"L'Expert-Marchand"
3.6K views | +2 today
Follow
 
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
onto "L'Expert-Marchand"
Scoop.it!

"Confrontation" L'exposition - Galerie Le Minotaure et Galerie Alain Le Gaillard - YouTube

Du 31 janvier au 29 mars 2 rue des Beaux Arts et 19 rue Mazarine
Compagnie Nationale des Experts's insight:

La galerie Le Minotaure est dirigée par Benoit Sapiro, membre de la CNE

more...
No comment yet.
"L'Expert-Marchand"
Le Journal de la Compagnie Nationale des Experts et l'actualité de ses membres
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Le Congrès des Etats-Unis adopte une loi favorisant la restitution des œuvres spoliées - LeJournaldesArts.fr - 14 décembre 2016

Le Congrès des Etats-Unis adopte une loi favorisant la restitution des œuvres spoliées - LeJournaldesArts.fr - 14 décembre 2016 | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Nathalie Eggs

WASHINGTON (ETATS-UNIS) [14.12.16] – Le Sénat et la Chambre des représentants des Etats-Unis ont voté la loi intitulée « Holocaust Expropriated Art Recovery Act » (HEAR), qui uniformise le délai de prescription de l’action en restitution des biens spoliés au niveau fédéral.

Le congrès américain a adopté à l’unanimité la loi HEAR (Holocaust Expropriated Art Recovery Act). Cette loi, qui facilite la restitution aux ayants droit des propriétaires légitimes d’œuvres d’art qui ont été spoliées par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, a en effet été votée par la Chambre des représentants le 7 décembre dernier avant d’être entérinée par le Sénat le 9 décembre. Si elle avait reçu un soutien bipartite, l’issue du vote était incertaine, « à l’heure où le pays est divisé sur quasiment tous les autres sujets », soulignait The Art Newspaper. Dans l’esprit des Principes de la Conférence de Washington de 1998, la « HEAR » uniformise la durée de la prescription de l’action en restitution au niveau fédéral et fixe ce délai à six ans, à partir du moment où les ayants droit ont pris connaissance de l’existence d’une œuvre spoliée et de sa localisation. Jusqu’ici, le délai de prescription variait en fonction des Etats. La loi HEAR avait été introduite au Sénat en avril dernier par les sénateurs républicains Ted Cruz et John Cornyn (Texas), aux côtés des démocrates Richard Blumenthal (Connecticut), et Charles Schumer (New York) puis présentée devant la Chambre des Représentants en septembre dernier par le républicain Bob Goodlatte (Virgine) et le démocrate Jerrold Nadler (New York). Elle était soutenue par des figures médiatisées telle que l’actrice Helen Mirren, qui a interprété au cinéma en 2015 le rôle de Maria Altmann, collectionneuse juive autrichienne, dans le film Woman in Gold (La femme au tableau) réalisé par Simon Curtis. L’homme d’affaires (héritier de la marque de cosmétiques Estée Lauder Inc.) et collectionneur Ronald Lauder, qui préside par ailleurs le Congrès juif mondial, a aussi été un fervent défenseur de cette loi, qualifiant notamment les œuvres spoliées de « derniers prisonniers de la guerre ».

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Enchères record à Paris : un cachet impérial chinois s'envole à 21 millions d'euros - LeJournaldesArts.fr - 15 décembre 2016

Enchères record à Paris : un cachet impérial chinois s'envole à 21 millions d'euros - LeJournaldesArts.fr - 15 décembre 2016 | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

PARIS [14.12.16] - Vingt-et-un millions d'euros : c'est ce qu'a déboursé mercredi un collectionneur chinois pour un cachet impérial datant de l'époque de l'empereur Qianlong (1736-1795), lors d'une vente aux enchères, établissant ainsi un record mondial pour ces pièces très recherchées. A l'issue d'une bataille entre plusieurs enchérisseurs présents dans la salle et au téléphone, le cachet en stéatite beige et rouge, conservée dans une collection particulière française, a été adjugé à un acheteur anonyme plus de 20 fois son estimation (entre 800 000 euros et un million d'euros) par la maison Pierre Bergé et associés. Le record était jusque-là détenu par un autre sceau, passé par trois fois sous le marteau, et qui, en 2011, avait atteint 161 [...]

Compagnie Nationale des Experts's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Jean-Marc Bustamante élu à l'Académie des Beaux-Arts

Jean-Marc Bustamante élu à l'Académie des Beaux-Arts | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Valérie Duponchelle

DISTINCTION — L'artiste qui a représenté la France à la Biennale de Venise en 2003 succède au peintre français d'origine chinoise Zao Wou-ki, disparu en 2013. Portrait d'un électron libre et d'un aventurier à l'âme de capitaine.


