la consommation c...
Follow
7.1K views | +3 today
 
Rescooped by Emilie Morcillo from Chuchoteuse d'Alternatives
onto la consommation collaborative
Scoop.it!

Une épicerie associative révolutionne la vie d'un quartier populaire

Une épicerie associative révolutionne la vie d'un quartier populaire | la consommation collaborative | Scoop.it
Dans la banlieue de Grenoble, la création d'une épicerie associative a contribué au renouveau d'un quartier. A en croire les habitants, l'ouverture de ce magasin autogéré, leur a permis de créer "un tissu social solide" qui n'existait pas auparavant.

Via @Chuchoteuse d'Alternatives
Emilie Morcillo's insight:

on responsabilise les gens, ils sont valirisés et partagent leurs convictions, le lien social se crée...

more...
Nessy du Loch's curator insight, September 8, 2013 3:01 PM

...à petits pas, mais en avant !

diffusez les bonnes nouvelles !

kitty de bruin's curator insight, September 9, 2013 3:46 AM

ça c'est la transition!

Olivier Perrin's curator insight, September 13, 2013 2:55 PM

Une épicerie associatiative banalement révolutionnaire

From around the web

Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Echanger sa maison pour les vacances, la nouvelle passion française

Echanger sa maison pour les vacances, la nouvelle passion française | la consommation collaborative | Scoop.it
Les Français sont d'ailleurs les deuxièmes utilisateurs mondiaux du site après les Américains, avec 10.000 abonnés.
Emilie Morcillo's insight:

Les Français sont d'ailleurs les deuxièmes utilisateurs mondiaux du site après les Américains, avec 10.000 abonnés

more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Opitrip le futur Booking de la mobilité collaborative ?

Opitrip le futur Booking de la mobilité collaborative ? | la consommation collaborative | Scoop.it
Emilie Morcillo's insight:

"A la différence de Google, nous apporterons des prospects ultra-qualifiés à nos partenaires", juge Ludovic Geoffroy, cofondateur de l'entreprise. Le modèle économique repose donc sur un système de commissionnement, au coût-par-clic, coût-par-achat et coût-pour-mille. Ce qui garantit une gratuité de service pour le client. D'où la ressemblance avec Booking.com dans l'hôtellerie.

more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Leroy Merlin entre au capital de Frizbiz, plateforme collaborative lilloise

Leroy Merlin entre au capital de Frizbiz, plateforme collaborative lilloise | la consommation collaborative | Scoop.it
Pour la première fois, Leroy Merlin, l’enseigne leader sur le marché de l’habitat investit dans une startup, en l’occurrence Frizbiz, pour [...] - Economie - La Voix du Nord
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Uber condamné à salarier ses chauffeurs en Californie?

Uber condamné à salarier ses chauffeurs en Californie? | la consommation collaborative | Scoop.it
Cette décision fait suite à la plainte d'un chauffeur en délicatesse avec Uber qui a porté l'affaire devant le tribunal de San Francisco. Si elle est validée par la justice, le groupe californien devra proposer un salaire à ces chauffeurs qui deviennent également éligibles à l’ensemble des avantages sociaux (sécurité sociale et assurance maladie) comme le millier de salariés qui travaillent à San Francisco au siège de la compagnie.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Des chefs très particuliers

Des chefs très particuliers | la consommation collaborative | Scoop.it
Soutenu par l'essor de sites Internet spécialisés, à l'image de VizEat, les repas chez l'habitant séduisent de plus en plus de Français.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Le patron d'Uber France répond à la mise en demeure de l'UFC-Que Choisir

Le patron d'Uber France répond à la mise en demeure de l'UFC-Que Choisir | la consommation collaborative | Scoop.it
L'association de consommateurs a relevé 22 clauses "abusives et/ou illicites" dans les conditions d'utilisation d'Uber France.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Comprendre le voyageur de demain (partie 1)

Comprendre le voyageur de demain (partie 1) | la consommation collaborative | Scoop.it
LE PURISTE CULTUREL (CULTURAL PURIST)
Il possède un esprit aventurier, fuit les lieux touristiques et espère vivre des expériences authentiques. Il se confond avec les populations locales, mange aux mêmes endroits qu’elles et s’adapte aux us et coutumes de la région visitée. Ses périples s’apparentent parfois à une quête intérieure et d’autres fois à l’acquisition de nouvelles connaissances. Le voyage prend selon lui tout son sens lorsqu’il s’immerge dans une nouvelle culture.

