La fabrique de pa...
Follow
Find
4.2K views | +0 today
La fabrique de paradigme
application du web social pour élargir le champ des possibles dans le domaine du politique tel un percolateur
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Pierre V. Laurent from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Le bonheur comme finalité du développement économique et social

Le bonheur comme finalité du développement économique et social | La fabrique de paradigme | Scoop.it

Qu’est-ce que le bonheur et comment l’atteindre ? Voilà bien une question que les humains n’épuisent jamais, malgré d’innombrables réflexions, méditations, traités de philosophie ou de sagesse. Sous son apparente universalité, elle reçoit des réponses qui varient à l’infini, allant du simple pain (ou riz) quotidien à l’éveil de la conscience (ou illumination), en passant par la santé, la connaissance, l’amour et l’amitié partagés, et bien d’autres aspirations singulières.

par Isabelle CassiersProfesseur à l’UCL, chercheur au FNRS et membre de l’Académie royale de Belgique


Via Christophe CESETTI
more...
Christophe CESETTI's curator insight, April 1, 2013 6:47 PM

@

Orianne Corman's comment, April 2, 2013 1:58 PM
Ne nous leurrons pas!!! Le bonheur ne peut être un but en soi, il n'est que le résultat d'une attitude, de choix, de comportements. Et en ce qui concerne le Bhoutan, il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une dictature, et que la pauvreté est à un niveau très élevé. Le Bonheur National au Bhoutan n'est qu'une mascarade de plus dans le grand échiquier des enjeux politiques, de la poudre jetée aux yeux, du n'importe quoi qui fait vibrer les occidentaux.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

MARC LUYCKX GHISI - Surgissement d'un nouveau monde VIDEO

extrait de conférence de Marc LUYCKX GHISI à l'Entrepôt à Paris le 5 mai 2010 - " SURGISSEMENT d'un nouveau monde " : Nous vivons un changement de société ra...

Via Christophe CESETTI
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from NEW OPTIONS for a NEW WORLD
Scoop.it!

Du domaine public comme fondement du revenu de base (et réciproquement ?)

Du domaine public comme fondement du revenu de base (et réciproquement ?) | La fabrique de paradigme | Scoop.it
J'ai déjà eu l'occasion de parler récemment du revenu de base, dans un billet consacré à la rémunération des amateurs, mais je voudrais aborder à nouveau la question en lien avec un autre sujet qui...

Via Michel Briand, Orianne Corman
more...
Michel Briand's curator insight, March 10, 2013 3:47 AM

Revenu de base, revenu de vie, revenu inconditionnel, dividende universel, salaire à vie, etc : ces différentes appellations renvoient (d’après Wikipedia) au concept d’un « revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie« , tout au long de leur existence. La mise en oeuvre d’un tel projet est susceptible d’entraîner des transformations très profondes du système économique, parce qu’il déconnecte le revenu et l’emploi. Elle modifierait notamment notre rapport au « temps libre » (otium), en augmentant notre capacité à nous consacrer bénévolement aux tâches qui nous semblent en valoir la peine.

Scooped by Pierre V. Laurent
Scoop.it!

Nicolas Hulot et Cynthia Fleury - Information - France Culture - 2ème partie

Nicolas Hulot et Cynthia Fleury - Information - France Culture - 2ème partie | La fabrique de paradigme | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Biens Communs
Scoop.it!

Les Biens communs: comment (co)gérer ce qui est a tous ? | Réseau Culture 21

Les Biens communs: comment (co)gérer ce qui est a tous ? | Réseau Culture 21 | La fabrique de paradigme | Scoop.it

Via Michel Briand
more...
Michel Briand's curator insight, March 16, 2013 8:07 AM

ue considère-t-on comme un bien commun ? Quelle est la place du citoyen, du politique et de l’entreprise ? Comment articuler les biens communs avec le modèle économique dominant ? Quel mode d’organisation adopter ? Quels enjeux politiques ? Autant de questions qui ont été soulevées lors de cette rencontre pour repenser la production et la gestion de différents biens (culture, transport, logement, etc.) et leur réappropriation collective par les citoyens.

