L'enseignement da...
Follow
Find tag "droit de l'homme"
19.0K views | +12 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le défi planétaire des « bâtisseurs d’école » (2) : l’émergence du droit à l’éducation

Le défi planétaire des « bâtisseurs d’école » (2) : l’émergence du droit à l’éducation | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le défi planétaire des « bâtisseurs d’école » (2) : l’émergence du droit à l’éducation...

 

La question de « l’éducation pour tous » – comme le programme du même nom (EPT) - et de sa progression dans le monde est parfois difficilement intelligible. Elle implique en effet un enchevêtrement de structures et de sigles parmi lesquels l’observateur ou le simple curieux est vite perdu : ONU, Unesco, Unicef, Campagne mondiale pour l’éducation (CME), Partenariat global pour l’éducation…Chacune de ces appellations correspond à un mode d’organisation, un niveau de responsabilité et une histoire propres. Mais il existe un fil conducteur, qui relie cet ensemble diversifié : c’est l’émergence du droit à l’éducation, lequel ne peut être compris qu’à l’échelle historique, en le situant dans la (très) longue marche du droit international.

Le « droit à l’éducation » n’est pas un slogan mais partie intégrante – comme on l’ignore souvent – des droits de l’homme (appellation française) ou droits humains (human rights, appellation internationale désignant exactement le même corpus). Ces droits sont reconnus par la communauté internationale et consignés dans ses grands textes de référence, à commencer par le plus important de tous : la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.

Les amis des dictatures se font un plaisir de dénoncer dans l'universalisme humaniste une « prétention » occidentale d'essence néo-coloniale, mais sous un autre angle la réalité même d’un « droit international » peut être contestée : certains diront qu’il s’agit d’une illusion, qu’il n’y a pas en l’occurrence de « droit », seulement d’impitoyables rapports de forces. Ce ne sera pas faux, à ceci près que le droit, effectivement, est une construction sociale et qu’entre sa proclamation et sa réalisation, il y a tout l’espace du politique...

 

Mais il y faut surtout de la volonté. De même qu’il n’y a pas de liberté sans exercice de la liberté, aucun droit ne vit sans qu’on le fasse vivre. Les droits de l’homme ne sont pas, n’ont jamais été et ne seront jamais de l’ordre du seul discours : ils se façonnent, se construisent, se mettent en œuvre. Au besoin ils s’arrachent. La réalité oblige à dire qu'ils se bafouent aussi.

Autrement dit, ces textes, justement appelés fondamentaux, ne dessinent que des fondations, mais l’édification reste de l’ordre du politique. Ils n’ont pas, au départ, valeur contraignante. Leur puissance symbolique et leur autorité morale n’est pas directement productrice de « droit », au sens de ce qui est garanti par la loi et dont chacun peut se prévaloir devant un tribunal. Mais elle amorce, indéniablement, une évolution en ce sens. C’est le cas, par exemple, pour la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), adoptée le 20 novembre 1989 par l’assemblée générale des nations unies, au terme de dix ans de négociations entre Etats....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Journée mondiale contre le travail des enfants : 123 000 enfants marocains concernés | Humanite

Journée mondiale contre le travail des enfants : 123 000 enfants marocains concernés | Humanite | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Ce mardi se tient la journée mondiale contre le travail des enfants. Un rapport marocain paru la veille fait état du problème au sein du pays. D’autres associations font également le point sur la situation mondiale.

A l’occasion de la journée mondiale contre le travail des enfants qui a lieu ce mardi 12 juin, un rapport concernant la situation des enfants au Maroc tire la sonnette d’alarme.
Selon le Haut Commissariat au Plan (HCP) marocain dans une enquête parue lundi, 123 000 enfants âgés de 7 à 15 ans travaillaient en 2011. Ils représentent 2,5% de l’ensemble des enfants marocains appartenant à cette tranche d’âge.
Si le rapport insiste sur la nécessité pour le gouvernement de continuer à lutter contre cette atteinte aux droits des enfants, il précise que « le phénomène est en forte régression depuis 1999, année où il touchait 9,7% de l’ensemble des enfants de 7 à moins de 15 ans, soit 517.000 enfants. »..

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Tunisie et la tyrannie de l'élite inquisitoriale montante

La Tunisie et la tyrannie de l'élite inquisitoriale montante | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Par-delà l'incident du dégagement de Youssef Seddik, du reste très regrettable, ce qui est déplorable c'est que les Tunisiens font peu de cas de leurs intellectuels et ont peu d’égards pour les gens d’esprit.

Par Karim Ben Slimane

 

Etrange incident que celui qui s’est produit, jeudi 26 avril, à l’Université de la Zitouna. Le penseur Youssef Seddik a été empêché par un groupe d’étudiants d’assister à une conférence-débat animée par les cheikhs Rached Ghannouchi, président du parti islamiste Ennahdha, et Abdelfattah Mourou. C’est peut-être un arrière-goût de la révolution que ce temps étrange que nous vivons.