Au cours de la séance plénière du mercredi 7 décembre 2016, l'Académie des Beaux-Arts a élu Jean-Marc Bustamante au fauteuil précédemment occupé par le peintre et graveur chinois naturalisé français en 1964, Zao Wou-Ki (1920-2013). Le voici donc intronisé dans la section de Peinture. C'est une consécration pour ce Don Quichotte de l'art contemporain qui a longtemps enseigné aux Beaux-Arts avant d'en assumer la direction, l'an dernier, après le départ mouvementé de Nicolas Bourriaud. Né à Toulouse en 1952, Jean-Marc Bustamante, est une personnalité forte, difficile à définir tant son franc-parler lui a joué de mauvais tours. Ce père de trois filles est un homme rieur qui bouscule assez naturellement toutes les catégories. Ce flou artistique lui va bien. Peintre, sculpteur et photographe, il passe d'un médium à l'autre avec l'œil rivé sur l'horizon. L'Amérique du Sud coule dans ses veines, comme la sage Angleterre. Autodidacte, il est d'abord assistant du photographe et cinéaste William Klein. Il comprend logiquement dès 1977 des photographies en grand format qu'il intitule Tableaux. Puis, il collabore avec Bernard Bazile sous le nom Bazile Bustamante. Les projets, essentiellement des recherches sur les codes picturaux et les systèmes de signes, établissent sa réputation d'esprit singulier dans le monde des arts. (...) 

Lire l'article en intégralité sur le site du Figaro en cliquant sur le titre

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Enquête : qu’est-ce qu’un artiste français ? par Le Quotidien de l'Art

Enquête : qu’est-ce qu’un artiste français ? par Le Quotidien de l'Art | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

Existe-t-il une scène française ? Est-elle suffisamment vue, reconnue ? Qu’est-ce que l’esprit français ? Ces questions n’en finissent pas de tarauder les observateurs depuis une quinzaine d’années. Le constat est troublant : à la Foire de Bâle, Mecque de l’art contemporain en juin 2016, aucun artiste né ou travaillant en France ne figurait dans les sections Feature et Statements. À peine deux Français étaient à l’affiche de la section Unlimited. Pourquoi cette scène, pourtant très dynamique, est-elle si peu présente sur l’échiquier global ? Vue de l’étranger, la scène hexagonale a longtemps été perçue comme « officielle », tenue à bout de bras par les pouvoirs publics, destinée aux musées – locaux – et non au marché, fatalement provinciale. Le pouvoir d’achat des collectionneurs français n’étant pas extensible, les prix de leurs créateurs n’ont pas décollé avec la même envergure que ceux de leurs confrères américains ou allemands. Aussi aucun Français ne figure-t-il dans le palmarès des cent artistes les plus chers établis par la base de données Artprice en 2015. Mais le fond du problème est peut-être ailleurs, dans la réticence presque phobique des artistes français envers toute essentialisation, la revendication d’un universalisme. « Les artistes français ont du mal à admettre être de quelque part, abonde l’historien d’art Paul Ardenne. Ça ne présente aucun problème pour un Australien, un Suisse [...]

 Retrouvez l'article complet p.8 dans notre édition n°1189

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Marché de l’art, un rapport parlementaire peu inventif - LeJournaldesArts.fr - 30 novembre 2016

Marché de l’art, un rapport parlementaire peu inventif - LeJournaldesArts.fr - 30 novembre 2016 | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Alexis Fournol, avocat à la Cour


PARIS [30.11.16] - Le rapport parlementaire sur le marché de l’art, qui sera présenté publiquement cet après-midi, formule 28 propositions pour replacer la France dans la compétition internationale. Mais peu d’entre elles convainquent réellement.


Extrait :

(...)

Le Journal des Arts a pu étudier les 28 propositions formulées. Certaines relèvent de l’invention de l’eau tiède, d’autres trahissent un manque de technicité sur certains sujets, quand, enfin, certaines illustrent sans fard le poids des lobbys.

(...)

L’eau tiède frémit, lorsqu’il s’agit – deux ans après le rapport co-rédigé par Catherine Chadelat – d’imposer la mention de l’affiliation des experts à une compagnie dans les catalogues et d’imposer, ce que la loi prévoit déjà, une obligation d’assurance. Quant à la réforme proposée de la composition du Conseil des ventes volontaires, l’incompréhension est de mise face à sa nature d’autorité de régulation.

(...)

Les recommandations pour le premier marché sont du même tonneau : il faut soutenir nos artistes vivants, mais pas n’importe lesquels. De manière stupéfiante, le rapport propose d’étendre aux professionnels indépendants les dispositifs fiscaux favorisant l’acquisition d’œuvres originales d’artistes vivants, à condition que ces artistes soient adhérents de l'association La Maison des artistes et non pas à la sécurité sociale ! Autre proposition phare, celle d’aider à la financiarisation de l’art en permettant l’introduction des œuvres dans le dispositif des fonds communs de placement dans l’innovation, soient des OPCVM (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières). Il ne s’agit plus d’acquérir, de collectionner, de soutenir, mais bien « d’investir dans l’art ». Enfin, modernité oblige, il serait nécessaire d’ouvrir des « clusters d’art contemporain », permettant à des jeunes entreprises de bénéficier de l’expérience des institutions culturelles locales.

(...)

Le rapport se fait surtout l’écho des craintes et des exaspérations des professionnels, avec ici une lucidité certaine sur leur réalité. Du handicap supposé du droit de suite, à la TVA à l’importation, de l’instabilité entourant l’imposition à l’ISF aux demandes de certificats CITES, de la peur du gendarme au manque de soutien à l’international des artistes français, le milieu a été entendu.

(...)