Lire le rapport
Rescooped by Pierre V. Laurent from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Vers une nouvelle consommation : Terra Nova publie un rapport pour réinventer « l’abondance »

Vers une nouvelle consommation : Terra Nova publie un rapport pour réinventer « l’abondance » | La fabrique de paradigme | Scoop.it

Aujourd’hui, notre société de surconsommation rime pour beaucoup avec dépenses superflues stimulées par la nouveauté et la publicité, appauvrissant les consommateurs et aggravant la raréfaction des ressources naturelles… Mais aujourd’hui, de nouvelles formes de consommation apparaissent, qui redonnent plus de sens à l’acte d’achat : consommation collaborative, partage, recyclage, systèmes de location, etc. L’innovation sociale prend de l’ampleur, portée par des consommateurs avertis qui se posent désormais plus de questions avant d’acheter. Pour relayer cette tendance, le think-tank Terra Nova a publié en fin d’année dernière un rapport intitulé « Réinventer l’abondance, pour une politique des consommations ».

 

Le rapport http://ow.ly/iSTbG


Via Aurélien BADET, Luciana Calvetti, Christophe CESETTI
more...
Thierry Curty's comment, March 16, 2013 12:32 AM
Christophe, nous allons nous entendre. J'ai bien compris dans ton message que tu voulais partager la richesse mais que tu ne savais pas comment t'y prendre. Moi, si, j'ai inventé l'outil pour ça. Un système de crowdfunding très avancé qui permet à tout un chacun de contribuer dynamiquement et démocratiquement à l'économie en finançant les entreprises qu'il souhaite voir émerger pour son avenir. Mais pas avec ses propres économies, avec la masse monétaire, comme les banques. De sorte que même si un individu n'a que 100€, une fois ces 100€ investis, il peut continuer à contribuer, contrairement à un autre système de financement participatif. Autrement dit, j'ai inventé la démocratisation du capital.

A partir de là, du moment que l'individu peut participer directement au fonctionnement de l'économie, il influe sur les grandes orientations politico-économiques et donc sur son environnement sociétal. Puisque s'il finance des entreprises d'énergies renouvelables, même si la politique consiste à soutenir le nucléaire, l'homme de la rue impose, sans contrainte, sa vision de l'avenir. C'est l'exemple le plus grossier et on pourrait l'appliquer à sa vision de l'innovation dans un sens plus général. Pour moi, l'innovation pourrait être le retour des tonneliers, ce qui permettrait d'avoir plus de vignerons élevant leur vin comme il y a 100 ans pour en faire un produit cher, donc une richesse, au lieu d'un produit de masse purement productiviste.

Malheureusement, j'ai un peu de peine à faire passer l'AMI, même ceux qui s'y intéressent n'adhèrent pas à l'association de préfiguration que j'ai fondée. Je crois que c'est parce que les gens qui 'y intéressent sont censés être des gens de niveau supérieur et ils n'ont pas envie d'avoir l'air con à poser des questions sur son fonctionnement. Tout le monde s'intéresse à ce nouveau concept...personne n'adhère.

Peut-être seras-tu l'élément déclencheur? xD

http://soyons-AMI.fr
Dominique Valck's comment, March 16, 2013 3:00 AM
@Thierry Bien intéressantes ces précisions et j'ai hâte que ton livre soit publié. @Chritophe Assez d'accord avec le paragraphe que tu pointes ... En marge de mes activités je préside le conseil de développement durable du Grand Nancy et nous sommes dans un travail de prospective 2050. Redéfinir la richesses est souvent dans le débat et pour nous éclairer je fais venir Patrick Viveret le 08 avril prochain ... Si j'ai assez d'éléments j'aimerais pouvoir lui poser une question sur le concept AMI
Thierry Curty's comment, March 16, 2013 5:34 AM
@Dominique : mon livre parle essentiellement de l'avenir demain. Mais demain, c'est demain matin. 2050 nous parlons déjà du futur. En 2050, Good Year et Aulnay auront fermé depuis plus de 30 ans. Les marchands de pneus les imprimeront eux-mêmes directement à l'atelier et les voitures auront atteint un niveau de technicité tel qu'il sera difficile pour un homme de contribuer à sa fabrication.