Le voyage prend selon lui tout son sens lorsqu’il s’immerge dans une nouvelle culture.
Éduqué, exigeant et confiant, il se fie au bouche-à-oreille, aux réseaux sociaux de niche, aux applications mobiles et à son instinct pour planifier son voyage. Il aime pouvoir changer ses plans à la dernière minute et est généralement infidèle aux marques. Les entreprises touristiques associées à l’économie collaborative répondent à de nombreux besoins de ce segment de clientèle qui tente de se tenir loin des hordes de touristes.

Ce segment inclut des voyageurs expérientiels, des solos, des touristes de niche, des voyageurs en année sabbatique (gap year travellers), des étudiants.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Uber provoque l'insurrection des taxis nantais

Uber provoque l'insurrection des taxis nantais | la consommation collaborative | Scoop.it
"un an d'emprisonnement et 15000 euros d’amende pour l'exercice illégal de la profession de taxi ou de l'activité de transport avec chauffeurs ; et trois ans d'emprisonnement et 75000 euros d’amende pour la dissimulation d'activité." Il en faudra davantage pour arrêter Uber.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

AXA : BlaBlaCar et AXA innovent pour rendre le covoiturage encore plus fiable en Europe | Zone bourse

AXA : BlaBlaCar et AXA innovent pour rendre le covoiturage encore plus fiable en Europe | Zone bourse | la consommation collaborative | Scoop.it
En France, en complément de l'assurance habituelle et obligatoire des covoitureurs (voir encadré), le service de BlaBlaCar comprend désormais deux améliorations novatrices, développées avec AXA :

Arrivée à destination garantie. En cas d'immobilisation du véhicule lors d'un trajet en covoiturage (une panne par exemple), BlaBlaCar prendra en charge le dépannage, le remorquage et l'acheminement du conducteur et des passagers à destination.
Prêt du volant à ses passagers. Si le conducteur prête le volant à un passager et qu'un sinistre responsable se produit, BlaBlaCar remboursera la sur-franchise « prêt de volant » du contrat du conducteur. Ce service, valable pour tous les trajets réservés en ligne en France sur BlaBlaCar, se matérialise concrètement par une hotline d'assistance à disposition des covoitureurs 24h/24 et 7 jours sur 7.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Economie collaborative: un programme politique pour la jeunesse rebelle? - Telos

Economie collaborative: un programme politique pour la jeunesse rebelle? - Telos | la consommation collaborative | Scoop.it
« Le travailleur à la demande est dans une situation juridique fragile. La plateforme n’agit plus comme un employeur qui absorbe les charges et les risques (chômage, santé, retraite) mais comme une boîte noire qui transfère les risques sur ses fournisseurs ».
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Bilan du OuiShare Fest Paris 2015

Bilan du OuiShare Fest Paris 2015 | la consommation collaborative | Scoop.it
OUISHARE AU NIVEAU SUPÉRIEUR ?
La communauté internationale OuiShare a augmenté cette année, avec plus de la moitié des participants venant de l'étranger. Un OuiShare Fest aura lieu à Barcelone à l'automne 2015.
Notre nouveau projet, POC21, co-produit avec Open État a été présenté au cours de la Fest. En parallèle de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, POC21 réunira 12 projets sélectionnés et des solutions open source pour être avancé lors d'un programme de 5 semaines qui aura lieu cet été au château de Millemont.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

L'impérieuse nécessité de l'économie circulaire !

L'impérieuse nécessité de l'économie circulaire ! | la consommation collaborative | Scoop.it
Pendant de nombreuses décennies, notre développement se traduisait par l'augmentation sans fin de notre consommation de ressources et par la production de déchets. Mais, des premiers pas du recyclage à l'économie collaborative, le chemin parcouru a débouché sur une réelle prise de conscience. Aujourd'hui,cette économie respectueuse de son environnement n'est pas un simple rêve, mais une impérieuse nécessité. Par Bruno Léchevin Président de l'Ademe.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Economie collaborative : Changer les règles du jeu sur des marchés "traditionnels", valoriser le travail des professionnels

