L'Europe en questions
4.0K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Thomas-Penette Michel
onto L'Europe en questions
Scoop.it!

EU sees France missing 2013 deficit target

EU sees France missing 2013 deficit target | L'Europe en questions | Scoop.it

 

The EU's executive arm saw growth in the euro zone's second-largest economy at just 0.4 percent next year - half the 0.8 percent assumed in the 2013 budget and held back largely by tax rises that will hurt consumer spending.

 

Labour Minister Michel Sapin said the government had faith in its targets and the European Union had not factored in the economic boost from company tax rebates and other measures to spur jobs and investment announced this week.

 

"The government is right to base itself today on the estimates we have set," Sapin told Reuters in an interview.

 

"The principle of the competitiveness pact is to drive a bit more investment and a bit more employment," he said of the package, which seeks to ease labour costs by granting companies 20 billion euros ($25.5 billion) in annual tax relief.

 

The Commission said France's budget deficit would fall to 3.5 percent of gross domestic product in 2013 from 4.5 percent this year, still above the 3 percent EU ceiling that President Francois Hollande has pledged to meet, and would only drop below it in 2014.

more...
No comment yet.
L'Europe en questions
L'évolution de l'Europe vue par les Institutions, les analystes, les décideurs et les Européens en général
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Thomas-Penette Michel from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

Françoise Nyssen : « Une priorité, l’Europe »

Françoise Nyssen : « Une priorité, l’Europe » | L'Europe en questions | Scoop.it

Publié dans les Dernières Nouvelles d'Alsace



Elle est à Strasbourg aujourd’hui et assistera notamment au vernissage de l’exposition Laboratoire d’Europe au musée d’art moderne ainsi qu’à la première de l’opéra Kein Licht dans le cadre de Musica. À cette occasion, Françoise Nyssen, ministre de la Culture et de la Communication, répond à nos questions.

Françoise Nyssen: «Fonder un écosystème culturel». © : MC/Didier Plowy
-Votre venue à Strasbourg est liée, entre autres, au lancement des expositions Laboratoire d’Europe ainsi qu’au festival international Musica. Quelle place occupera l’Europe dans votre politique culturelle ? Et parallèlement, quelle stratégie pour dynamiser la culture dans les territoires ?

— « Chaque niveau d’action compte : le local autant que l’européen. Je suis mobilisée sur l’un et sur l’autre : ce déplacement à Strasbourg en est une synthèse. Dès mon arrivée au ministère de la Culture, j’ai entrepris un tour des régions pour aller à la rencontre de ceux qui font le dynamisme culturel de nos territoires : artistes, entrepreneurs, associations, collectivités territoriales. L’État les accompagne déjà fortement. Mais nous devons rendre ce soutien plus efficace, et plus juste. D’abord, en menant un fort travail de simplification, dans le millefeuille des aides et des procédures, pour que celui qui souhaite créer un festival ou restaurer un bien patrimonial, par exemple, puisse le faire plus facilement. Le patrimoine est notre bien commun : sa préservation et sa restauration sont au cœur de ma mission de ministre de la Culture. Je souhaite aussi qu’un rééquilibrage se fasse, dans la répartition de nos soutiens, au profit des territoires les plus défavorisés : nous commençons ce travail dans le budget pour 2018. Il nous faut défendre tous les territoires, et concentrer l’essentiel de l’enveloppe sur certains. »

— Et l’Europe ?

— « L’Europe est une priorité. Elle occupe une place centrale dans notre projet culturel, et la culture a un rôle décisif à jouer dans le projet européen. C’est en favorisant les échanges culturels et linguistiques que nous stimulerons le sentiment d’appartenance européenne chez nos concitoyens : c’est l’esprit même de l’Erasmus de la culture pour faciliter la circulation des artistes et des professionnels. Les Strasbourgeois, qui vivent dans une ville européenne, savent à quel point ces échanges sont essentiels. Nous avons par ailleurs besoin d’Europe, plus que jamais, pour défendre notre modèle d’exception culturelle. Prenez l’exemple de la régulation des géants du numérique : c’est au niveau européen qu’elle doit se construire. La culture est une solution pour l’Europe, autant que l’Europe est une solution pour la culture. »

— En cette période d’économies et de budgets contraints, pensez-vous pouvoir préserver les 1,1 % du budget de la culture dans le budget général de l’État qu’Audrey Azoulay avait obtenu précédemment ?