Dans l'immédiat, nous allons déjà passer de l'économie productiviste, qui est celle qui a tant apporté en termes de liberté, d'avantages sociaux, à l'ouvrier à un autre modèle, avec une fabrication pas forcément plus durable, mais plus intégrée dans le développement durable. Par exemple des imprimantes d'ordinateurs Entièrement modulaires et on peut changer élément par élément.

L'impression 3D va également augmenter la durée de vie des biens qui coûteront plus cher en raison de la raréfaction des matières premières et de leur recyclage de plus en plus poussé et de plus en plus coûteux. On peut imaginer de petits ateliers d'arrière-boutiques tenues par des techniciens à qui on pourrait amener notre appareil à réparer. Et le technicien de tout simplement imprimer le bouton déformé, la goupille cassée voir la coque cassée de l'appareil...

Mais ce n'est pas en 2050...c'est déjà possible pour beaucoup de choses....

Pour l'AMI, j'ai mis l'essentiel sur son site avec des schémas basiques que je veux clairs et bien expliqués. Mais, en réalité, j'ai une vision beaucoup plus élaborée de ce qu'il pourrait être dans l'avenir. Le concept est la pierre angulaire d'une nouvelle économie. Demain, l'économie fonctionnera largement comme l'AMI.

J'ai eu le temps d'y penser, ce qui se passe aujourd'hui, je l'annonce dans le détail depuis 25 ans. Je sais exactement ce qui va se passer en termes d'évolutions sociétales, ce que sera demain. Ce que je ne sais pas relève du facteur humain : l'humain profitera-t-il de la formidable opportunité que nous avons dans ce changement ou faudra-t-il d'abord qu'il se foute joyeusement sur la gueule?

Pour le moment, si la politique continue comme ça, nous aurons très vraisemblablement la révolution en mai 2015. Et dans notre système complexe, notre monde, en particulier l'Europe, énormément surpeuplé, si seulement 5% de la population se soulève, nous aurons, rien qu'en France, 40 millions de personnes qui n'auront plus à manger en quelques semaines.

J'ai beau être révolutionnaire dans l'âme...mon leitmotiv est d'empêcher ça!

Mon livre est donc plus une explication de l'opportunité que nous pourrions vivre qu'une projection. Et seule la fin parle de la démocratisation du capital, justifiée par cette formidable opportunité d'évolution sociétale majeure.

Grâce au capitalisme, aujourd'hui, l'ouvrier sait lire, écrire, compter, exploitons ce nouveau bagage intellectuel, tout simplement. Si l'individu moyen n'est pas capable de prendre une décision, inconscient des conséquences et des tenants et aboutissants allant au-delà de l'entendement moyen, il est en revanche bien capable d'exprimer ce qu'il souhaite pour lui demain et j'ai même l'impression que si tout le monde vit dans le doute aujourd'hui...globalement, le monde sait où il souhaiterait aller.

Emmenons-le où il veut aller, il n'y a pas de problème avec ça. xD
Scooped by Pierre V. Laurent
Scoop.it!

Qui a peur de l'open access ?

Plusieurs dizaines de responsables universitaires, d'éditeurs ou d'enseignants-chercheurs défendent l'idée d'un accès ouvert aux publications scientifiques.
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville
Scoop.it!

Frédéric Lenoir : "Il faut remettre la terre et le vivant au centre de tout"

Frédéric Lenoir : "Il faut remettre la terre et le vivant au centre de tout" | La fabrique de paradigme | Scoop.it

Le drame de l'Occident moderne est d'avoir émancipé un individu qui a bien souvent joui de sa liberté en oubliant ses responsabilités vis-à-vis des autres, des générations futures et de la planète.


Via Laurent Lebot
more...
Orianne Corman's curator insight, April 3, 2013 5:09 AM

Remettre la Terre et le Vivant au centre de nos entreprises. Privilégier le lien, et le favoriser. Ce sont des clés de la Slow Attitude! 

