L'Environnement ...
Follow
Find
7.5K views | +0 today
 
Scooped by Amine REGBA
onto L'Environnement et le Développement Durable
Scoop.it!

Le plan solaire marocain, une option qui s'inscrit dans la politique ...

Le plan solaire marocain, une option qui s'inscrit dans la politique ... | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Le plan solaire marocain est une option qui s'inscrit dans la politique des énergies propres, a souligné le Haut commissaire aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim E...
more...
No comment yet.

From around the web

L'Environnement  et le Développement Durable
C’est une nouvelle ère qui s’ouvre, au Maroc, dans le rapport à la nature, dans la gestion des ressources de la nature.
Curated by Amine REGBA
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Un appel pour sauver nos arbres

Un appel pour sauver nos arbres | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Sauver nos arbres est une tâche considérable, dans notre vie et dans l'équilibre humain. L'arbre présente une source vitale pour
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

SARA 2015 : présentation du plan « Maroc vert »

La chaîne Youtube officielle de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI). Les programmes (Journaux, émissions, reportages, documentaires, débats, films et séries) des chaines TV...
more...
No comment yet.
Rescooped by Amine REGBA from CIHEAM Press Review
Scoop.it!

Développement durable : Des inspecteurs de la police de l’environnement

Développement durable : Des inspecteurs de la police de l’environnement | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
La Charte nationale de l’environnement et du développement durable institue une police de l’environnement qui a pour mission de renforcer le pouvoir des administrations concernées en matière de prévention...

Via CIHEAM Secretariat
Amine REGBA's insight:

La police de l’environnement arrive. La création de cette entité œuvrant pour la protection de l’environnement entame son circuit juridique. En effet, le projet de décret n° 2-14-782 relatif à l’organisation et aux modalités de fonctionnement de la police de l’environnement a été déposé en janvier dernier au Secrétariat général du gouvernement. Il faut souligner que la loi-cadre n°99-12 portant Charte nationale de l’environnement et du développement durable institue par son article 35 une police de l’environnement qui a pour mission de renforcer le pouvoir des administrations concernées en matière de prévention, d’inspection et de contrôle environnemental.

Pour la mise en œuvre de cet article, ce projet de décret a fixé les attributions de cette police, son organisation et les modalités de son fonctionnement. Ainsi, la police est chargée de procéder au contrôle, à l’inspection, à la recherche, à l’investigation, à la constatation des infractions et aux verbalisations prévues par les lois régissant le secteur. En outre, la police de l’environnement apporte son appui aux autorités gouvernementales concernées par la mutualisation des moyens humains et techniques, l’unification des outils de travail et l’échange d’informations, la coordination des opérations de contrôle et d’inspection environnementale ainsi que l’amélioration des mesures de prévention, de prévision des risques et de lutte contre la pollution.

Par ailleurs, c’est l’autorité gouvernementale chargée de l’environnement qui désignera les agents affectés à la police de l’environnement parmi les agents habilités conformément aux lois environnementales. Appelés inspecteurs de la police de l’environnement, ces agents doivent justifier d’une ancienneté d’au moins cinq ans en qualité d’administrateur de 2ème grade ou d’ingénieur d’Etat de 1er grade. Ils doivent également suivre avec succès une formation continue portant sur la prévention, la protection de l’environnement, les techniques de contrôle, d’inspection, les procédures de constatation et de verbalisation des infractions à la législation et à la réglementation relatives à la protection de l’environnement.

