L'Europe en questions
4.0K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Thomas-Penette Michel
onto L'Europe en questions
Scoop.it!

Spain is ready for the future internet

Spain is ready for the future internet | L'Europe en questions | Scoop.it

Spain is a country of contrasts: geographic extremes and economic  diversity. You can travel from snowy mountain peaks to arid plains. You  can pass from the cosmopolitan, vibrant cities of Barcelona and Madrid  to the remoteness of Asturias.

As you journey, you also experience strong cultural identities in  Andalucia, the Basque country, Catalonia and Galicia, for example, and  observe differences in wealth.

And although information and  communications technologies (ICT) are a common thread - something that  bridges the gap between these contrasts - even here the polarisation is  apparent: Spain is below EU average for fixed broadband penetration, but  well above average for mobile penetration and broadband availability.

A technology driver

Spain takes a prominent role in the ICT research theme of the Seventh  Framework Programme (FP7). A healthy mix of universities, research  institutions, large and small private companies have participated, or  are currently participating, in around 175 projects out of the more than  1500 FP7-ICT projects funded so far by FP7.
As the country's  incumbent telecommunications company and a powerhouse for ICT research  and infrastructure development, Telefónica has coordinated a total of 12  FP7-ICT projects to date (and participated in roughly 30 more).

more...
No comment yet.
L'Europe en questions
L'évolution de l'Europe vue par les Institutions, les analystes, les décideurs et les Européens en général
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Réinventer l’Europe et bâtir l’avenir de l’Union

Réinventer l’Europe et bâtir l’avenir de l’Union | L'Europe en questions | Scoop.it
André Flahaut , ministre d’État belge, appelle à suivre l’impulsion donnée par Emmanuel Macron pour régénérer l’Europe et à développer une véritable Europe de la Défense et du Renseignement.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Nathalie Loiseau : "si l'Europe ne se comporte pas comme une puissance, elle n'écrira pas son histoire"

Nathalie Loiseau : "si l'Europe ne se comporte pas comme une puissance, elle n'écrira pas son histoire" | L'Europe en questions | Scoop.it
Dans cet entretien accordé à Toute l'Europe, Nathalie Loiseau, ministre des Affaires européennes du gouvernement Philippe, ne masque pas sa détermination à porter la voix de la France sur les sujets européens et n'occulte pas les "nombreux défis à relever" dans l'application de la stratégie élyséenne.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Máxima presión sobre Puigdemont para que evite una declaración unilateral

Máxima presión sobre Puigdemont para que evite una declaración unilateral | L'Europe en questions | Scoop.it
La jefa de filas del PDeCAT, Marta Pascal, asegura a la BBC que el Govern se decantará por una declaración simbólica de secesión
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Carton rouge : Laurent Wauquiez joue à l'europhobe...sans commentaires !

Carton rouge : Laurent Wauquiez joue à l'europhobe...sans commentaires ! | L'Europe en questions | Scoop.it
Invité à réagir aux propositions du Président de la République pour l'Europe, Laurent Wauquiez a inventé de toute pièce une prétendue critique d'Angela Merkel à l'encontre d'Emmanuel Macron. L'homme à la parka rouge n'en est pas à premier son coup d'essai et est un récidiviste de l'europhobie primaire.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Catalogne: le périlleux silence de l'Union européenne

Catalogne: le périlleux silence de l'Union européenne | L'Europe en questions | Scoop.it
La capacité de l’Union européenne - que ce soit ses États membres ou ses institutions- à mettre la tête dans le sable est proprement sidérante. Cela fait un an que l’on sait qu’un référendum d’autodétermination sera organisé par les autorités catalanes et que le pouvoir central madrilène le jugera inconstitutionnel… - Libération
more...
No comment yet.
Rescooped by Thomas-Penette Michel from Union Européenne, une construction dans la tourmente
Scoop.it!

Législatives allemandes : Merkel affaiblie face à un paysage politique en grande partie inédit

Législatives allemandes : Merkel affaiblie face à un paysage politique en grande partie inédit | L'Europe en questions | Scoop.it

Les conservateurs sont arrivés en tête, dimanche, assurant à la chancelière un quatrième mandat. Mais la quête d’une majorité s’annonce compliquée.