Rescooped by Pierre V. Laurent from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Vue d'ensemble de l'économie collaborative avec Michel Bauwens - à voir pour tout comprendre !

TABLE DES MATIÈRES DE L'ENTRETIEN

 

• Présentation de l'ouvrage
• Thèse principale
• Chapitre 1 : Introduction : Quand le vertical rencontre l'horizontal
• Chapitre 2 et 3 : L'émergence d'un écosystème centré sur l'usager
• Chapitre 4: Économie Bottom-Up
• Chapitre 5: Les infrastructures distribuées
• Chapitre 6: La monétisation ou les Open business model

• WikiSpeed: un exemple de production pair à pair
- Les conditions d'émergence de nouveaux paradigmes
- L'exemple de Wiki speed: La logique de la nouvelle économie
- L'open hardware est compétitif dans le système capitaliste

• Pourquoi le capitalisme ne peut s'approprier ce nouveau modèle ?
- Le problème de la production entre pairs dans le système capitaliste
- La peer production licence et la création d'un réseau autonome
- La stratégie de changement à soutenir : Le capitalisme netarchique (ex. Facebook) et Le capitalisme distribué (ex. Bitcoin)

• Le mouvement de résilience locale
- L'orientation globale pour le commun
- Abondance et rareté dans le monde de pair à pair.
- Rôle d'internet dans la culture des communs

• Les trois sortes de commun

• Conclusion: LES ENJEUX actuels
- Mutualisation des connaissances et du matériel
- Enjeu d'aujourd'hui: économie de portée vs économie d'échelle


Via Collporterre, Christophe CESETTI
more...
C-Marketing's curator insight, March 16, 2013 4:23 AM

Le rapport "Synthetic overview of the collaborative economy”, coproduit par Orange Labs et la P2PFoundation dresse une cartographie fouillée des acteurs de cette économie coopérative : pour la première fois, quasiment toutes les composantes de cette économie collaborative en émergence et leur interactions sont présentées dans un seul panorama. 


Le rapport (en anglais) à télécharger ici. 

Orianne Corman's comment, March 29, 2013 5:24 AM
la privatisation crée la rareté et donc la pauvreté.
Orianne Corman's comment, March 29, 2013 7:10 PM
Vidéo intéressante mais un peu endormante.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Vers une nouvelle consommation : Terra Nova publie un rapport pour réinventer « l’abondance »

Vers une nouvelle consommation : Terra Nova publie un rapport pour réinventer « l’abondance » | La fabrique de paradigme | Scoop.it

Aujourd’hui, notre société de surconsommation rime pour beaucoup avec dépenses superflues stimulées par la nouveauté et la publicité, appauvrissant les consommateurs et aggravant la raréfaction des ressources naturelles… Mais aujourd’hui, de nouvelles formes de consommation apparaissent, qui redonnent plus de sens à l’acte d’achat : consommation collaborative, partage, recyclage, systèmes de location, etc. L’innovation sociale prend de l’ampleur, portée par des consommateurs avertis qui se posent désormais plus de questions avant d’acheter. Pour relayer cette tendance, le think-tank Terra Nova a publié en fin d’année dernière un rapport intitulé « Réinventer l’abondance, pour une politique des consommations ».

 

Le rapport http://ow.ly/iSTbG


Via Aurélien BADET, Luciana Calvetti, Christophe CESETTI
more...
Thierry Curty's comment, March 16, 2013 12:32 AM
Christophe, nous allons nous entendre. J'ai bien compris dans ton message que tu voulais partager la richesse mais que tu ne savais pas comment t'y prendre. Moi, si, j'ai inventé l'outil pour ça. Un système de crowdfunding très avancé qui permet à tout un chacun de contribuer dynamiquement et démocratiquement à l'économie en finançant les entreprises qu'il souhaite voir émerger pour son avenir. Mais pas avec ses propres économies, avec la masse monétaire, comme les banques. De sorte que même si un individu n'a que 100€, une fois ces 100€ investis, il peut continuer à contribuer, contrairement à un autre système de financement participatif. Autrement dit, j'ai inventé la démocratisation du capital.