L’arsenal juridique pour la protection de l’environnement se renforcera également au Maroc à travers l’actualisation de la loi 12-03 relative aux études d’impact. Au ministère délégué chargé de l’environnement, on souligne que la révision de cette loi qui représente en elle-même «une avancée  écologique» permettra la réalisation du développement escompté du Maroc, sans toutefois porter atteinte à l’environnement et à l’économie. L’actualisation de cette loi est désormais impérative afin de se conformer  aux dispositions de la Constitution qui reconnaît explicitement le droit des  citoyennes et des citoyens à un environnement sain et au développement durable, selon la même source. En effet, l’actuel projet de loi doit corriger les lacunes de la loi 12-03, en prenant  en considération les recommandations et les bonnes pratiques émises par les experts en matière de protection de l’environnement, outre la mise en place d’une procédure claire pour amener les industriels à s’engager à respecter  l’environnement.

more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Le Roi lance le plan stratégique de développement intégré et durable de la province de Kénitra (2015-2020)

Le Roi lance le plan stratégique de développement intégré et durable de la province de Kénitra (2015-2020) | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Kénitra - Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, mardi à Kénitra, au lancement du plan stratégique de développement intégré et durable de la province (2015-2020), doté d'une enveloppe budgétaire de près de 8,4 milliards de...
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

El Jadida accueillera le 3e Forum de la mer

El Jadida accueillera le 3e Forum de la mer | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
La 3e édition du Forum de la mer, une rencontre internationale de référence pour le développement durable de la Mer et des zones littorales, aura lieu, 06 au 10 mai prochain à El Jadida, ont souligné les organisateurs, mardi à Casablanca.
more...
No comment yet.
Rescooped by Amine REGBA from Think outside the Box
Scoop.it!

De l'eau de mer qui devient potable avec cette invention Open Source qui va sauver des millions de vies - izitech

De l'eau de mer qui devient potable avec cette invention Open Source qui va sauver des millions de vies - izitech | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
« Eliodomestico », un éco-distillateur qui transforme l'eau salée en une eau potable grâce à l'énergie solaire. Un concept Open source et totalement écologique

Via Jacques Le Bris
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Le Maroc accueille le Forum Africain du Carbone 2015

Le Maroc accueille le Forum Africain du Carbone 2015 | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Le Maroc accueille du 13 au 15 avril 2015 à Marrakech, le 7ème forum africain du carbone. Cette rencontre, co-organisée par la Banque Africaine de Développement, sera ainsi l’occasion pour
Amine REGBA's insight:

Le Maroc accueille du 13 au 15 avril 2015 à Marrakech, le 7ème forum africain du carbone. Cette rencontre, co-organisée par la Banque Africaine de Développement, sera ainsi l’occasion pour les ministres africains d’amplifier l'élan vers un nouvel accord universel sur le changement climatique en 2015. C’est aussi l’occasion pour les ministres et les experts « d’évaluer les options, les politiques et les voies qui peuvent accélérer l’accès aux finances, mécanismes et marchés nécessaires pour accomplir ces objectifs ».

Cette année, ce forum se tient dans un contexte marqué par la possible conclusion en décembre prochain à Paris d’un accord sur le changement climatique. Il devrait inclure un segment de haut niveau organisé par le gouvernent marocain. Les ministres vont donc se consulter sur leurs apports à cet accord par le biais de leurs contributions prévues déterminées au niveau national (INDC), tout en explorant et en encourageant les meilleures options pour un développement faible en carbone.

Dans ce sens, Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a déclaré qu’ « un accord visionnaire à Paris, de concert avec une série d’objectifs stimulants de développement durable, peut aider à libérer davantage l’énorme potentiel de l’Afrique à se développer de façon propre et écologique, à faible intensité carbonique ».

more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

la section de Tétouan implique une nouvelle association et un nouveau quartier dans le cadre du projet "Coproduction de la propreté

la section de Tétouan implique une nouvelle association et un nouveau quartier dans le cadre du projet "Coproduction de la propreté | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
عد عدت لقاءات متواصلة مع أعضاء جمعية النهضة والصيانة للتنمية بتطوان وجمعية مدرسي علوم الحياة والارض فرع تطوان تم انخراط جمعية النهضة والصيانة في مشروع الانتاج المشترك للنظافة  وقد توج هذا الانخراط بتنظيم يوم الجمعة 03 أبريل لقاء تواصلي مع ساكنة حي...
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Les forêts françaises, atouts dans la régulation du climat