Compagnie Nationale des Experts's insight:
REVUE DE WEB / Le Journal des Arts / Marché de l’art, un rapport parlementaire peu inventif
par Alexis Fournol, avocat à la Cour
Le rapport parlementaire sur le marché de l’art, qui sera présenté publiquement cet après-midi, formule 28 propositions pour replacer la France dans la compétition internationale. Mais peu d’entre elles convainquent réellement. (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Record historique pour Félix Vallotton chez Sotheby’s | Connaissance des Arts

Record historique pour Félix Vallotton chez Sotheby’s | Connaissance des Arts | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Chirine Hammouch

La maison de ventes aux enchères Sotheby’s a enregistré le 29 novembre un record historique avec deux tableaux du peintre nabi Félix Vallotton (1865-1925). Lors d’une vente d’art moderne suisse chez Sotheby’s à Zurich, la toile « Au marché » de Vallotton a trouvé acquéreur pour 3,3 millions d’euros, un record mondial. Un montant qui dépasse celui qu’avait obtenu « La cuisinière » du même artiste, une scène d’intérieur intimiste vendue à 1,3 millions d’euros. Ces adjudications témoignent de l’attraction toujours importante qu’exercent les toiles de Félix Vallotton sur les amateurs et collectionneurs d’art moderne. L’artiste, représentatif du courant nabi, est une figure majeure de l’avant-garde parisienne du début du XXe siècle. Il est très apprécié du grand public pour ses aplats colorés, ses scènes de la vie quotidienne et ses cadrages surprenants inspirés des estampes japonaises.

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Galeries : vivement Dimanche - LeJournaldesArts.fr - 25 novembre 2016

Galeries : vivement Dimanche - LeJournaldesArts.fr - 25 novembre 2016 | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

PARIS [25.11.16] - 100 galeries parisiennes ouvrent leurs portes, ce dimanche de 12h à 19h, pour créer un moment de convivialité et rappeler que leur géographie ne se limite pas au seul quartier du Marais. Dans l’entretien qu’elle a récemment accordé au Journal des Arts, Claudine Papillon précisait : « Face aux grosses galeries, il nous faut organiser des évènements ensemble, car elles n’ont pas besoin de nous. Elles sont autonomes et nous, si on reste seuls dans notre coin, on aura du mal à s’en sortir ». Tel est précisément le but du « rendez-vous festif annuel » Un Dimanche à la Galerie qui ce dimanche 27 novembre 2016 fête sa deuxième édition (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Laurent Salomé, nommé conservateur en chef du château de Versailles | Connaissance des Arts

Laurent Salomé, nommé conservateur en chef du château de Versailles | Connaissance des Arts | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

La nouvelle est tombée. Catherine Pégard, la présidente de l’Établissement public de Versailles a choisi Laurent Salomé parmi les sept prétendants au poste de conservateur en chef de l’Institution. Il succède à Béatrix Saule. Né en 1963, Laurent Salomé a débuté sa carrière en 1990 au musée de Grenoble avant de diriger le musée des Beaux-Arts de Rennes en 1995 et les musées de la ville de Rouen de 2001 à 2011. Depuis avril 2011, il est le directeur scientifique de l’établissement public de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais. Passionné d’art ancien et moderne, Laurent Salomé est spécialiste des XVIIe et XIXe siècles français. Il compte à son actif pas moins de quatre-vingt expositions dont « Une ville pour l’impressionnisme : Monet, Pissarro et Gauguin à Rouen », qui avait rassemblé 240 000 visiteurs au musée des Beaux-Arts de Rouen.

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Les grandes ventes new-yorkaises ont digéré l’effet Trump - LeJournaldesArts.fr - 18 novembre 2016

Les grandes ventes new-yorkaises ont digéré l’effet Trump - LeJournaldesArts.fr - 18 novembre 2016 | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

NEW YORK (ETATS-UNIS) [18.11.16] – Les ventes du soir d’art contemporain et d’art impressionniste et moderne à New York de Christie’s et Sotheby’s ont récolté cette semaine 957,5 millions de dollars, un résultat solide mais moins bon que l’an passé. Malgré certains beaux records, la lecture de ces résultats est floutée par de nombreux prix garantis. Dans un contexte économique fragile et un climat politique incertain marqué par l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis le 9 novembre dernier, les ventes new-yorkaises qui se sont tenues cette semaine avaient valeur de test et ont montré que le marché restait solide, même si les résultats obtenus par Sotheby’s et Christie’s en art contemporain et en art impressionniste et moderne ne parviennent pas à égaliser ceux de l’an dernier.  [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Ventes d’art de New York : le déclin du marché enrayé

Ventes d’art de New York : le déclin du marché enrayé | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

Par Martine Robert

Le marché semble se stabiliser après dix-huit mois de déclin. Les grandes maisons de vente ont désormais une vision assez sûre du marché, à en juger par le montant des enchères réalisées par rapport aux prix estimés, à l'occasion de la traditionnelle semaine de ventes d'art impressionniste , moderne , et contemporain, de New York. 