Une brigade inquisitoriale auto-proclamée

Jadis, Ben Ali et ses sbires bâillonnaient les plus téméraires, l’autocensure se chargeait du reste. Aujourd’hui c’est une brigade inquisitoriale auto-proclamée qui sévit dans le pays faisant taire par la force des bras et par les invectives toutes voix dissonantes à un ordre moral et religieux qu’ils ont réglé et normé à leur façon.

Loin du romantisme des observateurs étrangers, la révolution tunisienne a défendu la dignité et la liberté avant le pain. Etranges sont donc les temps où ce qui a été chassé par la fenêtre revient par la porte drapé de morale et de velléités d’excommunication.

Indépendamment de qu’on pense de Youssef Seddik ou de ses prétendues liaisons avec tel ou tel autre clan, l’homme mérite d’être respecté en tant qu’homme d’esprit et penseur....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les pygmées réclament l’accès à l’éducation et aux soins de santé

Les pygmées réclament l’accès à l’éducation et aux soins de santé | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Droit et justice, Education, Société...

 

Les pygmées vivant en RDC demandent au gouvernement de leur faciliter l’accès à l’éducation, à l’information et aux soins de santé de qualité. Ils ont lancé cet appel hier jeudi 9 août à Kinshasa, à l’occasion de la journée internationale de peuples autochtones, célébrée cette année sous le thème : « les médias autochtones, élevons la voix de la femme autochtone pygmée pour son accès à l’information et aux services de santé maternelle ».
Pour sa part, Marie Dorothée Lisenga, membre du Réseau de peuple autochtones pour la gestion des écosystèmes forestiers en RDC(Repalef), milite pour l’accès des femmes autochtones à l’information.Elle se dit persuadée que l’information et l’instruction vont changer la situation de la femme autochtone en RDC...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Comment Harvard forme les futurs dirigeants chinois | Slate

Comment Harvard forme les futurs dirigeants chinois | Slate | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
L'université américaine est en train d’aider, de professionnaliser et de polir un régime autoritaire commettant de nombreuses violations des droits de l’homme, à une échelle rarement connue.

 

Harvard et la Chine ont un point commun: ils se considèrent tous deux comme le centre du monde. Il était donc inévitable que le scandale qui a fait tomber Bo Xilai, chef du Parti communiste à Chongqing, ait eu des répercussions jusqu’à Cambridge. Le lien? Bo Guagua, fils du dirigeant tombé en disgrâce. Le jeune Bo était étudiant à la Harvard’s Kennedy School of Government. En avril, il a cessé d’assister aux cours et a été vu quittant son appartement, en compagnie de ce qui ressemblait fort à une équipe de sécurité.

Le fait que Bo Guagua n’était qu’à quelques mois de l’obtention de son diplôme d’Harvard a tourné les projecteurs sur un certain nombre de petits princes chinois –les rejetons des principaux chefs du Parti communiste– qui font leurs études dans les grandes universités américaines.

La chose n’est pas rare. Xi Jinping, vice-président chinois, devrait devenir le nouveau dirigeant du pays à l’automne. Sa fille est étudiante à Harvard. Deux chefs récents du parti –Zhao Ziyang et Jiang Zeming– ont eu des petits-enfants à Harvard. Jia Qinglin, un des plus vieux représentants du pouvoir chinois, a une de ses petites-filles à Stanford. Selon Andrew Higgins et Maureen Fan, au moins cinq des membres du comité exécutif du Politburo, l’organe central de décision en Chine, ont des enfants ou des petits-enfants qui ont étudié aux Etats-Unis.

Mais il y a bien plus que les enfants des chefs du Parti communiste chinois étudiant à Harvard ou dans les grandes universités américaines: les chefs du parti eux-mêmes....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Une lycéenne défend la dignité des personnes âgées

Une lycéenne défend la dignité des personnes âgées | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Une lycéenne défend la dignité des personnes âgées - Le Mémorial de Caen organisait fin janvier la finale du Concours de plaidoirie des lycéens pour la défense des Droits de l'Homme. Le jury a attribué le 1er prix à Alma Adilon-Lonardoni pour son intervention en faveur d'un accueil digne pour les personnes âgées....

 

"J'accuse la société de reléguer ses mères, ses pères aux oubliettes" : la plaidoirie d'Alma Adilon-Lonardoni, élève du Lycée Champagnat à Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône), a convaincu le jury du Concours des lycéens pour la défense des Droits de l'Homme. C'est l'ancien footballeur Lilian Thuram, président de la Fondation "Education contre le racisme" qui présidait cette 15e édition de l'évènement réunissant des lycéens de la France entière, des DOM et des établissements français à l’étranger au Mémorial de Caen.

Invitée par sa professeur d'histoire-géo, Nathalie Chardon, à participer au concours dans le cadre de l'éducation civique, Alma a choisi de se tourner vers les personne âgées, pour qui elle a « toujours eu beaucoup d'admiration »....

more...
No comment yet.