Les forêts françaises, atouts dans la régulation du climat | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Le bilan de la forêt française est positif et va continuer à s'accroître. La France a ainsi de la marge par rapport aux objectifs de Kyoto en termes de puits de carbone, si un bon équilibre est trouvé sur le niveau d'exploitation des forêts.
Amine REGBA's insight:

Dans le jargon des politiques climatiques, un arbre est un stock de carbone organique : il séquestre du CO2 pendant les phases de croissance et le relargue à sa maturité. Le bilan carbone d'un arbre est donc neutre à l'échelle de sa vie. Il en va de même pour une forêt, qui suit la même dynamique. Cependant, l'intervention humaine peut modifier les paramètres, selon le rythme des prélèvements et des replantations. Certains arbres sont coupés avant d'avoir atteint leur stade de maturité pour permettre aux spécimens les mieux conformés de se développer et d'atteindre les caractéristiques demandées par le marché du bois. Ces pratiques sylvicoles ont un impact sur la rétention du carbone par les forêts.

Des puits vulnérables

Dans le vocabulaire de Kyoto, les forêts, en tant que puits de carbone, relèvent du mécanisme du LULUCF (Land Use, Land Use Change and Forestry). Car les forêts sont très importantes dans larégulation du climat. Les massifs forestiers français couvrent 30% du territoire : ils absorbent l'équivalent de 15% des émissions annuelles nationales de CO2. Les arbres sont particulièrement sensibles aux effets du changement climatique. Alors que leur développement nécessite un cycle long, de 50 à 250 ans en moyenne, le changement climatique impose de fortes et brusques pressions. Ainsi, les zones climatiques favorables à certaines espèces se retrouvent déplacées plus au Nord ou plus en altitude du fait de l'augmentation des températures, signale l'Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc) dans un rapport récent, L'arbre et la forêt à l'épreuve d'un climat qui change.

Le secteur de la forêt a été confronté à de graves crises au cours de la dernière décennie, tels les tempêtes, les sécheresses et les incendies de forêt récurrents. Le changement climatique apparaît comme un facteur supplémentaire de risques, qu'il faut donc considérer avec la plus grande attention, selon l'Onerc. "A ces événements exceptionnels s'ajoutent des évolutions de fond qui, compte tenu de la longueur des cycles forestiers, nécessitent, elles aussi, d'être prises en compte dès maintenant. Ces événements et ces évolutions présentent une double facette, avec des aspects favorables (augmentation de la productivité dans certaines zones) et d'autres plus problématiques (modification de l'aire de répartition des essences, aggravation des risques), les deux cas méritant d'être gérés", souligne l'Onerc.

Un objectif climatique inférieur au scénario tendanciel

Dans ces conditions et face à de tels aléas, il n'est pas simple de prévoir quels seront les stocks de carbone forestiers au cours des prochaines décennies. C'est pourtant un exercice imposé par l'accord de Kyoto, qui a conduit la France, comme les autres pays l'ayant ratifié, à inventorier ses puits de carbone pour la seconde période du protocole, allant de 2013 à 2020. L'objectif assigné à la France pour la deuxième période de Kyoto en termes de séquestration de CO2 par ses forêts est de – 66 millions de tonnes de CO2 par an d'ici à 2020. Cet objectif, selon l'inventaire forestier de l'Institut géographique national, s'avère être inférieur au scénario tendanciel. Selon l'IGN, "avec le scénario tendanciel, le puits s'accroît chaque année sur la période pour atteindre 76,7 millions de tonnes (Mt) de CO2 en 2020, soit 591 MtCO2 séquestrées entre 2013 et 2020". Jean-Luc Peyron, d'Ecofor, explique le phénomène : "Ce puits de carbone est la contrepartie d'un faible taux de prélèvement en Europe et en France au cours des quelques dernières décennies. En France, des réévaluations du puits lui ont donné une taille plus grande".