Christie's, qui misait sur un total de 510,5 millions de dollars, a écoulé pour 532,75 millions d'oeuvres (hors commissions acheteurs); Sotheby's, qui tablait sur 446,9 millions, a adjugé pour 471,6 millions de lots. Phillips, axé uniquement sur l'art du XXe siècle, est un peu en dessous de ses estimations, avec 104,8 millions, mais fait beaucoup mieux que l'an dernier. La mission est donc accomplie, en dépit du climat d'incertitude marqué par l'élection de Donald Trump quelques jours plus tôt. Le taux élevé de lots vendus pour les ventes du soir (les plus courues) témoigne aussi de la capacité des maisons à proposer le produit adapté au bon prix : 81 % des oeuvres impressionnistes et modernes ont trouvé preneur chez Christie's et Sotheby's ; et respectivement 89 % et 94 % pour l'art contemporain. 

Succès pour l'art moderne et impressionniste La semaine totalise avec les commissions versées par les acheteurs, presque 1,3 milliard de dollars (dont 1,17 milliard pour les deux multinationales de l'art) certes loin des 2,2 milliards de novembre 2015 mais le marché se stabilise au niveau de mai dernier et enraye un déclin de dix-huit mois.  

A noter : l'art moderne et impressionniste a obtenu des prix plus élevés que l'art contemporain : « Les Filles sur le pont de Munch » a atteint 54,5 millions de dollars chez Sotheby's (20 millions de plus qu'aux enchères de 2008, année de crise, mais loin des 120 millions récoltés par « Le Cri » en 2012) , et « La Meule » de Monet a raflé le record de 81,4 millions chez Christie's, soit presque deux fois l'estimation. Un record obtenu en 14 minutes, au terme d'une bataille livrée par cinq amateurs. Records réalisés par Monet, Kandinsky et de Kooning Concernant l'art contemporain, Sotheby's a réalisé un plus gros chiffre que Christie's, soit 302,84 millions (hors commissions) contre 289,67 millions. Et ce, grâce à la prestigieuse collection Ames : pour la décrocher, la maison n'a pas hésité à passer un accord avec des investisseurs, engagés à acquérir onze oeuvres pour 103,6 millions en l'absence éventuelle d'enchérisseurs sur ces lots. Cette semaine de ventes montre encore que le marché reste global, avec des participants d'une cinquantaine de pays. Si la clientèle américaine reste dominante, la demande des Asiatiques et Européens est soutenue aussi, spécialement en art moderne et impressionniste, considérées comme des valeurs sûres : en témoignent les records réalisés par Monet, Kandinsky (23,3 millions de dollars) et de Kooning (66,32 millions). 

 En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/services-conseils/0211513303519-ventes-dart-de-new-york-le-declin-du-marche-enraye-2044161.php?kCu7sgY3h4hqz5OV.99


more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Mardi 15 novembre 2016: la mission a adopté le rapport - Marché de l'art - Assemblée nationale

Mardi 15 novembre 2016: la mission a adopté le rapport - Marché de l'art - Assemblée nationale | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

Mardi 15 novembre 2016, la mission a adopté le rapport sur le marché de l’art présenté par Stéphane Travert, rapporteur. Mercredi 16 novembre 2016 matin, la commission en a autorisé la publication, à l'unanimité. voir la vidéo de la réunion de la commission Le rapport sera prochainement mis en ligne.

Créée en janvier 2016, la mission est partie du constat du déclin de la place de Paris face aux maisons de vente aux enchères anglo-saxonnes et asiatiques et de la situation préoccupante du marché de l’art contemporain français, très en retrait par rapport aux marchés américains, britanniques et chinois. Elle a également relevé l’impact sur les conditions de production et de vente des œuvres d’art de la forte augmentation du nombre de musées dans les zones Asie-Pacifique, Amérique latine, ainsi qu’au Proche et au Moyen-Orient. Le développement de pratiques spéculatives, que traduit l’augmentation exponentielle du prix de certaines œuvres, l’a amené à s’interroger sur la transparence du marché de l’art et le lien possible avec des pratiques de blanchiment de capitaux; les problématiques fiscales et juridiques, tant nationales qu’internationales, étant majeures. Composée de quinze membres, elle a procédé à l’audition de près de 100 personnes, organisé 40 tables rondes et déplacée à Londres. Le rapport, adopté par la mission mardi 15 novembre, préconise de rompre avec la logique fataliste qui voudrait que le marché de l’art en France soit condamné à un inexorable déclin, car, comme les travaux de la mission le montrent, si ce marché est aujourd’hui entravé par un certain nombre de handicaps fiscaux et administratifs, ces derniers ne sont cependant pas insurmontables. De la même façon, si le second marché est grevé par le poids du passé, il n’est pas irréaliste de lui donner les moyens de relever les défis du présent. Et si le premier marché mérite d’être consolidé, il dispose toutefois d’atouts importants pour se tailler une place de choix sur le marché mondial.