A partir de là, du moment que l'individu peut participer directement au fonctionnement de l'économie, il influe sur les grandes orientations politico-économiques et donc sur son environnement sociétal. Puisque s'il finance des entreprises d'énergies renouvelables, même si la politique consiste à soutenir le nucléaire, l'homme de la rue impose, sans contrainte, sa vision de l'avenir. C'est l'exemple le plus grossier et on pourrait l'appliquer à sa vision de l'innovation dans un sens plus général. Pour moi, l'innovation pourrait être le retour des tonneliers, ce qui permettrait d'avoir plus de vignerons élevant leur vin comme il y a 100 ans pour en faire un produit cher, donc une richesse, au lieu d'un produit de masse purement productiviste.

Malheureusement, j'ai un peu de peine à faire passer l'AMI, même ceux qui s'y intéressent n'adhèrent pas à l'association de préfiguration que j'ai fondée. Je crois que c'est parce que les gens qui 'y intéressent sont censés être des gens de niveau supérieur et ils n'ont pas envie d'avoir l'air con à poser des questions sur son fonctionnement. Tout le monde s'intéresse à ce nouveau concept...personne n'adhère.

Peut-être seras-tu l'élément déclencheur? xD

http://soyons-AMI.fr
Dominique Valck's comment, March 16, 2013 3:00 AM
@Thierry Bien intéressantes ces précisions et j'ai hâte que ton livre soit publié. @Chritophe Assez d'accord avec le paragraphe que tu pointes ... En marge de mes activités je préside le conseil de développement durable du Grand Nancy et nous sommes dans un travail de prospective 2050. Redéfinir la richesses est souvent dans le débat et pour nous éclairer je fais venir Patrick Viveret le 08 avril prochain ... Si j'ai assez d'éléments j'aimerais pouvoir lui poser une question sur le concept AMI
Thierry Curty's comment, March 16, 2013 5:34 AM
@Dominique : mon livre parle essentiellement de l'avenir demain. Mais demain, c'est demain matin. 2050 nous parlons déjà du futur. En 2050, Good Year et Aulnay auront fermé depuis plus de 30 ans. Les marchands de pneus les imprimeront eux-mêmes directement à l'atelier et les voitures auront atteint un niveau de technicité tel qu'il sera difficile pour un homme de contribuer à sa fabrication.

Dans l'immédiat, nous allons déjà passer de l'économie productiviste, qui est celle qui a tant apporté en termes de liberté, d'avantages sociaux, à l'ouvrier à un autre modèle, avec une fabrication pas forcément plus durable, mais plus intégrée dans le développement durable. Par exemple des imprimantes d'ordinateurs Entièrement modulaires et on peut changer élément par élément.

L'impression 3D va également augmenter la durée de vie des biens qui coûteront plus cher en raison de la raréfaction des matières premières et de leur recyclage de plus en plus poussé et de plus en plus coûteux. On peut imaginer de petits ateliers d'arrière-boutiques tenues par des techniciens à qui on pourrait amener notre appareil à réparer. Et le technicien de tout simplement imprimer le bouton déformé, la goupille cassée voir la coque cassée de l'appareil...

Mais ce n'est pas en 2050...c'est déjà possible pour beaucoup de choses....

Pour l'AMI, j'ai mis l'essentiel sur son site avec des schémas basiques que je veux clairs et bien expliqués. Mais, en réalité, j'ai une vision beaucoup plus élaborée de ce qu'il pourrait être dans l'avenir. Le concept est la pierre angulaire d'une nouvelle économie. Demain, l'économie fonctionnera largement comme l'AMI.

J'ai eu le temps d'y penser, ce qui se passe aujourd'hui, je l'annonce dans le détail depuis 25 ans. Je sais exactement ce qui va se passer en termes d'évolutions sociétales, ce que sera demain. Ce que je ne sais pas relève du facteur humain : l'humain profitera-t-il de la formidable opportunité que nous avons dans ce changement ou faudra-t-il d'abord qu'il se foute joyeusement sur la gueule?

