L'enseignement da...
Follow
Find tag "Rentrée 2014"
20.5K views | +0 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Tour du monde de la rentrée des classes

Tour du monde de la rentrée des classes | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
C'est la rentrée des classes en France. Mais au Japon ? En Norvège ? Quel rythme scolaire suivent les écoliers allemands ? Autant de questions auxquelles le tour du monde de la rentrée répond.
Vincent DUBOIS's insight:

Durée de la vidéo: 4'19''.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Ecole : la réforme des rythmes se fera sur deux ans

Le retour à quatre jours et demi de classe s'étalera jusqu'en 2014.François Hollande a promis hier un fonds d'aide de

250 millions d'euros.

Ce sera finalement 2013 pour les unes et 2014 pour les autres. Dans un discours prononcé devant le congrès de l'Association des maires de France (AMF), François Hollande a entériné hier le report partiel de la réforme des rythmes scolaires à 2014, comme nous l'annoncions la semaine dernière, malgré le « démenti formel » de l'Elysée qui avait suivi.

Elle « s'étalera sur deux ans », a annoncé le chef de l'Etat : 2013 pour les communes qui le peuvent, et donc sur la base du volontariat. « Les autres prendront le temps nécessaire pour que nous puissions réussir cette réforme », a ajouté François Hollande.

En contrepartie, les communes qui reviendront dès 2013 à la semaine de quatre jours et demi de classe dans le primaire et qui en auront le plus besoin, à savoir « les communes rurales et les communes les plus en difficulté », pourront bénéficier d'aide de la part d'un fonds d'un montant total de 250 millions d'euros, a promis hier le chef de l'Etat, en réponse aux demandes insistantes des collectivités locales. Celles-ci, qui organisent les activités périscolaires et les transports scolaires, n'ont cessé de dire ces dernières semaines qu'elles étaient favorables sur le principe au retour à la semaine de quatre jours et demi. Mais elles réclamaient du temps pour organiser et financer la réforme. « Il faudra du temps, lançait encore hier le président (UMP) de l'AMF, Jacques Pélissard, avant le discours de François Hollande. La rentrée 2014 serait à mon sens beaucoup plus réaliste. » Hier matin, l'un des représentants des maires au Conseil supérieur de l'éducation (CSE), Pierre-Yves Jardel, confiait encore : « Beaucoup de collectivités, dont la mienne, sont dans l'incapacité totale de mettre en oeuvre cette réforme (en 2013) car il n'existe pas d'éducateurs susceptibles de s'occuper des élèves. Financièrement, cela voudrait dire une augmentation de 5 % du budget de ma commune et une hausse de la fiscalité de 9,5 %. Ce n'est pas raisonnable. »...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La rentrée des profs ressemble à celle des élèves: des angoisses et des jugements hâtifs

La rentrée des profs ressemble à celle des élèves: des angoisses et des jugements hâtifs | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
L'un de nos chroniqueurs, professeur de maths dans un lycée, raconte comment il a préparé sa rentrée et les erreurs à ne pas commettre les premiers jours.

 

Quand j’étais gamin, je pensais que mes profs n’avaient pas de vie en dehors de l’école. Qu’ils étaient juste profs. Je ne pouvais pas les imaginer en train d’aller au cinéma, de faire du sport, de jouer avec leurs enfants (pour cela il aurait déjà fallu qu’ils fassent des enfants, beurk). Mes camarades semblaient partager ce point de vue hyper paradoxal: faire cours ne nécessitait aucun travail préparatoire, mais être prof voulait dire l'être vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

En rejoignant à mon tour les rangs de l’Éducation nationale, j’ai réalisé que personne ne me demanderait de faire vœu de chasteté ou de renoncer à boire de la Guinness. J’allais être prof 18 heures par semaine (plus les heures supplémentaires, les réunions et le boulot à la maison); le reste du temps, je serais juste moi.

Ayant exercé en collège pendant une demi-douzaine d’années, j’ai pu constater que la croyance sur la non-humanité de l’enseignant a la dent dure, en particulier chez les plus jeunes. J’ai croisé plus d’une fois des élèves stupéfaits de me voir promener l’un de mes enfants en poussette ou écouter de la musique avec un casque (rendez-vous compte: avec un casque). J’ai pourtant l’air d’un type normal, qui porte des jeans et des t-shirts pas repassés. Mais rien n’y fait: fin juin début juillet, quand sonne l’heure des vacances d’été, je sais que beaucoup d’entre eux imaginent que je vais passer deux mois enfermé dans l’armoire de ma salle de classe, comme l’écorché de la salle de biologie, avant d’en ressortir comme si de rien n’était aux premiers jours de septembre.

Les vacances, c'est les vacances

Il est temps de dévoiler un secret qui va bouleverser plus d’un élève: à quelques détails près, les profs sont des gens comme les autres. Dans les jours qui précèdent les grandes vacances, ils prennent des bonnes résolutions pour l’année suivante. Puis beaucoup s’emploient à procrastiner, encore et encore, jusqu’à ce que les derniers jours d’août se fassent inévitables....

more...
No comment yet.