Les appels lancés par les deux grands partis de gouvernement n’ont donc pas mobilisé les électeurs. Pour faire barrage à l’AfD, le SPD n’avait pas hésité à convoquer l’histoire, évoquant le choc que représenterait l’entrée de « nazis » au Bundestag, comme l’a martelé le ministre des affaires étrangères, Sigmar Gabriel. Il vaut encore mieux s’abstenir que voter pour l’AfD, expliquait, quant à lui, Peter Altmaier (CDU), le numéro deux de la chancellerie, il y a quelques jours. Peine perdue : non seulement, les Allemands ont davantage voté qu’en 2013, mais ce surcroît de participation a profité à l’extrême droite, défiant les prévisions contraires de nombreux observateurs. Vu de France, il est sans doute difficile de saisir le « choc » que représentent les résultats des législatives allemandes, pour reprendre un des termes les plus utilisés, ce dimanche soir, par les commentateurs. Après tout, les conservateurs, bien qu’affaiblis, sont arrivés en tête, et Angela Merkel a toutes les chances de rester chancelière quatre ans de plus : rien à voir avec la vague de « dégagisme » qui a frappé la vie politique française ces derniers mois. Par ailleurs, le SPD, bien qu’usé par l’exercice du pouvoir, se maintient au-dessus des 20 % : combien de socialistes français rêveraient aujourd’hui d’un tel score ? Quant aux 12,6 % de l’AfD, ils peuvent apparaître assez peu signifiants vus de France, où le Front national a déjà accédé à deux reprises au second tour de l’élection présidentielle (2002 et 2017), et quand on se rappelle que Jean-Marie Le Pen, à celle de 1988, avait lui-même obtenu plus de 14 % des voix...


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Le milieu juridique polonais craint l’effet d’une sanction européenne sur l’opinion

Le milieu juridique polonais craint l’effet d’une sanction européenne sur l’opinion | L'Europe en questions | Scoop.it
Juges et avocats polonais s'inquiètent des conséquences de l'activation potentielle de l'article 7 contre la Pologne.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Hongrie. Merkel menace Budapest d’une sortie de l’UE

Hongrie. Merkel menace Budapest d’une sortie de l’UE | L'Europe en questions | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Jean-Claude Juncker's federalist vision for the EU is far from reality

Jean-Claude Juncker's federalist vision for the EU is far from reality | L'Europe en questions | Scoop.it
Despite the European commission chief’s ambitions, opposing national interests may mean some policies will remain slogans
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Les six grands discours sur l’état de l’Union

Les six grands discours sur l’état de l’Union | L'Europe en questions | Scoop.it
Instauré par le traité de Lisbonne sur le modèle américain au Capitole, ce discours solennel du président de la commission européenn
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

L’Autriche hostile à l’élargissement de la zone euro souhaitée par Juncker | Le_Jeudi

L’Autriche hostile à l’élargissement de la zone euro souhaitée par Juncker | Le_Jeudi | L'Europe en questions | Scoop.it

« Je considère ce concept comme irréfléchi », a déclaré le chancelier social-démocrate Christian Kern, soulignant que la priorité européenne devait aller à la lutte contre la fraude fiscale et le dumping social, et relevant que les critères de Maastricht devaient être strictement respectés. « Tant que tout cela n’est pas réglé, un élargissement de la zone euro n’a aucun sens car il ne ferait qu’augmenter les problèmes », a-t-il relevé au micro de la radio publique Ö1, évoquant « l’exemple-type de la Grèce ».

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Ca se passe en Europe : au Royaume-Uni, les citoyens européens de plus en plus discriminés

Ca se passe en Europe : au Royaume-Uni, les citoyens européens de plus en plus discriminés | L'Europe en questions | Scoop.it
Le Brexit n’est pas encore totalement entré en vigueur mais de plus en plus d’offres d’emploi ou d’annonce
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Home Office document exposes heart of Theresa May’s Brexit

Home Office document exposes heart of Theresa May’s Brexit | L'Europe en questions | Scoop.it
The leaked document passed to the Guardian shows how the prime minister might ‘take back control’
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

« L’Europe doit devenir une puissance des valeurs »

« L’Europe doit devenir une puissance des valeurs » | L'Europe en questions | Scoop.it
Enrico Letta (1), ancien président du conseil italien (2013-2014), président de l’Institut Jacques-Delors, était hier l’invit
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

D'où vient le drapeau européen ?