Pour le moment, si la politique continue comme ça, nous aurons très vraisemblablement la révolution en mai 2015. Et dans notre système complexe, notre monde, en particulier l'Europe, énormément surpeuplé, si seulement 5% de la population se soulève, nous aurons, rien qu'en France, 40 millions de personnes qui n'auront plus à manger en quelques semaines.

J'ai beau être révolutionnaire dans l'âme...mon leitmotiv est d'empêcher ça!

Mon livre est donc plus une explication de l'opportunité que nous pourrions vivre qu'une projection. Et seule la fin parle de la démocratisation du capital, justifiée par cette formidable opportunité d'évolution sociétale majeure.

Grâce au capitalisme, aujourd'hui, l'ouvrier sait lire, écrire, compter, exploitons ce nouveau bagage intellectuel, tout simplement. Si l'individu moyen n'est pas capable de prendre une décision, inconscient des conséquences et des tenants et aboutissants allant au-delà de l'entendement moyen, il est en revanche bien capable d'exprimer ce qu'il souhaite pour lui demain et j'ai même l'impression que si tout le monde vit dans le doute aujourd'hui...globalement, le monde sait où il souhaiterait aller.

Emmenons-le où il veut aller, il n'y a pas de problème avec ça. xD
Rescooped by Pierre V. Laurent from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Un rapport de la fondation Ellen MacArthur sur l'économie circulaire | Génération responsable

Un rapport de la fondation Ellen MacArthur sur l'économie circulaire | Génération responsable | La fabrique de paradigme | Scoop.it
Un rapport de la fondation Ellen MacArthur publié lors du Sommet de Davos dévoile les bénéfices de l’économie circulaire pour les biens de consommation courante.

Via Christophe CESETTI
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Revolution in Education
Scoop.it!

A qui appartient le savoir ?

A qui appartient le savoir ? | La fabrique de paradigme | Scoop.it
Appels au boycottage des grands éditeurs scientifiques, création de revues en ligne en libre accès : face à ce qu'ils considèrent comme une appropriation indue de leurs travaux, des chercheurs se mobilisent pour renverser le modèle traditionnel de...

Via Marco Bertolini
more...
Marco Bertolini's curator insight, March 10, 2013 7:02 AM

La publication scientifique devient de plus en plus complexe.  Et le nombre d'articles publiés devient LA référence pour un chercheur.  Les bibliothécaires sont pris en otages entre les exigences des autres acteurs.

Rescooped by Pierre V. Laurent from Economie de l'innovation
Scoop.it!

L'OPEN DATA perçu comme un facteur d'innovation: la CNIL lance une consultation...

La CNIL a annoncé le 6 mars 2013 vouloir lancer une consultation sur l'Open Data auprès des acteurs publics et privés concernés.

 

L'Open Data ou "Données ouvertes" est un mouvement récent qui a pour objectif de publier des données numériques en ligne répondant à plusieurs critères énumérés ci-dessous.

 

Ainsi, une donnée brute est ouverte si elle est publiée de manière:

- complète;

- opportune;

- accessible;

- exploitable;

- non-discriminatoire;

- non-propriétaire;

- libre de droits;

- permanente;

- gratuite.

 


Via Lockall
more...
Pascal Hoguet's curator insight, March 8, 2013 5:02 AM

l'Open Data est un vecteur d'innovation qui a encore une grande marge de progression en France. La CNIL lance une consultation.

Hervé Bois's curator insight, March 9, 2013 3:50 AM

ah enfin

Scooped by Pierre V. Laurent
Scoop.it!

Le présent et le monde à venir. Pierre Lévy : article - Revue Argument

Le présent et le monde à venir. Pierre Lévy : article - Revue Argument | La fabrique de paradigme | Scoop.it

Pierre Lévy : ... en profond désaccord avec le livre de Jacques Dufresne “ Après l’homme, le cyborg ? ”. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

John Hunter : "Teaching with the World Peace Game

John Hunter inscrit les données de problèmes du monde sur des supports, puis il laisse ses élèves de CM1 les résoudre. A TED 2011, il explique comment son jeu "Paix dans le Monde" séduit des écoliers et pourquoi les leçons complexes qu'il enseigne - spontanées, et toujours surprenantes - vont plus loin que les exposés en classe…

°°°°°°°°°°°°°
> World Peace : http://bit.ly/X3QzPx

 


Via Serge Meunier, Christophe CESETTI
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre V. Laurent
Scoop.it!

