La lettre de Toulouse
36.8K views | +12 today
Follow
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'entreprise et l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les 3 dossiers clés de la conférence sociale

Les 3 dossiers clés de la conférence sociale | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Le compte personnel d'activité

La première table ronde est présidée par Myriam El Khomri, ministre du Travail, sur le thème de la sécurisation des parcours professionnels et de la création du compte personnel d'activité, un dispositif présenté par François Hollande comme la «grande réforme du quinquennat». Le rapport de France Stratégie sur le compte personnel d'activité (CPA), reçu par Manuel Valls le 9 octobre va servir de base de travail aux partenaires sociaux.

L'idée générale est de mieux prendre en compte la plus grande instabilité des parcours professionnels et la précarité dans laquelle se trouvent certains actifs et le développement de nouvelles formes d'emploi. 20 % des actifs connaissent une transition professionnelle chaque année, 15 % de personnes en CDD connaissent aussi une période de chômage, chaque année, par exemple. «L'enjeu aujourd'hui est de mieux protéger les actifs tout au long de leur parcours, indépendamment de leur statut (salariés du privé, agents publics, demandeurs d'emploi, travailleurs indépendants) pour leur permettre à la fois d'être mieux armés face aux mutations du marché du travail, mais également d'être davantage acteurs de ce parcours» a expliqué Manuel Valls.

Le rapport de France Stratégie propose trois scénarios pour l'élaboration du CPA qui doit regrouper tous les comptes existants (formation, pénibilité, épargne temps) voire les indemnités chômage et retraite, accorder une priorité forte à la formation mais aussi articuler compétences professionnelles et aspirations du salarié dans des activités non-marchandes grâce à la mise en place d'un «compte ressources». L'ouverture des droits du CPA se ferait de 16 ans jusqu'au décès.

 

COP 21 : emploi et croissance verte

La deuxième table ronde, présidée par Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, traitera de la transition énergétique et de la conférence internationale sur le climat (COP21) organisée par la France en décembre. Les enjeux pour l'emploi, la croissance verte et la formation seront au cœur des débats. Ceux-ci pourront s'appuyer sur plusieurs rapports reçus depuis un an par le gouvernement, comme l'étude sur le marché de l'emploi réalisée par l'Observatoire national des emplois et métiers de l'économie verte ou des rapports sur l'impact de la transition écologique sur les métiers du bâtiment ou encore sur les métiers de la filière du transport terrestre et de la logistique. C'est que l'économie verte est un véritable gisement d'emplois. Elle «concerne directement près de quatre millions de personnes en emploi. Seulement 140 000 d'entre elles occupent un métier dit «vert», à finalité environnementale, alors que les autres exercent un métier «verdissant», dont les compétences sont amenées à évoluer afin de prendre en compte les enjeux environnementaux», explique l'observatoire qui souligne que «sur le marché du travail, les difficultés d'embauche dans les métiers de l'économie verte semblent plus nombreuses que pour l'ensemble des métiers.» Le ministère du Travail remarque aussi que «si la transition écologique peut créer des emplois, elle peut aussi en détruire.» D'où l'importance d'anticiper cette trajectoire. Les débats pourront aussi s'appuyer sur les propositions du rapport sur l'économie verte de Corinne Lepage. L'ancienne ministre propose notamment un label France Terre d'avenir sur le modèle du label French tech du numérique.

 

Le numérique et l'emploi

La troisième table ronde, présidée par Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, abordera la nouvelle France Industrielle et la transformation numérique. Un sujet majeur pour le gouvernement qui souhaite montrer un autre visage sur le numérique que la très controversée loi sur le renseignement et un défi important pour Emmanuel Macron, qui souhaite porter des mesures numériques plus positives et consensuelles que la loi Macron adoptée sans vote via l'article 49-3. La nouvelle France industrielle doit conforter les 34 plans lancés en 2013 en organisant la mobilisation nationale pour l'Industrie du Futur et en développant en France de nouvelles «Solutions du quotidien.» Le projet Industrie du Futur, lancé par François Hollande le 14 avril, est bâti sur cinq grands piliers : développer l'offre technologique (et le label French tech) ; accompagner les entreprises dans cette transformation ; former les salariés ; renforcer la coopération internationale sur les normes et promouvoir l'industrie du futur française. C'est sur cette feuille de route que se déclineront de nouvelles solutions industrielles : nouvelles ressources, ville durable, mobilité écologique, transports de demain, médecine du futur, économie des données, objets intelligents, confiance numérique et alimentation intelligente. Sur ces secteurs, notre Grande Région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon est bien placée avec des équipes médicales de renom aux CHU de Montpellier et de Toulouse, un champion de l'internet des objets comme Sigfox ou encore des start-up visionnaires comme Payname sur le cobanking. Le débat sur la transformation numérique dans le monde du travail se basera sur le rapport Mettling et ses 36 préconisations pour numériser les entreprises.

Philippe Rioux

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Payname : le Paypal de l'URSSAF

Payname : le Paypal de l'URSSAF | La lettre de Toulouse | Scoop.it
Payname est un service qui permet de payer facilement tous les services entre particuliers. Une petite révolution.

 

A sa tête, Eric Charpentier, 38 ans, originaire de Toulouse. Un parcours scientifique puis un passage par le social et surtout une envie irrépressible de monter sa boite. Pour une raison bien précise : répondre aux attentes des consommateurs.

Et justement, avec Payname, Eric Charpentier a voulu proposer aux particuliers une solution de paiement très simple pour déclarer, assurer et payer tous ces petits services de tous les jours.

Faire qu'en un seul paiement, vous allez déclarer et payer la personne qui vous a rendu service pour garder vos enfants ou faire votre ménage, c'est une petite révolution.

Est-ce que c'est une manière de lutter contre le travail au noir? Oui, clairement.

Payname, c'est un peu le Paypal et l'URSSAF dans un même service, Paypal qui est un service très populaire de paiement en ligne. Faire qu'en un seul paiement, vous allez déclarer et payer la personne qui vous a rendu service pour garder vos enfants ou faire votre ménage. C'est en quelque sorte lutter contre le travail au noir, même si Eric Charpentier s'en défend.

Est-ce que ça marche ? Oui, à tel point que Denys Chalumeau, créateur de seloger.com vient d'entrer au capital de Payname. La simplicité, ça paye, puisque la commission de Payname n'est que de 3% (soit 1,5% avec la réduction d'impôt). De quoi espérer une forte croissance avec le développement de l'économie collaborative et tous ces sites de job entre particuliers. Ce secteur des services entre particuliers représente aujourd'hui plus de 5 millions de personnes. Une audience dont compte bien profiter Payname.

 
more...
No comment yet.