La fin de l'eau facile
6 views | +0 today
Follow
La fin de l'eau facile
changement climatique, pollution des ressources en eau, explosion des consommation d'eau..nous devons revoir notre relation à l'eau et s'adapter à la fin de l'eau facile
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

mycieau

Aujourd'hui la gestion de l'eau conditionne l'avenir de la planète. Tensions sur les ressources, accès à l'eau potable, retard en termes d'assainissement, pollution de l'eau, sécurité sanitaire.....le
more...
No comment yet.
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

Le stress hydrique au menu du Forum mondial de l’eau

Le stress hydrique au menu du Forum mondial de l’eau | La fin de l'eau facile | Scoop.it
Dirigeants et société civile sont réunis en Corée du Sud jusqu'au 17 avril pour « agir d'urgence » face à l'épuisement des ressources en eaux souterraines.
more...
No comment yet.
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

Trophées du développment durable 2014 : La conférence

Trophées du développment durable 2014 : La conférence | La fin de l'eau facile | Scoop.it
Chaque année le Progrès organise, la Soirée du Développement Durable, en étroite collaboration avec l'ISARA Lyon
Le Centre d'information sur l'eau's insight:
mycieau - la communauté de l'eau du Centre d'information sur l'eau's insight:

« Pour un développement équitable de la planète »  parAlexandre Adler est le thème de la conférence organisée par le Journal Le Progrès lundi 7 avril 2014.


Le web documentaires du Centre d'information sur l'eau "eaux usées" : une gestion durable de l'eau donne le ton de la conférence.


http://www.lasoireedudeveloppementdurable.fr/conference.html ;

more...
No comment yet.
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

Les sévères conséquences du réchauffement climatique se confirment

Les sévères conséquences du réchauffement climatique se confirment | La fin de l'eau facile | Scoop.it
+DOCUMENT Le Giec publie un rapport sur les conséquences du réchauffement. Crises alimentaire et sanitaire, risques majeurs pour l’humanité....
more...
No comment yet.
Rescooped by Le Centre d'information sur l'eau from Nature to Share
Scoop.it!

Pourquoi l'humanité va manquer de nourriture

Pourquoi l'humanité va manquer de nourriture | La fin de l'eau facile | Scoop.it

ALIMENTATION - Spéculation financière, changement climatique ou gaspillage menacent la sécurité alimentaire mondiale...


Demain, aurons-nous tous faim? La Journée mondiale de l’alimentation, le 16 octobre, est l’occasion de remettre sur la table des chiffres impressionnants: 868 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, selon les derniers chiffres de l’organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), tandis que dans les pays développés, 40% de la nourriture produite est gaspillée chaque année, selon un rapport de la FAO publié en 2008. Derrière ce paradoxe, la perspective de devoir nourrir neuf milliards de bouches fait craindre une pénurie alimentaire globale. Pourquoi l’humanité pourrait-elle manquer de nourriture?


Le climat est mauvais pour l’agriculture


Avec la multiplication, prévue par les climatologues, des phénomènes météorologiques intenses type tornades, sécheresses ou précipitations violentes, les récoltes pourraient devenir de plus en plus aléatoires. Déjà cette année, la forte sécheresse qui a touché les Etats-Unis a mis à mal les réserves de céréales: selon la FAO, les Etats-Unis n’auraient actuellement en stock que 6,5% du maïs qu’ils consommeront dans l’année, un record historiquement bas.


Spéculation sur la nourriture


Conséquence de la diminution des stocks, les prix de l’alimentaire s’emballent. Selon un rapport de Food Price Watch, entre septembre 2011 et septembre 2012, les prix du maïs et du blé ont augmenté d'environ 25%, rendant encore plus difficile pour les populations pauvres l’accès à la nourriture. Mais il n’y a pas que des raisons «naturelles» au renchérissement des denrées: beaucoup d’ONG, à l’image des Amis de la Terre, dénoncent la spéculation financière sur les matières premières.


>> La spéculation alimentaire: 20minutes.fr vous explique comment l’épi de blé ou la graine de colza sont devenus des produits financiers comme les autres


Des céréales dans le moteur


Autre cause de la flambée des prix alimentaires, les agrocarburants sont souvent montrés du doigt. Pour beaucoup d’ONG, il est intolérable de mettre dans nos voitures des céréales qui pourraient nourrir les hommes. Néanmoins, l’impact réel de ces cultures sur l’alimentation reste discuté: d’après les estimations d’Agrimonde, seulement 5% des calories végétales produites dans le monde sont destinées aux usages non alimentaires et l’Agence internationale de l’énergie avait calculé en 2005 que 1% des terres cultivées servaient à produire des agrocarburants.


Un modèle agricole dicté par la concurrence


Il n’empêche que les terres cultivables se font de plus en plus rares et que l’accroissement démographique pousse certains pays à sécuriser leur alimentation en achetant des terres agricoles à l’étranger. «L’Asie sera en déficit agricole intense dans les trente à quarante prochaines années, c’est pour cela qu’elle achète des terres en Amérique du sud ou en Afrique», expliquait l’hydrologue Ghislain de Marsily à 20Minutes, à l’occasion d’un colloque sur l’eau.


