La lettre de Toulouse
43.6K views | +0 today
Follow
La lettre de Toulouse
Quelques informations sur l'entreprise et l'immobilier à Toulouse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Comme Lisbonne, Berlin et Bilbao, Toulouse aura son "tiers-lieu" à la Cartoucherie

Comme Lisbonne, Berlin et Bilbao, Toulouse aura son "tiers-lieu" à la Cartoucherie | La lettre de Toulouse | Scoop.it
L'écoquartier de la Cartoucherie à Toulouse réserve un projet de grande ampleur. Un tiers-lieu de 12 000 m2 verra le jour dans les anciennes halles, à l'image de l'espace Darwin à Bordeaux, ou de ce qui se fait à Bilbao, Lisbonne ou Berlin. Il sera composé d'un pôle culturel, d'un espace de coworking, d'une halle gourmande, d'un pôle sports et loisirs, d'une auberge de jeunesse et de commerces. Le tout pour un investissement de 22 millions d'euros.

Les anciennes halles de la Cartoucherie, dernier vestige du site occupé par Giat Industrie, auront bientôt une deuxième vie. Oppidea, la Sem d'aménagement de Toulouse Métropole chargée du futur écoquartier, avait lancé dès fin 2015 un appel à manifestation d'intérêts avant le choix d'un investisseur unique pour aménager cet endroit.

C'est finalement un groupement d'investisseurs qui a été choisi par la Mairie de Toulouse pour réhabiliter cette friche industrielle en un vaste ensemble immobilier commercial et de services de 12 000 m2. Un protocole d'accord a été signé et stipule que la Ville de Toulouse cède le foncier pour 2,4 millions d'euros à un groupement d'investisseurs composé d'Immo Retail (société d'immobilier commercial du promoteur Gotham) et de la société Azalay. Cette dernière est représentée par Sylvain Barfety qui avait mené le très ressemblant projet bordelais, Darwin. "Comme à Bordeaux, le projet de la Cartoucherie est dans une dimension de tiers-lieu à forte valeur de transition écologique, mais la comparaison s'arrête là", indique celui qui se définit comme un chef d'orchestre du projet. À Toulouse, il compte s'inspirer de grands tiers-lieux ouverts ailleurs en Europe, le LX Factory à Lisbonne, la Malzfabrik à Berlin, ou Zawp à Bilbao.

Les sociétés Immo Retail et Azalay assureront ensemble la gestion, l'animation et la restauration de ce tiers-lieu dans lequel ils ont prévu d'investir 22 millions d'euros.

 

Des architectes toulousaines et bordelaises

Un maître d'œuvre unique a été choisi pour réaliser la réhabilitation des deux halles. Il s'agit de la jeune agence d'architecture toulousaine Oeco associée à une architecte bordelaise, Chloé Bodart (agence Construire). La plus grande halle (7 600 m2) sera étendue dans sa partie sud et la plus petite développe 1 200 m2.

Pour piloter ce projet, Sylvain Barfety s'est associé à plusieurs investisseurs spécialisés dans chacun des grands pôles.

Pour la halle gastronomique de 3 400 m2, il s'agit du groupe All4you (qui gère déjà 9 restaurants à Toulouse, dont l'Envol, la Guinguette quai de Tounis et la Compagnie Française).

"Ce ne sera pas uniquement un endroit où l'on vient manger, mais plutôt un espace autour de la restauration avec de grandes tablées, un fromager, un charcutier qui proposeront de la vente à emporter ainsi qu'un espace dédié à des ateliers de cuisine", décrit Sylvain Barfety.

Un pôle sport et loisirs de 3 100 mètres carrés sera aménagé avec l'investisseur The Roof, le réseau de salles d'escalade urbaines. Un espace de coworking de 3 000 m2 environ verra le jour sur place, géré en direct par la société Azalay, et devrait accueillir 150 entreprises. "Aux espaces de travail s'ajouteront des espaces mutualisés, un espace de restauration, des salles de réunion."

 

Une salle de spectacle polyvalente

Une auberge de jeunesse d'une centaine de chambres est aussi annoncée, mais le choix de l'enseigne partenaire n'est pas finalisé.

Enfin, une salle de spectacle polyvalente de 700 m2, pouvant accueillir 500 personnes assises et jusqu'à 800 debout ouvrira ses portes en partenariat avec Gilles Jumaire (ancien directeur de l'agence de production de spectacle Bleu Citron).

Une conciergerie gérée par l'association AlloBernard s'installera aussi au cœur des halles.