Selon l'inventaire de l'IGN, la forêt reste un puits de carbone en scénario dynamique (prenant en compte les prélèvements) mais l'intensité du puits se contracte d'année en année. En 2020, la séquestration dans la biomasse s'établit à 65,7 MtCO2, soit 550 MtCO2 séquestrées entre 2013 et 2020. La réduction de l'ampleur du puits annuel s'intensifie sur la période 2021-2030 pour atteindre -50,3 MtCO2 en 2030. Etienne Mathias, du Citepa, confirme qu'il s'agit d'un scénario de référence qui avantage la France en termes de marge de manœuvre : "Même si ce niveau est avantageux, on n'est pas très éloigné de l'objectif de Kyoto. Les modélisations pour la période ultérieure à 2020 devront cependant prendre en compte de nouvelles incertitudes, telles que tempêtes et événements extrêmes. Au final, l'objectif de Kyoto 2 est forcément un peu mouvant".

Pas d'état stationnaire

D'autant que le stockage de carbone par les forêts n'est que temporaire. Il s'agit de trouver le bon équilibre entre "dynamisation" de la forêt, c'est-à-dire coupes et taillis, et scénario de non intervention. Limiter le défrichement, encourager le boisement, favoriser la forêt jeune, éviter les sols découverts sont autant de pratiques qui renforcent l'effet puits. Selon l'étude de l'IGN, la production biologique de biomasse à l'horizon 2020 ne serait quasiment pas impactée par une dynamisation de la forêt, ce qui signifie que la capacité d'absorption du CO2 par les arbres matures sera neutre à terme, voire restera nulle assez longtemps. "Cette diminution du puits, si elle n'est pas compensée, pourrait poser des problèmes politiques", estime Aurélien Lemaire, du Citepa. L'effet "puits" recherché tient au bon équilibre entre replantation et déboisement, entre arbitrage entre long terme et court terme.

L'encouragement au développement du bois-énergie peut soulever un autre dilemme : à quel rythme déboiser les forêts pour produire des plaquettes et des granulés de bois ? L'effet de substitution, par la plantation d'arbres à croissance rapide par exemple, compensera-t-il la diminution du puits ? "Il faut analyser la situation dans le temps de manière plus fine, inscrire l'atténuation climatique dans la gestion durable des forêts", estime Jean-Luc Peyron. Il reste aussi à faire des bilans sur l'ensemble des filières, lancer des études d'analyse de cycle de vie. "Augmenter le taux de prélèvement, oui, mais pas trop vite. On évolue dans un monde d'incertitudes. Il faut combiner toutes les solutions", poursuit l'expert d'Ecofor, qui souligne les "risques" à laisser le bois sur pied, exposé, à terme, aux incendies, aux tempêtes et à de probables événements climatiques extrêmes.

more...
No comment yet.
Rescooped by Amine REGBA from Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement
Scoop.it!

Une minicentrale hydroélectrique pour charger son cellulaire

Une minicentrale hydroélectrique pour charger son cellulaire | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Une entreprise en démarrage de Munich en Allemagne a créé un nouvel outil techno portatif qui permet de recharger son téléphone grâce à l’hydroélectricité.

Via OneSide consulting
Amine REGBA's insight:

Une entreprise en démarrage de Munich en Allemagne a créé un nouvel outil techno portatif qui permet de recharger son téléphone grâce à l’hydroélectricité. Appelé «Blue Freedom» cet appareil consiste en une miniturbine actionnée par la puissance de l’eau et qui permet de donner une petite charge à votre batterie de téléphone. «La production indépendante d’énergie pour de petits appareils est un besoin», soutient le cocréateur de Blue Freedom, Benedikt Schroeder en entrevue avec Metro World News.

more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Dakhla: La région séduit les amateurs du tourisme écologique - Aujourd'hui Le Maroc

Dakhla: La région séduit les amateurs du tourisme écologique - Aujourd'hui Le Maroc | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Avec ses immenses plages qui s’étendent sur une centaine de kilomètres, la région offre un cadre de détente d’exception, grâce notamment à ses dunes de sable dorées.
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Exclusif : Gestion intégrée de l'eau dans les villes L'ONEE négocie ... - LE MATiN