Nicolas Hulot et Cynthia Fleury - Information - France Culture - 1ère partie

Nicolas Hulot et Cynthia Fleury - Information - France Culture - 1ère partie | La fabrique de paradigme | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Humanities and their Algorithmic Revolution
Scoop.it!

Open access and the humanities: reimagining our future

Open access and the humanities: reimagining our future | La fabrique de paradigme | Scoop.it
Instead of worrying about the 'potential destruction' open access might have on the humanities, says Martin Eve, why not work towards a solution?

Via Pierre Levy
more...
Pierre Levy's curator insight, March 25, 2013 8:14 PM

While, then, many are digging their heels in, kicking and screaming, or even just more quietly worrying about the potential destruction of tried-and-tested scholarly communications systems, other groups of activists in the humanities – and also forward-thinking commercial academic publishers – are seizing the bull by the horns, seeing either an ethical imperative to openly disseminate work that would otherwise remain accessible to a relatively privileged few, or the need to change in order to salvage their business models. For these groups, the time is for praxis and their solutions are workable responses to the objections raised

Rescooped by Pierre V. Laurent from Biens Communs
Scoop.it!

La place des biens communs dans la transition écologique

La place des biens communs dans la transition écologique | La fabrique de paradigme | Scoop.it
Les biens communs sont en vogue grâce aux travaux d'Elinor et Vincent Ostrom, (...)

Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre V. Laurent
Scoop.it!

ISABELLE STENGERS : VERS UNE PLURALITE DES SCIENCES

ISABELLE STENGERS : VERS UNE PLURALITE DES SCIENCES | La fabrique de paradigme | Scoop.it
A quel point l'idéologie dominante actuelle néolibérale envahit-elle la pratique de la science ? Interview de Isabelle Stengers scientifique et philosophe
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Dominique VALCK
Scoop.it!

La véritable richesse, une économie du temps retrouvé

La véritable richesse, une économie du temps retrouvé | La fabrique de paradigme | Scoop.it

par Juliet B. Schor, sociologue au Boston College (économie du travail, dépense, environnement et culture de consommation)


CONSTAT

Aujourd’hui, travail et consommation s’entraînent l’un l’autre pour assurer l’alimentation d’une machine économique en perte de sens. Une course folle, qui en plus de détruire l’environnement, ne parvient plus à améliorer le bien-être.

 

MUTATION POUR L'EQUILIBRE

Pour réunir les conditions du changement et sortir du "business as usual", il faut revoir radicalement notre façon de penser, de travailler, de consommer. Loin de tout message sacrificiel, et en reprenant à son compte l’idée de rêve américain fondé sur la recherche du bonheur, Juliet Schor démontre qu’un mode de vie qui privilégie l’épanouissement et la cohésion sociale plutôt que l’accumulation peut mener à l’équilibre écologique et économique.

 

• Cela passe tout d’abord par la réduction du temps de travail, au coeur de cet ouvrage, et par une bonne utilisation du temps ainsi libéré : agriculture urbaine, bricolage, échanges, sont autant d’exemples explorés ici.

 

• Juliet Schor défend aussi l’idée que les innovations sociales et les nouvelles technologies peuvent simultanément améliorer nos vies et protéger la planète.


Via Christophe CESETTI, Dominique Valck
more...
Christophe CESETTI's curator insight, March 15, 2013 8:12 AM

ma préférée : "Avoir les moyens de sortir du cycle qui mène du travail aux dépenses et d’aller vers un monde riche de temps, de créativité, d’information et de lien social."

Jean-Baptiste Brochier's curator insight, March 17, 2013 1:21 PM

le post du dimanche, pour un livre à paraître le 22 mars prochain...

Scooped by Pierre V. Laurent
Scoop.it!

