La guerre au Mali ESGCF
15 views | +0 today
Follow
La guerre au Mali ESGCF
the story of the war
Curated by DAMIEN
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by DAMIEN
Scoop.it!

Quelques faits révélateurs à propos de la guerre au Mali

Quelques faits révélateurs à propos de la guerre au Mali | La guerre au Mali ESGCF | Scoop.it
Quelques faits révélateurs à
propos de la guerre au Mali





L’intervention au Mali a prétendument lieu dans le
cadre de la lutte contre le terrorisme. Mais il y a plus.
DAMIEN's insight:

Le motif de l'intervention militaire française au Mali a depuis toujours été la lutte contre le terrorisme. Ici, qu'elles sont les véritables motifs d’interventions ainsi que les intérêts que notre pays cherche à protéger.

more...
No comment yet.
Rescooped by DAMIEN from GUERRE AU MALI - FRENCH MILITARY OPERATIONS IN MALI
Scoop.it!

Mali: 2 000 hommes en juillet, un millier à la fin de l'année, selon François Hollande

En juillet prochain, il ne devrait plus rester que 2 000 soldats français au Mali (ils sont le double actuellement). Et un millier à la fin de l'année 2013.

Les 2 000 soldats toujours présents pourraient être versés dans un futur contingent onusien de maintien de la paix, a expliqué le Président. Ce qui est dans le droit fil de la première hypothèse présentée par le secrétaire général de l'Onu au conseil de sécurité: une force onusienne soutenue par une force antiterroriste parallèle (cliquer ici pour lire mon post à ce sujet).

Dernier point soulevé par le PR: le maintien de forces prépositionnées en Afrique (où?, combien?, ce sont d'autres questions) capables de se projeter au Mali en cas de besoin.


Via Romain
DAMIEN's insight:

Il est nécessaire de savoir à quel point la France s'implique-t-elle dans ce conflit, et combien d'homme sont envoyé pour y intervenir.

more...
No comment yet.
Rescooped by DAMIEN from GUERRE AU MALI - FRENCH MILITARY OPERATIONS IN MALI
Scoop.it!

EUTM Mali. Les “Irlandais” du nord et du sud sont arrivés…

L’équipe conjointe de formation formée des britanniques d’Irlande du nord et de quelques militaires de la république d’Irlande (Sud) est arrivée mercredi (27 mars) au Mali pour participer à la mission de l’Union européenne de formation de l’armée malienne (EUTM Mali).

Une menace aux intérêts britanniques

Cette mission consiste « à appuyer le gouvernement malien pour contrer l’insurrection violente qui n’a pas seulement bouleversé leur pays mais constitue également une menace claire à nos intérêts nationaux au Royaume-Uni » a tenu à souligner le ministre britannique de la Défense, Philip Hammond, avant le départ des formateurs.

Irish regiment britannique et forces irlandaises

L’équipe est composée de 21 militaires du 1 R Irish (le 1er Bataillon du Royal Irish Regiment) et de 6 militaires irlandais. Ils seront rejoints par les troupes du 45e commandos de Royal Marines et du 29e Commando du Regiment Royal Artillery afin d’arriver au total de 40 personnels.

Une opportunité « historique » comme l’a souligné le Major Simon Holden qui dirige l’équipe mixte de formation.« Nous avons suivi ensemble, avant de partir, plusieurs semaines de formation à la caserne Ternhill ».


Via Romain
DAMIEN's insight:

Une menace pour le Royaume-Uni mais cependant on constate une implication bien inférieur à la France ( 21 militaires britaniques pour 3000 soldats francais). Pourquoi la soit disante lutte du terrorisme ne rassemble pas les mêmes implications pour tous ? 

more...
No comment yet.
Rescooped by DAMIEN from Argent et Economie "AutreMent"
Scoop.it!

La facture de la guerre au Mali : Français à votre bon cœur !

La facture de la guerre au Mali : Français à votre bon cœur ! | La guerre au Mali ESGCF | Scoop.it
Selon des estimations à la louche, le coût de l’intervention militaire au Mali tournerait autour des 400 000 euros par jour… pour un budget total en 2013 concernant les opérations militaires extérieures qui a dû être calculé par le gouvernement...

