Angola Press - Afrique - Les étudiants, fer de lance de la contestation sociale au Soudan | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

KHARTOUM - Les étudiants soudanais jouent un rôle majeur dans le mouvement de contestation sociale qui secoue Khartoum depuis plusieurs jours mais qui peine encore à prendre de l'ampleur dans cette société étroitement surveillée par le régime
d'Omar el-Béchir.

La contestation, liée à la hausse vertigineuse des prix, a commencé le 16 juin par une manifestation devant l'Université de Khartoum, avant de s'étendre aux autres campus de la capitale.

"L'Université de Khartoum: le coeur où bat la révolution soudanaise", a affirmé lundi le groupe de jeunes opposants Girfina ("Nous en avons assez") sur son site internet. Cette université de Khartoum avait déjà été en 1964 le berceau de la première révolution
post-indépendance, qui avait conduit à la chute de la dictature militaire.

Mais les étudiants qui militent pour le changement doivent faire face à des forces de sécurité omniprésentes et brutales, ainsi qu'à l'infiltration des universités par le régime, selon Nagi Moussa, un étudiant en médecine membre de Girfina. "Il est extrêmement difficile de mener une activité publique. Le gouvernement essaye de prendre pied dans les universités parce qu'il pense qu'elles sont dangereuses pour lui", explique-t-il....