Exclusif : Gestion intégrée de l'eau dans les villes L'ONEE négocie ... - LE MATiN | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Le prêt de la Banque mondiale, qui doit être approuvé en décembre prochain, aidera l’ONEE à lancer, pour la première fois au Maroc et dans la région MENA, une nouvelle approche de gestion intégrée des ressources en eau en milieu urbain.
Amine REGBA's insight:

Le prêt de la Banque mondiale, qui doit être approuvé en décembre prochain, aidera l’ONEE à lancer, pour la première fois au Maroc et dans la région MENA, une nouvelle approche de gestion intégrée des ressources en eau en milieu urbain. Pour commencer, trois régions sont concernées : Al Hoceima, Sidi Ifni et Tarfaya.

En collaboration avec la Banque mondiale, l’Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) s’apprête à lancer, pour la première fois au Maroc, une nouvelle approche de gestion intégrée des ressources en eau en milieu urbain. Une première également dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), selon un document officiel de l’Institution de Bretton Woods dont le «Matin Eco» détient copie. Ce mode de gestion innovant nécessitera une meilleure coordination entre l'ONEE, les Agences des bassins hydrauliques ainsi que les municipalités. L'objectif est de rendre les villes marocaines durables et résilientes via une meilleure gestion de l’offre et de la demande en eau, en améliorant à la fois la gouvernance, les réseaux urbains d'alimentation en eau, tout en adoptant une vision globale de toutes les étapes du cycle de vie de l'eau en milieu urbain.

Ceci pour faire face à la pénurie d’eau, à la croissance rapide de la population urbaine, de la pollution et des interactions non optimisées entre l'eau et d'autres secteurs (énergie, agriculture, industrie, tourisme, ménages notamment). Selon nos informations, la Banque mondiale envisage, à cet effet, d’accorder à l’ONEE un prêt de 100 millions de dollars. Des fonds destinés à financer l’introduction de la gestion intégrée des ressources en eau dans trois régions du Royaume : Al Hoceima, Sidi Ifni et Tarfaya, qui font face à un important écart entre l'offre et la demande. Les négociations sont en cours entre la Banque et l’ONEE.

Le conseil d’administration du groupe de la Banque mondiale devra approuver ce prêt en décembre prochain. Outre le volet gouvernance de l’offre et la demande, les 100 millions de dollars de l’Institution de Bretton Woods financeront aussi la réalisation de 3 usines de dessalement de l’eau de mer de taille moyenne. L'une à Al Hoceima, l'autre à Sidi Ifni, puis une autre à Tarfaya dans le cadre d’un partenariat public-privé. Sur la base des infrastructures et des conditions d’alimentation actuelles, les prévisions de la Banque Mondiale présument que le déficit offre/demande en eau potable à Al Hoceima passerait de 15% en 2015 à 50% en 2030. Celui de Sidi Ifni atteindrait 40% à l’horizon 2030 et de Tarfaya 50%.

Globalement au Maroc, la demande en eau devrait atteindre 13,5 milliards de mètres cubes en 2015 et 16,5 milliards en 2030, soit un déficit de 2 et 5 milliards de mètres cubes respectivement, sur la base des conditions actuelles d’alimentation et de l’évolution de la population. L’objectif de la Banque mondiale et de l’ONEE est d’étendre par la suite la gestion intégrée des ressources en eau à d’autres régions du Royaume.