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Christophe Beyeler fait revivre les porcelaines impériales de Fontainebleau | Connaissance des Arts

Christophe Beyeler fait revivre les porcelaines impériales de Fontainebleau | Connaissance des Arts | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

Par Guy Boyer

C’est au Syndicat national des Antiquaires (17, boulevard Malesherbes, Paris 8e) qu’il vous faudra vous rendre si vous voulez écouter le récit des collections impériales de porcelaine par Christophe Beyeler, conservateur en chef du patrimoine, chargé du musée Napoléon Ier au château de Fontainebleau. Le 7 décembre à 18h30, Jean-Gabriel Peyre, président de la commission Conférences et Cycle d’études au SNA, l’invite à décrypter le sens de ces vases fuseau, cabarets et autres assiettes ornées des portraits de Marie-Louise ou de Napoléon. L’objectif est d’attirer l’attention sur cette collection de Sèvres, présentée jusqu’à fin décembre à la galerie Aveline-Rossi (94, rue du faubourg Saint-Honoré, Paris 8e) et provenant de la collection Richard Baron Cohen dont la maison Fraysse avait mis une partie en vente en décembre 2014 (« Connaissance des Arts » N°732). Le château de Fontainebleau rêverait d’acquérir tout ou partie de cet ensemble Empire pour enrichir son musée Napoléon Ier. Cette conférence, intitulée « Beauté des formes et idéologie impériale », devrait participer grandement aux efforts fournis depuis septembre à la recherche de généreux donateurs pour cet achat capital. Le nombre de places pour la conférence étant limité, il est urgent de s’inscrire avant le 6 décembre au 01 44 51 74 74.

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

La publication de dessins inédits attribués à Van Gogh provoque une polémique - LeJournaldesArts.fr - 16 novembre 2016

La publication de dessins inédits attribués à Van Gogh provoque une polémique - LeJournaldesArts.fr - 16 novembre 2016 | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

PARIS [15.11.16] - La maison d'édition française Le Seuil a-t-elle déniché 65 dessins inédits de Vincent Van Gogh ? « Oui, le trésor est là », répond l'éditeur, « Non, ces dessins ne sont pas de la main du maître », affirme le musée Van Gogh d'Amsterdam.

L'objet de la polémique est un livre de 288 pages à paraître simultanément dans plusieurs pays jeudi et intitulé Vincent Van Gogh, le brouillard d'Arles, carnet retrouvé, qui a été présenté mardi à Paris. Ce livre, signé de la spécialiste de l'oeuvre du peintre néerlandais, la Canadienne Bogomila Welsh-Ovcharov, une des commissaires de l'exposition "Van Gogh à Paris" en 1988 au Musée d'Orsay, présente 65 dessins à l'encre attribués à Van Gogh. Ces dessins, non signés, ont été réalisés non sur un carnet à dessin mais sur un livre de comptes, ce qu'on appelait un "brouillard", du Café de la Gare, un établissement où Van Gogh séjourna au crépuscule de sa vie.

(...)

C'est l'actuelle propriétaire de ce carnet, "une femme modeste habitant dans le sud de la France" et qui désire conserver l'anonymat qui a contacté l'expert en art Franck Baille, pour avoir un avis sur ce carnet. Baille, propriétaire d'une maison de ventes à Monte Carlo, a ensuite contacté la spécialiste canadienne. "Instinctivement, j'ai d'abord refusé de croire à ce que j'avais sous les yeux. Mais, petit à petit, à mesure que je l'examinais de plus près, je fus subjuguée par une émotion inconnue en prenant conscience que ce que je tenais entre les mains était sans aucun doute possible une oeuvre de l'un des plus grands artistes modernes", a raconté Mme Welsh-Ovcharov lors d'une conférence de presse. Les gardiens du Temple Les expertises (des encres et du papier notamment) ont duré trois ans, a-t-elle dit. Un autre expert, le Britannique Ronald Pickvance, grand spécialiste de la période provençale de l'artiste, a également authentifié le carnet. Il s'agit de "la découverte la plus révolutionnaire de l'histoire de l'oeuvre de Van Gogh", soutient M. Pickvance. (...)


Lire l'intégralité de l'article sur le site du Journal des Arts en cliquant sur le titre

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Guillaume Cerutti promu directeur général de Christie’s Monde - LeJournaldesArts.fr - 15 décembre 2016

Guillaume Cerutti promu directeur général de Christie’s Monde - LeJournaldesArts.fr - 15 décembre 2016 | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

LONDRES (ROYAUME-UNI) [15.12.16] – Guillaume Cerutti deviendra directeur général de Christie’s Monde le 1er janvier 2017, à peine quatre mois après avoir rejoint la maison de ventes aux enchères de François Pinault. Il succède à Patricia Barbizet. Sotheby’s n’avait pas su lui offrir en dix ans la direction de l’Europe. Christie’s lui offre à une vitesse éclair la direction générale du monde entier. Guillaume Cerutti deviendra Chief Executive Officer (CEO soit directeur général) de Christie’s Monde le 1er janvier 2017, quatre mois à peine après avoir rejoint la maison de ventes aux enchères de François Pinault, en tant que président de Christie's EMERI (Europe, Moyen-Orient, Russie et Inde). Il succède à Patricia Barbizet, qui [...]