Economie collaborative : Changer les règles du jeu sur des marchés "traditionnels", valoriser le travail des professionnels | la consommation collaborative | Scoop.it
L’économie collaborative a radicalement transformé des secteurs économiques clés depuis les transports (UBER, blablacar) en passant par l'hôtellerie (Airbnb) ou les achats en général (Le Bon coin, Ilokyou, ParuVendu..).
Emilie Morcillo's insight:

Tout n'est pas rose mais il s'agit de reconnaître que ces sociétés, en débarquant sur ces marchés, ont non seulement créé de nouveaux usages mais aussi réussi à créer des standards de qualité et à fédérer des intervenants qui étaient jusqu'à présent dispersés.

more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Michel Bauwens : « Uber et Airbnb n’ont rien à voir avec l’économie de partage »

Michel Bauwens : « Uber et Airbnb n’ont rien à voir avec l’économie de partage » | la consommation collaborative | Scoop.it
Pour ce théoricien de l’économie collaborative, seul le vrai « pair-à-pair » et la culture d’un « bien commun » constituent une réponse à la crise écologique et de civilisation de l’Occident.
Emilie Morcillo's insight:

Quand Uber s’installe à Paris, les profits vont à ses actionnaires de la Silicon Valley. Ces entreprises sont compétitives car elles concurrencent les hôteliers et les taxis en parasitant l’infrastructure déjà existante. Elles n’ont pas à investir dans la construction d’automobiles ou d’hôtels. Cela leur donne un énorme avantage car elles captent une plus-value du fait de cette efficacité. Il y a là un vrai danger, en raison de la façon dont ce phénomène est encadré.

more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

NightSwapping ou la nuit à la carte

NightSwapping ou la nuit à la carte | la consommation collaborative | Scoop.it
En juillet 2014, à tout juste 18 mois, NightSwapping levait 2 millions d'euros auprès de trois fonds d'investissement. Serge Duriavig contrôle toujours plus de 50% du capital. Son modèle économique repose sur les frais obligatoires de mise en relation qui s'élèvent à 9,90 euros par dossier. Aujourd'hui, l'entreprise compte 90 000 membres à travers 160 pays et elle propose plus de 20 000 logements sur son site.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

TGVpop, ou comment la SNCF répond à l'économie collaborative

TGVpop, ou comment la SNCF répond à l'économie collaborative | la consommation collaborative | Scoop.it
Pour contrer les nouveaux acteurs du covoiturage la SNCF lance l'offre TGVpop, autrement appelée le premier TGV communautaire.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Ère bnb

Ère bnb | la consommation collaborative | Scoop.it
Mariant site de location d'appartements et services hôteliers, le groupe espagnol Room Mate a lancé Be Mate. «Entre 2007 et 2013, les locations d'appartements aux touristes ont augmenté de 44%, contre 4,5% pour les réservations hôtelières; j'ai donc imaginé des hôtels où l'on se sent comme chez des amis», explique Enrique Sarasola, homme visionnaire qui a vite compris que, plutôt que de se battre contre ces nouveaux acteurs, l'hôtellerie devait s'en rapprocher. «Le logement collaboratif enrichit le tourisme. Les hôtels et les appartements doivent apprendre à coexister librement», ajoute-t-il. «Internet a changé l'expérience. Dans le passé, on faisait confiance aux marques; aujourd'hui, la marque a été remplacée par le vote de confiance des internautes. Notre monde est régi par la micro-voice; c'est elle qui fera, ou non, le succès des prochains e-modèles», conclut Joe Gebbia.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Greeting : cet été, visitez avec les guides locaux

Greeting : cet été, visitez avec les guides locaux | la consommation collaborative | Scoop.it
Ce qui agace particulièrement Stéphane, c’est de voir ces derniers contraints de manger des sandwiches de mauvaise qualité, au prix fort, alors que dans la rue d’à côté se trouve un petit restaurant où l’on peut déguster pour moins cher des produits de qualité, des produits du coin. Pour mettre en avant ces lieux, la start-up a tissé un petit réseau de partenariats. Où les “smart-touristes”, bénéficient même de petites réductions.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Vers l'amour collaboratif

