra sur l’acte de transmettre, qui a façonné notre société, génération après génération. Bernard Plagnet présentera, quant à lui, les dispositifs juridiques et fiscaux qui permettent d’optimiser et de sécuriser une opération de transmission.

Plusieurs cédants et repreneurs d’entreprise viendront également témoigner tandis que la CCI de Toulouse présentera ses structures d’accompagnement à travers sa direction Création et transmission d’entreprise.

 

Inscriptions sur le site de la CCI de Toulouse :

http://www.toulouse.cci.fr/site/reliantis/formulaire.asp?version_id=395

 

 

 

more...
No comment yet.