Via L'Info Autrement
DAMIEN's insight:

Il nécessaire de voir quelles sont les conséquences financières et budgètaire du conflit. Chaque français est en droit de savoir le montant exact de la facture de l'interventionnisme français dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 

more...
No comment yet.
Rescooped by DAMIEN from pattyfn69
Scoop.it!

Laurent Louis - Révèle TOUTE la Vérité sur les Raisons de la Guerre au Mali

alain soral débat egalite et réconciliation dieudonné &r soral dossier dieudonné video antisémite les juifs clash soral Dieudonné, de son vrai nom Dieudonné ...

Via PATTY69
DAMIEN's insight:

Dans cette vidéo, un député belge expose son opposition à la guerre au Mali et surtout les véritables raisons de celle ci ( faire la guerre pour des sociétés comme Areva, faire la guerre pour un sol riche en or..)

more...
No comment yet.
Rescooped by DAMIEN from GUERRE AU MALI - FRENCH MILITARY OPERATIONS IN MALI
Scoop.it!

Mali : La mission de l'Union européenne prête à former le premier bataillon de l'armée malienne

“C’est un tour de force pour une opération multinationale” a estimé son commandant, le général français François Lecointre, le 27 mars. Alors que les combats visant à chasser les groupes terroristes du Nord-Mali ne sont pas encore terminés et que ses premiers instructeurs ne sont arrivés sur place qu’il y a un mois et demi, la Mission européenne de l’Union européenne au Mali (EUTM Mali) sera prête à former un premier bataillon de l’armée malienne dès le 2 avril prochain, comme prévu, même s’il manque encore à l’appel une section espagnole.

Au total, cette mission comptera 550 personnels, issus de 23 pays de l’Union européenne. Outre la France, qui en est la nation cadre, les principaux contributeurs sont l’Allemagne, l’Espagne, la République tchèque et le Royaume-Uni. Elle est dotée d’un budget de 12,3 millions pour financer les frais généraux pendant un mandat initial de 13 mois éventuellement renouvelable, le déploiement des militaires étant à la charge de leur nation d’origine.

Le quartier général de l’EUTM est situé à Bamako, ce qui lui permet d’apporter une expertise dans le cadre de la réorganisation de l’armée malienne. La formation des soldats de cette dernière se déroulera à Koulikoro, à une soixantaine de kilomètres de là.

Quant à la sécurité des instructeurs, elle sera assurée par une force de protection dont la mission sera de veiller sur les infrastructures de l’EUTM Mali, les séances de formation à l’extérieur et les déplacements entre Bamako et Koulikoro.

Et manifestement, il y aura du travail. Sans surprise, un premier rapport de l’EUTM Mali a en effet décrit une armée malienne “destructurée”, “incapable de se projeter dans l’avenir” et qui “souffre de lacunes en terme d’équipements.”

“Au Mali, tout le monde est conscient de ces faiblesses” et “l’armée est prête à se réformer avec l’aide de l’UE”, a affirmé le général Lecointre. “Cela crée des attentes fortes, auxquels les Européens devront répondre”, a-t-il estimé.

Par ailleurs, afin d’informer le grand public sur ses activités, l’EUTM Mali dispose d’un site Internet rédigé, pour le moment, essentiellement en français.


Via Romain
DAMIEN's insight:

Après avoir vu précédament l'impliquation de la France dans ce conflits, on peut maintenant voir celle de l'Europe. On remarque une certaine retenue dans le soutien de l'union. Pourquoi ?

more...
No comment yet.
Rescooped by DAMIEN from GUERRE AU MALI - FRENCH MILITARY OPERATIONS IN MALI
Scoop.it!

Mali : les soldats sénégalais progressent dans le nord

Mali : les soldats sénégalais progressent dans le nord | La guerre au Mali ESGCF | Scoop.it