Compagnie Nationale des Experts's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Une commode bientôt de retour à Versailles ? | Connaissance des Arts

Une commode bientôt de retour à Versailles ? | Connaissance des Arts | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Céline Lefranc


L'acquéreur d'une commode Transition d'origine royale envisage de faciliter un jour le retour du meuble au château de Versailles. Dans la vente organisée à Drouot le 7 décembre par Fraysse & Associés figurait une belle commode Transition de l’ébéniste Mewesen, livrée en 1771 à Versailles pour la comtesse de Provence, et inventoriée à plusieurs reprises dans la Pièce des Nobles de son époux le comte de Provence, frère cadet de Louis XVI et futur Louis XVIII. La commode a triplé son estimation haute de 60 000 € pour atteindre 187 260 € frais inclus. Un beau prix, mais relativement raisonnable pour un meuble d’origine royale. Le Château de Versailles ne l’a pourtant pas préempté. Pas parce qu’il n’y croyait pas, confie Me Vincent Fraysse, qui a montré la commode avant la vente à une conservatrice du château. Mais sans doute par discrétion après la récente affaire des faux meubles, ou par manque de budget en cette fin d’année. C’est l’antiquaire Camille Bürgi qui a acheté la commode pour un collectionneur étranger, fasciné comme lui par le Château de Versailles. Selon le marchand, ledit collectionneur voudrait profiter quelques temps du meuble mais envisagerait, à terme, de faciliter l’acquisition de la commode par Versailles. En recherchant des mécènes disposés à la lui offrir ? On ne sait pas encore, mais toute initiative en ce sens sera la bienvenue.

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Sotheby’s acquiert Orion Analytical et se dote d’un département de recherche scientifique - LeJournaldesArts.fr - 06 décembre 2016

Sotheby’s acquiert Orion Analytical et se dote d’un département de recherche scientifique - LeJournaldesArts.fr - 06 décembre 2016 | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

NEW YORK (ETATS-UNIS) [06.12.16] – Face à la menace grandissante des faux sur le marché de l’art, Sotheby’s s’est doté de son propre laboratoire scientifique d’analyse : la maison de ventes a fait l’acquisition de la société Orion Analytical et a recruté son fondateur, James Martin, qui sera chargé de mettre en place ce nouveau département de recherches scientifiques. Les spécialistes de Sotheby’s bénéficieront désormais d’un laboratoire interne pour les expertises et les recherches de provenance des œuvres d’art et des vins : la maison de ventes aux enchères a annoncé l’acquisition de la société Orion Analytical, créée en 2000 pour examiner des objets qui peuvent avoir plus de 4000 ans d’ancienneté. Le fondateur et directeur de cette société, James Martin, a d’ores et déjà intégré la maison de ventes pour mettre en place [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Un bronze de Rembrandt Bugatti vendu à Drouot à 1,5 million d’euros | Connaissance des Arts

Un bronze de Rembrandt Bugatti vendu à Drouot à 1,5 million d’euros | Connaissance des Arts | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Chirine Hammouch

La maison de ventes aux enchères Crait + Müller a vendu le 2 décembre à Drouot, pour 1,5 million d’euros, le « Grand Fourmilier », une sculpture de Rembrandt Bugatti (1884-1916), un record pour l’artiste en France. Réalisé en bronze, le « Grand Fourmilier » est un modèle créé selon l’esthétique du courant futuriste du début du XXe siècle, traduisant le mouvement. L’épreuve en bronze patine brune a été réalisée à partir d’un modèle datant de 1909. Elle porte le cachet du fondeur « A. A. Hébard », qui a effectué le bronze à la cire perdue avant 1934. Estimée entre 600 000 et 800 000 euros, la sculpture a été vendue à 1,5 million d’euros, un record français pour l’artiste. Le record mondial pour Bugatti était jusque-là détenu par Sotheby’s, qui a vendu en 2015 pour 2,7 millions de dollars « Babouin sacré hamadryas ». Avant d’être détrôné par une vente organisée par Christie’s le 22 novembre dernier, qui proposait douze marbres du sculpteur animalier pour 4 millions d’euros. Preuve que l’artiste italien continue de plaire aux amateurs d’art moderne français.

Compagnie Nationale des Experts's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Le revolver avec lequel Verlaine tira sur Rimbaud bat des records chez Christie’s | Connaissance des Arts

Le revolver avec lequel Verlaine tira sur Rimbaud bat des records chez Christie’s | Connaissance des Arts | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Elodie de Dreux-Breze

Vendu 360 000 euros, le revolver à six coups de calibre 7 millimètres avec lequel Paul Verlaine a tenté de tuer Arthur Rimbaud était estimé initialement entre 50.000 et 70.000 euros. Il a été acquis anonymement au téléphone. Chez Christie’s à Paris, un souvenir célèbre de la littérature française était mis aux enchères le 30 novembre. Le 10 juillet 1873, dans une chambre d’un hôtel à Bruxelles Paul Verlaine tire sur son amant Arthur Rimbaud qui est blessé au poignet. Dénoncé à la police par Rimbaud, Verlaine sera condamné le mois suivant à deux ans de prison. Verlaine avait acheté l’arme le matin même. Celle-ci sera ensuite confisquée par la police qui la rendra à l’armurerie Montigny avant d’être cédée en 1981 à la fermeture du magasin.

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

La Révolution est en marche pour la prochaine Biennale des antiquaires

La Révolution est en marche pour la prochaine Biennale des antiquaires | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Béatrice de Rochebouet

Un nouveau président, Mathias Ary Jan, vient d'être élu à la présidence du Syndicat National des Antiquaires, en charge de la Biennale 2017. Celle-ci se fera sous la houlette du milliardaire Christopher Forbes.