— « Oui. Pour le président de la République et le Premier ministre, la culture est une priorité. Le budget du ministère de la Culture sera préservé en 2018. Il sera même en augmentation dans le champ de l’éducation artistique et culturelle, qui est le premier axe de mon projet. »

— La baisse brutale des contrats aidés a impacté et fragilisé de nombreux professionnels de la culture. Quelle réponse comptez-vous leur apporter ?

— « Nous avons hérité de cette baisse brutale, de 459 000 emplois aidés en 2016 à 280 000 pour 2017. À son arrivée, le gouvernement actuel a décidé d’amortir le choc sur la fin de l’année 2017 : 30 000 contrats supplémentaires ont ainsi été budgétés. À moyen terme, l’idée n’est pas de supprimer purement et simplement ce système, mais d’en améliorer l’efficacité. Car ce n’est pas une solution pérenne au problème de l’emploi. Ces contrats seront donc ciblés en priorité vers les publics les plus éloignés de l’emploi. Nous allons accompagner les professionnels de la culture dans cette transition. Il y a d’autres dispositifs, comme le CITS, qui existe depuis un an dans le secteur associatif et qui va se transformer en baisse de charges pérennes à compter de 2019. La culture doit être un secteur d’emploi pérenne. »

— Strasbourg songe à candidater au label de capitale mondiale du livre décerné par l’Unesco. Aucune ville de France n’a jusqu’à ce jour bénéficié d’un tel titre. Vous êtes vous-même une femme du livre. Quels moyens le ministère de la Culture est-il disposé à mettre en œuvre pour appuyer une telle demande ?

— « Strasbourg a beaucoup d’atouts pour devenir la première ville française à obtenir ce label, en 2020. Ville de Gutenberg, Strasbourg est le berceau du livre. C’est une métropole résolument tournée vers l’avenir, et résolument ouverte sur le monde : par sa dimension européenne, son excellence universitaire, son dynamisme culturel. Mes services sont donc pleinement mobilisés pour soutenir cette candidature, auprès des partenaires locaux, la Bibliothèque nationale et universitaire, l’université, la Ville de Strasbourg. Nous travaillerons ensemble à ce très beau projet. »

— Une rencontre avec des « acteurs culturels du territoire » est annoncée samedi matin. Quel message souhaitez-vous leur faire passer ?

— « Le message est d’abord dans le lieu que nous avons choisi pour cette rencontre : en lien avec les élus locaux, nous avons décidé de l’organiser au cœur du quartier Hautepierre classé en “politique de la ville”, au sein d’une médiathèque ouverte aux habitants, et où les associations culturelles jouent un rôle remarquable. C’est tout l’esprit de mon projet : mettre en relation les acteurs culturels les plus actifs d’un territoire, avec les publics qui en sont, souvent, le plus éloignés. C’est ainsi que se fonde ce que j’appelle un « écosystème culturel ».

— La DRAC Alsace est devenue la DRAC Grand Est et couvre dé sormais un espace grand comme deux fois la Belgique. La proximité entre vos services et les acteurs culturels de ce nouveau territoire est-elle préservée ?

— « Dans chacun de mes déplacements, je vais à la rencontre des équipes du ministère de la Culture qui œuvrent sur le terrain. La proximité que vous évoquez est une exigence forte et une préoccupation constante de nos directions régionales, les DRAC. Nous avons donc veillé à la préserver, dans le cadre de la fusion. La DRAC Grand Est se répartit sur 10 sites sur les 10 départements de la région. Ainsi, toutes les équipes restent au plus près des acteurs de la vie culturelle, de la population et des élus. Le passage à ces grandes régions est un défi, mais il ouvre des opportunités. Dans le secteur de la création par exemple : beaucoup d’artistes n’ont pas attendu ce regroupement pour nouer des collaborations qui dépassent les frontières de leur région, et ils voient aujourd’hui leurs échanges facilités par cette nouvelle organisation. Enfin, cette région de dimension européenne, comme vous le soulignez, offre aux acteurs un appui d’envergure européenne également. »



Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Débat européen : quelle Allemagne pour quelle Europe ?

