Freescale : « On nous a dit qu’on pouvait aller travailler en Malaisie si on voulait » | La lettre de Toulouse | Scoop.it
La CGT dénonce l’attitude de la direction lors des procédures de licenciements. Elle la soupçonne également de s'apprêter à revendre les machines en Chine pour y être remontées.  

 

Proposition de reclassement à 2000 euros annuels ?

(...)