L'enseignement da...
Follow
Find tag "cours-particuliers"
17.8K views | +1 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le carton plein des stages de remise à niveau

Le carton plein des stages de remise à niveau | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Les élèves sont de plus en plus nombreux à prendre des cours avant la date officielle de rentrée scolaire fixée le 4 septembre 2012. Un moyen de combler ses lacunes et de reprendre confiance en soi pour bien commencer l'année.

 

La rentrée scolaire arrive à grands pas. Il va falloir reprendre ses cahiers, ses stylos et le chemin de l'école. Si, pour certains élèves, se remettre dans le bain va être difficile, ils sont de plus en plus nombreux à avoir déjà mis un pied dans la rentrée en suivant des stages de remise à niveau pendant les vacances.

Les sessions proposées par l'Éducation nationale depuis 2008 rencontrent ainsi un succès grandissant: une augmentation de 15 % par rapport à 2011, soit 278.813 élèves de CM1 ou CM2 qui suivent des cours de français et mathématiques pendant cinq jours avant la rentrée.

Cette opération vient s'ajouter au projet École ouverte mis en place dès 1991, afin d'accueillir, dans les collèges et les lycées, des jeunes qui ne partent pas en vacances. Pendant au minimum deux semaines durant l'été, les élèves participent à des activités scolaires, culturelles, sportives et de loisirs. «L'opération École ouverte ne constitue pas à proprement parler une remise à niveau mais y contribue fortement. Elle vise à favoriser l'intégration sociale, scolaire des élèves et contribue ainsi à l'égalité des chances», précise-t-on au ministère de l'Éducation nationale, qui annonce 178.000 élèves participants en 2011. Les personnels enseignants sont alors souvent plus disponibles pour se mettre à l'écoute des élèves, développent des échanges plus personnalisés et surtout redonnent confiance aux jeunes, comme aux moins jeunes, en matière d'orientation et d'ambition scolaire...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Dans les coulisses du marché de l'angoisse scolaire | Rue89

Dans les coulisses du marché de l'angoisse scolaire | Rue89 | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

« L'école gratuite ? Ça n'a plus de sens », constate le sociologue de l'éducation François Dubet, à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) :

« Entre les fournitures, les livres, le soutien scolaire, les séjours à l'étranger, le logement... le budget explose. Il faut cesser cette hypocrisie de dire qu'on peut réussir sans mettre la main au portefeuille. »

Près d'un tiers des lycéens et un collégien sur cinq prennent des cours particuliers pour suivre la cadence, ce qui peut greverle budget d'une famille. Au total, le marché approcherait les 2,2 milliards nud'euros en France, selon un rapport remis en mai à la Commission européenne. Certes, le business a toujours existé, mais il se limitait, dans 90% des cas, à de petits cours d'appoints payés au noir. En dix ans,la donne a changé...

 

« L'important ce n'est plus d'être bon, c'est surtout d'être meilleur que les autres », regrette François Dubet. « C'est la conséquence mécanique de la massification de l'enseignement. » Et les parents sont prêts à tout pour forcer le destin de leur progéniture. A commencer par investir à l'année, en plaçant son enfant dans un établissement privé.

Pour la rentrée 2011, 12 000 élèves de plus ont rejoint le clan des 2 millions d'inscrits dans l'enseignement catholique privé. Cette année, faute de place, 30 à 40 000 familles ont été recalées. Au total, le privé accueille 20% des élèves, mais on estime que 40% y feront un passage au cours de leur scolarité....

more...
No comment yet.