La lettre de Toulouse
36.8K views | +24 today
Follow
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'entreprise et l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Jacques Le Bris from emploi et recrutement des cadres
Scoop.it!

La Gueule de l’emploi

La Gueule de l’emploi | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Dix candidats, des commerciaux en quête de travail, sont convoqués pour une session de recrutement collectif. Ils ont deux jours pour se distinguer les uns des autres et espérer décrocher un emploi. La caméra suit ce face à face tendu qui donne froid dans le dos. Les candidats sont soumis à une avalanche de questions qui, pour beaucoup, n’ont rien à voir avec le poste auquel ils aspirent. Ils sont contraints à des batteries de tests souvent infantilisants voire humiliants. L’entretien d’embauche n’a rien d’une sinécure et ressemble plus à une entreprise de déstabilisation qu’à une évaluation réelle des compétences. Une épreuve dont on ne sort pas indemne. Entre ces scènes, dignes d’une fiction, captées dans le bureau de recrutement, les candidats livrent leurs impressions face caméra. Certains parlent « d’abattage », d’autres de « tribunal », de « classe d’école » ou encore de « jeu de bluff ». Tout est mis en oeuvre pour pousser les candidats à l’affrontement, comme dans un jeu télévisé qui consiste à éliminer le soi-disant plus faible de l’équipe. Mais, que sous-entendent les règles de ce jeu sans pitié? Que cherche-t-on au juste à travers cette mise en scène ? Le candidat idéal sans doute, mais tout aussi sûrement leur capacité à se soumettre librement. Les questions ne sont jamais hasardeuses et les réponses sont toujours formatées. Bien que toute spontanéité soit exclue, le recruteur comme le candidat se dépensent sans compter pour mimer le naturel. L’un tend des pièges, et l’autre s’efforce de les éviter. Tout cela pour un salaire fixe de départ guère plus élevé que le SMIG (le salaire minimum garanti) ; une information que les candidats ne savent même pas au départ. « Les techniques de recrutement sont un puissant révélateur de l’état du travail dans notre société. Lorsque les entretiens ressemblent à s’y méprendre aux interrogatoires de police, et l’examen d’un cursus à une étude de cas en psychiatrie, on peut légitimement considérer qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans le monde du travail » a déclaré Didier Cros en réalisant ce film. Au terme de sa vision, cette considération devient une évidence. Au coeur d’un processus de recrutement, « La Gueule de l’emploi » est un regard porté sur la mécanique d’une imposture.


Via Cavallini Stéphane
more...
No comment yet.
Suggested by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Réseau, diplôme, talent: qu'est-ce qui compte le plus pour vous?

Réseau, diplôme, talent: qu'est-ce qui compte le plus pour vous? | La lettre de Toulouse | Scoop.it
La vie de famille est une priorité pour 39% des jeunes.
Flickr/Lars Plougman

L'express.fr :

Une majorité de jeunes considère que la réussite professionnelle se mesure en temps pour les loisirs et la famille, selon une étude de l'Ifop pour l'Education Nationale.

Les jeunes français sont attachés à leur équilibre vie privée-vie professionnelle. Selon un sondage Ifop pour le ministère de l'Education paru ce mardi dans Le Figaro, près de quatre jeunes de 16 à 30 ans sur dix jugent que la réussite professionnelle, c'est avant tout "trouver un emploi qui laisse du temps pour les loisirs et la vie de famille".
Ce critère de réussite arrive loin devant "travailler dans une entreprise dont on est fier" (21%), "gagner beaucoup d'argent" (20%), "exercer des responsabilités" (12%) ou "faire des rencontres intéressantes" (8%).

Pour le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, le résultat n'est pas étonnant. "Pour la génération précédente c'est le résultat de la société des loisirs. Mais cette recherche d'équilibre exprime aussi la volonté de réussir sa vie dans toutes ses dimensions, sans cloisonnement", a-t-il commenté dans les colonnes du quotidien.

Les réseaux plus importants que le diplôme

Pour réussir leur carrière, les jeunes Français ne font guère confiance au talent (12%), au niveau de leur diplôme (9%) ou à sa réputation (6%).
Ils croient davantage aux réseaux et aux relations, pour près d'un tiers d'entre eux, et encore plus au travail et à l'effort ou à la motivation, sur lesquels plus de la moitié comptent.
Si les jeunes se montrent assez ou très confiants en leur avenir personnel (76%), ils le sont beaucoup moins quand il s'agit de celui de la société (35%).

Qu'est ce que la réussite professionnelle, selon vous?
Comment équilibrez-vous votre professionnelle et personnelle?
Quels sont selon vous les meilleurs moyens de réussir sa vie professionnelle?
Estimez-vous que le réseau est plus important que le le talent ou le niveau de diplôme?
Sondage Ifop, commandé par le ministère de l'Education nationale, de la jeunesse et de la vie associative, réalisé du 15 au 21 juin auprès de 1000 personnes de 16 à 30 ans.
more...
No comment yet.