- See more at: http://www.lematin.ma/journal/2015/exclusif--gestion-integree-de-l-eau-dans-les-villes_l-onee-negocie-un-pret-de-100-millions-de-dollars-avec-la-banque-mondiale/219473.html?__scoop_post=8e77c0d0-c9f9-11e4-e8b0-842b2b775358&__scoop_topic=160536#__scoop_post=8e77c0d0-c9f9-11e4-e8b0-842b2b775358&__scoop_topic=160536

more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

L'Europe veut que le principe pollueur-payeur pour l'eau se généralise

L'Europe veut que le principe pollueur-payeur pour l'eau se généralise | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Le passage en revue de la mise en oeuvre de la directive-cadre sur l'eau démontre le retard pris par les Etats membres. La Commission européenne pointe du doigt les modes de tarification de l'eau et plébiscite le principe pollueur-payeur.
more...
No comment yet.
Rescooped by Amine REGBA from CIHEAM Press Review
Scoop.it!

Oued Eddahab-Lagouira: Le Plan Maroc Vert avance à grands pas

Oued Eddahab-Lagouira: Le Plan Maroc Vert avance  à grands pas | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Le plan agricole de la région Oued Eddahab-Lagouira, qui s’inscrit dans le cadre du Plan Maroc Vert, prévoit la réalisation de 17 projets, qui se répartissent entre 11 projets pour la production animalière et 6 pour la production végétale.

Via CIHEAM Secretariat
Amine REGBA's insight:

Le Plan agricole régional d’Oued Eddahab-Lagouira table sur une superficie de 2.450 ha à l’horizon 2020.

Le plan agricole de la région Oued Eddahab-Lagouira, qui s’inscrit dans le cadre du Plan Maroc Vert, prévoit la réalisation de 17 projets, qui se répartissent entre 11 projets pour la production animalière et 6 pour la production végétale. Dans le cadre du Pilier I, les potentialités de la région associées aux efforts consentis par l’Etat ont permis le développement, entre autres, des cultures maraîchères sous serres à haute valeur ajoutée et créatrices d’emploi.

S’agissant du Pilier II, le programme camelin a marqué de grandes avancées. Les objectifs assignés à la filière laitière sont quasiment atteints, avec la mise en place de 5 centres de collecte de lait de chamelle et de vache, avec une capacité totale de 10 tonnes/jour et la construction, l’aménagement et l’équipement d’une usine chargée de la pasteurisation, du conditionnement et de la commercialisation du lait collecté. Concernant les produits du terroir de la région, les projets ont également connu une grande dynamique avec une grande percée du fromage de lait de chamelle (titulaire du meilleur prix de produit du terroir - SIAM 2013), le couscous khoumassi ou encore la viande cameline séchée.

Par ailleurs, d’autres projets sont programmés sur la période 2015-2020, notamment l’attribution d’incitations du Fonds de développement agricole en appui à l’acquisition de reproducteurs, la gestion de la transhumance, la mise en place d’un système d’identification et de traçabilité du cheptel, l’amélioration génétique du cheptel, le renforcement de son encadrement sanitaire ainsi qu’un ensemble d’autres mesures visant l’amélioration de la production cameline.
La région Oued Eddahab-Lagouira compte deux unités territoriales agricoles.

La première, située au niveau de la zone côtière, est dédiée aux cultures intenses et à forte valeur ajoutée (cultures des primeurs). Cette zone, qui s’étend sur une bande littorale longue de 100 km et large de 30 km, se caractérise par un climat doux tout au long de l’année et des ressources hydriques importantes.

La deuxième zone, relative aux pâturages (14 mille ha), englobe l’arrière-pays et des terres arides et semi-arides, propices aux activités d’élevage, le cheptel est évalué à 100.000 têtes réparties entre ovins et caprins pour 70% et camelins pour 30%.

more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

La Banque mondiale accorde au Maroc un prêt de 130 millions dollars pour la gestion des déchets ménagers

La Banque mondiale accorde au Maroc un prêt de 130 millions dollars pour la gestion des déchets ménagers | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Rabat – La Banque mondiale a accordé, vendredi au Maroc, un prêt de 130 millions de dollars (environ 1,3 milliard de DH), dans le cadre du financement relatif au quatrième Prêt de Politique de Développement du secteur des déchets ménagers.
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Maroc: Dakhla abrite un congrès international sur l'environnement des villes côtières