La Révolution est-elle en marche au Syndicat National des Antiquaires (SNA)? Mardi 22 novembre, se déroulaient les élections de ce petit cercle très fermé de professionnels de l'art qui préside aux destinées de la Biennale des antiquaires dont la prochaine édition, désormais annuelle, se tiendra du 12 au 18 septembre 2017, sous la nef du Grand Palais. (...)

Lire l'article en intégralité en cliquant sur le titre

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Mathias Ary Jan à la tête du Syndicat national des Antiquaires | Connaissance des Arts

Mathias Ary Jan à la tête du Syndicat national des Antiquaires | Connaissance des Arts | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Guy Boyer

Suite au conseil d’administration du 22 novembre, Mathias Ary Jan succède à Dominique Chevalier à la présidence du Syndicat national des Antiquaires. « Je remercie mes pairs pour la confiance qu’ils m’accordent avec ce mandat de président du Syndicat national des Antiquaires. Ma seule ambition est de continuer de nourrir une dynamique et un renouveau qui ont été portés de manière exceptionnelle par Dominique Chevalier et dont les résultats furent salués par tous lors de la dernière édition de la Biennale », a déclaré Mathias Ary Jan, le galeriste parisien spécialiste de peinture orientaliste. À cette occasion, les dates de la prochaine Biennale (devenue annuelle) ont été annoncées. La Biennale aura lieu du 12 au 18 septembre et Christopher Forbes, le milliardaire américain amateur du Second Empire, en a accepté la présidence à la place d’Henri Loyrette.

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Une huitième plainte contre l’ancienne galerie Knoedler

Une huitième plainte contre l’ancienne galerie Knoedler | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

Le milliardaire Frank Fertitta a porté plainte contre l’ancienne directrice de la Knoedler Gallery, Ann Freedman, pour lui avoir vendu des contrefaçons de Rothko, comme le rapporte The Art Newspaper. C’est la huitième plainte sur dix portées en justice par des collectionneurs contre l’ex-galerie Knoedler. De 1994 à 2008, la galerie aurait vendu des pièces pour une valeur globale de 70 M$, des contrefaçons d’artistes expressionnistes abstraits et d’artistes modernes. Fertitta a découvert que son œuvre, achetée pour 7,2 M$ en 2008, était en fait un faux… en lisant The Art Newspaper en 2014.


Art Media Agency (AMA) est une agence de presse internationale basée à Paris (France), spécialisée sur le marché de l’art. Les archives d’AMA comptent plus de 30.000 articles (15.000 dans chaque langue), tous disponibles gratuitement.

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Marc Ladreit de Lacharrière expose sa collection au musée du quai Branly

Marc Ladreit de Lacharrière expose sa collection au musée du quai Branly | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it
par Martine Robert
Ses chefs-d'oeuvre d'art africain, océanien et occidental sont à l'affiche jusqu'en avril. De l'aveu de Stéphane Martin, président du musée du quai Branly Jacques-Chirac, « la collection d'art africain et océanien de Marc Ladreit de Lacharrière est exceptionnelle ». D'ailleurs, le musée déroule le tapis rouge au patron de Fimalac, consacrant une exposition à une soixantaine de ses oeuvres. C'est même l'un des événements du dixième anniversaire du musée, puisque à l'affiche jusqu'au 2 avril 2017 ! Une reconstitution à l'identique des principaux lieux de vie du financier, son bureau et son salon, a même été réalisée afin de servir d'écrin à cette collection présentée pour la première fois en tant que telle. Quant au catalogue de l'exposition, il a mobilisé une vingtaine de chercheurs et conservateurs. 

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Vrais ou faux dessins de Van Gogh ? Le musée d'Amsterdam estime avoir tranché

Vrais ou faux dessins de Van Gogh ? Le musée d'Amsterdam estime avoir tranché | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

Par Eric Bietry-Rivierre Publié le 17/11/2016 

INTERVIEW - Louis Van Tilborgh, conservateur en chef, s'exprime au nom du Musée Van Gogh d'Amsterdam. Cette institution a jugé que les 65 dessins publiés ce jeudi 17 novembre par les éditions du Seuil en France n'étaient de la main du génie hollandais. 


LE FIGARO - Si les 65 dessins que publient les éditions du Seuil aujourd'hui ne sont pas de la main de Van Gogh, diriez-vous que ce sont des pastiches, des imitations, des faux? 

Louis VAN TILBORGH - Nous avons utilisé le mot «imitations» dans notre déclaration. Quelqu'un a fait de son mieux pour montrer que ces dessins pourraient être de Van Gogh: il a imité le style, l'iconographie. Mais en imitant, des erreurs sont apparues. À quelle époque ces «imitations» auraient-elles pu être exécutées? À notre avis, elles doivent dater de la seconde moitié du XXe siècle. Deux compositions semblent basées sur un dessin de Van Gogh qui a été découvert par l'historien d'art Ronald Pickvance dans les années 1970. Ce dessin est devenu plus connu après sa publication dans le catalogue de l'exposition de 1984 au Metropolitan Museum de New York consacrée à Van Gogh à Arles. Ronald Pickvance en était le commissaire (NDLR: lui cautionne la thèse que les dessins sont autographes).