Ce phénomène «d’accaparement de terres», régulièrement dénoncé par les ONG, menace l’alimentation des populations locales dans des régions souvent déjà défavorisées par un modèle agricole dicté par la concurrence mondiale: «On met en concurrence des gens équipés de tracteurs et de moissonneuses batteuses avec des gens qui travaillent à la main et sont donc contraints d’accepter les prix qui proviennent de l’exportation de nos surplus. C’est bien ça qui est la cause de la faim dans le monde», affirme l’agronome Marc Dufumier.


Trois hamburgers par semaine, ce ne sera pas pour tout le monde

Et si tout le monde mangeait comme un Américain? Avec la hausse du pouvoir d’achat dans des pays très peuplés comme la Chine, la consommation de viande explose et avec elle le besoin en céréales pour alimenter le bétail, en eau pour cultiver ces céréales et en surface pour élever les animaux. Les trois hamburgers hebdomadaires de l’Américain moyen ne pourront pas devenir le lot de neuf milliards d’humains. Sans compter le gaspillage dont les sociétés occidentales sont devenues expertes: «On surproduit à l’échelle internationale: pour nourrir correctement un homme, il faut produire 200 kilos de céréales, or la production mondiale est de 335 cette année. Ces 135 kilos représentent le gaspillage dans nos sociétés du Nord, l’alimentation du bétail et la fabrication d’éthanol pour nos voitures», rappelle Marc Dufumier.


Audrey Chauvet


Via Damoclès
more...
Sébastien Moreau's comment, October 16, 2012 6:55 AM
C'est bien pour cela qu'il faut planter tout azimut pour nous humains et non pas pour les marchés financiers, créer des groupes comme les incroyables comestibles, ou les incrédibles édiles, développer massivement la permaculture et échanger entre personnes des fruits et légumes sans échanges d'argent et faire cela partout dans le monde, ainsi nous mettrons un tres gros grain de sable dans wall street et ainsi détruirons ce concept du vivant payant.
Rescooped by Le Centre d'information sur l'eau from Gestion des services aux usagers
Scoop.it!

Eau : défis mondiaux, perspectives françaises | Fondapol

Eau : défis mondiaux, perspectives françaises | Fondapol | La fin de l'eau facile | Scoop.it

Le stock mondial d’eau douce n’est pas insuffisant mais sa répartition pose un certain nombre de problèmes. Gérard Payen, Président d’Aquafed et Conseiller du Secrétaire général de l’ONU sur les questions d’eau et d’assainissement, montre qu’il faut aujourd’hui passer d’une logique de gestion de la pénurie à une logique d’optimisation des usages, qui passe notamment par la maîtrise des pollutions de l’eau par l’homme. Un autre enjeu est la réduction de la fracture entre ceux qui ont accès à l’eau potable grâce à un service public et ceux qui se la procurent par leurs propres moyens.


Via La Métropole de Lyon- M3
more...
No comment yet.
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

Le 7ème Forum Mondial de l’eau en Corée du Sud

Le 7ème Forum Mondial de l’eau en Corée du Sud | La fin de l'eau facile | Scoop.it
Engagés pour l'eau du monde
more...
No comment yet.
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

Pourquoi devrait-on économiser notre consommation d'eau ? - Yahoo Questions/Réponses

Pourquoi devrait-on économiser notre consommation d'eau ? - Yahoo Questions/Réponses | La fin de l'eau facile | Scoop.it
Bonjour à tous.

J'ai une question toute simple : pourquoi dit-on qu'il faut limiter notre consommation d'eau ? Quels sont les risques ? Car après tout l'eau consommée ne disparaît pas de la planète, ...
more...
No comment yet.
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

«Le problème de l'eau est lié à celui de la nourriture»

«Le problème de l'eau est lié à celui de la nourriture» | La fin de l'eau facile | Scoop.it
INTERVIEW - L'hydrologue Ghislain de Marsily animera un débat sur le thème de l'eau dans le cadre du festival Pariscience...
more...
No comment yet.
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

Risques pour la sécurité alimentaire, la croissance... le Giec sonne une nouvelle fois l'alarme

Risques pour la sécurité alimentaire, la croissance... le Giec sonne une nouvelle fois l'alarme | La fin de l'eau facile | Scoop.it
L'intensification du réchauffement climatique va nuire à la croissance économique et augmenter les risques de conflits graves dans le monde, estime l'organisme intergouvernemental. Il appelle les dirigeants à réduire les émissions de gaz.
more...
No comment yet.
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

L'impossible partage de l'eau ?

L'impossible partage de l'eau ? | La fin de l'eau facile | Scoop.it
Avec Erik Orsenna, écrivain et membre de l'Académie française, et Ghislain de Marsily, hydrologue et membre de l'Académie des sciences.
more...
No comment yet.
Scooped by Le Centre d'information sur l'eau
Scoop.it!

Gestion de l'eau : « on ne peut pas continuer comme cela » selon Gérard Payen

Gestion de l'eau : « on ne peut pas continuer comme cela » selon Gérard Payen | La fin de l'eau facile | Scoop.it
more...
No comment yet.