Maroc: Dakhla abrite un congrès international sur l'environnement des villes côtières | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Les représentants de 24 pays ayant des villes côtières se réuniront prochainement à Dakhla, dans le cadre du 1er Congrès international des côtes maritimes.
Amine REGBA's insight:

Les représentants de 24 pays ayant des villes côtières se réuniront prochainement à Dakhla, dans le cadre du 1er Congrès international des côtes maritimes. Organisé par l'Association sahraouie des sports aquatiques à Dakhla, ce congrès considéré comme le plus grand évènement scientifique dédié aux océans et aux mers de l'année 2015, propose un riche programme à travers un ensemble d'exposés, de réunions et de débats. Experts, chercheurs et responsables de pays et villes ayant en commun d'avoir un littoral ou une vue sur la mer ou sur l'océan, présenteront leurs expériences et les résultats des dernières recherches visant à limiter la dégradation de l'environnement marin et promouvoir la culture environnementale.

Les organisateurs qui prévoient la présence de plus de 100 experts dans les domaines de la mer et l'environnement ainsi que des acteurs associatifs concernés par l'environnement et les sports nautiques, tablent sur une grande couverture médiatique.

 

La situation géographique de Dakhla ainsi que les efforts accomplis pour la préservation et l'entretien de ses côtes qui sont devenues un lieu de rencontre entre les adeptes des sports nautiques, seront présentés comme un atout intégrant les sports nautiques pour contribuer au développement de la région. Ce congrès qui est le premier du genre dans le continent africain vise à faire de la région d'Oued Eddahab-Lagouira une destination internationale pour des congrès et des rencontres.

more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

ONEE : la Centrale solaire d'Ouarzazate raccordée au réseau

ONEE : la Centrale solaire d'Ouarzazate raccordée au réseau | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
La centrale CSP Noor I d'Ouarzazate (160 MW) sera mise en service par MASEN en octobre prochain.
more...
No comment yet.
Rescooped by Amine REGBA from CIHEAM Press Review
Scoop.it!

Le groupe OCP mise sur l’innovation pour promouvoir l’agriculture durable

De nombreux chercheurs internationaux partageront leur savoir-faire lors de la 3e édition du Symphos. En 2013, près de 2000 personnes avaient participé à cet événement scientifique de haut niveau.

Via CIHEAM Secretariat
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Le coût de la pollution estimé à 4% du PIB au Maroc

Le coût de la pollution estimé à 4% du PIB au Maroc | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Le coût annuel de dégradation de l'environnement est estimé à 4% du PIB, a affirmé Hakima El Haite, ministre déléguée chargée de l'Environnement, ce mardi à Fès.
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Eolien : Theolia relance la machine - Le360.ma

Eolien : Theolia relance la machine - Le360.ma | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Kiosque360. Après une période de crise, Theolia, le géant français de l’énergie éolienne, compte relancer son activité au Maroc.
Amine REGBA's insight:

C’est désormais officiel!Theolia compte relancer son développement au Maroc. Le groupe français, spécialiste de l’énergie éolienne, a désormais une seule priorité : finaliser le choix des constructeurs pour la première phase de son projet co-développé avec l’Office national de l’électricité et de l’eau (ONEE) en région tangéroise, selon L’Economiste, dans son édition du 8 avril.
Et ce, malgré les difficultés financières auxquelles la société de l’Hexagone doit faire face. En effet, celle-ci est engluée dans des dettes qui pèsent lourd sur l’opérationnalisation du programme lancé depuis 2011. Depuis quelque temps, le Groupe recouvre une meilleure santé financière (augmentation du capital de 60 millions d’euros et stratégie recentrée sur l’éolien) qui lui permet de remettre ses projets de développement à l’ordre du jour. Parmi eux : le Maroc, qui demeure un marché juteux et stratégique pour Theolia.