D'où vient le drapeau européen ? | L'Europe en questions | Scoop.it
La bannière que les Insoumis veulent supprimer de l'Assemblée nationale possède une histoire peu commune, chargée de symboles, notamment religieux.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

L’avenir de l’Europe se joue (à nouveau) en Catalogne

L’avenir de l’Europe se joue (à nouveau) en Catalogne | L'Europe en questions | Scoop.it
Le défi lancé à la démocratie espagnole par le séparatisme catalan avec le référendum qui doit se tenir le 1er octobre concerne l’Europe tout entière.
more...
No comment yet.
Rescooped by Thomas-Penette Michel from Web et Documentaire
Scoop.it!

Le combat d'un pêcheur traditionnel pour une autre Europe

Le combat d'un pêcheur traditionnel pour une autre Europe | L'Europe en questions | Scoop.it

John O’Brien, pêcheur de l’île d’Inishbofin, au large de la côte ouest irlandaise, se bat pour continuer à pêcher à la manière de ses ancêtres. Alors que la législation européenne contre la surpêche menace la seule ressource de l’île, il porte pour la première fois la voix des pêcheurs insulaires jusqu’aux plus hautes instances politiques. Loïc Jourdain a filmé pendant huit ans cette lutte de David contre Goliath, racontée dans le documentaire Des lois et des hommes. Chronique par l’association Les Lucioles du Doc.


Via Marie Thomas-Penette
more...
No comment yet.
Rescooped by Thomas-Penette Michel from Union Européenne, une construction dans la tourmente
Scoop.it!

Merkel, à qui gagne perd

Merkel, à qui gagne perd | L'Europe en questions | Scoop.it

La chancelière se maintient pour un quatrième mandat et le SPD accuse une lourde défaite. Surtout, l’extrême droite entre avec fracas au Bundestag et peut espérer près de 90 députés sur 631.


Son partenaire de coalition, le Parti social-démocrate (SPD), réalise de son côté le pire score de son histoire, avec 20 % des voix, en baisse de près de six points. Les sociaux-démocrates, laminés, défaits pour la quatrième fois d’affilée, ont exclu dans la soirée une reconduction de leur coalition avec Angela Merkel. «C’est un très mauvais résultat pour le SPD, une lourde défaite. Aujourd’hui, la grande coalition s’achève», a assuré l’ex-ministre de la Famille d’Angela Merkel et membre du SPD, Manuela Schwesig, à l’annonce des projections des résultats du scrutin. Longuement applaudi par ses supporteurs, Martin Schulz, la tête de file du SPD, a reconnu lui aussi «la lourde et amère défaite» de son parti, nouvelle illustration de la crise de la social-démocratie en Europe. Deux partis ont fortement profité du scrutin. Les libéraux du FDP (10,5 % des voix), qui avaient été expulsés du Parlement en 2013, font leur retour au Bundestag. Ils pourraient être la clé de voûte du prochain gouvernement allemand. Surtout, et c’est le principal choc de la soirée, le parti populiste AfD (13,5 % des voix), qui tient des discours antimigrants, anti-islam, anti-euro et révisionnistes, fait une entrée fracassante au Parlement. Selon les sondages, près de 1,2 million des électeurs de l’AfD viennent du camp des abstentionnistes. Et en 2013, 1 million des électeurs de l’AfD avaient voté pour la CDU. Le SPD et la gauche radicale de Die Linke perdent chacun 500 000 électeurs au profit de l’AfD. Un des prochains «défis de la législature» sera de ramener ces électeurs vers la CDU, a insisté la direction du parti. «L’entrée de l’AfD au Bundestag est un grand test pour l’Allemagne», a souligné Merkel. 86 % des électeurs de l’AfD estiment que «douze ans de Merkel au pouvoir, ça suffit», et 74 % d’entre eux sont d’avis que «la CDU a abandonné ses positions de droite».....


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by Thomas-Penette Michel from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

Françoise Nyssen : « Une priorité, l’Europe »

Françoise Nyssen : « Une priorité, l’Europe » | L'Europe en questions | Scoop.it

Publié dans les Dernières Nouvelles d'Alsace



Elle est à Strasbourg aujourd’hui et assistera notamment au vernissage de l’exposition Laboratoire d’Europe au musée d’art moderne ainsi qu’à la première de l’opéra Kein Licht dans le cadre de Musica. À cette occasion, Françoise Nyssen, ministre de la Culture et de la Communication, répond à nos questions.

Françoise Nyssen: «Fonder un écosystème culturel». © : MC/Didier Plowy
-Votre venue à Strasbourg est liée, entre autres, au lancement des expositions Laboratoire d’Europe ainsi qu’au festival international Musica. Quelle place occupera l’Europe dans votre politique culturelle ? Et parallèlement, quelle stratégie pour dynamiser la culture dans les territoires ?