D’après le président Macky Sall, des militaires sénégalais déployés au Mali pour combattre les jihadistes se trouvent déjà à Gao. Et, très prochainement, ils vont prendre la direction de Tombouctou.
Le chef d’Etat sénégalais a fait cette déclaration hier jeudi à Washington à l’issue d’un entretien avec son homologue américain, Barack Obama. Il a indiqué que ses hommes sont impliqués dans les combats contre les islamistes. Pourtant, jusque-là, la presse parlait plus souvent des soldats français et maliens déployés dans le front des montagnes du nord du Mali. Vraisemblablement, les troupes sénégalaises n’étaient pas du tout en zones de contact avec les groupes islamistes. Mais, depuis peu, elles « sont en mouvement », pour reprendre l’expression de l’homme fort sénégalais. Celui-ci a même retracé leur récent itinéraire : estimant leur position à Gao à l’heure actuelle, ces militaires venaient de Sévaré, une ville du centre du Mali. Après ce point, ils auraient évolué vers Gao et comptent bientôt atteindre Tombouctou. A propos de Gao, cette localité vient d’être le théâtre de violents affrontements entre jihadistes et forces maliennes régulières. Bilan : plusieurs morts. Ainsi, M. Sall a estimé que, « maintenant, il s’agit de tenir, de maintenir et d’assurer la sécurisation des populations et de faire face aux kamikazes ».
A l’origine, le Sénégal devait envoyer 650 soldats dans le cadre de la mission internationale de soutien au Mali (MISMA). Mais, celle-ci tarde à se mettre en place et pourrait même se fondre dans une force onusienne : « aujourd’hui, il est question de faire évoluer cette force MISMA vers une force des Nations Unies, nous souhaitons que le mandat là aussi soit très clair et que, enfin, les Nations unies prennent le relais », a étayé M. Sall. Et, de rajouter : « la France a déjà fait l’essentiel ». A noter que les éléments tricolores devraient se retirer à partir de début avril.


Via Romain
DAMIEN's insight:

La France dispose d'un certains soutiens en dehors de l'armée malienne, ainsi les troupes sénégalaises s'en mêlent.

more...
No comment yet.
Rescooped by DAMIEN from GUERRE AU MALI - FRENCH MILITARY OPERATIONS IN MALI
Scoop.it!

Il devrait rester un millier de soldats français au Mali à la fin de l'année

Lors de son “grand oral” sur France2, le 28 mars, le président Hollande a estimé que l’intervention militaire française au Mali avait atteint tous ses “objectifs”, excepté la libération des otages détenus par al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

“Les soldats sont allés chercher les terroristes, y compris le chef des terroristes” a souligné le chef de l’Etat, en précisant qu’Abou Zeid, l’un des principaux responsables d’AQMI au Nord-Mali avait été tué par une frappe française.

Le président Hollande a rendu un hommage appuyé aux militaires français, lesquels sont “exemplaires”, selon lui. Et il s’est même dit en “admiration” devant leur attitude.

La France “a été regardée comme le pays de la délivrance”, a poursuivi le président Hollande. “Chaque Français doit en être fier et les soldats français doivent en être remerciés”, a-t-il ajouté après avoir rappelé que 5 d’entre eux avaient perdu la vie au cours de cette opération.

“Nous n’avons pas pu retrouver nos otages, nous allons continuer à faire cette recherche” a encore affirmé le locataire de l’Elysée. Actuellement, 15 ressortissants français – dont 1 est présumé mort – sont retenus par des groupes terroristes en Afrique.

Quant au calendrier de retrait des 4.000 hommes engagés dans l’opération Serval, le président Hollande a confirmé que les premiers d’entre eux rentreront en France dès la fin du mois d’avril. Ils ne seront plus que 2.000 en juillet, puis 1.000 à la fin de l’année. Il s’agira alors de former une force de réaction rapide en cas de besoin. Dans le même temps, une mission de maintien de la paix des Nations unies prendra le relais sur le terrain.

“Nous voulons qu’il y ait des élections au Mali à la fin du mois de juillet. Et ça, nous serons intraitables là dessus”, a par ailleurs affirmé le chef de l’Etat. “Deuxièmement, il faut qu’il y ait ce dialogue avec toutes les composantes de la société malienne”, a-t-il ajouté avant de démentir que la France cherchait des candidats pour le scrutin présidentiel malien. “Le temps où la France désignait des chefs d’Etat en Afrique est révolu”, a-t-il assuré.


Via Romain
DAMIEN's insight:

Après les conséquences financières, on expose ici le nombre exacte de militaire qui resterons sur le lieu du conflits. Ainsi le président Hollande tire les conclusions de son intervention au Mali et selon lui tout les objectifs ont été atteint.

more...
No comment yet.