 

Concrètement, la première partie du projet Theolia-Maroc, porte sur une capacité de 100 MW avec, à terme, l’ambition d’atteindre les 300 MW fixés par le contrat de partenariat entre le développeur et l’Office. Il s’agit donc du repowering des éoliennes installées sur le site Koudia El Baida (de 50 à 100 MW), actuellement exploité, en contrat de concession avec l’ONEE, par la Compagnie éolienne du Détroit, société de projet, filiale de Theolia. L’opération consiste en un remplacement des turbines actuelles par d’autres de capacités plus puissantes. La seconde phase consiste, quant à elle, en le développement, près du même site, de 200 MW supplémentaires en installations éoliennes. Néanmoins, Theolia se garde bien de délivrer ses échéances. 

more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

La section de Fès lance l'opération de tri à la source des déchets au niveau de quartier Tariq

La section de Fès lance l'opération de tri à la source des déchets au niveau de quartier Tariq | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
لقد تمت عملية انطلاق عملية الفرز بحي طارق و ذلك يوم السبت 4/04/2015 ابتداء من الساعة 9 صباحا بحضور أعضاء مكتب فرع جمعية مدرسي علوم الحياة و الأرض فرع فاس الآتية أسماؤهم        - عمر الودادي  رئيس الفرع      - عبد الله أفقير منسق المشروع    - خديجة...
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Energies renouvelables: les Américains lorgnent sur le Maroc - H24info le portail d'information Marocain

Energies renouvelables: les Américains lorgnent sur le Maroc - H24info le portail d'information Marocain | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Grâce à ses projets ambitieux en matière d’énergie renouvelable, le Maroc attire de plus en plus l’attention des médias internationaux et surtout américains.
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

L'avion solaire SI2 atterrit en Inde, 2e étape de son tour du monde - ladepeche.fr

L'avion solaire SI2 atterrit en Inde, 2e étape de son tour du monde - ladepeche.fr | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
L'avion Solar Impulse 2 (SI2) a atterri mardi en Inde, deuxième étape de son historique tour du monde sans carburant, destiné à promouvoir les énergies propres.Parti de l'aéroport de Mascate, capitale du sultanat d'Oman, à 06H35 (02H35 GMT), ...
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

L'importance des énergies renouvelables pour l'Afrique mise en ... - atlasinfo.fr

L'importance des énergies renouvelables pour l'Afrique mise en ... - atlasinfo.fr | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Plusieurs ministres et experts africains et européens ont souligné, samedi à Dakhla (Sud du Maroc), l'importance des énergies renouvelables pour les pays du continent africain, mettant l'accent sur les moyens de promouvoir cet important secteur.
more...
No comment yet.
Scooped by Amine REGBA
Scoop.it!

Le Maroc et l'UE lancent un appel à projets dans le domaine des ... - Agence Ecofin

Le Maroc et l'UE lancent un appel à projets dans le domaine des ... - Agence Ecofin | L'Environnement  et le Développement Durable | Scoop.it
Dans le cadre des projets d’innovation maroco-européens InnoMaghrenov, l’institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et la société européenne KIC InnoEnergy SE viennent de lancer un appel à projet dans le domaine des...
Amine REGBA's insight:

(Agence Ecofin) - Dans le cadre des projets d’innovation maroco-européens InnoMaghrenov, l’institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et la société européenne KIC InnoEnergy SE viennent de lancer un appel à projet dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Cet appel à projets est destiné aux consortiums du bassin méditerranéen désireux de développer des produits et des services innovants relatifs aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique. Les différentes organisations pourront déposer leurs projets jusqu’au 10 avril prochain.

InnoMaghrenov est un ensemble de projets cofinancé par l’IRSEN et la KIC pour une enveloppe budgétaire de 30 millions de dirhams (2,8 mllions €). Son objectif est de favoriser la recherche et développement en science appliquée dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Ce faisant, il favorisera l’innovation et la création d’initiatives conjointes entre l’Union Européenne et le Maghreb en vue de développer des énergies renouvelables adaptées aux spécificités locales.

more...
No comment yet.