— « Chaque niveau d’action compte : le local autant que l’européen. Je suis mobilisée sur l’un et sur l’autre : ce déplacement à Strasbourg en est une synthèse. Dès mon arrivée au ministère de la Culture, j’ai entrepris un tour des régions pour aller à la rencontre de ceux qui font le dynamisme culturel de nos territoires : artistes, entrepreneurs, associations, collectivités territoriales. L’État les accompagne déjà fortement. Mais nous devons rendre ce soutien plus efficace, et plus juste. D’abord, en menant un fort travail de simplification, dans le millefeuille des aides et des procédures, pour que celui qui souhaite créer un festival ou restaurer un bien patrimonial, par exemple, puisse le faire plus facilement. Le patrimoine est notre bien commun : sa préservation et sa restauration sont au cœur de ma mission de ministre de la Culture. Je souhaite aussi qu’un rééquilibrage se fasse, dans la répartition de nos soutiens, au profit des territoires les plus défavorisés : nous commençons ce travail dans le budget pour 2018. Il nous faut défendre tous les territoires, et concentrer l’essentiel de l’enveloppe sur certains. »

— Et l’Europe ?

— « L’Europe est une priorité. Elle occupe une place centrale dans notre projet culturel, et la culture a un rôle décisif à jouer dans le projet européen. C’est en favorisant les échanges culturels et linguistiques que nous stimulerons le sentiment d’appartenance européenne chez nos concitoyens : c’est l’esprit même de l’Erasmus de la culture pour faciliter la circulation des artistes et des professionnels. Les Strasbourgeois, qui vivent dans une ville européenne, savent à quel point ces échanges sont essentiels. Nous avons par ailleurs besoin d’Europe, plus que jamais, pour défendre notre modèle d’exception culturelle. Prenez l’exemple de la régulation des géants du numérique : c’est au niveau européen qu’elle doit se construire. La culture est une solution pour l’Europe, autant que l’Europe est une solution pour la culture. »

— En cette période d’économies et de budgets contraints, pensez-vous pouvoir préserver les 1,1 % du budget de la culture dans le budget général de l’État qu’Audrey Azoulay avait obtenu précédemment ?

— « Oui. Pour le président de la République et le Premier ministre, la culture est une priorité. Le budget du ministère de la Culture sera préservé en 2018. Il sera même en augmentation dans le champ de l’éducation artistique et culturelle, qui est le premier axe de mon projet. »

— La baisse brutale des contrats aidés a impacté et fragilisé de nombreux professionnels de la culture. Quelle réponse comptez-vous leur apporter ?

— « Nous avons hérité de cette baisse brutale, de 459 000 emplois aidés en 2016 à 280 000 pour 2017. À son arrivée, le gouvernement actuel a décidé d’amortir le choc sur la fin de l’année 2017 : 30 000 contrats supplémentaires ont ainsi été budgétés. À moyen terme, l’idée n’est pas de supprimer purement et simplement ce système, mais d’en améliorer l’efficacité. Car ce n’est pas une solution pérenne au problème de l’emploi. Ces contrats seront donc ciblés en priorité vers les publics les plus éloignés de l’emploi. Nous allons accompagner les professionnels de la culture dans cette transition. Il y a d’autres dispositifs, comme le CITS, qui existe depuis un an dans le secteur associatif et qui va se transformer en baisse de charges pérennes à compter de 2019. La culture doit être un secteur d’emploi pérenne. »

— Strasbourg songe à candidater au label de capitale mondiale du livre décerné par l’Unesco. Aucune ville de France n’a jusqu’à ce jour bénéficié d’un tel titre. Vous êtes vous-même une femme du livre. Quels moyens le ministère de la Culture est-il disposé à mettre en œuvre pour appuyer une telle demande ?

— « Strasbourg a beaucoup d’atouts pour devenir la première ville française à obtenir ce label, en 2020. Ville de Gutenberg, Strasbourg est le berceau du livre. C’est une métropole résolument tournée vers l’avenir, et résolument ouverte sur le monde : par sa dimension européenne, son excellence universitaire, son dynamisme culturel. Mes services sont donc pleinement mobilisés pour soutenir cette candidature, auprès des partenaires locaux, la Bibliothèque nationale et universitaire, l’université, la Ville de Strasbourg. Nous travaillerons ensemble à ce très beau projet. »

— Une rencontre avec des « acteurs culturels du territoire » est annoncée samedi matin. Quel message souhaitez-vous leur faire passer ?