Débat européen : quelle Allemagne pour quelle Europe ? | L'Europe en questions | Scoop.it
Quatre eurodéputés débattent des priorités nationales et européennes que devrait avoir selon eux, le prochain gouvernement allemand.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Stato dell'Unione, Juncker: "L'Ue ha vento in poppa, ripresa economica aiuta il rilancio politico"

Stato dell'Unione, Juncker: "L'Ue ha vento in poppa, ripresa economica aiuta il rilancio politico" | L'Europe en questions | Scoop.it
L'Unione europea ha "le porte aperte al commercio ma ci deve essere reciprocità".  Lo ha detto Jean Claude Juncker durante il
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Juncker’s uni-vision for Europe

Juncker’s uni-vision for Europe | L'Europe en questions | Scoop.it
Europe must be ready to move on after Brexit as a more efficient and forceful body, says the Commission president.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Juncker exhorte les Vingt-Sept à profiter de l'embellie pour relancer l'UE

Juncker exhorte les Vingt-Sept à profiter de l'embellie pour relancer l'UE | L'Europe en questions | Scoop.it
par Gilbert Reilhac STRASBOURG (Reuters) - Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a exhorté mercredi les dirigeants des Vingt-Sept à profiter des vents favorables dont bénéficie pour le moment l'UE pour approfondir l'intégration sans laisser des pays de côté. Porté par l'amélioration des indicateurs économiques et la nécessité de valoriser son bilan aux trois cinquièmes de son mandat, celui qui évoquait en 2014 une "Commission de la dernière chance" et s'inquiétait l'an dernier de la "crise existentielle" de l'Europe, s'est montré cette fois optimiste
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Turkey Signs Russian Missile Deal, Pivoting From NATO

Turkey Signs Russian Missile Deal, Pivoting From NATO | L'Europe en questions | Scoop.it
The purchase of Russian weapons by a longtime NATO member is likely to stir unease in Washington and Brussels.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Royaume-Uni. Le Parlement britannique abroge le droit européen

Royaume-Uni. Le Parlement britannique abroge le droit européen | L'Europe en questions | Scoop.it
Le Parlement de Londres a franchi un premier pas dans le retrait de l’UE, en votant dans la nuit du 11 septembre le projet de loi qui met fin à la suprématie du droit européen au Royaume-Uni. Une étape cruciale dans le déroulement du Brexit.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Hongrie : Orban dénonce la "violence" du plan de l'UE sur les réfugiés

Hongrie : Orban dénonce la "violence" du plan de l'UE sur les réfugiés | L'Europe en questions | Scoop.it
INTERNATIONAL - Le Premier ministre hongrois a déclaré dans une lettre à Jean-Claude Juncker refuser que son pays devienne "un pays d'immigration". 
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Espagne : le gouvernement catalan déclenche un référendum d'autodétermination

Espagne : le gouvernement catalan déclenche un référendum d'autodétermination | L'Europe en questions | Scoop.it
Trois semaines après les attentats en Catalogne, le gouvernement séparatiste a fait voter une loi autorisant un référendum d'autodétermination. Madrid promet de faire échouer la consultation des Catalans, prévue le 1er octobre. 
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Juncker: « La Turquie s’éloigne à pas de géant de l’Europe » | Le_Jeudi

Juncker: « La Turquie s’éloigne à pas de géant de l’Europe » | Le_Jeudi | L'Europe en questions | Scoop.it

Jean-Claude Juncker et la Turquie

 

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

High noon in Brussels: Brexit talks

High noon in Brussels: Brexit talks | L'Europe en questions | Scoop.it
Negotiations will resume today in Brussels over Britain’s exit from the European Union.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Migrants : comment l'Union Européenne abandonne l'Italie

Migrants : comment l'Union Européenne abandonne l'Italie | L'Europe en questions | Scoop.it
Depuis 2016, l’Italie est la première porte d’entrée des migrants et essuie un flux continu d’environ 10 000 arrivées par mois. Alors qu'aucune législation européenne efficace n'est mise en place, l'Italie conclue un accord avec la Libye d'où embarque la majorité des migrants.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Brexit : de plus en plus de résidents britanniques demandent la nationalité française