Par ailleurs, l'installation sur place de la Cinémathèque de Toulouse, un temps évoquée, n'a pas encore été tranchée (la Cinémathèque est à l'étroit dans ses locaux de la rue du Taur). La décision devrait être prise d'ici fin mars.

Enfin à l'extérieur des halles, 4 995 m2 de locaux commerciaux, dont une moyenne surface alimentaire, viendront s'implanter en rez-de-chaussée des immeubles autour de la place.

 

Différents niveaux d'investissement

Dans ce projet, tous les associés investissent à des niveaux divers. All4you, The Roof et Azalay portent chacun 25 % des investissements, Gilles Jumaire s'engage à hauteur de 10 %, AlloBernard et Immo Retail 5 % chacun. La collectivité conserve 5 %.

"C'est une façon de les avoir à nos côtés et de les rassurer sur le fait que nous ne sommes pas dans une démarche de revente ni d'optimisation financière", indique Sylvain Barfety.

En effet, les investisseurs sont engagés à une inaliénabilité du bien pendant 15 ans et la décision de vendre in fine ne pourra se prendre qu'à l'unanimité des voix. Le calendrier prévoit un dépôt de permis en juillet 2017 pour un début des travaux début 2018. L'ensemble des réalisations devrait voir le jour en 2019.

 

BÉATRICE GIRARD

more...
No comment yet.
Rescooped by Jacques Le Bris from La Cantine Toulouse
Scoop.it!

Rencontrés à La Mêlée : Kianti, ObviousIdea et CyberAndora rachètent l'outil marketing Wordpress WP Subscribers

Rencontrés à La Mêlée : Kianti, ObviousIdea et CyberAndora rachètent l'outil marketing Wordpress WP Subscribers | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Fabrice Meuwissen, CEO de ObviousIdea, http://www.obviousidea.com/fr/ ;

 

Nicolas Pène de Kianti.fr http://kianti.fr/ ;

 

et Jean-Christophe Bisoux, http://www.cyberandorra.com/fr ;

 

tous adhérents de la Mélée numérique et utilisateurs de l'espace de co-working (La Cantine Toulouse) viennent d'annoncer officiellement l'acquisition de WPSubscribers un plugin marketing pour Wordpress très populaire aux USA.

http://www.wpsubscribers.com/ ;

 

Lire le communiqué de presse

http://bit.ly/zFLods ;



Une initiative de Toulouse qui met en valeur le dynamisme de la filière TIC à l'international. 


Via La Cantine Toulouse
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Où coworker en Midi-Pyrénées ?

Où coworker en Midi-Pyrénées ? | La lettre de Toulouse | Scoop.it

Photographie de La Cantine Toulouse 

 

Où coworker en Midi-Pyrénées ?

L’espace Tau accueille à proximité de Compans-Caffarelli (9 rue du Canon d’Arcole à Toulouse) les travailleurs nomades. Ils sont accessibles via leur twitter : @taucw, par l’intermédiaire duquel ils recrutent leurs futurs adhérents 

L’espace de coworking La Cantine est ouvert du lundi au vendredi de 8h15 à 18h au 27 boulevard Matabiau à Toulouse. Les tarifs sont disponibles en ligne sur www.lacantine-toulouse.org .

 

Pour en savoir plus sur les prochains "Jelly" organisés dans le département de l’Ariège : www.jelly09.info 

Les informations sur le programme Soho Solo du Gers sont disponibles sur le www.soho-solo-gers.com 

 

Face à l’avènement du télé-travail, de nouveaux lieux se créent pour accueillir les indépendants ou les télé-salariés. Ces espaces de coworking permettent à la fois de retrouver de la convivialité pour les travailleurs esseulés mais également de créer des synergies entre leurs adhérents. En Midi-Pyrénées, le phénomène tend à se développer.

 

Aussi appelés "tiers lieu", car il ne s’agit ni du domicile, ni de la maison, les espaces de coworking permettent aux indépendants ou aux télé-salariés de partager un endroit où travailler, mais également de créer des synergies.

Pour Leslie Starr, qui fait la promotion des Jelly dans l’Ariège, des journées dédiées à l’information sur le coworking, il ne faut surtout pas confondre espace de coworking et télé-centre : "Le coworking recoupe deux notions : la mutualisation d’un lieu et d’outils, et la création d’une communauté avec des valeurs, d’échanges, de partage et de solidarité." 

(...)

 

more...
No comment yet.