La lettre de Toulouse
36.8K views | +4 today
Follow
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'entreprise et l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Startups et chercheurs, bienvenus au centre d'innovation de Berger-Levrault

Startups et chercheurs, bienvenus au centre d'innovation de Berger-Levrault | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Startups et chercheurs, bienvenus au centre d'innovation de Berger-Levrault


Editeur de progiciels et de contenus réglementaire, Berger-Levrault vient d'inaugurer à Labège, dans l'agglomération toulousaine, son nouveau centre d'innovation et de développement.

Un outil au service de sa nouvelle stratégie d'open innovation en direction des startups et des milieux de la recherche.

 

Le groupe Berger-Levrault, à la fois éditeur multi-canal de contenus réglementaires et de logiciels dédiés principalement au secteur public et au secteur de la santé, s'est offert un nouvel ensemble immobilier de 7 000 m2, au cœur du parc d'activités de Labège-Innopole, dans le Sud-Est toulousain, pour accueillir ses équipes régionales et son nouveau Centre d'Innovation et de Développement. Réalisée par le promoteur toulousain Pitch Promotion, l'opération immobilière a nécessité un investissement de l'ordre de 18 millions d'euros, porté par BNP Immobilier.

 

 

 

UN PROJET ARCHITECTURAL AU SERVICE D'UNE STRATÉGIE D'OPEN INNOVATION

"Ce bâtiment est à la fois la nouvelle vitrine du groupe et un outil au service de notre stratégie d'open innovation", a souligné ce jeudi 16 juin, Pierre-Marie Lehucher, PDG du groupe, à l'occasion de son inauguration. Au-delà du bâtiment totem (un immeuble de 8 niveaux qui dépasse de loin les constructions voisines) réalisé au couleur de l'éditeur de logiciels (gris et rouge), l'aménagement intérieur cherche à favoriser le mode collaboratif, avec des espaces décloisonnés, des zones dédiées au travail en équipes et un plateau réservé à des bureaux de co-working. "L'objectif est de favoriser l'accélération des processus d'innovation", explique Christophe Gabette, directeur des affaires générales chez Berger-Levrault.

 

 

DEUX PREMIÈRES STARTUPS ACCUEILLIES

Ici, pas d'incubateur ou d'accélérateur de stratups, mais des locaux mis gratuitement à la disposition de startups, pour une durée de un an. Seule condition : développer des activités en liens avec les marchés ciblés par Berger-Levrault. Deux startups sont déjà hébergées : Efficiencia, créée en 2012 et spécialisée dans le développement d'application dédiée à la gestion énergétique des bâtiments etLinscription.com, qui a développé une plateforme de gestion en ligne des inscriptions à des événements. D'autres entreprises devraient les rejoindre dans les prochaines semaines.

 

 

DES PARTENARIATS AVEC LES MILIEUX DE LA RECHERCHE

La stratégie d'Open Innovation est également clairement dirigée en direction des milieux de la recherche. Depuis 2015, le groupe se tourne vers les universités, grandes écoles et laboratoires de recherche. "Nous sommes engagés dans une quinzaine de projets collaboratifs avec des équipes de recherche de plusieurs grandes villes françaises", précise Mustapha Derras, directeur de la recherche et de l'innovation chez Berger-Levrault. Les équipes de Labège travaillent ainsi avec des équipes de l'Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (Irit), dans le domaine des interactions homme-machine. Avec le LIRM (Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique) à Montpellier, elles s'intéressent à la détection d'objets urbains par images aériennes et satellitaires en vue de développer de nouveaux services pour la gestion des villes, dont une application d'aide à la gestion des concessions dans les cimetières. Un autre projet est en cours avec l'I3S (Informatique, Signaux et Systèmes), à Sophia Antipolis, sur les problématique d'interopérabilité des objets connectés et une réflexion est engagée avec un laboratoire de sciences sociales de l'Ecole Normale Supérieure de Paris, autour de questions sociétales, dont "la confiance à l'ère du numérique".

 

DOUBLER LE CHIFFRE D'AFFAIRES D'ICI 2020

Tous ces projets s'inscrivent dans le plan Berger-Levrault 2020, qui vise à gagner une taille critique suffisante pour s'imposer sur les marchés internationaux. Le groupe Berger-Levrault emploie actuellement 1 500 salariés (dont 450 sur son site majeur de Labège) et a réalisé 130 millions d'euros en 2015. L'objectif est de passer le cap des 250 millions d'euros à l'horizon de 2020, avec un effectif qui se situera alors entre 2 500 et 3 000 salariés.

 

 

CAP SUR L'INTERNATIONAL

Depuis deux ans, le groupe concrétise à marche forcée ses ambitions à l'international, via une dynamique soutenue de croissance externe. Il est implanté au Canada (150 salariés), où il vient de renforcer sa présence avec l'acquisition au début du mois de juin d'Infosemil, une société spécialisée dans les solutions pour les milieux éducatifs, dont des logiciels de planification des enseignements pour les universités canadiennes. Et il est aussi présent en Espagne (180 salariés), où il a repris, en 2015, la société Aytos, spécialisée dans le développement et l’implémentation des logiciels de gestion et d’administration électronique à destination des collectivités publiques locales.

 

A partir du Canada et de l'Espagne, le groupe cible maintenant les USA et les marchés d'Amérique du Sud.

 
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Jean-Marc Ayrault demain à Toulouse pour l'inauguration de l'usine d'assemblage de l'A350

Jean-Marc Ayrault demain à Toulouse pour l'inauguration de l'usine d'assemblage de l'A350 | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault se rendra demain, mardi 23 octobre, à Airbus pour l’inauguration de la chaîne d’assemblage final de l’A350 XWB.

Un programme dont le coût est aujourd’hui estimé à 11,5 Md€. Malgré les retards concernant l’entrée en service de l’A350, Airbus entend faire de cet avion la « référence » dans le paysage aéronautique mondial.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La réserve naturelle Garonne Ariège inaugurée

La réserve naturelle Garonne Ariège inaugurée | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Le président du conseil régional Midi-Pyrénées, Martin Malvy, et le préfet Pascal Mailhos ont inauguré jeudi au château Bertier de Pinsaguel la réserve naturelle régionale Confluence Garonne Ariège.

À cette occasion, Pascal Mailhos et Jean-Louis Coll, maire de Pinsaguel, ont signé le cahier de gestion du site classé du château Bertier et de ses abords. La zone de confluence propose une grande richesse des milieux naturels : corridor fluvial, milieux ouverts et semi-ouverts, milieux humides, formations boisées. Ces milieux abritent une multitude d'espèces remarquables : plus de 500 espèces végétales, des insectes, des poissons, notamment des migrateurs, des amphibiens, des reptiles, des mammifères et des oiseaux. Au cœur du site classé, le château constitue un patrimoine à valoriser datant du XVIIIe siècle sur les bases du bâtiment d'origine du XIIIe/XIVe siècle.

La Dépêche du Midi

more...
No comment yet.