LE FIGARO - Qui pourrait être l'auteur de ces «imitations»?

Louis VAN TILBORGH - Nous ne savons pas.


LE FIGARO - Accepteriez-vous la proposition du Seuil de participer à un débat public avec d'autres experts?

Louis VAN TILBORGH - Nous n'avons pas trouvé de nouveaux arguments dans sa proposition. Nous ne prétendons pas disposer du monopole dans l'appréciation de l'œuvre de Van Gogh comme le dit l'éditeur à notre grande surprise. En tant que centre international de recherche Van Gogh nous attendons toujours avec impatience tout débat susceptible d'enrichir la connaissance. En ce qui concerne celui évoqué, nous aurions d'abord besoin de réponses aux questions que nous avons posées après lecture de l'étude présentant le fac-similé. Ces questions portent sur le style, la technique, les matériaux utilisés, l'iconographie, la provenance et le cahier. Nous les préciserons encore, sous peu.


LE FIGARO - Quelles étaient vos relations avec Bogomila Welsh-Ovcharov et Ronald Pickvance, les auteurs de l'étude? 

Louis VAN TILBORGH - Bonnes. 


LE FIGARO -Vous êtes-vous parlé depuis le début de cette polémique? Louis VAN TILBORGH - Nous avons reçu leur étude et entendu leurs déclarations. 


LE FIGARO -Subsiste-il de l'ADN de Van Gogh? Et, si oui, ce type de recherche a-t-il déjà été employé pour des questions liées à son œuvre? 

Louis VAN TILBORGH -J'imagine qu'on pourrait en retrouver. Aussi loin que je me souvienne, cette méthode n'a jamais été testée pour des œuvres d'art. Il me semble hautement improbable que cela fonctionne.

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

Frais acheteurs : des hausses qui touchent d’abord le moyen marché par Le Quotidien de l'Art

Frais acheteurs : des hausses qui touchent d’abord le moyen marché par Le Quotidien de l'Art | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Alexandre Crochet

Les acheteurs en ventes publiques ont bon dos : les frais prélevés par les sociétés sont une fois de plus en hausse, une mesure qui touche davantage le « middle market ». Mais, les paliers pratiqués révèlent des disparités d’une maison à l’autre. Explications. En ventes publiques, il n’y a pas que les enchères qui grimpent. Les frais acheteurs aussi. Cet automne, les maisons anglo-saxonnes mais aussi Artcurial ont revu les paliers – voire les taux – à la hausse, sauf pour le vin. Et quoi qu’en disent les responsables de ces sociétés, qui jugent « indolores » ces mesures pour l’adjudicataire, celui-ci doit bel et bien débourser toujours plus. C’est chez Sotheby’s que le « buyer’s premium » monte le plus. À New York, il faut ainsi désormais ajouter au prix marteau 25 % jusqu’à 250 000 dollars (contre 200 000 dollars auparavant) ; 20 % entre ce montant et jusqu’à 3 millions de dollars (contre 2 millions de dollars avant) et 12,5 % – et non plus 12 % jadis – au-delà, hors taxes. Le dernier changement pour la maison américaine remontait à février 2015. « Nous avons pris cette décision pour deux raisons principales : pour compenser les exigences faites sur nos marges, en particulier pour les œuvres et collections de grande valeur sur lesquelles se concentreront ces nouvelles modifications ; et deuxièmement pour poursuivre nos investissements dans l’amélioration de la [...]


Lire l'article complet dans l'édition 1174 du Quotidien de l'Art

more...
No comment yet.
Scooped by Compagnie Nationale des Experts
Scoop.it!

La Biennale des antiquaires 2017 devra composer avec un nouveau salon qui se tiendra deux mois après - LeJournaldesArts.fr - 17 novembre 2016

La Biennale des antiquaires 2017 devra composer avec un nouveau salon qui se tiendra deux mois après - LeJournaldesArts.fr - 17 novembre 2016 | "L'Expert-Marchand" | Scoop.it

par Marie Potard

PARIS [17.11.16] – La Biennale des antiquaires qui avait réussi à absorber le salon Paris Tableau devra affronter en 2017 la concurrence d’un nouveau salon d’antiquaires qui se tiendra en novembre autour de 35 marchands.

La place laissée vacante par l’ancien salon dévolu à la peinture ancienne au Palais Brongniart ne le sera plus pour très longtemps puisque la Société du salon du dessin, présidée par Louis de Bayser, vient d’imaginer une nouvelle formule. Fine Arts Paris, c’est son nom, se tiendra du 7 au 12 novembre 2017 place de la Bourse. Seuls les Beaux-Arts seront représentés, en l’occurrence la peinture, le dessin et la sculpture, du XVIe siècle à nos jours. « Nous souhaitions, à côté du salon du dessin qui se déroule en mars et qui est très spécialisé, développer un salon plus généraliste, afin de multiplier les opportunités », explique Louis de Bayser, membre organisateur.

(...)

Lire l'article complet sur le site du Journal des Arts en cliquant sur le titre

more...
No comment yet.