— I love open access

— I love open access | La fabrique de paradigme | Scoop.it

La tribune “Qui a peur de l’open access ? Arguments pour l’accès ouverts aux résultats de la recherche scientifique” a initialement été publiée dans le journal Le Monde et signée par soixante membres de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche, présidents d’universités, directeurs de maisons des sciences de l’homme, éditeurs, revues, représentants de bibliothèques universitaires, enseignants-chercheurs. L’appel est ouvert à tous, ingénieurs, chercheurs, étudiants, documentalistes, bibliothécaires, journalistes, etc.

"En juillet 2012, la Commission européenne a émis une recommandation relative à la publication en accès ouvert (c’est-à-dire gratuit pour le lecteur) des résultats de la recherche scientifique financée sur fonds publics. La Commission considère en effet qu’une telle démarche est nécessaire pour renforcer la visibilité de la recherche européenne à l’horizon 2020, en levant progressivement les obstacles qui se dressent entre le lecteur et l’article scientifique, après un éventuel embargo de six à douze mois.  [...]"

Pierre V. Laurent's insight:

Pour l’accès ouvert aux résultats de la recherche... pas seulement une ambition d'ordre économique et sociale mais une politique scientifique.

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Les secrets de l’éducation à la finlandaise : chaque élève est important | Kaizen magazine

Les secrets de l’éducation à la finlandaise : chaque élève est important | Kaizen magazine | La fabrique de paradigme | Scoop.it

Les secrets de l’éducation à la finlandaise :
- Chaque élève est important
- Une structure d’apprentissage « comme à la maison »
- Des rythmes d’apprentissage adaptés
- Plus d’encadrants pour le même budget
- Une liberté de choix progressive
- Une autre conception de l’évaluation
- Des professeurs d’abord motivés par la pédagogie


Via Christophe CESETTI
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Shamengo : 1000 portraits pour témoigner d’un monde en train de naitre | Génération responsable

Shamengo : 1000 portraits pour témoigner d’un monde en train de naitre | Génération responsable | La fabrique de paradigme | Scoop.it

Catherine Berthillier traque, partout dans le monde, les pionniers d’une économie plus solidaire et responsablepour donner leurs initiatives en exemple via des portraits-vidéo.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Christophe CESETTI
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre V. Laurent from Humanities and their Algorithmic Revolution
Scoop.it!

L’usage des outils informatiques en analyse des données qualitatives - [Adjectif]

L’usage des outils informatiques en analyse des données qualitatives - [Adjectif] | La fabrique de paradigme | Scoop.it
La Recherche Qualitative constitue un type de recherche en pleine évolution et elle a été métamorphosée par les technologies informatiques.

Via Pierre Levy
more...
Pierre Levy's curator insight, March 11, 2013 2:57 PM

Le terme d’Analyse Qualitative désigne tout processus technique ou intellectuel pour traiter, manipuler, explorer et interpréter des données issues d’une Recherche Qualitative dans le but d’identifier des séquences, repérer des modèles, comprendre des processus, former des catégorisations ou des classes d’objets et émettre des hypothèses et des conjectures concernant les aspects (sujets, objets ou événements) du monde en question. L’analyse des données qualitatives est souvent plus intuitive et moins systématique que lorsqu’il s’agit de données quantitatives. Le problème de l’analyse des données qui proviennent de la recherche qualitative constitue un de plus cruciaux points de cette approche. À la différence de la recherche quantitative, la recherche qualitative ne suit pas l’approche scientifique basée sur la méthode hypothético-déductive.

nihal abitiu's curator insight, October 27, 2013 6:45 PM

très interessante pour les  doctorantsen science de l'éducation. merci pour le partage.

Scooped by Pierre V. Laurent
Scoop.it!

De la “Data Science” à l’infovisualisation (1/2) : qu’est-ce qu’un data scientist ? « InternetActu.net

De la “Data Science” à l’infovisualisation (1/2) : qu’est-ce qu’un data scientist ? « InternetActu.net | La fabrique de paradigme | Scoop.it
InternetActu.net est un site d'actualité consacré aux enjeux de l'internet, aux usages innovants qu'il permet et aux recherches qui en découlent.
more...
No comment yet.