Vers l'amour collaboratif | la consommation collaborative | Scoop.it
Les objets ne seront bientôt plus la propriété des hommes, ils seront partagés entre eux, selon leur usage. On le voit depuis longtemps avec la musique, que des amis peuvent mettre en commun. Avec les résidences, qu’on peut maintenant échanger entre inconnus, sur une place de marché des lieux de vacances. Bien d’autres objets seront ainsi mis à disposition par ceux qui les possèdent. On ne louera plus de voiture, on empruntera –on emprunte déjà– celle d’un autre, mise à disposition sur une plateforme. Plus tard, quand les véhicules seront sans conducteur, nul n’aura plus de raison d’en posséder un, puisqu’il suffira d’en commander, à la demande; les voitures n’auront même plus à stationner et seront utilisées en permanence. Elles deviendront la propriété d’entreprises spécialisées, anciens loueurs pour la plupart, qui en offriront le service. Comme la musique est possédée par des plateformes, qui la mettent à disposition.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

L'économie collaborative est-elle la prochaine révolution industrielle ?

L'économie collaborative est-elle la prochaine révolution industrielle ? | la consommation collaborative | Scoop.it
L’économie collaborative… une idée qui permettrait au business d’être plus responsable sans perdre de vue ses profits
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Pour riposter à l'uberisation de l'économie, les grands groupes se mettent en quatre

Pour riposter à l'uberisation de l'économie, les grands groupes se mettent en quatre | la consommation collaborative | Scoop.it
Accor a mis la main sur Wipolo, une start-up spécialisée dans les itinéraires de voyages, et racheté Fastbooking, acteur de solutions de réservation via Internet. A terme, le groupe entend proposer une expérience complète à ses clients avec une application mobile unique, Accorhotels. "Cela nous permet autant d'être dans la conversation avec les fournisseurs numériques que d'enrichir et de personnaliser le parcours de nos clients", justifie Vivek Badrinath, le patron du numérique. Jérôme Colin, du cabinet Roland Berger, met en garde les fondateurs de startup. Si les grands groupes leur apportent un accompagnement opérationnel, un terrain de jeu pour tester une ergonomie ou valider une hypothèse, un premier client parfois et un peu de cash, elles peuvent tout autant, par leurs travers, pomper leurs ressources et leur talent. Bref, les étouffer.
more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

AirBnB & Co : le mirage de l’économie collaborative

AirBnB & Co : le mirage de l’économie collaborative | la consommation collaborative | Scoop.it
A force d’opposer l’économie collaborative aux modèles traditionnels de l’économie, on a fini par en faire des ennemis. Il faut dire que le système capitaliste tel qu’on souhaite nous le vendre consiste à consommer, consommer toujours plus et toujours plus vite. Sur un simple plan de bon sens, si 7 milliards d’être humains se mettaient à consommer et gaspiller autant que les européens et les américains, il n’y aurait d’une part une pénurie de ressources (qui conduirait de facto à une flambée de
Emilie Morcillo's insight:

Et pendant ce temps, les seuls qui s’enrichissent vraiment sont ces plateformes qui se positionnent en "intermédiaire technique", ne subissent aucune contrainte similaire à celles d’une vraie agence immobilière, et expatrient leur revenus et leurs profits là où ça coûte moins cher aux actionnaires. Ces startups n’ont plus rien du conte de fée de leur origine : elles ont toutes été avalées et dévorées par la finance afin d’alimenter le monstre et asservir l’économie.

Quand va-t-on enfin regarder ce qui se passe avec objectivité ? Quand va-t-on cesser de se comporter comme des pigeons contents de manger les miettes ? A quand la révolte du collaboratif contre ce détournement par la finance ?

more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Uber

Uber | la consommation collaborative | Scoop.it
L'application Uber vous permet de commander un chauffeur en un clic. Disponible sur iPhone, Android et via le site mobile m.uber.com.
Emilie Morcillo's insight:

Uber se réserve le droit d'utiliser nos données pour ...à peu près n'importe quel besoin et également pour les confier à des partenaires extérieurs..Hum...

more...
No comment yet.
Scooped by Emilie Morcillo
Scoop.it!

Les hôtels déclarent la guerre à Airbnb

Les hôtels déclarent la guerre à Airbnb | la consommation collaborative | Scoop.it
ÉCONOMIE - Les représentants des hôteliers demandent au gouvernement de renforcer les règles pour mettre fin à une concurrence jugée déloyale.
Emilie Morcillo's insight:

une doléance qui reste compréhensible : Que la valeur crée via la plate-forme soit mieux redistribuée au sein des acteurs français...

Question : Comment imposer une fiscalité sur les revenus français générés par la plate-forme ?

more...
No comment yet.