La lettre de Toul...
Follow
Find tag "Santé"
16.6K views | +0 today
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Projet d'amende pour les salariés en cas d'arrêt maladie abusif

Projet d'amende pour les salariés en cas d'arrêt maladie abusif | La lettre de Toulouse | Scoop.it

- RTL.fr :

 

Dans le cadre de la lutte contre la fraude sociale, le gouvernement envisage d'infliger des amendes aux salariés ayant bénéficié d'un arrêt maladie injustifié. "Un texte réglementaire est en cours de préparation et devrait sortir d'ici la fin de l'année", a indiqué samedi un porte-parole du ministère du Travail.

 

Les modalités et le montant de ces sanctions pas encore été précisées

 

Actuellement, un salarié qui se se fait prescrire un arrêt de travail bénéficie d'indemnités journalières. En cas d'interruption prolongée, il passe alors devant un médecin-conseil de la Sécurité social qui peut mettre fin à ces indemnités s'il estime cet arrêt abusif. Le projet gouvernemental vise à aller plus loin en infligeant au salarié une amende, afin qu'il rembourse une partie des indemnités journalières perçues avant sa visite auprès du médecin-conseil.

Les modalités et le montant de ces sanctions n'ont pas encore été précisées, a-t-on indiqué au ministère du Travail. En 2010, la Sécurité sociale a réalisé près de 400 millions d'économies en renforçant ses contrôles sur les arrêts maladie abusifs, une somme qui ne représente toutefois que 4,6% du montant total des indemnités journalières versées.

 

Le médecin premier responsable en cas d'arrêt injustifié ?

 

La Fédération nationale des accidentés de la vie (Fnath), importante association de malades et de personnes handicapées, a vivement condamné vendredi ce projet d'amende, en affirmant que le médecin était le premier responsable en cas d'arrêt injustifié. "Le gouvernement oublie de rappeler que ce sont les médecins qui prescrivent la durée des arrêts maladie : ce ne sont donc pas les malades qui doivent être tenus responsables d'un arrêt qui semblerait injustifié", a indiqué dans un communiqué la Fnath, en s'interrogeant sur les possibilités de recours.

"Si pénalités il doit y avoir, ce sont les médecins traitants qui doivent les subir. Ce n'est pas à la personne en arrêt de faire les frais d'une approche différente entre deux médecins sur l'opportunité et la durée de leur arrêt", poursuit l'association, qui revendique 200.000 adhérents.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les aliments bons pour notre santé

Les aliments bons pour notre santé | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Jacques BERHOCOIRIGOIN
Responsable service commercial
TOULOUSE, France
Bonjour,

Je vous invite à découvrir mon site dédié uniquement aux H E*,
http://www.scoop.it/t/huiles-essentielles-he/

Qui sait si un jour vous cuisinerez avec l'une d'entre elles ?

Cordialement ,
Jacques
* Huiles essentielles
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le bisphenol A lié aux troubles du comportement

Le bisphenol A lié aux troubles du comportement | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Selon une étude, les fillettes exposées au Bisphenol A in utero montrent davantage de troubles du comportement.

 

- France2.fr : 

 

Rendue publique lundi, cette étude de l’Ecole de santé publique d’Harvard indique que les petites filles dont la mère avait d’importants taux de Bisphenol A dans les urines sont plus exposées à des troubles tels que l’anxiété, la dépression ou l’hyperactivité, et ce dès l’âge de 3 ans.

 

Pour en arriver à ces conclusions, les scientifiques ont étudié les données de 244 mères et de leurs enfants, dans la région de Cincinnati. Ils relèvent que cette tendance aux troubles comportementaux est plus prononcée chez les filles que chez les garçons et en déduisent que celles-ci sont « plus vulnérables à l’exposition au Bisphenol A in utero. »

Ce composant chimique, très répandu dans les objets de vie courante, est présent notamment dans les bouteilles en plastique rigide, les boîtes de conserve ou les cannettes. Plus les taux de Bisphenol A étaient forts pendant la grossesse des femmes étudiées, plus les risques de troubles comportementaux des petites filles sont élevés à l'âge de 3 ans, conclut l'étude, sur la base de questionnaires remplis par les parents sur la conduite de leurs enfants. Cette corrélation n'a pas été démontrée s'agissant des garçons.

L'étude rapporte que "les concentrations plus importantes de bisphénol A pendant la gestation étaient associées à une conduite plus agressive, anxieuse, hyperactive et dépressive, à une inhibition et à contrôle émotionnel plus faible chez les filles". Cette étude semble confirmer des enquêtes antérieures suggérant un lien entre l'exposition au bisphénol A pendant la grossesse et le comportement de l'enfant, mais elle est la première à démontrer que la période in utero est le moment critique au cours duquel le bisphénol A peut produire des effets altérants.

Après l'interdiction en Europe et au Canada des biberons contenant du bisphénol A, ce composant chimique, considéré comme un perturbateur du système hormonal, sera interdit en France à compter de 2014 dans tous les contenants alimentaires mais dès 2013 s'agissant des produits destinés aux enfants de moins de 3 ans.

more...
No comment yet.