Brexit : de plus en plus de résidents britanniques demandent la nationalité française | L'Europe en questions | Scoop.it
Inquiets à l'idée de perdre le droit de résider en France ou en Europe, de plus en plus de résidents britanniques installés dans l'Hexagone tentent d'obtenir un passeport français, sans toujours être éligibles à l'obtenir.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Le milieu juridique polonais craint l’effet d’une sanction européenne sur l’opinion

Le milieu juridique polonais craint l’effet d’une sanction européenne sur l’opinion | L'Europe en questions | Scoop.it
Juges et avocats polonais s'inquiètent des conséquences de l'activation potentielle de l'article 7 contre la Pologne.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Hongrie. Merkel menace Budapest d’une sortie de l’UE

Hongrie. Merkel menace Budapest d’une sortie de l’UE | L'Europe en questions | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Jean-Claude Juncker's federalist vision for the EU is far from reality

Jean-Claude Juncker's federalist vision for the EU is far from reality | L'Europe en questions | Scoop.it
Despite the European commission chief’s ambitions, opposing national interests may mean some policies will remain slogans
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Les six grands discours sur l’état de l’Union

Les six grands discours sur l’état de l’Union | L'Europe en questions | Scoop.it
Instauré par le traité de Lisbonne sur le modèle américain au Capitole, ce discours solennel du président de la commission européenn
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

L’Autriche hostile à l’élargissement de la zone euro souhaitée par Juncker | Le_Jeudi

L’Autriche hostile à l’élargissement de la zone euro souhaitée par Juncker | Le_Jeudi | L'Europe en questions | Scoop.it

« Je considère ce concept comme irréfléchi », a déclaré le chancelier social-démocrate Christian Kern, soulignant que la priorité européenne devait aller à la lutte contre la fraude fiscale et le dumping social, et relevant que les critères de Maastricht devaient être strictement respectés. « Tant que tout cela n’est pas réglé, un élargissement de la zone euro n’a aucun sens car il ne ferait qu’augmenter les problèmes », a-t-il relevé au micro de la radio publique Ö1, évoquant « l’exemple-type de la Grèce ».

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Ca se passe en Europe : au Royaume-Uni, les citoyens européens de plus en plus discriminés

Ca se passe en Europe : au Royaume-Uni, les citoyens européens de plus en plus discriminés | L'Europe en questions | Scoop.it
Le Brexit n’est pas encore totalement entré en vigueur mais de plus en plus d’offres d’emploi ou d’annonce
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Home Office document exposes heart of Theresa May’s Brexit

Home Office document exposes heart of Theresa May’s Brexit | L'Europe en questions | Scoop.it
The leaked document passed to the Guardian shows how the prime minister might ‘take back control’
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Pour Macron, la dette grecque doit être renégociée

Pour Macron, la dette grecque doit être renégociée | L'Europe en questions | Scoop.it
Le président français a prononcé jeudi un discours sur la démocratie européenne à Athènes.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Romanian president argues in favor of building Communism Museum

Romanian president argues in favor of building Communism Museum | L'Europe en questions | Scoop.it
The building of a Museum of Communism would be needed to place the historical period “in the past we never wish to go back to,” Klaus Iohannis said.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Bonino a Repubblica: "Siamo diventati intolleranti. Salvini e Di Maio imprenditori della paura"

Bonino a Repubblica: "Siamo diventati intolleranti. Salvini e Di Maio imprenditori della paura" | L'Europe en questions | Scoop.it
Intervista all'ex ministro e leader radicale. "La colpa non è dell'Unione Europea ma dei singoli Stati"
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Brexit : les citoyens européens sont toujours plus nombreux à quitter le Royaume-Uni

Brexit : les citoyens européens sont toujours plus nombreux à quitter le Royaume-Uni | L'Europe en questions | Scoop.it

Les Européens installés au Royaume-Uni ont été 122.000 à quitter le royaume entre avril 2016 et mars 2017, un bond de 37 % sur un an. Le vote du Brexit est passé par là.

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Blocked in the Balkans: the refugees that Europe won't allow in

Blocked in the Balkans: the refugees that Europe won't allow in | L'Europe en questions | Scoop.it
Many of Serbia’s 7,600 refugees had hoped to live elsewhere in the EU but are trying to adapt to life in the Balkans
more...
No comment yet.