— « Le message est d’abord dans le lieu que nous avons choisi pour cette rencontre : en lien avec les élus locaux, nous avons décidé de l’organiser au cœur du quartier Hautepierre classé en “politique de la ville”, au sein d’une médiathèque ouverte aux habitants, et où les associations culturelles jouent un rôle remarquable. C’est tout l’esprit de mon projet : mettre en relation les acteurs culturels les plus actifs d’un territoire, avec les publics qui en sont, souvent, le plus éloignés. C’est ainsi que se fonde ce que j’appelle un « écosystème culturel ».

— La DRAC Alsace est devenue la DRAC Grand Est et couvre dé sormais un espace grand comme deux fois la Belgique. La proximité entre vos services et les acteurs culturels de ce nouveau territoire est-elle préservée ?

— « Dans chacun de mes déplacements, je vais à la rencontre des équipes du ministère de la Culture qui œuvrent sur le terrain. La proximité que vous évoquez est une exigence forte et une préoccupation constante de nos directions régionales, les DRAC. Nous avons donc veillé à la préserver, dans le cadre de la fusion. La DRAC Grand Est se répartit sur 10 sites sur les 10 départements de la région. Ainsi, toutes les équipes restent au plus près des acteurs de la vie culturelle, de la population et des élus. Le passage à ces grandes régions est un défi, mais il ouvre des opportunités. Dans le secteur de la création par exemple : beaucoup d’artistes n’ont pas attendu ce regroupement pour nouer des collaborations qui dépassent les frontières de leur région, et ils voient aujourd’hui leurs échanges facilités par cette nouvelle organisation. Enfin, cette région de dimension européenne, comme vous le soulignez, offre aux acteurs un appui d’envergure européenne également. »



Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Débat européen : quelle Allemagne pour quelle Europe ?

Débat européen : quelle Allemagne pour quelle Europe ? | L'Europe en questions | Scoop.it
Quatre eurodéputés débattent des priorités nationales et européennes que devrait avoir selon eux, le prochain gouvernement allemand.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Stato dell'Unione, Juncker: "L'Ue ha vento in poppa, ripresa economica aiuta il rilancio politico"

Stato dell'Unione, Juncker: "L'Ue ha vento in poppa, ripresa economica aiuta il rilancio politico" | L'Europe en questions | Scoop.it
L'Unione europea ha "le porte aperte al commercio ma ci deve essere reciprocità".  Lo ha detto Jean Claude Juncker durante il
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Juncker’s uni-vision for Europe

Juncker’s uni-vision for Europe | L'Europe en questions | Scoop.it
Europe must be ready to move on after Brexit as a more efficient and forceful body, says the Commission president.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Juncker exhorte les Vingt-Sept à profiter de l'embellie pour relancer l'UE

Juncker exhorte les Vingt-Sept à profiter de l'embellie pour relancer l'UE | L'Europe en questions | Scoop.it
par Gilbert Reilhac STRASBOURG (Reuters) - Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a exhorté mercredi les dirigeants des Vingt-Sept à profiter des vents favorables dont bénéficie pour le moment l'UE pour approfondir l'intégration sans laisser des pays de côté. Porté par l'amélioration des indicateurs économiques et la nécessité de valoriser son bilan aux trois cinquièmes de son mandat, celui qui évoquait en 2014 une "Commission de la dernière chance" et s'inquiétait l'an dernier de la "crise existentielle" de l'Europe, s'est montré cette fois optimiste
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Turkey Signs Russian Missile Deal, Pivoting From NATO

Turkey Signs Russian Missile Deal, Pivoting From NATO | L'Europe en questions | Scoop.it
The purchase of Russian weapons by a longtime NATO member is likely to stir unease in Washington and Brussels.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas-Penette Michel
Scoop.it!

Royaume-Uni. Le Parlement britannique abroge le droit européen

Royaume-Uni. Le Parlement britannique abroge le droit européen | L'Europe en questions | Scoop.it
Le Parlement de Londres a franchi un premier pas dans le retrait de l’UE, en votant dans la nuit du 11 septembre le projet de loi qui met fin à la suprématie du droit européen au Royaume-Uni. Une étape cruciale dans le déroulement du Brexit.
more...
No comment yet.